Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Lorsque tu aperçus le palmier, le palmier t’avait déjà vu. » Citation africaine ; La grammaire wolofe (1826)

Région du Centre-Nord : Des organisations unissent leurs forces pour appuyer à la coconstruction de la paix et la cohésion sociale 

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 3 juillet 2020 à 12h10min
Région du Centre-Nord : Des organisations unissent leurs forces pour appuyer à la coconstruction de la paix et la cohésion sociale 

Le haut-commissaire de la province du Sanmatenga, a présidé ce jeudi 02 juillet 2020, la rencontre d’information et de démarrage des activités du « projet d’appui à la coconstruction de la paix et de la cohésion sociale au centre-nord ». Une initiative d’un consortium de trois organisations dont le lead est assuré par le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI).

Le Burkina Faso fait face à une multiplication d’incidents sécuritaires, de tensions sociales et de conflits intercommunautaires. Et la région du Centre-Nord n’est pas épargnée par cette situation aux multiples conséquences sur la paix et la cohésion sociale. C’est pour apporter leur touche au retour de la paix qu’un consortium d’organisations composé de la Coalition burkinabè pour les droits de la femme (CDBF), le Cercle pour la prévention en matière sécuritaire et la promotion de la paix et les droits humains (CESEPAD) et le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) ont initié le « projet d’appui à la co construction de la paix et de la cohésion sociale au Centre-Nord ».

Haut commissaire prononçant son discours

Financé par le Secrétariat des Nations unies, le projet couvre deux provinces des trois que compte la région. Selon la directrice pays par interim du CECI, Mme Sombié Irène, « le projet couvre 20 villages des communes de Kaya, Boussouma, Kongoussi et Sabcé et vise à renforcer la résilience communautaire et la promotion de mécanismes et savoirs locaux en se basant sur la culture et le genre ».

Irène SOMBIE Directrice Pays par intérim du CECI

Avant de lancer officiellement les activités du projet, le haut-commissaire de la province du Sanmatenga a saisi l’occasion pour saluer l’initiative et inviter l’ensemble des acteurs à se l’approprier.

« Mention spéciale aux consortium pour ce projet qui va sans doute contribuer à construire un socle social solide de paix, gage d’un développement économique et social » s’est réjoui Auguste Kinda.

Participants

La mise en œuvre du projet repose sur une dynamique, qui consiste à impliquer tous les acteurs locaux dans le processus avec l’approche culture prenant en compte les mécanismes endogènes de gestion et de prévention des conflits sans oublier le rôle des femmes à travers l’approche genre. Le projet a une durée de 18 mois avec un coût d’environ 477 millions de francs CFA.

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur Kaya

Portfolio

  • Vue de la salle

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Quand le Burkinabè semble regretter le Voltaïque !
Protection sociale : Les acteurs s’accordent sur l’alignement au registre social des interventions en soutien aux populations vulnérables
Réhabilitation de la cathédrale de Bobo-Dioulasso : La quête se poursuit pour l’exécution des travaux
Protection de l’enfant dans les conflits armés : Le CIMDIH forme des membres de la société civile à Bobo-Dioulasso
Kantchari (Est) : Un policier municipal assassiné à son domicile
Pari mutuel urbain du Burkina : Un parieur novice de Koudougou dans le cercle des multimillionnaires
Examens nationaux : La fondation Barka offre des masques faciaux à 2000 candidats de la région de l’Est
Baccalauréat 2020 : Le ministre de l’Enseignement supérieur donne le top de départ à Banfora
Baccalauréat 2020 : 125 805 candidats à la conquête du premier diplôme universitaire
SUNU Assurances : Le programme " Kiff Tes Vacances avec SUNU Assurances Vie Burkina Faso" lancé
Baccalauréat session 2020 : 3 726 candidats en lice dans la région du Sud-Ouest
Baccalauréat 2020 : 1012 candidats à l’assaut du premier diplôme universitaire dans la région du Sahel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés