Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Bobo-Dioulasso : La direction générale des impôts lance la généralisation de l’utilisation de la plateforme eSINTAX

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • dimanche 8 mars 2020 à 12h05min
Bobo-Dioulasso : La direction générale des impôts lance la généralisation de l’utilisation de la plateforme eSINTAX

Le directeur général des impôts, Moumouni Lougué, a officiellement lancé ce vendredi, 6 mars 2020 à Bobo-Dioulasso, la généralisation de l’utilisation de la plateforme des téléprocédures eSINTAX au profit des contribuables des régimes du réel de la région des Hauts-Bassins. Au cours de cette cérémonie de lancement, la plateforme leur a été présentée afin de susciter leur adhésion.

Depuis le 1er mars 2020, tous les contribuables des régimes du réel peuvent désormais effectuer leurs obligations fiscales et demander des services en ligne. Cela a été rendu possible grâce à l’engagement de la direction générale des impôts (DGI), en collaboration avec le ministère en charge de l’économie et des finances ainsi que des partenaires techniques et financiers. En effet, selon le DG des impôts, Moumouni Lougué, la DGI est engagée dans un programme majeur de digitalisation et de sécurisation du processus de déclaration et de paiement des impôts et taxes. Ainsi, depuis près de 2 ans, il est possible de télé déclarer et télé payer ses impôts sur internet grâce au portail eSINTAX.

Après ces années d’utilisation de la plateforme, le bilan est jugé satisfaisant. « En termes de niveau d’utilisation, l’on peut se satisfaire de l’adhésion de plus de 1 800 contribuables dont 100% des grandes entreprises qui utilisent la plateforme et plus de 75% de recouvrement des impôts par ce biais », nous confie Moumouni Lougué. Au regard de ces résultats appréciables, la DGI a procédé au lancement officiel de la généralisation de l’utilisation de eSINTAX à tous les contribuables des régimes du réel, le vendredi 28 février dernier à Ouagadougou.

Moumouni Lougué, DGI

A Bobo-Dioulasso, le directeur général des impôts a rencontré les contribuables de la région des Hauts-Bassins, le vendredi 6 mars 2020, pour leur présenter l’effectivité de la généralisation de l’utilisation de cette plateforme eSINTAX, afin de les encourager à l’adhésion et à l’utilisation de ladite plateforme.

Au cours de cette cérémonie, Moumouni Lougué, a fait savoir que l’accès à la plateforme n’était possible que pour les contribuables de la direction des grandes entreprises et ceux des directions des moyennes entreprises du Centre et des Hauts bassins. Avec cette généralisation, explique-t-il, la possibilité est donnée à l’ensemble des contribuables de bénéficier des avantages et des facilités offerts par la plateforme.

Les contribuables de la région des Hauts-Bassins ont répondu massivement à l’appel de la DGI

A l’en croire, cette plateforme offre la possibilité aux contribuables de demander des services, de déclarer et de payer leurs impôts et taxes en ligne. Toute chose qui constitue pour eux, un gain de temps dans l’accomplissement de leurs obligations fiscales. « Les contribuables peuvent ainsi obtenir en ligne, la délivrance de l’attestation de situation fiscale, le remboursement de crédit TVA, la délivrance des attestations de retenue à la source, la délivrance de la certification de chiffre d’affaires et la consultation du compte fiscal en ligne », a-t-il laissé entendre. Il a par ailleurs invité tous les contribuables de la région des Hauts-Bassins à s’approprier cet outil et à accompagner la DGI dans son processus de modernisation.

L’initiative de la DGI est appréciée par les contribuables des Hauts-Bassins

Le directeur du centre de gestion agréé de Bobo-Dioulasso, Honoré Abbga, ne manque pas de saluer cette initiative de la direction générale des impôts. « L’arrivé de eSINTAX est vraiment pour nous une révolution. En un rien de temps, vous pouvez faire beaucoup de déclaration et vous gagner en temps et en énergie. Cela permet de diminuer les longues files d’attente aussi. Nous sommes fiers de notre DGI et de notre ministère et nous ne pouvons que féliciter les responsables », a-t-il souligné.

Honoré Abbga du CGA

Pour Masita Ouédraogo, cette ouverture de eSINTAX à tous les contribuables est une réponse aux longues files d’attente. « Nous avons adhéré la plateforme depuis 2018 et nous félicitons la DGI d’avoir répondu à notre préoccupation majeure concernant nos déclarations. Aujourd’hui, nous pouvons rester dans nos bureaux faire des déclarations et des télépaiements et c’est une grande opportunité que les impôts nous ont donnée », a-t-elle laissé entendre.

Masita Ouédraogo

Avant de conclure : « Nous félicitons la DGI pour sa disponibilité à nous accompagner car c’est ce qui nous a permis de mieux comprendre l’utilisation de la plateforme. Son utilisation est très facile et très rapide et aussi nous gagnons plus en temps. C’est pourquoi nous invitons les contribuables à adhérer à la plateforme car elle a beaucoup d’avantage ».

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Produits labellisés du Burkina : Un site web pour leur promotion
Appui au secteur privé : La Maison de l’Entreprise et la Banque mondiale se concertent pour le renforcement de leur partenariat
Assurances au Burkina : Coris Assistance Auto, pour soulager les automobilistes victimes d’accidents de circulation
Le Groupe UBA désigné « Banque africaine de l’année » par les Banker Awards 2021 Et bat le record du Banker Magazine Awards en remportant le prix « Banque de l’année » au Nigeria ainsi que douze (12) de ses filiales africaines
Economie numérique au Burkina : Sank Business milite pour "la liberté financière" des populations
Burkina : Les impôts veulent atteindre un taux de recouvrement record de 1000 milliards de francs CFA d’ici fin 2021
Vente illicite d’intrants à la SOFITEX : L’ex-directeur de l’audit interne condamné à payer une amende ferme de 544 millions F CFA.
Conférence internationale des partenaires pour le financement du PNDES II : Le ministre de l’économie se veut rassurant sur le report
Augmentation du prix du pain : Le Ministre du commerce fait une mise au point
Bénin : L’homme d’affaires burkinabè Salif Kossouka Ouédraogo incarcéré pour escroquerie portant sur plus de 3 milliards
Délégation consulaire régionale de Bobo-Dioulasso : Les cinq engagements du président Al Hassane Siénou, pour redynamiser le climat des affaires
Inclusion financière au Burkina : Le Fonds de développement agricole, pour hausser le taux de bancarisation des acteurs du monde rural
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés