Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

Accueil > Actualités > Société • COMMUNIQUE DU PROCUREUR DU FASO PRES LE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE OUAGA I • lundi 23 mars 2020 à 16h15min
Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

Par décret N°2020-0215 du 21 mars 2020, Son Excellence monsieur le Président du Faso instaurait un couvre-feu de dix-neuf (19) heures à cinq (05) heures du matin sur toute l’étendue du territoire national pour compter du samedi 21 mars 2020.

Cette mesure, à n’en point douter, a été prise pour la protection des populations contre la propagation de la pandémie du coronavirus 2019 (COVID-19) qui sévit dans notre pays.

Je voudrais tout d’abord présenter mes condoléances aux familles éplorées par le décès de leurs proches et souhaiter un prompt rétablissement aux malades.
J’exprime mes encouragements aux agents de santé engagés en faveur des patients ainsi qu’à l’ensemble des acteurs mobilisés dans la lutte contre la pandémie dans notre pays.

J’invite à mon tour les populations à suivre scrupuleusement les mesures d’hygiène et de sécurité décidées par les autorités compétentes pour une riposte efficace contre la maladie.

J’exhorte en outre les citoyens de mon ressort au respect de la mesure de couvre-feu décrétée par le Chef de l’Etat et rappelle aux éventuels contrevenants qu’ils s’exposent à des sanctions pénales suivant les procédures légales.

Je voudrais enfin rappeler, à toutes fins utiles et principalement à l’attention des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), ce qui suit :

1. Les juridictions pénales ordinaires sont seules compétentes pour connaitre des éventuelles infractions qui pourraient être commises dans la mise en œuvre de toute mesure de police administrative, fut-elle exceptionnelle ;

2. Le couvre-feu, pour être une mesure exceptionnelle de sécurité restrictive des libertés des individus, ne peut justifier la commission d’infraction quelle qu’elle soit ;
3. Les actes de torture et les pratiques assimilées, notamment les traitements cruels, inhumains et dégradants infligés à des personnes constituent des infractions prévues et réprimées par les articles 512 et suivants du code pénal ;

4. Aucune circonstance exceptionnelle, quelle qu’elle soit, ne peut être invoquée pour justifier les actes de torture ou les pratiques assimilées. Il n’en est pas plus de l’ordre d’un supérieur ou d’une autorité publique. Convient-il ici d’insister que l’accomplissement d’un acte manifestement illégal, en plus de mettre en cause l’ordonnateur, engage la responsabilité pénale personnelle et individuelle de l’exécutant.

Mon parquet suit de près les allégations d’actes de torture et de pratiques assimilées diffusées ces derniers jours, notamment à travers les réseaux sociaux.

Fait à Ouagadougou, le 23 mars 2020
Le Procureur du Faso
Harouna YODA

Vos commentaires

  • Le 23 mars à 16:35, par Yako En réponse à : Couvre-Feu : le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité vis-à-vis des tortures

    Mr le procureur les fds sont à l’image du peuple, le langage de droit ne marche pas avec cette population notamment le Mossi.C’est pourquoi le fouet à dose modéré reste l’instrument idoine dans le contexte actuel.L’essentiel ici c’est de fouetter pour endiguer et ya fouei !Car hygiène + fouet = covid-19 au cimetière !
    Prenez soin de vous mes frères le coravirus sera bientôt confiné Inchallah.Yako

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 16:58, par burkinameilleur En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité vis-à-vis des tortures

    En attendant. merci de rentrer avant 19h c’est mieux.

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars à 07:28, par Idriss En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité vis-à-vis des tortures

      Je suis d"accord que c"est mieux de rentre a 19heure . Neamoins reconnaissons que dans un pays ou la majorite de la population gagne le pain de demain , aujourdhui ; ce n"est pas tous ceux qui sont dehors qui le sont volontairement . Ils ne sont pas dehors just pour desobehir par consequent on ne peux pas just bastonner tous le monde a tout bout le champs . Le procureur travaille avec les FDS tous les jours. Il n’as aucun interet a s’en prendre a eux . Neamoins reconnaisont qu’il ya de la mauvaise graine parmis les FDS qui veulent abuse du pouvoir

      Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 16:59, par ARZOUMA En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité vis-à-vis des tortures

    Moi si J’etais à la place de ces FDS, j’allais laisser monsieur le procureur sortir lui même pour faire respecter la loi. C’est facille de s’assoir dans son bureau pour pondre de tel communiquer.
    Soutient totale aux FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 17:00, par kenfo En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité vis-à-vis des tortures

    Finalement, nous vous comprenons difficilement. Seul l’État a le monopole de la violence-ce pas ?. Ce n’est que le début ; prions seulement que le virus soit rapidement vaincu et anéanti ; sinon, il faut que l’état use de violence pour que certaines personnes puissent comprendre la gravité de la situation. Pour le moment, taisons-nous et attendons de voir les suites. Les militaires qui frappent les gens qui sont dehors sans raison et après 19h participent à la moralisation de la société.

    Il ne faut pas vouloir une chose et son contraire. Il faut que tous et toutes apprennent ou réapprennent l’ordre et la discipline, en un temps record. L’heure est grave.
    Toutes les prisons du monde, y compris les nôtres sont des espaces de tortures ; comme en ces lieux la torture est un mal nécessaire, personnes ou peu de gens crient au scandale. En ce qui concerne notre situation précise, attendons de voir. Que ceux ceux qui ne se soumettent pas entièrement aux lois du Faso, soient traités comme tels.

    Kenfo

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 17:01, par Levieux En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité vis-à-vis des tortures

    Merci Monsieur le Procureur mais en attendant ressortez nous ces vieux dossiers de crimes et autres infractions enfermez dans vos cantines depuis et qui sont suite ;

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars à 08:09, par Idriss En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité vis-à-vis des tortures

      Savez vous que ce Procureur la , est la il y’a a peine une annee. Les gens se plaignent de dossier enfermer dans les cantine , mais il faut aussi voir qui vous vote a la tete du pays et qui vous elisez comme president . Il faut que le president donne le ton et le bon ton " The Tone at the top" . On a un President ( Premier Magistrat ) qui autorisent son ministre des mine a sortir defendre une compagni miniere qui aurais detourner de l’or . Personne ne dis rien , on attend que le Procureur fasse tout comme si il a les moyens materielle et financier pour faire le boulot comme il faut . Une Parquet de Ouaga qui n"a meme pas assez d"essence la . Pour les enquetes il faut souvent embaucher des experts, on t’ils les fonds .

      Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 17:04, par Grand merci, Mr le Procureur du Faso En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité vis-à-vis des tortures

    Si un citoyen ne respecte pas le couvre-feu, il y a les sanctions prevues par la loi. Dans un Etat de droit, on ne torture pas, on ne frappe pas, etc. Il y a des amendes à payer, il y a le jugement, il y a la prison, etc. Pour quel droit ces FDS frappent, torturent, etc. les citoyens. Il faut verbaliser ceux qui sont en infraction, les juger, les condamner avec l’assistance de leurs avocats. On a tous accepté d’aller en democratie, alors allons y avec ses droits humains.
    Grand merci, Mr le Procureur du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 17:13, par DAME En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre des tortures

    franchement dit moi j’ai honte n’ont content de les torturer et se plaise de les filmer pour publier sur les réseaux sociaux.
    et un jour ce sont les même qui vont dire on ne peux efficacement lutter contre les djihadistes qu’avec le soutient de la population. et oui mes frères mais ce spas la population que vous humilier. vos tenus , béret et arme ne vous donne pas tous les droits.
    malheurs a ceux qui baillonne le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 17:19, par Sambare En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    C’est quoi la différence entre responsabilité personnelle et individuelle ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 17:22, par Kankelen En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    M. le Procureur il y a tellement de dossiers pendants devant les juridictions du Burkina qui nécessitent votre sortie.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 17:45, par Gaetan En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

      Mr Kankelen . Sachez d’abord que ce Procureur du Faso la n"est pas le Procureur General. Il est seulement le Procureur du Faso pour Ouagadougou c’est a dire la province du Kadiogo et quelque village attaches , de ce point de vue , il n’as pas autorite sur tout les dossier . Aussi il faudra aussi que le Premier magistrat ( Chef de L’Etat ) donne le ton et le bon ton . Si il continu d’envoyer son Ministre des mines allee defendre pupliquement la company miniere accuser d’avoir vole des milliards de cfa en Or , quel sorti vous attende du Procureur du Faso. Pour que le Procureur fasse son boulot dans un cas pareil, il faut d’abord ecarter le ministre des mine , il ne faux lui faire reecrire les contracts !!!!

      Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 17:23, par Dayamba Rasmane En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Merci Monsieur le Procureur pour votre prompt réaction.
    Vive l’état de Droit,vive le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 17:31, par Kambou Franck sosthene En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre des tortures

    Merci bien pour cette éclaircissements je déplore ces actes de barbaries infligés par les FDS sur les populations la violence na jamais résolu un problème au contraire si nous n y prenons pas garde nous assisterons a la naissance de certains groupe de banditisme et de rebelion comme dans
    certains pays. de plus filmé et publié sur les réseaux sociaux ils s en rendent pas compte de leurs actes.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 17:31, par Zot En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Si il avait eu le courage de sévir quand les kogloweogo pratiquent la torture on n’en serait pas là.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 17:41, par ollo En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Ceci étant, je demande aux FDS de ne plus bastonner mais de transporter les contrevenants à Falagountou en attendant que le procureur aille statuer la-bas ? On est dans quel type de pouvoir ??? Ces genres de questions ne peuvent-elles pas être traitées au sommet de l’Etat sans que le citoyen lamda ne soit au courant des détails ? Il faut vraiment revoir les choses. Cette forme de gestion du pouvoir n’est vraiment pas bien. S’agissant des autres mesures, ce sont les communautés qui ont décidé à leur guise ! Et si elles décident toutes de reprendre leurs rencontres demain matin, que pourra faire l’Etat ?? Je crois que cette crise était vraiment l’ultime occasion pour l’Etat de montrer son autorité.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 17:51, par Caca En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Où est passé le fameux Ka ? Lui qui intervient à tort et à travers avec sa lutte de classes et "ses critiques fondées" ! J’espère qu’il n’a pas le Covid 19.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 17:59, par Integrity En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Franchement, vous manquez de faire table rase alors que de sérieux dossiers où on attendait votre sortie, on ne vous a point vu......

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 18:18, par SANOGO En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Bon, ça par exemple c’est un linge sale qui devrait etre lavé en famille ; pour moi il etait plutot bon d’adresser une correspondance aux chefs des FDS pour les mettre en garde sinon comme ça là vous diluez un peu leur autorité, après on va parler "d’état faible". Et puis vue la maladie qui sevit est-ce vraiment possible de proceder à l’arrestation de tous ceux qui ont été pris et vous les amenez ? Je pense que dans ce pays là il faut le baton et la carotte sinon on ne s’en sortira pas

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 18:20, par Woba En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Monsieur le procureur avec tous mes respects, je pense que vous n’êtes pas au delà du premier Magistrat du pays qui le Président du Faso, S’il a décrété le couvre-feu c’est pour le bien-être de toute la population. Si des individus mals intentionnés se permettent de piétiner la loi et ainsi mettre en danger la vie de tout une population ils doivent êtres mâter de la sorte pour les ramener à la raison. Nul n’est au dessus de la loi. Ceux qui sortent pendant les heures de couvre-feu sans raisons valables, sont des délinquants, des voleurs, des assassins ils doivent être bien maté. Courage à nos vaillants FDS.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 18:20, par Gaetan En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

      Mr Woaba . le Procureur du Faso n’est pas au dessus du President . Mais Mr. Woaba le Procureur du Faso n’as jamais dis de ne pas respecter le couvre feux , Lui meme respecte le couvre . Il a just dis de ne pas BASTONNER la population , ce n’est pas legal . Aussi pas tous ceux qui etaient dehors apres 19heures sont des delinquent , assasins et recalcitrant. Dans la vie il y’as ce qu’on appellent des urgences beaucoup de gens etaient dehors sans le vouloir. Tous le monde n’as pas un boulot bien payer comme vous . Pour la mageur partie des burkinabes le Pain d’aujourdh’ui se gagne aujourdui . Alons doucement. Si les FDS bastonnaient les terroristes comme ca , ca serais vraiment formidable . On est seulement tres fort contre le PEUPLE .

      Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 18:26, par Ouedraogo Goama Anatole En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Mr le procureur ne vous foutez pas des gens quand le président donne un ordre on execute et on la ferme.L’ ÉTAT de droit c est quand on respect ce que ton président dit. A partir du moment que le délinquant ne respecte pas la loi on le bastonne copieusement. Et moi je suis pour cela FDS bastonné les délinquants vous avez mon soutient. Celui qui ne peut pas qu il retourne au village ici c est la ville il y a de la civilisation ici.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 18:40, par Gaetan En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

      Mr. Ouedraogo Goama Anatole vous etes militaire on dirais .
      l’Etat de droit ce n’est pas quand on la ferme . L’Etat de droit ces le fais de pouvoir s’exprimer et donner son point de vue .
      Nous somme en democratie , Blaise Compaore et son si tu fais je fais est en Cote D’Ivoire . Ceux a qui il manque peuvent aller le rejoindre labas . En democratie il ya trois pouvoir : Le Pouvoir executive ( Le president et ses ministre ) ; Le pouvoir Legislatif ( Les deputes et leur Chef ) , Le pouvoir judiciare ( Les Procureurs et Judges . Le Procureur du Faso lui meme ne respect le couvre Feux . Il a just dit de ne pas BASTONNER la population . Un point , un trait . Le president n’est pas Chef a vie . Le Procureur du Faso a le droit de rappeller la loi au FDS . LAISSER LE FAIRE SON BOULOT .

      Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 18:27, par Mogo En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    J’ai honte pour ce procureur. Mon cœur est triste pour le Burkina Faso. Comment allez vous pénaliser des citoyens indisciplinés ? Une verbalisation ? Une amende ? C’est la porte ouverte à la corruption et au non respect du couvre-feu. Voyez ce qui se passe aux feux tricolores ou aux panneaux de stop. C’est vous mêmes qui dites que la police est corrompue.... C’est quel pays ça ? Au lieu d’encourager les FDS pour discipliner ces gens, ce sont des menaces que vous proférez. On est où là ? Quand les morts vont se compter par millier (on ne le souhaite pas bien sûr), j’espère que le procureur et sa troupe vont sortir pour faire respecter les consignes du gouvernement. Après tout, on comprend ce procureur. Il est en train de faire une guerre indirecte qui est celle de l’IUTS qu’on retient sur ses indemnités. Le Burkina Faso va très mal

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 18:49, par Gaetan En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

      Mr. Mogo . Qui vous a dis qu"ils sont indisipline . Vous penser que tout le monde est instruit comme vous et etaient par consequent au courant du couvre . Beaucoup de gens n’ons ni Tele , ni Radio et gagnent le Pain de Demains aujourdh"ui . Pour d"autre le Pain d’aujourdh’ui est gagnee aujourdh"ui . Donc pour vous quand on est dehors ces just que on indiscipline ou delinquent . Vraiment ???? Desolant de voir que au Burkina chez d’autre ca va tellement qu"ils ont perdu contact avec les realite du Pays. Tristre . Le Procureur du Faso dis au FDS d’aller doucement avec la population et cela dois creer une polemique ??? vraiment . Porquoi ne pas just somme les gens de rentrer chex eux ( tres simple ) . Les premier jour sensibiliser avant toute bastonnade.

      Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 18:28, par verite no1 En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    J’ai vu les tortures sur les reseaux sociaux et je vous assure que j’ai pas pu dormir ! J’ai appele qui de droit pour manifester mon mecontentement ! Nous sommes dans un etat de droit et celui qui ne respecte pas la loi, on decide soit de le laisser partir ou de l’amener chez le procureur ! Mais torturer quelqu’un releve de la pure barbarie !
    Plus jamais ca !!!!! Nous ne sommes plus au temps de Blaise Compaore, notre Idi Amin !!!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 24 mars à 12:03, par TENGA En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

      Mon ami, la loi des blancs n’est pas faite pour nous ! Le burkinabé est tetu ! il faut mater correctement les recalcitrants ! avez-vous suivi le reportage de Burkina info sur des jeunes qui bravent le couvre-feu en disant qu’ils n’ont pas sommeil tout simplement ? Qui a le temps de trimbaler tout ceux-là devant le procureur ? alors qu’il suffit de les botter et c’est réglé !
      Le Procureur nous donne la nausée, qu’il se ravise vite ; nous n’avons pas besoin d’une telle justice !
      Une justice syndiquée, trop corporatiste !!!!
      Si vous aviez beaucoup de pouvoir on est mort !
      Combien de dossiers dorment dans vos tiroirs ? Malgré la corruption rampante, qu’est-ce que vous faites ? tchrrrrr !!!!!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 18:29, par verite no1 En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    J’ai vu les tortures sur les reseaux sociaux et je vous assure que j’ai pas pu dormir ! J’ai appele qui de droit pour manifester mon mecontentement ! Nous sommes dans un etat de droit et celui qui ne respecte pas la loi, on decide soit de le laisser partir ou de l’amener chez le procureur ! Mais torturer quelqu’un releve de la pure barbarie !
    Plus jamais ca !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 18:32, par Mogo En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    J’ai peur et j’ai honte pour ce procureur. Mon cœur est triste pour le Burkina Faso. Comment allez vous pénaliser des citoyens indisciplinés ? Une verbalisation ? Une amende ? C’est la porte ouverte à la corruption et au non respect du couvre-feu. Voyez ce qui se passe aux feux tricolores ou aux panneaux de stop. C’est vous mêmes qui dites que la police est corrompue.... C’est quel pays ça ? Au lieu d’encourager les FDS pour discipliner ces gens, ce sont des menaces que vous proférez. On est où là ? Quand les morts vont se compter par millier (on ne le souhaite pas bien sûr), j’espère que le procureur et sa troupe vont sortir pour faire respecter les consignes du gouvernement. Après tout, on comprend ce procureur. Il est en train de faire une guerre indirecte qui est celle de l’IUTS qu’on retient sur ses indemnités. Le Burkina Faso va très mal.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 19:05, par Gaetan En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

      TENGA , ce n’est pas la loi des blancs ces la loi de l"humanite. Nous ( Burkinabe , Africains . . .) somme humain comme les blancs . D’abord il faut que vous permetter au Procureur d’avoir une parole et aussi respecter son opinion selon la loi meme si on y adhere pas . Maiza Sereme avais commencer un assez bon boulot les pressions du pouvoir actuel la fais demander a partir . Ce jeune nouveau Procureur est la il y’as a peine une Annee. et vous voulee la terre et le ciel . Et le President dans tous ca . C’est lui que vous avez vote non ??? presque 5 ans bientot , avec tous le pouvoir possible . N’est t’il pas le premier magistrat . Qu’a t’il fais ????
      Le ministre des mine du President et government actuel sort defender les Miniere accuser de vol d’or et vous n’avez rien a dire . TTTccchhhrrrrrr . Le Procureur du Faso demande d’arreter la BASTONADE du peuple a tout bout le champ , cela est un probleme .

      Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 18:39, par Clair En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Il faut des révolutionnaires pour changer ce pays. À 19h01 mns que les fds commencent à frapper tous les contrevenants.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 18:41, par Un Burkinabê En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Monsieur Le Procureur peut-il répondre aux questions suivantes
    1- avez vous suffisamment de places pour garder les contrevenants ?
    2- combien de temps mettrez vous pour juger ces récalcitrants qui ne respectent pas le couvre feu et sont de potentiels "coronavirus" ?
    3- c’est quoi vous appelez tortures ? Est ce les roulades avant ou les pieds au mur ? Est ce les pas de danses ou les chants improvisés ? Est ce les coups de cordelettes ou de ceinturons ? Qui a donné ces ceinturons et cordelettes aux FDS ? Dans quel optique ces cordelettes et ceinturons les sont donnes ?
    4- est ce que votre sortie n’est elle pas un encouragement à l’indiscipline d’autant plus que notre jeunesse d’aujourd’hui ne comprend que ce language de la force ?
    5- j’espère que vous aviez la même fermer envers les agents du Minefid qui ont agressé leur collègue.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 18:57, par Bessebro Amina En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Mr le pecureur, vous devriez encourager, les FDS a faire respecter la loi. Ceux qui sorte après 19h, sont comme celui qui prend le chapeau d’un chef coutumier et le gette par terre, il mérite la peine maximale.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 19:03, par Bouba En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Monsieur le Procureur,
    VOus n’êtes jamais sortis contre le Kolgweogos qui pratiquent des tortures et même des meurtres.. On a plusieurs fois vu des vidéos. Le Chef suprême des Kolweogo Simon Compaoré a même brandi une kalach et vous n’avez rien dit. Ce n’est pas pour défendre les FDS, mais trouvez vous-même l’erreur.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 19:04, par sanou paul En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Mr le procuereur je ne vous comprends pas.
    N’encouragez pas l’incivisme. Je vous le dis n’encouragez pas çà, vraiment votre reéction n’est pas bonne.
    NOUS SOUTENONS LES FDS. JE pense que couvre feu est donné pour 19H pourquoi ces bandits sortent pendant le couvre feu.
    Je rappelle que nous devrons respecter les autorités .
    CELUI QUI NE RESPECTE PAS LE COUVRE FEU, LES FDS IL FAUDRA LES FRAPPER

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 19:06, par sanou paul En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    en RUSSIE LE PRESIDENT A FAIT LACHER LES TIGRES POUR POURSUIVRE CES GENRES DE RECALCITRANTS.
    C’EST HONTEUX , VOTRE REACTION

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 19:07, par ARZOUMA En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Monsieur le procureur, on vous met la pression parceque un blanc qui n’a pas respecté le couvre-feu a reçu un petit coup de fouet ?

    Répondre à ce message

    • Le 23 mars à 19:55, par Abou En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

      Bonjour je respecte les paroles de tout un chacun essayons ensemble de mieux se comprendre chaque période avec son problème résolvons la question du covid19 et laissons certains discours qui ont pas lieu d,être merci que la paix la santé et la compréhension règnent au pays des hommes intègres

      Répondre à ce message

    • Le 23 mars à 20:30, par Le Vigilent En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

      Mr le Procureur, votre sortie est hasardeuse, inopportune et s’apparente à un appel à l’indiscipline et au désordre. Vous auriez voulu donner donnez l’autorisation aux brigands, aux bandits de grands chemins et autres hors la loi l’autorisation de profiter de la situation pour mener librement leurs activités, que vous de procéderiez pas autrement. Avec une telle sortie qui n’avait qu’un seul but : désavouer et humilier les forces de sécurité intérieure qui mènent un travail très ingrat et plus que risquant sur le terrain.
      M’ai fait, ou en êtes-vous avec l’affaire de l’agression de Mme Bikienga, agressée sur son lieu de travail par ses collègues en grève ? Peut-être que vous-même, êtes en colère contre Mme Bikienga pour le crime de non observation du mot d’ordre de grève, mais dites quand même le droit selon votre intime conviction, pas en tant que syndicaliste mais en tant qu’homme de droit.

      Répondre à ce message

    • Le 23 mars à 21:02, par Le Vigilent En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

      @ARZOUMA, tu dis quoi !? Un blanc en bal l’âge a l’heure du couvre-feu a reçu un coup de cordelette ? Le procureur a donc raison de s’enerver, pardon, de ne pas être content des éléments dés forces de sécurité qui ont commis ce crime abominable. Le procureur aurait préféré qu’en lieu en place du fouet, les éléments des forces de sécurité conduisent l’intéresse sous forte escorte au tribunal afin qu’une amende de 88 500 frs CFA (l’équivalent de 135 euros) lui soit infligée.
      M’ai fait, Mr le Procureur, que disent nos textes ???

      Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 19:16, par Hamed En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Laisser le procureur faire son travail. Ne lui demander pas de revenir sur des anciens dossiers pendant qu ’il ya urgence nationale et internationale. Aussi le droit doit être dit à tous Arzouma. fut il FDS ou population. On ne peut pas vouloir en même temps l’Etat de droit et un Etat où certains sont autoriser à enfreindre la loi même s’il veulent gerer une situation exceptionnelle. C’est en tenant compte de la loi qu ’on leur a doter de tenue et d’armes. Alors que tous la respecte.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 19:28, par TANGA En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Monsieur le procureur, quelle doit être la conduite à tenir par les fds quand ils prennent des gens qui bravent le couvre feu ?
    Pas de fouets, il faut les manoeuvrer ? Non !
    Il faut les enfermer ? Non ils risquent de se contaminer.
    Raccompagner chacun là où il va ? Non ! Pas assez d’hommes ni de carburant pour le faire. Puis que apnom
    Vive nos FDS , cela deviendra un jeux pour certains.
    Monsieur le procureur, pourquoi n’a t on pas choisi des baby sitter DZ maternelle pour veiller à ce que le couvre feu soit suivi ? C’est par ce que tout un chacun est prévenu et que l’on sait que ce ne sont pas des bébés qui enfreignent la loi.
    Monsieur le procureur, F D S veut dire Force de Sécurité et de Défense. C’est une force pour sécuriser dans ce cas ceux qui veulent la santé contre ceux qui veulent propager le mal. Bref, monsieur le procureur, ne défendra pas l’indéfendable. Vous étiez là quand les fds ont été choisi pour que le couvre feu soit suivi, fallait demander d’autres personnes. Le fds aussi a de la famille et aurait aimé rester à son côté quand il ’e combat pas les terroristes.
    Ne donnons plus l’occasion de se foutre de nos braves fds. Si non un jour, chacun deviendra simple citoyen et les citoyens se défendrons ; cela aussi a un nom

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 19:32, par verite no1 En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    @Yako, nous ne sommes plus au temps du CDP ! Voila, nous sommes maintenant en democratie, pas votre democratie de facade ou on frappait des gens au conseil ! Je n’aime pas la violence ! Je sais que personne dans ce monde ne peut me faire pomper ! Je vais lui montrer qu’ on m’a chauffe avec des tisanes quand j’etais bebe !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 19:41, par Serge En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Félicitations au Procureur du Faso pour sa sérénité et son attachement aux principes de droit.
    les FDS ne doivent pas se comporter comme des koglweegos.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 19:42, par Insurgé En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Cette correction me semble appropriée à l’incivisme caractérisé et grandissant de certains de nos compatriotes. Vraiment c’est correct ! Quelqu’un qui pointe le nez dehors sans une raison valable doit pouvoir servir d’exemple à d’autres récalcitrants. Je pense que c’est le but de la correction que je trouve d’ailleurs fraternelle. Je vous assure que le président russe aurait fait pire...
    Mr le procureur semble vouloir une chose et son contraire. C’est de la plaisanterie à la limite, cette déclaration !
    FDS, on vous encourage.

    Répondre à ce message

    • Le 23 mars à 21:07, par verite no1 En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

      Non, n’encourageons pas la barbarie ! Imaginez quelqu’un qui quitte Dapelgo et fonce vers 20h sur Ouaga pour se ralaxer et repartir, il n’a pas de radio ni internet ni voisin qui pourrait l’informer et il tombe nez a nez avec les forces ! Alors, c’est plus sage de lui donner une deuxieme chance meme si nul n’est sense ignorer la loi !
      Pendant la revolution, j’ai failli boxe un policier qui avait frappe un vieux villageois sur son velo parce qu’il continuait son chemin quand ils descendaient les couleurs ! Il ne connait pas et il faut l’eduquer au lieu de le giffler ! J’ai jette ma L2 et je l’ai menace, il dit qu’il va m’emprisonner et un autre l’a souffle que c’est un Tenghin biiga qui est un peu comme Nabiiga !!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 19:44, par L’Avocat Ren En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Je suis attristé de lire des propos de burkinabé qui encouragent les FDS à commettre les châtiments corporels.
    Vous n’êtes pas loin pas des djihadistes qui utilisent la violence comme mode pour contraindre à pratiquer l’islam comme eux.
    Nous allons nous constituer en partie civile pour recueillir les plaintes. Cordialement.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 19:48, par Djakasianpoe En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Le procureur a raison de rappeler aux uns et aux autres la loi car ainsi naissent les dérives
    Seule la loi est compétente pour fixer les sanctions

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 20:17, par HORUDIAOM En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Monsieur le procureur, je sais que vous faites votre travail, mais à votre âme et conscience, est-ce qu’on peut gérer ce pays avec les textes que vous citez ? Nous avons atteint un tel niveau d’incivisme qu’il faut rosser par moment certaines personnes. Notre jeunesse a besoin de fouet pour se mettre au pas ! Vous vous souvenez certainement que des policiers ont été tués en 2017-2018 par des jeunes qui ont brulés le feu tricolore ? Qu’en est-il de ces affaires ? Leur famille pleure toujours pendant les inciviques continuent leur forfait ? L’Italie est une puissance mondiale mais devant le Covid19, elle est impuissante. Imaginez un instant qu’on en arrive à cette situation au Burkina ! Il ne faut pas encourager l’indiscipline. Enfin, j’aurais souhaité que votre correspondance soit adressée en toute discrétion aux différents responsables des FDS pour leur demander d’aller doucement. En publiant cela dans la presse, les récalcitrants continueront à défier l’autorité de l’Etat parce qu’ils ont votre soutien et l’autorité des FDS sera amenuisée. Vous ne pourrez jamais verbaliser, juger ni enfermer tous les contrevenants. Vous serez débordé. A tous mes compatriotes, soyons responsable et mettons nous ensemble pour combattre le Covid19 qui est notre principal ennemi en ce moment hormis le terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 20:34, par AMOSRAB En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Hé je ne savais pas que procureur du faso, donc faut grouiller lancer des mandats concernant certains salaires illégaux, acteurs corrompus.Au lieu d’investiguer sur facebook seulement,y a d’autre terrains d’investigation...

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 20:53, par Ka En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Ici je m’adresse à caca et à Yako : ’’’’ ça n’arrive qu’aux autres n’existe pas.’’’’ Je suis dans mon coin en suivant attentivement les consignes comme tout le monde. Intervenir sur le Covid 19 n’est pas de mon domaine, mais celui des scientifiques et des spécialistes en médecine. J’interviens avec mes critiques fondées dans les sujets dont je connais.

    Quant à la sortie du procureur du Faso, je cautionne tout dont il dit, car la violence n’a pas sa place au 21e siècle surtout en 2020 au Burkina dont nos propres frères déguisés en terroristes nous tuent comme des mouches. En France comme ailleurs, les infractions sur les confinements décrétées par l’état sont sanctionnées en amende sans aucune torture. Nous aussi nous le pouvons si nos FDS sont informés et connaissent les codes qui s’en suivent pour faire réfléchir deux fois les récalcitrants qui oublient que la vie des autres en depende. Le procureur a été très claire en tant qu’homme de droit en disant ceux-ci : ’’’’’’J’invite à mon tour les populations à suivre scrupuleusement les mesures d’hygiène et de sécurité décidées par les autorités compétentes pour une riposte efficace contre la maladie.
    J’exhorte en outre les citoyens de mon ressort au respect de la mesure de couvre-feu décrétée par le Chef de l’Etat et rappelle aux éventuels contrevenants qu’ils s’exposent à des sanctions pénales suivant les procédures légales.

    Je voudrais enfin rappeler, à toutes fins utiles et principalement à l’attention des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), ce qui suit :
    1. Les juridictions pénales ordinaires sont seules compétentes pour connaitre des éventuelles infractions qui pourraient être commises dans la mise en œuvre de toute mesure de police administrative, fut-elle exceptionnelle ; J’exhorte en outre les citoyens de mon ressort au respect de la mesure de couvre-feu décrétée par le Chef de l’Etat et rappelle aux éventuels contrevenants qu’ils s’exposent à des sanctions pénales suivant les procédures légales. Les juridictions pénales ordinaires sont seules compétentes pour connaitre des éventuelles infractions qui pourraient être commises dans la mise en œuvre de toute mesure de police administrative, fut-elle exceptionnelle ; Le couvre-feu, pour être une mesure exceptionnelle de sécurité restrictive des libertés des individus, ne peut justifier la commission d’infraction quelle qu’elle soit ;
    3. Les actes de torture et les pratiques assimilées, notamment les traitements cruels, inhumains et dégradants infligés à des personnes constituent des infractions prévues et réprimées par les articles 512 et suivants du code pénal.

    Ces recommandations se font dans tous les pays démocratiques. Avec le temps qui court et que la vie de tout en chacun est mise en jeu à cause de ce virus qui nous tue comme nos propres frères déguisés en terroriste le font, il est impératif de suivre toutes les recommandations faites par nos décideurs et repris par le procureur. Et je dis au peuple Burkinabé qu’il y a des priorités, mais pour vivre longtemps, la prudence est la seule solution contre ce virus mortel.

    Répondre à ce message

    • Le 23 mars à 22:41, par Le Vigilent En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

      @Ka, vous donnez raison au Procureur en arguant qu’il a demandé aux citoyens de respecter scrupuleusement les mesures du couvre-feu décrété par le chef de l’état. Pour vous donc, ce que le chef de l’état à dit à ce sujet dans son discours n’est pas suffisant ; ou bien vous estimez qu’aux yeux des citoyens la parole du procureur serait plus audible et/ou plus crédible que celle du. chef de l’état.
      Vous ne pensez pas que ce que le procureur a dit aux forces de sécurité pouvait l’être autrement qu’a travers les réseaux sociaux ? Une lettre de rappel adressée à la hiérarchie de ces jeunes qui se tuent à la tâche et qui, comme tout le monde, peuvent commettre des erreurs ? Comment pensez-vous que les chantres de l’incivisme prendront les conseils du procureur adresses aux citoyens et ses et ses remontrances aux forces de sécurité ? Évidemment, comme vouss n’etes pas un incivique invétéré vous ne saurez répondre à de telles questions !!!

      Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 21:16, par @sougri@1 En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    M.le Procureur vous êtes passé à côté dans cette déclaration en effet des citoyen qui défient des mesures de l’Autorité contre la propagation dont les comportements contribuent à la propagation de la maladie et vous les encourager . M procureur vous êtes entrain de saper la lutte contre le covid 19 , si la maladie se propage d’ avantage vous serez tenu pour responsable d’incitation à la propagation du COVID 19 .

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 21:26, par Djelgou En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Allons seulement ! Ensemble poussons notre pays dans le gouffre. Je suis sûr d’une chose, quand le Burkina Faso va se retrouver dans l’abîme totale personne de nous n’en sortira indemne ! Riches ou pauvres, fonctionnaires ou paysans, privélegiés ou laisser pour compte ! Poussons sans reserve !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 21:44, par Tenga En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Perso je voudrai savoir le couvre feu est régi par quelle loi ? Et qu’est ce que cette loi stipule en cas de non respect à ce couvre feu. Juste pour mieux apprécier l attitude des FDS.
    je serai reconnaissant pour cet éclaircissement.
    tenga

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 21:46, par Passakziri En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Me le procureur du Faso joue bien son rôle en prévenant les brutaux archaïques. Il ne faut pas venir pleurer des larmes de crocodile devant un tribunal. D accords pour des sanctions sévères à l encontre des contrevenants, mais de manière civilisée. Pas d attaque à l intégrité physique.
    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 22:07, par Xyz En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    C’est dégradant et humiliant, il faut arrêter. Quand la justice se tait on dit qu’elle ne fait rien, quand elle parle on crie. Mais sachez que cela n’arrive pas que aux autres.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 22:30, par Pascico En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    M. le procureur, ne découragez pas nos FDS. Ce sont eux qui meurent pour empêcher le terrorisme d’arriver à vous ; ce sont eux qui veillent de 19h à 5h du matin pour faire respecter le couvre-feu et ainsi briser la chaîne de transmission du covid-19 afin que vous ne soyez pas infecté vous et votre famille. L’heure n’est pas â la récitation de vos cours de droit pénal !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 23:29, par Ouedrago ousmane En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Le debat de droit est juste. Le procureur a raison.
    Juste une question cher compatriote pourquoi le coufre feux seulement la nuit. Nous en Afrique notre Virus fonctionne seulement la nuit. D’autre pays cest toute la journee
    A Burkina on a trouve l’idee de ne pas transmettre le soir.mais la journee on peut.
    Merci de mediter
    Que dieu sauce le burkina

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 23:32, par Neya. Ibrahime En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    C est ce genre de comportement barbare et digne du moyen age qui revilte le peuple contre ses FDS. Dans une democratie tous les actes poses par une autorite sont regues par des lois.Quel droit permet a un FDS de bastonner un fautif. Seul un tribunal a ce droit.Si. le Burkina est devenu un califat qu on nous le dise la tout le monde sait que c est la chariat.meme dans un califat la bastonnade est soumise a des regles elle n est pas sauvage.Doit on bastonner un humain comme une bete de somme ? Le procureur est dans plein droit. Cette maniere primitive de traiter les fautifs vient une fois de plus creuser un fosse abysal entre les FDS et le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 00:54, par Ert En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Il y a des gens qui n’ont jamais rien compris. Il s’agit là de respecter les lois de la république et le procureur n’a fait que les rappeller. Celui qui ne les respectera pas, se verra appliquer la rigueur de la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 01:14, par Kechi En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Je vous jure qu’entant que burkinabè j ai été ecoeuré de voir ces images de bastonnade sur les reseaux sociaux. De prime à bord je remercie Mr le procureur pour son acte. Bien avant le burkina d’autres pays ont instauré un couvre-feu et bien d autres mesures pour endiguer la propagation du covid19. Ceux qui critiquent la decision du procureur montrez des images d’un quelconque pays ou des gens sont humillés pour non respect du couvre- feu. Nous sommes en guerre sanitaire et meme psychologique. Je felicite au passage certaines patrouilles de ouaga qui preferent la sensibilisation au lieu de la bastonnade. Et je pense quel qu’en soit le motif les FDS peuvent :- coller une amende aux fautif ( soit teglementé comme en france) .Et meme s’il le faut confisquer les documents d’identité/ engins de mobilité pour que ces derniers viennent s’acquitter de leur amende(très élévé pour servir de lessons). De plus je suis convaincu que ceux qui ont reellement vu les vidéos seront d’avis avec moi que tel que les bastonnades se pratiquent peut propager les virus. Je m’explique : comment dans ce contexte de covid19 on peut se permettre de regrouper des individus qui lors du sevice corporel suent, toussent, se mouchent les uns collés aux autres ? Reflechissons y. Sur certaines images certains FDS allaient l’air de s’amuser et prennaient du plaisir de faire souffrir. Pourquoi remettre sa cordelette aux fautifs de se manoeuvrer a tour de role ? Ou encore pour faire chanter les uns et faire danser les autres ? Tout ceci rime à quoi ? Chers FDS c est le covid19 qui doit etre bouter , combattu et non mes compatriotes. Une dernier question : pourquoi filmer et publier sur les reseaux sociaux pendant que dans d’autres pays l’heure est a la solidarité nationale, au sursaut patriotique, et l’entente entre filles et fils...? Tant que les marchés et yaars ne seront pas fermés on ne s’en sortira pas ! Dieu bénisse notre chère pays le Burkina Faso !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 01:29, par Bouba En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Monsieur Ka.
    Que dites vous des bavures et pire des neutres, voire génocide des kolgweogo ? Aucun procureur n est sorti les menacer. Le chef suprême des kolgweogo Simon compaore s’est montré arme à la main et cela a circulé sur les réseaux sociaux et on na pas entendu de procureur. Je crois même qu’il y a eu une plainte et jusque là le procureur na pas donné de suite. Plus récemment les kolgweogo ont récidivé à Barga et même pas une sortie pour condamner de la part du procureur. Même le président du Faso na pas condamné les kolgweogo. On parle plutôt d’hommes armés non identifiés pour couvrir le forfait.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 04:59, par Lom-Lom En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Si on empêche les FDS de faire leur travail, c’est les communautés qui vont se charger de corriger ses mal élevés qui prennet du plaisr à defier l’Etat. C’est certainement les partisans de Basolma BAZIE, qui ne cessent de confondre leur statut de fonctionnaires à celui des enfants gâtés de la République à qui tout est permis. Jusqu’à demain, le peuple est avec ses braves FDS, n’en déplaise aux partisans du juridisme plat ! On en a marre de cette merdique société où certaines catégories se considèrent comme etant sorties de la cuisse de Jupiter. En avant pour la bastonnade des indisciplinés !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 06:03, par Abdou En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    C’est sont les fouettés qui sont cotre c’est comme ça on a laisse le fouet a l’école, l’école est devenu lieu pour passe temps sans apprendre, d’ailleurs même il faut attendre la justice divine Sinon le notre sa fait très très mal au coeur.
    Il faut torture quelques uns avant que virus nous torture tous.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 07:05, par Kini En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Il serait mieux que Mr le Procureur sorte lui même pour faire respecter le couvre-feu.
    Il a oublié que dans leur corps ils disent que force reste à la loi. Qui doit faire en sorte que force reste à la loi ?
    Je pense qu’il a bien deviné, ceux sont les forces de l’ordre.
    A ma connaissance il ni y’a aucun article du droit pénal du Burkina qui réprimande les corrections infligées aux citoyens ne respectant pas les couvre-feu ou des restrictions de libertés décrétées par le Président et ce en conformité avec la constitution.
    Je vous prie de vous faire entendre sur tout autre sujet que celui là.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 07:40, par Kouraogo issa En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Pourquoi frapper les êtres humains ?? C’est pas en bastonant les gens que votre problème sera résolu, svp séché de frapper les êtres humains, nous ne sommes plus au temps coloniale ok

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 08:08, par le revolutionnaire En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Je salue le courage de madame le procureur du Faso, si le corona est présent au BF ,c’est pas les jeunes qui se regroupant chaque soir dans leur petit grain du quartier qui l’ont amener.Tout le mode sait qui l’amener ici,ce n’est ni les tortures ni le couvre feu qui sont ces remèdes. Félicitations Madame le Procureur du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 08:28, par sidpayele En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    des syndicats ont brutalisés une dame dans son bureau. pour ne pas avoir respecter le mot d’ordre. kato kato kato je passais
    RAS.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 08:54, par offensé En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    monsieur le Procureur, on dirait que vous ne vivez pas sur la même planète que nous n’en parlons pas au Burkina. On dirait que vous ne mesurez pas jusqu’à présent. l’ampleur de la chose. l’heure est si grave qu’on ne peut tolérer l’incivisme et l’indiscipline. il s’agit de la vie de tous les citoyens Burkinabè. toute mesure de répression est la bien venue. on ne joue pas avec ça. celui qui ne veut pas être traiter ainsi doit respecter les consignes. POINT

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 09:01, par wangram En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Monsieur le procureur,
    Situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Gardez vos textes et lois et laissez les braves FDS faire leur boulot, il y va de la sécurité et de la santé de tous dont vous même. Que voulez vous qu’ils fassent ? Qu’ils prennent le risque de propager le virus en arrêtant les récalcitrants ? Si vous profitiez de cette période de confinement pour dépoussiérer les dossiers de vos tiroirs, ça ferait un bien au peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 09:31, par Ka En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Merci à mon ami SOME même si ta critique n’a pas été publiée. Et comme je le dis très souvent dans ce forum ‘’’le web est un immense défouloir : Entre les fausses nouvelles et les insultes, en passant par la propagande la plus nauséabonde, on trouve de tout. Et quand je vois une mauvaise mouche qui suive mes critiques fondées sur la vérité après l’insurrection pour les saboter, cet internaute aux multiples pseudos ‘’’Sapience, vision….. Jusqu’à utiliser caca pour m’insulter en me souhaitant le Covid-19, et notre l’honorable modérateur se permette de les publiés, ça me rend malade.

    Le président du Faso décrétant le couvre-feu sur toute l’étendue du territoire Burkinabé n’a pas dit au FDS de mater toute personne qui ne respectera pas ce couvre-feu, car aucune loi n’autorise ces tortures gratuites. Et le procureur qui est un homme de loi à préciser que les tortures gratuites ou rancunier, ni par prétention de ceux qui font respecter la loi, ne sont pas permises dans un pays qui se dit démocratique : Car, laisser commencer de faire ces tortures ça finira mal. Ces tortures nous montrent qu’il y a du désordre dans les agissements de nos FDS pour ce couvre-feu.

    Et comme tout le monde le sait, ‘’’le désordre et l´anarchie ouvrent la porte à tous les abus en poussant chaque individu à obéir à son propre sens de la justice et non pas à obéir à une justice commune. Dans une situation de désordre, c’est la « loi de la jungle » qui s’installe. Le désordre permet ainsi la réalisation d´une plus grande injustice. C’est comme les agissements des faux kolweogo mal formés que je ne cautionne pas, et que la justice doit être dite à ce sujet. Les vrais Kolweogo sont ceux de Mané ou les Dozos formés de l’ancêtre au père jusqu’au fils pour débusquer les bandits et les remettre aux autorités compétentes.

    Je refuse de répondre des dénigrements gratuits à mon égard. ’’En tant qu’une personne en âge avancé qui a vécu les tortures sauvages dans notre pays, et qui ont causé des morts inutiles, il est mon devoir de dire à des inconscients qui veulent utilisé les tortures comme une arme contre l’incivisme, qu’ils se trompent : Car, il existe encore la sagesse Africaine qui dit ‘’Qu’en opposant la violence a la violence, la haine à la haine on applique une vieille philosophie qui ne donne pas des bon résultats.’’

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 09:44, par Ka En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Merci à mon ami SOME même si ta critique n’a pas été publiée. Et comme je le dis très souvent dans ce forum ‘’’le web est un immense défouloir : Entre les fausses nouvelles et les insultes, en passant par la propagande la plus nauséabonde, on trouve de tout. Et quand je vois une mauvaise mouche qui suive mes critiques fondées sur la vérité après l’insurrection pour les saboter, cet internaute aux multiples pseudos ‘’’Sapience, vision….. Jusqu’à utiliser caca pour m’insulter en me souhaitant le Covid-19, ça me rend malade.

    Le président du Faso décrétant le couvre-feu sur toute l’étendue du territoire Burkinabé n’a pas dit au FDS de mater toute personne qui ne respectera pas ce couvre-feu, car aucune loi n’autorise ces tortures gratuites. Et le procureur qui est un homme de loi à préciser que les tortures gratuites ou rancunier, ni par prétention de ceux qui font respecter la loi, ne sont pas permises dans un pays qui se dit démocratique : Car, laisser commencer de faire ces tortures ça finira mal. Ces tortures nous montrent qu’il y a du désordre dans les agissements de nos FDS pour ce couvre-feu.

    Et comme tout le monde le sait, ‘’’le désordre et l´anarchie ouvrent la porte à tous les abus en poussant chaque individu à obéir à son propre sens de la justice et non pas à obéir à une justice commune. Dans une situation de désordre, c’est la « loi de la jungle » qui s’installe. Le désordre permet ainsi la réalisation d´une plus grande injustice. C’est comme les agissements des faux kolweogo mal formés que je ne cautionne pas, et que la justice doit être dite à ce sujet. Les vrais Kolweogo sont ceux de Mané ou les Dozos formés de l’ancêtre au père jusqu’au fils pour débusquer les bandits et les remettre aux autorités compétentes.

    Je refuse de répondre des dénigrements gratuits à mon égard. ’’En tant qu’une personne en âge avancé qui a vécu les tortures sauvages dans notre pays, et qui ont causé des morts inutiles, il est mon devoir de dire à des inconscients qui veulent utilisé les tortures comme une arme contre l’incivisme, qu’ils se trompent : Car, il existe encore la sagesse Africaine qui dit ‘’Qu’en opposant la violence a la violence, la haine à la haine on applique une vieille philosophie qui ne donne pas des bon résultats.’’

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 10:20, par Sage En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    M. le Procureur.
    On est plus entrain de "s’amuser".
    Ici, quelqu’un par son indiscipline, peut causer la mort d’autres personnes. Les conséquences de son indiscipline de s’arrête pas à lui seul ; Même si on le met en prison que ferez vous des gens dont il aura été la cause de la mort ?
    Je dis, l’Etat doit être polyglotte et parler à chacun, la langue qu’il comprend. S’il ne comprend que la Langue de la cravache, pas de perte de temps en lui parlant le Mooré ou le Dioula.
    Vous avez suivi à la télé, celui qui disait qu’ils sont sortis à l’heure du couvre feu pour voir si les policiers vont les chasser ? M. le Procureur, que dites-vous à quelqu’un de pareil ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 11:32, par togs sida En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    FÉLICITATION MR LE PROCUREUR DU FASO pour cette mise en garde aux FDS. Vous avez fait votre travail.c’est ça on appel procureur.
    MR les FDS j’espère que vous avez bien compris le procureur, ceux qui vous encouragent à torturer ; maltraiter ; humilier les contrevenants au couvre feu sont entrain de vous induire en erreur.
    il y a des sanctions prévu par la lois pour les contrevenants au couvre feu ; il ne vous appartient de choisir vos propres sanctions pour les appliquer aux contrevenants. Dans tout les cas ceux qui sont entrain de vous encourager dans mauvais comportement là , sachez que quand y aura des problèmes il seront chez eux tranquille mais vous ,vous serez face aux problèmes.Rappelez lors du coup d’État du général quand le élément du RSP on voulu se comporté comme vous le faites actuellement , quelle a été la suite ????? les gens ont su apporté une réponse a cette violence du RSP. Pour conclure MR les FDS sachez que la violence n’engendre que la violence.......

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 11:39, par NEBIE En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Monsieur le procureur, face à une situation dramatique, le PF a pris des mesures exceptionnelles,notamment le couvre feu. Ce couvre feu doit être respecté par tous les moyens. Lorsque la vie des citoyens est en danger, la liberté individuelle, pour ne pas dire le libertinage doit prendre fin. Ce sont des écrits comme le votre qui incitent les Burkinabè à l’incivisme, au désordre, au non respect de l’autorité. Or, on ne peut construire une nation,développer un pays dans le désordre, la désobéissance, l’incivisme ! Les FDS sont ils rentré dans des domiciles pour bastonner les gens ??? Les FDS ne sont ils pas dans la chaine de ceux qui doivent faire respecter la loi ? Toute personne qui contrevient à cette mesure présidentielle sans raison valable, y compris vous même, doit être bastonné. Toutes mes félicitations aux soignants et aux FDS.
    FORCE RESTE A LA LOI !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 11:40, par Le Pacifiste En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Très bien dit mon procureur. Votre réaction me plait à plus d’un titre. Quand j’ai vu les images de torture sur les citoyens j’ai presque crié : Quel droit un agent des forces de l’ordre a—t-il de torturer un citoyen parce qu’il n’a pas respecté un couvre-feu. Il ne faut pas être pire que le covid-19. Je crois Mr le procureur qu’il faut servir contre ces agents véreux qui ne font pas honneur à nos FDS. Mr le Procureur, je vous soutiens totalement dans la défense des droits des citoyens. Les gens qui parlent ba ba ba comme ça si c’étaient leurs sœurs, leurs frères ou fils qu’on avait torturés comme ça , ils n’allaient pas avoir le même langage.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 11:53, par le citoyen En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Merci M le Procureur du Faso pour ce rappel.
    L’état de droits des exigences

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 12:18, par Lom-Lom En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    C’est maintenant que l’on va aussi connaître une partie des vrais ennemis du Burkina Faso notamment ceux qui refusent de respecter les consignes pour bouter la maladie hors du territoire burkinabè ! C’est l’autre catégorie de djihadstes et il faut les traiter comme tel ! Mr le Procureur, si quelqu’un ne se sent pas comme appartenant à notre Nation, il est libre de quitter tout de suite le pays comme Blaise Compaoré l’a fait, aller prendre une autre nationalité et faire valoir ses droits à la pagaille là ou il est. Vous ne pouvez pas obliger les citoyens à confondre démocratie et pagaille ! Les FDS n’ont qu’à bastonner davantage et quand ils seront fatiguer, qu’on passe le relais aux volontaires pour nettoyer pour de bon notre société de ces sauvages qui ignorent qu’une société civilisée est une société qui a des règles et que tout le monde doit respecter ! Bravo aux FDS !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 12:25, par Fadelo En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Le non respect du couvre feu est un acte incivique très grave. Et nous savons que l’incivisme est devenu la grande maladie de beaucoup de Burkinabè. On ose défier le Président.
    Pour faire respecter la loi du couvre feu, il faut user de la force. Et les fds l’ont bien compris.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 14:16, par CABRIS MORT En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Monsieur le Procureur, trop de libertinage tue la démocratie ! et un petit coup de fouet n’a jamais tué quelqu’un, c’est le seul langage que les jeunes comprennent aujourd’hui !
    Vive nos vaillants FDS, vive les coups de fouet ! abas la chienlit dans notre pays !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 14:37, par Ka En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    A toutes ou tous, celles ou ceux qui sont pour le bastonnade qui reste une humiliation pour tout être humain, et je leur dis de ne pas oublier le passer : Et pour rafraîchir vos mémoires, ‘’’’si vous étiez de 1987 à 1998 à l’infirmerie de la présidence et voir des bastonnés comme David Ouédraogo mourir gratuitement, ou dans les villas du conseil de l’Entente ou les supplices des bastonnés à cause de leur opinions contre un introverti qui a canardé son frère d’armes pour le pouvoir, ou un petit président qui a fait bastonné son chauffeur par les éléments du RSP jusqu’à la mort, ou brûler vif un journaliste et ses compagnons dans leur voiture, nous ne laisserons pas recommencer cette violence, car toute violence fini mal. Et notre pays ne mérite plus ça. Les Burkinabé sont intelligents, une amende salée ou le conduire gentiment sans bastonnade au commissariat pour une nuit de réflexion le suffira pour laver sa cervelle de l’incivisme. L’humilié en le bastonnant augmente sa colère de recommencer. Nous sommes en 2020, et le respect de tout en chacun doit prendre la place pour notre jeune démocratie en construction.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 15:19, par enervé En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    À l’internaute Avocat du diable :
    Si Mr le procureur viole ce couvre-feu sans raison fondée, alors qu’ils le traitent de cette même façon. Ceux qui parlent de démocratie ou d’État de droit me font honte. Est-ce que le droit ou la démocratie impliquent le libertinage ? L’heure n’est pas à la rigolade. Les contrevenants et tous ceux qui les défendent sont en première ligne, les vrais ennemis de la nation : vous voyez le nombre de morts en Italie ? Voulez-vous qu’avec des inconscients endurcis on en arrive là ? Et on est encore loin du bout du tunnel avec l’année scolaire qui est inachevée et qui doit continuer... Et personnellement j’ai peur qu’on ouvre les écoles et universités le 1er Avril. Il y a en qui ne comprennent que ce langage, chers FDS. Continuez à mater, point barre !

    Répondre à ce message

    • Le 24 mars à 20:25, par Ka En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

      L’énervé : Je te comprends : Mais encourager nos humbles FDS de bastonner nos frères et sœurs qui sont comme toi et moi ne résous pas le problème. Les pays que tu cites aucun agent n’a jamais bastonné son prochain à cause du confinement : Tout a été fait avec les règles de la loi et du respect de son prochain. Si la Chine d’où est déclarer pour la première fois le virus qui a causé des milliers de morts, avec persévérance si cette Chine peut respirer de nos jours, c’est d’avoir pu confiner plus d’un milliard de son peuple dans la rigueur sans bastonnade. Nous aussi nous le pouvions, si la rigueur venait d’en haut et avec le respect de tout en chacun.

      Si pendant le couvre-feu les FDS laissent les officiels circuler avec leur 4x4 en bastonnant les pauvre comme moi, ça donne à réfléchir. La Chine communiste que je connais depuis 1982 a toujours éduqué son peuple par des textes de discipline, sans passer par des bastonnades en public. Et quand l’écrivain Alain Peyrefitte sortait son livre en 1974 ‘’’Quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera,’’’’ personne ne le croyait. De nos jours la Chine est à la porte de la première place comme le premier pays le plus puissant du monde. Je crois que si un FDS arrête un individu qui circule pendant le couvre le feu en lui disant avec sagesse qu’il doit rentrer chez lui car il mérite une amende salée ou de la prison, cette personne comprendra que la vie du peuple dépende de sa sortie. Mais en le bastonnant il ressortira pour se venger malgré que sa vie est en danger.

      Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 17:01, par Hamidou Sibalo En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Merci monsieur le procureur, mais saches que c’est la bonne façon de corriger un africain.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 20:59, par Ka En réponse à : Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

    Mon jeune Vérité No1 merci de me lire : Restons ferme et n’encourageons pas la violence. N’oublions pas le passé. Autrefois en fermant les yeux et laisser les fillettes de Blaise Compaoré faire ce qu’elles veulent en tirant sur tout ce qui bouge, nous avons vu les conséquences par la suite. Disons à nos FDS d’aborder ceux qui violent le couvre-feu avec humanité, car ce que nous vivons déjà n’est pas facile, et n’ajoutons pas les vengeances à venir. Le Burkina vit dans l’horreur, l’anormalité, et tout ce qui est inimaginable dans un pays normal : Il n’y a que des abominations successives par nos propres frères déguisés en ’’terroristes qui nous tuent comme des mouches,’’ et maintenant le premier pays du Sahel ou le virus nous donne des frissons. A quand la fin de ses séries noires qui frappent le pays des hommes intègres ? Un coté les terroristes qui nous tuent comme des mouches, l’autre côté le virus qui nous guette, et au milieu nos FDS qui nous bastonnent. Que Dieu nous vienne en aide.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ministère de l’Agriculture : Le bilan de 2016 à 2020 jugé satisfaisant
Commune de Safané : La rupture du pont du village de Tiekuy bloque la circulation
Deuxième conseil ordinaire de la F-SYNTER : Les syndicats inquiets de la situation nationale
Journée internationale du pharmacien : Les spécialistes du médicament donnent leur sang pour sauver des vies
Province du Sanguié : L’association « Bâtir pour les générations futures » s’attaque à l’incivisme en milieu scolaire
Education : Le ministre Stanislas Ouaro visite les infrastructures scolaires dans la province du Nahouri
Cotisations sociales : La directrice générale de la Carfo invite les collectivités territoriales à immatriculer les travailleurs
Burkina : CRS et l’Ocades Caritas élaborent une stratégie conjointe pour mieux répondre aux besoins humanitaires
Journée mondiale du pharmacien : Les spécialistes du médicament font le point de leur place dans le système de santé
Santé maternelle et infantile : Un projet lancé pour améliorer la recherche dans le domaine
Formation professionnelle au Burkina : Le CIFDHA outille les jeunes de Boulsa
Justice : Le ministère passe en revue ses activités de 2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés