Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «S’il y a un problème, il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème» Bob Marley

Karaté : En 30 ans, le Centre Jean Simporé a formé près de 1000 pratiquants

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET • mercredi 30 juin 2021 à 21h00min
Karaté : En 30 ans, le Centre Jean Simporé a formé près de 1000 pratiquants

Le Centre des arts martiaux « Jean Simporé » a célébré en fin de semaine passée ses 30 ans d’existence au service des arts martiaux burkinabè. Pendant ces 30 ans, le centre a formé près de 1000 pratiquants qui contribuent aujourd’hui à promouvoir les arts martiaux au Burkina Faso.

De jeunes pratiquants pendant la démonstration

Le Centre des arts martiaux a 30 ans. Pour célébrer cet anniversaire, les responsables ont organisé une série de démonstrations et de récompenses.
En présence des parents, connaissances, camarades et des invités, les élèves du Centre ont présenté le fruit de leur apprentissage à travers une démonstration de techniques d’attaques et de défense seul ou en groupes.

Demonstration de la photo du colonel Jean Simporé, fondateur du centre

Résultats satisfaisants obtenus au cours des 30 ans

Ce qui est devenu le Centre sportif Jean Simporé a été créé en 1990 par le colonel qui a donné son nom à l’infrastructure. En 30, selon Evariste Bagre, responsable du Centre, ce sont plus de 1000 apprenants des arts martiaux qui ont été formés. Au début des activités, y était enseigné le Bushido mais aujourd’hui, ce sont les élèves de six disciplines sportives qui font leurs entraînements au centre.

L’epouse du Colonel Jean Simporé (robe bleue) posant devant la photo de son défunt mari

« Ces 30 ans sont couronnés de succès. Le Centre a plusieurs années de parcours avec le maître lui-même, Jean Simporé, puis ceux qui ont pris la relève et qui ont diversifié les disciplines sportives. Au début, c’était le club Bushido mais nous avons actuellement le taekwondo, le karaté do, le Kung Fu, le Viet Vo Dao, le MMA et bien d’autres disciplines », a-t-il mentionné.

Evariste Bagre, responsable du Centre sportif Jean Simporé

Au cours de la cérémonie, les parents d’élèves qui ont veillé à la présence de leurs enfants aux entraînements ont reçu des attestations de la part des responsables du Centre.
En rappel, Jean Simporé était un colonel burkinabè, maître des arts martiaux, 5e DAN de Karaté et Fondateur du Centre Sportif « Bushido Ryu ». Il est décédé accidentellement le 31 janvier 2015.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés