Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Colloque sur le cardinal Paul Zoungrana : L’Eglise-famille de Dieu du Burkina et du Niger rend grâce à Dieu

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 2 mai 2021 à 21h55min
Colloque sur le cardinal Paul Zoungrana : L’Eglise-famille de Dieu du Burkina et du Niger rend grâce à Dieu

Le colloque sur la vie et l’œuvre du cardinal Paul Zoungrana qui a débuté le 29 avril 2021 a pris fin le dimanche 2 mai 2021 par une messe de clôture. Par cet acte, l’Eglise-famille de Dieu du Burkina et du Niger rend grâce à Dieu pour tous ses bienfaits.

Les fidèles à la messe d’action de grâce

C’est fini pour le colloque sur la vie et l’œuvre du cardinal Paul Zoungrana. Les travaux ont pris fin avec une messe d’action de grâce ce dimanche 2 mai 2021 à la cathédrale de Ouagadougou. C’est le cardinal Philippe Ouédraogo qui a présidé la célébration eucharistique. Il a souligné que la messe est un cri d’action de grâce à l’endroit de la vierge Marie pour les merveilles réalisées par l’un de ses fils en l’occurrence le cardinal Paul Zoungrana. C’est une action de grâce pour ce qui lui a été donné d’être pour l’église au plan universel. L’archevêque de Ouagadougou a indiqué que l’homme a eu des responsabilités extraordinaires dans toute son humanité. Pour cela, il mérite bien d’être à l’autel des saints.

Abbé Justin Zagré, responsable de la commission scientifique

L’abbé Fidèle Zagré, responsable de la commission scientifique du colloque, note que le cardinal Paul Zoungrana fut un grand serviteur, un humble fidèle. Les témoignages ont montré qu’il a beaucoup aimé sa mission à travers l’amour qu’il a eu pour le christ et pour l’église, et pour les sociétés qu’il a servies au Burkina Faso, en Afrique et de par le monde. Au regard de tout cela, le responsable de la commission scientifique espère que le cardinal pourrait être déclaré saint à l’église universelle. Pour cela, une demande d’introduction sera faite à Rome avec toute la documentation nécessaire.

Roch Kaboré, président du Faso

La messe d’action de grâce a connu la présence de plusieurs évêques du Burkina et du Niger, et du chef de l’Etat, Roch Kaboré. Le président du Faso a salué la tenue de ce colloque sur la vie du cardinal Paul Zoungrana. Il dit avoir bon espoir que la contribution des Africains à l’annonce de la bonne nouvelle sera reconnue de façon universelle. A cette étape, les recherches se poursuivent pour réunir tous les documents nécessaires. Pour être déclaré saint, il faut être mort, avoir mené une vie chrétienne exemplaire et avoir accompli des miracles. Déjà, le cardinal Paul Zoungrana a ces vertus selon les témoignages faits au colloque.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Site de l’Université Thomas Sankara : Les populations impactées par les travaux de construction ont été indemnisées
Ouagadougou : Un exercice militaire dans les environs de l’ISEPC
Prix international de poésie Jacques-Prosper-Bazié : La 2e édition se tiendra du 11 au 15 mai 2021
Délégation des tâches : Une stratégie nationale de passage à l’échelle pour rapprocher les services de planification familiale des populations
Enregistrements des naissances à l’état civil : Le programme BRAVO fait le bilan de son intervention dans le Centre-Ouest
Bali Nébié, écrivain : « Au village, il arrive que les autorités coutumières brûlent des fétiches »
Mouvement d’humeur à Koudougou : Des élèves expriment leur ras-le-bol
Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) : Une tentative d’évasion fait cinq blessés
Province du Nahouri : Trois trafiquants de pointes d’ivoire mis aux arrêts et poursuivis devant les tribunaux
Assises sur l’éducation nationale : Le ministre Stanislas Ouaro consulte le CES et l’ANSAL-BF
Région de l’Est : « Les autorités ne nous ont pas demandé de surseoir à notre manifestation », selon Emmanuel Ouoba, coordonnateur de « U Gulmu Fi »
Cas des conseillers municipaux dits nomades : Le cadre d’expression démocratique appelle à rejeter la stratégie de la terre brulée du MATD
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés