Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte.» Winston Churchill

Sport : Les résidents de la Cité relais de Bassinko veulent préserver leur santé par la marche

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET • dimanche 30 août 2020 à 10h00min
Sport : Les résidents de la Cité relais de Bassinko veulent préserver leur santé par la marche

Dans le cadre de leurs 48 heures, les habitants de la Cité-Relais de Bassinko, quartier périphérique de la ville de Ouagadougou, ont organisé ce samedi 29 août 2020, un cross populaire. L’objectif de l’activité est, selon Bessana Zongo, président de l’association, de préserver la santé et aussi promouvoir la cohésion sociale entre les résidents.

« Un esprit sain dans un corps sain ». Faisant leur cette maxime, les résidents de la Cité relais de Bassinko ont initié un cross populaire dans le cadre de leurs 48 heures. Partis sous le coup de 7h 30, les sportifs d’un matin ont parcouru plus de 3 kilomètres à travers les ruelles de la cité.

Aux coups de sifflets et de la musique, ils ont mis environ 1 heure pour boucler la distance. De retour à leur point de départ, les marcheurs ont eu droit à une séance d’aérobic. Plus d’une trentaine de personnes, femmes, enfants et hommes, ont pris part à la séance. « Le sport est une bonne chose pour chacun de nous. Celui qui fait le sport est en bonne santé », se convainc Eugénie Barro, une résidente de la cité.
Les effets du sport, chez certaines personnes, ne se font pas attendre.

Bessana Zongo, président de l’Association des résidents de la Cité-Relai de Bassinko et de sa trame d’accueil

C’est le cas d’Eugénie qui a senti la graisse fondre pendant le trajet. « Pendant la marche, je sentais mes pieds qui grattaient et je me suis dit que c’est la graisse qui était en train de fondre. Cela me convainc que c’est vraiment une bonne chose de faire le sport. A partir de cette expérience, je crois qu’il serait bien de perpétuer cette activité », soutient-elle.

Après plus de 3 kilomètres, l’organisme, s’il n’est pas habitué à l’effort, présente des signes de fatigue. C’est le cas de Fadilatou Rabo, élève en classe de 3e, qui a parcouru la distance aux côtés de ses parents. « Je suis un peu fatiguée mais je me sens bien », dévoile la jeune élève.

Les sportifs ont eu droit à une séance d’aérobic

Promouvoir la cohésion sociale entre voisins

Le cross se tient dans le cadre des 48 heures des résidents de la Cité-relai de Bassinko. En plus de procurer un bien-être physique, le cross avait aussi pour ambition de promouvoir l’entente, la cohésion entre les voisins de la Cité. « Le sport permet, en plus du bien qu’il fait au corps, de se détendre, de se familiariser avec les autres sportifs et c’est ce qui est recherché. Il est aussi une source de cohésion sociale entre les voisins », a indiqué Bessana Zongo, président de l’Association des résidents de la Cité-Relais de Bassinko et de sa trame d’accueil.

Toujours dans le cadre des 48 heures, une kermesse et une sensibilisation sur la sécurité routière sont organisées. Dans la soirée du dimanche 30 aout 2020, une compétition de maracana, mettant aux prises les équipes de Bassinko, de Bissighin, Yagma et d’autres quartiers, va se jouer en présence du Ministre des transports et de la mobilité urbaine, parrain de l’édition 2020 des 48 heures des résidents de la Cité-relai de Bassinko.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés