Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’espoir c’est comme les dominos, dès qu’il y en a un qui est tombé, les autres le suivent…» Tokyo dans la Série télévisée La Casa de papel

Rugby : Le Burkina veut se doter d’une équipe compétitive

Accueil > Actualités > Sport • • jeudi 7 janvier 2021 à 21h00min
Rugby : Le Burkina veut se doter d’une équipe compétitive

Après son affiliation à World Rugby, la Fédération burkinabè de rugby veut construire une équipe compétitive pour représenter valablement le pays des Hommes intègres aux compétitions internationales. Pour cela, elle a organisé, du 28 décembre 2020 au 3 janvier 2021, à Ouagadougou, un stage intensif au profit de 52 rugbymen.

Les ambitions sont désormais grandes pour la Fédération burkinabè de rugby. Après on affiliation historique à World rugby, ce qui lui ouvre les portes des éliminatoires du Mondial Paris 2023 et des Jeux olympiques France 2024, la Fédération veut bâtir une équipe compétitive pour représenter dignement le Burkina Faso à ces joutes internationales.

Conscients que la construction d’une équipe compétitive passe par la formation, les responsables de la fédération burkinabè de rugby ont initié du 28 décembre au 3 janvier 2021, un stage intensif au profit de 52 joueurs. « L’objectif du stage est de préparer les qualifications de Paris 2024 ainsi qu’un match de repêchage pour intégrer la poule des qualifications à la Coupe du monde », a expliqué Rolande Boro, présidente de la Fédération.

Cheick Amidou Ouédraogo, sélectionneur national

Le stage a concerné les joueurs du rugby à quinze et de celui à sept. « Le Stage s’est passé en deux volets. Le premier volet se fait avec le sélectionneur national qui réside au Burkina ici et le deuxième volet se fait avec un préparateur physique venu de l’extérieur. Avec ses amis, il nous aide avec les avants, les paquets et les ¾. Les techniciens ont aussi été repartis en deux groupes. Le premier s’occupe des avants et le deuxième des ¾ qu’on appelle aussi le rugby à sept », a raconté Yahi Essagne Esmel, l’un des stagiaires.

Les rugbymen ont surtout travaillé les aptitudes physiques, les techniques de jeu en vue de mettre les joueurs dans les conditions pour affronter les éliminatoires du mondial et des Jeux olympiques. « Avec les avants, nous avons travaillé la condition physique, le contact, la mêlée, la touche. Avec les arrières, nous avons travaillé les passes, la vitesse et l’endurance », a précisé Cheick Amidou Ouédraogo, sélectionneur national.

Traoré Zeba Patrice, préparateur physique de Stade Toulousain

Les cinq jours d’entrainement intensif ont permis aux joueurs de déceler leurs qualités mais aussi leurs limites afin de mieux de se perfectionner. Pour cela, ils avaient à leurs côtés Traoré Zeba Patrice, préparateur physique du Stade toulousain, en France. Avec plus de 30 ans d’expérience comme athlète puis encadreur, il a jaugé du niveau des athlètes et de leur détermination. « J’ai remarqué que les joueurs ont des qualités de détente, d’accélération. L’athlète burkinabè a ces qualités ancrées en lui. Ils ont aussi la capacité à répéter les différentes tâches du rugby de grande intensité. C’est un ensemble de qualités qui ont un impact indéniable », a relevé le technicien d’origine burkinabè.

Le préparateur physique a aussi relevé des qualités à développer chez les rugbymen. « Il va falloir faire évoluer le travail de sorte à ce qu’ils puissent s’habituer au rugby professionnel qui est caractérisé par plus d’impact, de vitesse, d’interaction, de violence dans les zones d’interaction. Il faut s’aguerrir physiquement et mentalement pour tenir », a-t-il ajouté.

Antoine Yameogo, international rugbyman burkinabè

Parmi les stagiaires figurait l’international burkinabè Antoine Yaméogo. Selon lui, le niveau du rugby burkinabè gagne en qualité chaque année. « Le stage était aussi une occasion pour moi de renforcer les liens avec mes coéquipiers parce que malheureusement, je ne les vois que deux ou trois fois par an. C’est donc bien de pouvoir resserrer les liens de camaraderie et qu’on s’habitue à jouer ensemble. Qu’on revoit nos combinaisons à travers les exercices. Mes coéquipiers progressent chaque année. Je suis dans le rugby burkinabè depuis 2014 et au sein de la Fédération depuis 2016. Depuis quatre ans, on ne fait que progresser. Le niveau global est en train de monter et c’est ce que nous souhaitons », a-t-il mentionné.

Le stage a été bénéfique pour les rugbymen à en croire leurs témoignages. En allant à l’assaut du continent et même de l’international, les Burkinabè sont appelés à se frotter aux grandes nations de rugby. Pour cela, il est nécessaire que la Fédération multiplie les stages et des matchs amicaux afin de permettre aux rugbymen burkinabè de s’aguerrir.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Tournoi Maracana du complexe scolaire Sainte Alphonsine de Ziniaré : Dream team remporte la première édition.
« C’est maintenant que je savoure le travail que nous avons abattu », Kamou Malo, sélectionneur des Étalons
Diamond League : Hugues Fabrice Zango termine deuxième
Jeux paralympiques : Nos athlètes sont de retour !
Tour du Faso 2021 : Le circuit dévoilé à la presse
Éliminatoires Mondial 2022 : Les Fennecs tenus en échec par les Étalons
Journée communautaire des loisirs : Les Dagara s’imposent face aux Yadcé en football
Hockey sur gazon : Gounghin Hockey Club sacré champion de la saison
Football : La Fédération encourage les représentants burkinabè en campagne africaine
Basketball-Burkina : L’Académie d’or des archers remporte la super coupe des énergies renouvelables
Fin des Jeux Paralympique Tokyo : Dominique NANA encourage les athlètes Burkinabè
Eliminatoires Coupe du monde : Le Burkina commence fort face au Niger (2-0)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés