Actualités :: Jean-Paul Grollemund, consul du Burkina Faso à Lyon et Michel Noir, ancien (...)

Le président du Faso a été élevé au grade de docteur Honoris causa par l’Université Jean Moulin de Lyon. Nous avons demandé au consul du Burkina Faso à Lyon, M. Paul Grollemund, de nous livrer son sentiment sur cet événement et d’évaluer la coopération entre la région Rhône-Alpes et le Burkina Faso. Nous avons aussi interpellé M. Michel Noir, ex-maire de Lyon sur la même question et sur l’orientation qu’il entend donner à sa vie, après sa retraite politique.

Sidyawa (S). : Vous êtes le consul honoraire du Burkina Faso dans une ville qui vient d’honorer le président du Faso. Quels sont les sentiments qui vous animent ?

Jean-Paul Grollemund (PG). : Je suis très fier que l’Université de Lyon III ait fait docteur Honoris causa le président du Faso. Autre motife de satisfaction, la coopération à trois niveaux (pour la chaîne de la Francophonie, pour le Masters et pour les échanges d’étudiants) entre l’Université de Lyon III et celle de Ouagadougou avec à terme, un flux d’étudiants dans les deux sens.

S. : C’est une coopération qui remonte à 1994. Depuis cette date, sous l’impulsion de Michel Noir, Raymond Barre (anciens maires de Lyon) et Gérard Collomb (actuel locataire du fauteuil de bourgmestre), il y a des échanges avec votre pays, lesquels sont très porteurs et très fructueux de nos jours. Elle est très importante et va de l’informatique à la police municipale. Il ne faut pas aussi oublier la voirie urbaine. En résumé, vous êtes un homme comblé ce soir ?

J-PG. : Je suis plus que comblé, je suis fier que le président du Faso, malgré son emploi du temps très chargé, soit venu honorer la ville de Lyon et son agglomération. Vous constatez du reste que les amis du Burkina Faso sont très nombreux à cette soirée, ce qui est le gage que cette coopération ira en se fortifiant.

Sidwaya (S). : M. Michel Noir, vous êtes le précurseur de la coopération décentralisée entre le Burkina Faso et la région Rhône-Alpes Cette soirée où le Burkina est à l’honneur dans votre ville, quels sont vos sentiments ?

Michel Noir (MN). : D’abord, un extraordinaire souvenir de ce que nous avons commencé à faire ensemble le président Compaoré et toute son équipe, ainsi que le maire de Ouagadougou Simon Compaoré. Nous avons initié cette coopération, formé des personnels de la ville de Ouagadougou, mis à disposition les équipements bref, on a fait ce que nous considérions devoir faire pour mettre en marche ces échanges. Je me réjouis d’autant plus que cette coopération s’est fructifiée et fortifiée. J’ai un sentiment particulier pour le couple présidentiel burkinabè avec lequel notre couple entretient des rapports symphatiques et amicaux.

S. : Vous avez une vie politique pleine de vicissitudes. Pour autant, en tant qu’observateur, comment appréciez-vous les résultats des dernières régionales. Par ailleurs, verra t-on un jour Michel Noir sur la scène politique ?

MN. : Ma femme vient d’être élue conseillère régionale. Nous continuons donc à servir notre pays et la cause publique. Quant à ma contribution à cette cause publique, elle consiste à des travaux de recherche dans le domaine scientifique. J’anime une société qui travaille pour l’amélioration du système éducatif. Nous aidons aussi les personnes âgées à mieux vivre leur vieillesse. Vous voyez que l’on peut se rendre utile en dehors du champ politique

B. SY
Sidwaya

Transition au Burkina : Le chef de l’Etat demande (...)
Politique : Démissionnaire de l’UPC, Rabi Yaméogo dépose (...)
Mouvement SENS : Les jeunes s’engagent à lutter contre la (...)
Politique de partenariat sécuritaire au Burkina : « Le (...)
CDP : Le récépissé « qui bloque » la visite de Zéphirin (...)
Mise en œuvre de la Transition : Paul-Henri Sandaogo (...)
Burkina Faso : Le président Damiba s’oppose à un (...)
Bobo-Dioulasso : Le président du Faso, Paul-Henri (...)
Rémunération des ministres au Burkina : Quand la mauvaise (...)
Immersion au sein des forces de défense et de sécurité : (...)
Bobo-Dioulasso : Le président du Faso, Paul-Henri (...)
Libération de Roch Kaboré : Le MPP ne lâche pas le (...)
Burkina/Politique : « Nous ne sommes pas insensibles à (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition "cuisine" (...)
Burkina : « On doit tous revoir nos attitudes des temps (...)
Gestion de la crise sécuritaire : L’ex-président Roch (...)
Burkina : « Ce sont des fantassins qui sont aujourd’hui (...)
Burkina/Situation sécuritaire : « Notre constat est celui (...)
Burkina/Politique : « Le CDP reste et demeure le seul et (...)
Dialogue politique au Burkina : « En politique on ne (...)
Burkina-UPC-NTD : « Il est question de voir la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11697

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés