Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La bataille contre l’ignorance se gagne tous les jours, et elle finit par ouvrir sur des perspectives insoupçonnées. » Dalaï-lama

Mali : Proposition de Charte pour la Transition, les militaires en pôle position pour occuper la Présidence

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • samedi 12 septembre 2020 à 23h35min
Mali : Proposition de Charte pour la Transition, les militaires en pôle position pour occuper la Présidence

Le Comité d’experts commis pour rédiger la Charte de la Transition malienne ont bouclé leur travail à la date du 12 septembre 2020.
Cette Charte proposée est un document de 33 articles définissant, entre autres, les valeurs, principes et missions de la Transition ; les organes ; les dispositions complétant la Constitution.

L’ensemble des forces vives de la nation, devra à l’issue des Journées de concertation nationale sur la préparation de la transition organisées, du 10 au 12 septembre 2020, à Bamako, procédéder à son amendement et validation. Mais selon Malick Konaté, journaliste malien, les avis divergent quant à la validation de la Charte. "Le M5_RFP estime que ses propositions ont été dénaturées et que les militaires veulent imposer à tout le monde un président militaire" a-t-il écrit sur Twitter.

Un poste de président taillé sur mesure ?

Selon l’article 8 de ladite Charte, tout candidat au poste de président ou de vice-président de la Transition doit être un civil ou un miltaire. Le même article stipule que le candidat doit avoir au moins 35 ans. Le Colonel Assimi Goïta, président du Conseil national pour le salut du peuple (CNSP) a 37 ans. Tout laisse entrevoir qu’il est bien parti pour diriger la Transition, si la Charte dans sa version actuelle est validée.

Lefaso.net






Vos commentaires

  • Le 12 septembre à 18:26, par Jonassan En réponse à : Mali : Proposition de Charte pour la Transition, les militaires en pôle position pour occuper la Présidence

    Ils l’auront voulu ceux qui rêvaient de salut. De tout ça l’acharnement des ouvriers de la dernière heure à conduire le bateau mali est une preuve que les militaires n’ont de débat sérieux que le commandement. Certains de leur incapacité à gouverner de par l’ignorance de la chose politique, leur souci est de mettre main basse sur les trésors trébuchants de la république en mettant au pas un gouvernement taillé sur mesure afin de mettre en respect un peuple qui n’a pas achevé son insurrection.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 18:46, par traore abdoulate En réponse à : Mali : Proposition de Charte pour la Transition, les militaires en pôle position pour occuper la Présidence

    Le vin etant tiré,le boire maintenant s impose !je pensel que les militaires sont des maliens a part entiere,et qu en tant que tel,ils meritent bien d avoir la presidence de la transition.une chose est sûr dorénavant,les maliens ne laisseront plus quiconque a faire du mali sa propriété.pour ce faire,il faudrait bien que la société civile se réorganise afin d avoir plus d aura.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 20:04, par Passakziri En réponse à : Mali : Proposition de Charte pour la Transition, les militaires en pôle position pour occuper la Présidence

    Que les bridasses repartent au front et laissent la politique aux politiciens. Les manipulations des soldats annoncent à quelle sauce les maliens seront mangés s ils accompagnent ces aventuriers dans leur démarche.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 21:01, par Amidou En réponse à : Mali : Proposition de Charte pour la Transition, les militaires en pôle position pour occuper la Présidence

    Cette Charte proposée est un document de 33 articles définissant (...)

    J’en ai compté 22 ! En fait, dans le document, ils ont sauté le numéro 22. J’espère qu’il vont s’en rendre compte et corriger avant signatures !

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 03:49, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Mali : Proposition de Charte pour la Transition, les militaires en pôle position pour occuper la Présidence

    Tout observateur de la vie politique en Afrique de l’Ouest comprend les enjeux d’une transition telle que celle du Mali pour un retour à un état de droit durable.

    1°) Ne pas permettre aux politiques et politiciens ou à leurs agents de préparer l’arrivée au pouvoir illégitime de leur camp en manipulant la transition.

    2°) Assurer la bonne fin d’une refondation institutionnelle à même de ne pas permettre le retour à la case départ quelques mois plus tard.

    3°) Éviter que le régime élu juste après la transition ne sabote, ne retarde ou annule carrément les réformes prévues mais non achevées par la transition pour une question de temps.

    4°) Éviter que les acteurs de la transition, par inexpérience, par naïveté ou par mauvaise foi ne détruisent des institutions clés du pays assiégé par le terrorisme et le séparatisme, notamment l’appareil sécuritaire.

    5°) Éviter que les militaires aujourd’hui acclamés pour avoir "libéré" le pays de IBK et son clan ne finissent en bêtes noire du prochain régime comme un certain Barry au Burkina.

    Il semble que le CNSP veuille répondre à ces enjeux en maintenant une trasnsition de 18 mois et se réservant le poste de vice-président comme le montre cet article, taillé sur mesure pour l’un d’entre eux :

    Article 6 : Le vice-président remplace le président en cas d’empêchement temporaire ou définitif. Il est en charge des questions de défense, de sécurité et de refondation de l’état.

    On suppose qu’ils vont aussi revendiquer le ministère de la défense et/ou de l’administration du territoire ou de l’intérieur pour la même personne ou un autre militaire.

    Pour ma part, je ne vois là rien de mauvais pour le pays ? Si ces fameux "civils" qui revendiquent aujourd’hui la direction de la transition étaient honnêtes, fiables et désintéressés, le Mali n’en serait pas là. Et ils s’intéresseraient plus à CE QUE DOIT faire la transition plutôt qu’à savoir QUI doit le faire.

    Maintenant, attendons de voir ce que le "Docteur" Issoufou et ses semblables, qui ont prescrit les sanctions comme seul médicament pour aider leurs frères Maliens à sortir des difficultés, vont faire avec un président et un premier ministre civil, mais un vice-président et des ministres militaires !

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 04:55, par Papa En réponse à : Mali : Proposition de Charte pour la Transition, les militaires en pôle position pour occuper la Présidence

    Voilà comme on le sentait venir, les militaires ne veulent plus lacher le morceau. Ces aventuriers manipulent les textes pour prendre la présidence de la transition pour bien manger, au lieu d’aller au front pour combattre les terroristes. Je dirais que c’est bien fait pour ces civiles naïfs qui étaient dans l’euphorie ,criant à tue-tête comme des gamins en recreation .D^ici sIX mois vous ne reconnaîtrez plus ces militaires gringalet et maigres ils vont tous pousser des ventres énormes à force de piller les caisses de l’état Malien.Aux civiles ,je leurs dirai que rira bien qui rira le dernier ,

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 06:50, par TANGA En réponse à : Mali : Proposition de Charte pour la Transition, les militaires en pôle position pour occuper la Présidence

    Les civiles ont fait leurs preuves au Mali. Mieux de laisser les militaires piloter la chose.
    Mieux les civiles même à mains nues se sont révélés plus gateurs, casseurs et brûleurs que les militaires qui eux sont armés, et puis, après combien de mois les civiles n’ont pas pu deboulloner ibk ? Les militaires l’ont fait en un quart de tour, clouant même l’armée françise.
    Alors, mieux de laisser les militaires faire la direction de la chose. Au moins eux n’enverrons pas leurs compagnons qui sont les frères du peuples à l’abattoir comme ibk.
    Regardez comment les militaires ont pu bloquer les bandits en peut des temps, un civile viendra et perdra le temps.
    Si l’Occident vous dit de mettre un civile, c’est qu’elle sait avoir déjà tous ceux qui sont choisissables dans sa poche.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 08:24, par Sacksida En réponse à : Mali : Proposition de Charte pour la Transition, les militaires en pôle position pour occuper la Présidence

    Ecoutez, chaque pays a son histoire, comment voulez vous cantonner les militaires dans les camps et pour uniquement la guerre, alors le pays est en crise generalisee ? Alors, que les politiciens en majorite sont corrompus et vendus aux exploiteurs etrangers en maintenant les peuples dans la misere crasse et permanente ? L’on a vu comment IBK, sa famille et ses ouialles ont gere et organise le Mali sur des bases tres injustes au profits d’une infime minorite. C’est pourquoi, suite au grand mouvement du peuple Malien oppresse et dont des citoyens ont ete tue par la soldatesque de IBK l’Armee a ete oblige bien sur de parachever la revolte des Maliens. Laissez donc les maliens et le CNSP organiser et refonder la gerance de leur pays, et c’est l’histoire qui jugera. Quelque soit la situation il y’a des Militaires patriotes et integres, comme des Civils patriotes et intergres meme s’ils rares ceux la existent. Nos politiciens Africains en generale, surtout dans l’espace francophone, sont une bourgeoisie bureaucratique qui s’enrichissent en milliards de facon illicite et crapuleuse au detriment des peuples. C’est pourquoi, aucun de ces pays bien sur depuis 60 ans, ne figure parmis les pays africains en voie d’emergence. En tout etat de cause, seule une Revolution Democratique militaro-civile pourrait faire une transformation economique, sociale et culturelle. Ce n’est pas pour rien que le President Thomas Sankara et la Revolution d’aout 1983 est devenu une icone incontestable partout en afrique et meme dans des parties du Monde. Courage au peuple Malien.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 10:11, par Yako En réponse à : Mali : Proposition de Charte pour la Transition, les militaires en pôle position pour occuper la Présidence

    Félicitations au peuple Malien cette transition est à saluer tant sur la qualité du travail, un dialogue national regroupant toutes les sensibilités dans un climat de tolérance et de fraternité ce qui la distingue de la transition Burkinabé il ya 5ans dont on vit les conséquences dramatiques aujourd’hui.
    Par ailleurs, quelqu’un peut éclairer ma lanterne en ce qui concerne l’article 7 de la charte où il est dit : tout candidat aux fonctions de président et vice-président doit être de NATIONALITÉ MALIENNE D’ORIGINE
    et à l’article 8 relatif au serment présidentiel : Je m’engage solennellement et sur honneur à la REALISATION de L’UNITÉ AFRICAINE.
    Ya-t-il pas une contraction ici entre l’idéal integrationniste panafricain et le nationalisme territorial ? A mon avis pour atteindre l’idéal de l’unité africaine auquel le père de l’indépendance malienne le président M.Keita tenait beaucoup seule la nationalité malienne suffirait peu importe que l’on soit né Malien ou Malien par acquisition de la nationalité .
    Bonne chance peuple frère vous méritez le respect. Yako

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 09:34, par Le Pacifiste En réponse à : Mali : Proposition de Charte pour la Transition, les militaires en pôle position pour occuper la Présidence

    Article 19 : les membres du CNSP ayant participé aux événements du 18 aout 2020 bénéficient d’une immunité juridictionnelle. c’est totalement raté.Les Maliens font pitié. ils encouragent les coups d’état. Quelle l’acheté ? Le colonel Asssimi, qu’il soit retenu president de la transition ou pas, va négocier ,qu’on lui accorde le grade de général avec 20 étoiles. Aya Sanogo, l’autre putschiste l’a fait et il est passé de capitaine à général

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 13:37, par moana En réponse à : Mali : Proposition de Charte pour la Transition, les militaires en pôle position pour occuper la Présidence

    Je crois que du passage du chapitre II au IV sans le III doit être une erreur de frappe. Sinon les articles se suivent bien. Espérons que ce soit le cas, donc une petite correction s’impose.
    Dans le cas ou le chapitre III a été sauté je crois qu’il faut l’insérer et corriger en même temps l’ordre de articles.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés