Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Aide au développement : Le Burkina a reçu 900 milliards de Fcfa en 2019

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • mercredi 30 septembre 2020 à 16h30min
 Aide au développement : Le Burkina a reçu 900 milliards de Fcfa en 2019

Vendredi 25 septembre 2020 a eu lieu à la direction générale de la coopération, la publication officielle du rapport sur la coopération pour le développement par la ministre déléguée chargée de l’aménagement du territoire, Mme Pauline Zouré, représentante du ministre de l’Economie, des Finances et du développement. De ce rapport, il ressort que l’aide publique au développement s’est établie à 1 549 millions de dollars US en 2019 soit 907 milliards de FCFA.

Le Burkina Faso bénéficie depuis plusieurs années de l’aide au développement octroyée par ses partenaires dans le cadre de la coopération. Sous forme de financement, ces dons servent à développer plusieurs secteurs et contribuent à l’épanouissement de la population. Chaque année, le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement rend compte à l’opinion publique les fruits de cette coopération. D’où la présente cérémonie officielle de publication du rapport sur la coopération de développement en 2019.

Les participants

Intitulé « Défis sécuritaires et coopération au développement au Burkina Faso », ce rapport présenté par le Ministre délégué chargée de l’Aménagement du Territoire, Pauline Zouré, indique que l’aide publique au développement s’est établie à 1549 millions de dollars US en 2019 soit 907 milliards de FCFA. Cette aide a été octroyée sous forme de dons pour 65,6% et de prêts pour 34,4% et a été absorbée par cinq secteurs de planification à savoir l’environnement, eau et assainissement ; la santé ; la Production agro-sylvo-pastorale ; le Travail, emploi et protection sociale et enfin le secteur de l’éducation.

Pour la représentante du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, il s’agit d’un exercice de redevabilité envers la population et des partenaires. « Nous mobilisons de l’argent chaque année grâce aux partenaires et aussi grâce au budget de l’Etat et nous voulons montrer à l’ensemble des citoyens les résultats de ce que nous faisons avec les moyens financiers que l’on nous donne. Cela montre la grande solidarité que les partenaires ont envers notre pays qui est le Burkina » a-t-elle déclaré.

la représentante du PNUD

Valoriser l’expertise burkinabè

A cet effet, des recommandations ont été faites à l’endroit des partenaires et du gouvernement. Il s’agit entre autres de la prise en compte de l’insécurité comme étant une réalité qui doit être intégrée dans les projets de développement ; aussi la valorisation de l’expertise locale afin de pouvoir valoriser les opérateurs locaux sur le terrain. A ce niveau, la représentante du PNUD au Burkina, Metsi Makhetha, a indiqué que l’aide au développement tient compte de la nécessité que le travail, le processus et les actions soient pris par les Burkinabè ainsi que les structures burkinabè tout en tenant compte de la nécessité du partenariat aussi bien au niveau public qu’au niveau privé. Pour elle, il est nécessaire de valoriser l’expertise locale pour mettre en évidence les compétences locales.

En rappel le ministère de l’Economie, des Finances et du développement à travers la direction générale de la coopération élabore annuellement depuis 20 ans, le rapport de coopération et de développement. Celui-ci synthétise et analyse l’ensemble de l’aide publique au développement fournie au Burkina au cours d’une année calendaire.

Alicia Ouédraogo (Stagiaire)
Judith Sanou
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 1er octobre 2020 à 10:13, par kwiliga En réponse à : Aide au développement : Le Burkina a reçu 900 milliards de Fcfa en 2019

    907 milliards de FCFA...?
    Outre la liste des secteurs dans lesquels cet argent à été réparti (environnement, eau,... éducation), existe-t’il un bilan détaillé des actions réalisées, investissements,...?
    Çà représente une somme conséquente.
    Par exemple, pour se livrer à un calcul ridicule et non significatif, cela représente environ 45.000F/cfa par personne, y compris les enfants.
    Si chacun de nous devait verser 45.000F pour chaque membre de sa famille, nous serions peut-être plus soucieux d’en connaitre précisément l’utilisation.
    A-t’on, pour exemple, besoin de faire une cérémonie officielle pour remettre ce rapport ?
    Une simple réunion entre état et partenaires, n’aurait-elle pas suffit ?
    Qui étaient les participants invités ? Des journalistes ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2020 à 11:25, par Maria de Ziniaré En réponse à : Aide au développement : Le Burkina a reçu 900 milliards de Fcfa en 2019

    Madame Pauline ZOURE, pour la population donnez les chiffres en valeur absolue en français facile : le Burkina en 2019 a reçu 312 milliards de prêt au développement et 594,9 milliards de dons . En d’autre termes en tant qu’état garibou, chaque jour la communauté internationale met 1,629 milliard dans notre sébile.
    C’est ça la réalité douloureuse nous vivons d’aumône et de bienveillance de pays au grand cœur qui coupent les ressources financières de leur peuple pour nous les allouer gracieusement sans contre partie. SANKARA dans sa tombe doit se remuer en apprenant qu’au lieu de compter sur nos propres forces c’est sur l’aumône des autres que nous comptons : au temps de Rosine COULIBALY c’était entre 400 et 450 miliards de don, aujourd’hui c’est 594,9 milliards. Il n’ya aucune fierté à claironner que les dons qu’on reçoit augmentent d’année en année : c’est un signe de régression et d’appauvrissement.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2020 à 12:10, par Phil En réponse à : Aide au développement : Le Burkina a reçu 900 milliards de Fcfa en 2019

    Les aides et dons font partis de l’appui au développement, même les pays riches s’entraident dans les expertises ; la révolution a bénéficié d’appui pour se réaliser ; de grâce arrêter de parler de la révolution si vous ne savez pas ce qui veut dire le don de soi ; les aides et dons ont ils été utilisés à bon escient ? c’est ça qui doit vous préoccuper, je suis sur d’une chose, vous recevez toujours personnellement des dons et aides

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
IB Bank : L’agence Prestige inaugurée pour offrir plus de commodités aux clients
Maison de l’Entreprise du Burkina Faso : Le nouveau bureau du Conseil d’administration reçu par le Premier ministre
Premier CASEM 2021 du MINEFID : La relance économique au coeur des réflexions
Ecole nationale des régies financières (ENAREF) : Les élèves outillés à la numérisation de l’économie
Blanchiment de capitaux : Une tendance croissante au Burkina depuis 2016, relève le Conseil économique et social
Inclusion financière et numérique au Burkina : Sabine Mensah dresse un bilan satisfaisant
Distribution d’énergie solaire : La société « Mousstakbal Négoce » veut être le leader au Burkina et dans la sous-région
Union des chauffeurs routiers du Burkina : Le mot d’ordre de grève suspendu pour un mois
Transport routier : La grève du 22 au 26 février 2021 suspendue, informe le Regroupement des Mouvements du Burkina Faso
Burkina : Le Centre africain d’études supérieures en gestion (CESAG) délocalise à travers l’Ecole des affaires de la Chambre de commerce
Maison de l’entreprise : Oumarou Yugo installé dans ses nouvelles fonctions de PCA
Civisme fiscal au Burkina : Un forum national pour promouvoir la nouvelle stratégie
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés