Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «S’il y a un problème, il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème» Bob Marley

Commune de Ouahigouya : Bientôt, la renaissance de la plateforme maraîchère

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 24 juin 2021 à 11h40min
Commune de Ouahigouya : Bientôt, la renaissance de la plateforme maraîchère

Pour la deuxième étape de sa tournée de visites des infrastructures réalisées dans le cadre du projet de transport et de développement des infrastructures urbaines (PTDIU), le Secrétariat permanent du Programme sectoriel des Transports (SP/PST) s’est rendu, ce mercredi 23 juin 2021 dans la ville de Ouahigouya, région du Nord. Des investissements de plus de cinq milliards de francs CFA y seront réalisés.

D’ici fin septembre 2021, la cité de Naaba Yadéga devrait bénéficier de 7 km de voiries urbaines en béton bitumineux et entièrement éclairées. D’un montant de 3 940 949 358 F CFA, ces voiries en construction ont reçu la visite d’une délégation du Secrétariat permanent du Programme sectoriel des Transports conduite par son premier responsable, Daouda Diabaté. En compagnie du président du conseil régional du Nord, la délégation a fait le tour des différentes artères en chantiers. Les travaux ont démarré le 1er mars 2021 et sont réalisés par le Groupement ECW / EGMS pour le lot 1 et COGEA International pour le lot 2.

La délégation du SPPST sur le chantier de construction des voiries

Le village artisanal en attente de construction

La délégation a également visité le site de l’ancienne gare routière devant abriter le village artisanal. D’un coût de 397 199 240 F CFA, les travaux seront réalisés par l’entreprise PHOENIX et démarreront après l’avis de non objection formel de la Banque mondiale. L’autre condition pour le début des travaux reste le démarrage et l’accélération des travaux de l’aire de stationnement d’une superficie de 3 hectares, prévue dans le cadre du projet de transport et de développement des infrastructures urbaines.

Entrée principale de la plateforme maraîchère

Cent millions pour réhabiliter la plateforme maraîchère

L’autre infrastructure qui a reçu la visite de la délégation du SP/PST, c’est la plateforme maraichère Amadé Bougouraoua Ouédraogo qui sera réhabilitée. Inaugurée en décembre 2009, cette infrastructure devait offrir aux producteurs des possibilités de disposer de produits frais toute l’année. Aujourd’hui, cette plateforme n’est plus que l’ombre d’elle-même, avec des murs lézardés et des boutiques vides. Selon le président de la commission chargée de l’environnement et du développement local de la commune de Ouahigouya, Daouda Salam Ouédraogo, cela est dû d’une part à l’inadaptation des locaux à une exploitation saine et d’autre part, à la dégradation du site.

Daouda Diabaté, Secrétaire permanent du Programme sectoriel des Transports

La réhabilitation de la plateforme maraîchère va coûter plus de 100 237 525 F CFA. Et elle va concerner les deux entrepôts, la chambre froide, quatre blocs de boutiques, le bâtiment administratif, le restaurant, la guérite et le local de comptage de la société nationale d’électricité du Burkina. Les travaux devraient commencer incessamment, selon l’entreprise de l’Excellence.

La réinstallation des populations, une urgence

« Certains travaux ont démarré et c’est déjà une victoire. Nous en sommes satisfaits. Et on peut se projeter que dans quelques mois nous allons venir trouver une ville transformée », a indiqué Daouda Diabaté. Il a également rappelé aux entreprises la nécessité d’accélérer le rythme des travaux. Les autorités locales ont été également interpellées. « Il va falloir régler certaines questions avec les populations sur la libération des sites (ancienne gare routière). Tout cela fera que l’ensemble des travaux vont se mettre en marche et qu’on se retrouve avec des investissements réalisés d’ici la fin de l’année 2021 », a déclaré le SP/PST.

Daouda Ouédraogo, représentant du maire de Ouahigouya

La tournée s’est poursuivie sur un périmètre maraîcher dont l’aménagement va coûter 450 millions de francs CFA et sur l’autre site de près de 2 hectares où seront réinstallées les personnes affectées par le projet de construction du village artisanal. A cet effet, un comité de réinstallation a été mis en place pour écouter et aider à répondre aux préoccupations qui pourraient se poser.

Le site du périmètre maraîcher prévu dans le projet

En attendant la livraison des ouvrages en octobre et d’ici la fin de l’année, l’équipe du Secrétariat permanent du Programme sectoriel des Transports se rendra, ce jeudi 24 juin 2021 à Koudougou, dans la région du Centre-Ouest.

HFB
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Plus de 5000 produits alimentaires contrefaits saisis
60e anniversaire de la Croix-Rouge burkinabè : Les festivités officiellement lancées
Traite des personnes au Burkina : Des acteurs réfléchissent sur des stratégies efficaces de lutte contre le phénomène
Dialogue social et religieux au Nord et au Centre-Nord : Le bilan du projet REDIRE jugé satisfaisant
Burkina Faso : OXFAM suscite l’intérêt des communautés dans la gestion des finances publiques
Burkina Faso : Le Projet renforcement de la bonne gouvernance financière enregistre de bons résultats
Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés
Développement socio-économique : L’ONG Welt hunger hilfe lance le projet « PRECIS » pour des jeunes et des femmes du Centre-Est
Transport ferroviaire au Burkina : Vers la fin du "hold-up" du groupe Bolloré ?
Sexualité précoce et mariage d’enfants en milieu scolaire : Un nouveau guide pour harmoniser les actions de prévention
Entrepreneuriat : Le Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES) se dévoile aux jeunes des Hauts-Bassins
Bougouriba (région du Sud-Ouest) : Des comités provinciaux pour prévenir et gérer les conflits communautaires
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés