Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • lundi 17 février 2020 à 23h15min
Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

Le président américain Donald Trump est en train de finir son premier mandat. Depuis le début de ce mandat, il n’a pas trouvé d’intérêt à venir en Afrique. Le locataire de la Maison Blanche préfère y envoyer ses collaborateurs. Actuellement, son secrétaire d’Etat, Mike Pompeo séjourne sur le continent pour signer quelques contrats. Le business !

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo effectue une tournée africaine. La première étape l’a conduit à Dakar au Sénégal le 15 février 2020. Par la suite, il ira en Angola et en Ethiopie. Avec le diplomate américain, il sera question d’accords économiques mais aussi de sécurité. Cette visite est à saluer car en Afrique, l’étranger est toujours le bienvenu. Le continent est reconnu par tous pour sa légendaire hospitalité. Seulement, l’on se rend compte que sa venue cache un autre malaise, celui, du peu d’égard qu’a le président américain pour le continent noir.

Depuis son élection en 2016 en effet, le milliardaire n’a pas daigné mettre les pieds sur le continent. En tout cas jusque-là, son ombre n’a plané nulle part. Il a simplement biffé l’Afrique et ses 53 Etats. Il a préféré aller en Europe, en Asie et autres parties du monde. Aucune visite sur le continent berceau de l’humanité. Cela s’apparente à un manque de considération. Le constat est d’autant plus poignant que certains de ses prédécesseurs ont plusieurs fois foulé le sol africain le temps d’une mandature.

Le continent aurait certainement voulu rencontrer Dieu lui-même que de discuter avec ses anges. De toute évidence, certains auraient eu envie de lui dire de faire cesser la guerre en Lybie, quand on sait que son pays a aidé la France à détruire cet Etat. Seulement, son attitude est aisément compréhensible. Ceci, en ce sens que quand l’homme est parvenu à la tête de son pays, il a promis de travailler à redonner à l’Amérique sa grandeur. Vu ainsi, il a parfaitement raison, car l’Amérique se sent bien mieux, économiquement parlant.

L’homme part donc là où il sent qu’il y a des intérêts des Américains à défendre. N’a-t-il d’ailleurs pas souvent clamé haut et fort : « America first ! » (Entendez, l’Amérique d’abord) ? Avec la Chine, un concurrent sérieux pour le commerce international, il n’a pas manqué de faire souffler le chaud et le froid. Au final, l’Amérique aura eu raison. Elle semble avoir remporté la bataille économique. Pour ne rien arranger, le Coronavirus est venu assommer l’Empire du milieu. Bref, Donald Trump s’en sort. Il ne s’est pas contenté de rester sur le plan économique. Il a également rencontré le leader Nord-Coréen Kim Jong Un. Il l’a fait parce que ce dernier menaçait la sécurité des citoyens Américains avec ses missiles.

Des voyages, il en a donc effectué. Rien que la semaine prochaine, il sera en Inde. C’est donc l’Afrique qui ne l’a pas encore intéressé. S’il a royalement ignoré le continent africain, cela devrait éveiller la conscience des dirigeants africains. Ils doivent se rendre a l’évidence que quand on est président, dirigeant, on ne doit travailler que pour protéger les intérêts de ses concitoyens.

L’on doit mouiller le maillot pour les personnes de qui on a reçu le mandat. C’est aussi également une leçon pour les prochaines fois. Quand il aura besoin un jour du continent, on devrait être en mesure de ne défendre que nos intérêts. En attendant, Donald Trump part là où il a des profits à défendre.

Dimitri Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 17 février à 23:16, par dDo it En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    Si et seulement si Trump pouvait mettre en application le retrait des troupes Americaines de l’Afrique de l’Ouest cela nous aiderait enierment a nius debarasser de l’armée et des bases Française en Afrique. La ministres de la defense française est parti supplier les americains sans qui il ne serait plus possible a la france de maintenir sa presence ne Afroqie de l ;Ouest. Trump just do it.

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 23:42, par Nabiiga En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    D’une manière je suis pour qu’il s’enfiche de l’Afrique afin que nos leaders cessent de piller nos ressources pour aller investir aux États Unis. C’est bien pour les Africains ; occupons-nous de nos populations, volons moins les maigres ressources de nos pays, devenons patriotes en investissants chez nous.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 02:58, par Kindman En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    Je pense que qu’au nom de la continuité de l’Etat ,Trump devrait reconnaître la responsabilité de son pays sur la situation que vie le Sahel étant donné que cette situation est partie dûe aux actions voyoues de son prédécesseur (OBAMA) en complicité avec Sarkozy.En effet, les USA ont contribué à rendre nos pays de "merde" par la déstabilisation de la Libye. En ce sens Trump devrait, s’il est sincère, réparer ce tord avant de rappeler ses hommes.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 06:55, par En effet En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    Trump, ou le pire des présidents pour les américains mais sûrement le meilleur des présidents américains pour les africains....

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 07:16, par Peuple Insurgé En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    Suis entièrement d’accord que Trump ignore l’Afrique. Quelle considération que vous avez vis à vis des mendiants qui tapent à votre porte ou qui sont dans les rues ? Ne soyons pas hypocrites.
    Les africains ne méritent rien. Tout le monde vole : dirigeants, cadres, entrepreneurs, médecins, éducateurs,... et même les villageois. Tout le monde. Un peuple à les dirigeants qu’il mérite. Tous les problèmes que nous vivons aujourd’hui sont liés à ça. Depuis l’assistanat de Sankara, nous ne sommes plus rien. Et le plus grand drame dans ça c’est que nous refusons de réfléchir et de poser les bonnes questions.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 08:19, par Dedegueba SANON En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    Trump nous a ignoré, et quoi encore ? Avez-vous déjà été en Amérique ? Beaucoup d’américains ne savent même pas situer sur une carte du monde l’Afrique, ne parlons pas du Burkina. Tout part de l’estime de soit. Si tu veux qu’on te respecte, commence par te respecter toi-même. Houphouet, disait " la main qui donne est toujours au-dessus de celle qui reçoit ".
    Trump nous a craché ses 4 V, nous sommes des pays de merde. Comme l’a déjà dit quelqu’un tout le monde vole, vole et vole. Personne ne raisonne collectif. Toute parcelle de pouvoir acquis c’est pour la famille, le clan, le village, la région, l’ethnie etc... Comment voulez-vous espérer un quelconque respect venant des gens dont les ancêtres ont une tradition séculaire de gangstérisme, de pillage et de traite négrière ? Nous avons des siècles et des siècles devant nous à nous battre pour vaincre déjà ces préjugés de races maudites, ou inférieures d’abord dans nos têtes à nous, puis dans la tête de tous ceux qui ne sont pas noirs, je veux parler des blancs (surtout les arabes), des jaunes, des rouges et autres.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 08:43, par COULIBALY En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    pourquoi voudriez vous que Donald Trump songe à nous, pendant que nous mêmes ne voulons pas travailler ? il a été élu par et pour les américains et non pour les Africains

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 09:04, par donbahaska@gmail.com En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    D’abord une petite précision. La visite qu’a entreprise Mike Pompeo dans le continent africain n’est pas la première visite d’un Secrétaire d’Etat de l’administre extrémiste de Trump. Le premier Secrétaire d’Etat de son administration, Rex Tellerson, avait déjà effectué une visite éclaire en 2018 en République de Djibouti, en Ethiopie, au Kenya ; au Nigeria, au Tchad... C’était une visite marquée par des intérêts économiques et sécuritaires. N’oublions pas que ce qu’on appelle la sécurité est un secteur important de l’économie spéculative depuis les années 1980 du siècle passé. Rex Tellerson était un dirigeant d’une entreprise du secteur pétrolier. Je rappelle que la République de Djibouti accueille la première base militaire étasunienne en Afrique et le Tchad comme le Niger accueillent des contingents militaires étasuniens dans la supposée lutte contre le terrorisme. D’ailleurs, des rumeurs circulaient ces derniers mois que le gouvernement allait retirer ses militaires au Sahel. Et la France, qui fait la pluie et le beau temps pour les dictateurs de certains pays sahéliens et des groupes terroristes, suppliait de rester, parce que ses drones servent aux mercenaires français.
    La présence des Etats-Unis tant sur le plan économique que sur d’autres plans est néfaste pour les sociétés africaines. Le supposé désintérêt de l’administration extrémiste trumpienne cache en fait d’autres jeux de stratégie tout aussi dangereuse comme la promotion de la diplomatie de l’Etat sioniste dans le continent africain ; qui avait raté un sommet avec certains africains, prévue il y a 3 ans de cela à Lomé.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 09:48, par Observatory En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    il va Venir Faire quoi en #AFRIC ??? Est Ce qu il a été Elu par les #AFRICAINS ???🤷🏽‍♂️🤷🏽‍♂️🤷🏽‍♂️ Pourquoi L’Africain Attend toujours qu’on lui Vienne en #AIDE ??? Dites aux Dirigeants AFRICAIN de Cesser de Voler et Travailler en Se Focalisant sur L’AFRIC pour Pouvoir La Developper Comme #SANKARA avait Reussi et Que #Trump aussi a reussi à Le Faire Aux #USA. Changeons de Mentalité

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 10:31, par LE PENSEUR En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    C’est le president de L’Afrique non.ARRETEZ de compter sur les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 11:27, par welore En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    les africains ont ils participé à l’élection de Trump ? non ! élu par les américains sur la base de son programme, il ne peut être redevable qu’à ceux ci. il ne peut s’intéresser qu’à ceux avec qui les américains gagnent. c’est ici l’importance d’un chef. nous avons des chefs d’État élus par nous même. la question c’est sur quoi et pour quoi ?
    il n’y a pas d’homme politique ici. nous avons des pilleurs égocentriques. triste

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 13:09, par kabore En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    félicitations à Donald Trump,et honte aux Africains qui sont encore entrain de vouloir qu’un autre continent vienne nous développer.Les USA ont travaillé pour faire de leur pays ce qu’il est aujourd’hui et nous,au lieu de faire pareil,on reste dans des histoires de grèves,augmentations de salaires,détournements de fonds,des enrichissements illégaux et on pense que c’est les autres qui vont venir nous sortir de là.
    Trump est un bon président parce que lui au moins ne fait pas du semblant comme les Européens et surtout les Français qui pillent toutes nos richesses avec la complicité de nos gouvernants et nous font croire qu’ils nous aident.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 13:20, par Kasimbou En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    Ignorez-le aussi, c’est tout ! Thrump est elu president des Etats Unis, pas de l’Afrique. Votre probleme est où ? Voulez-vous qu’il vienne vous montrer comment gerer vos peuple comme le fait la France et ses valets locaux ? Vraiment l’africain est le genre d’homme qu’on a du mal a comprendre. Les europeens vous pourissent la vie, vous criez, les americains vous laisse tranquilles, c’est encore un probleme.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 15:13, par Africa United En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    Sous reserve de..
    je pense que le programme politique du président Trump est semblable à celui du président Sankara.
    En effet, pour le président Sankara, le salut du Burkina réside dans le concept : produisons et consommons burkinabé.
    Pour le président Trump aussi, le salut des USA réside dans le concept :buy American and Hire American.
    Pour le président Sankara, il faut stimuler l’industrie locale en incitant à la consommation de la production locale.
    Le président Trump pense aussi qu’il faut protéger l’industrie locale car il est pourvoyeur d’emplois et de revenus.
    L’un des points communs à ces deux présidents est qu’ils ont reussi à creer plus d’emplois et à mettre en orbite une économie florissante en très peu de temps.
    Le président Sankara ne se deplacait pas pour simplement se déplacer et il allait là où les intérêts burkinabés l’exigent et non là où la diplomatie l’exigeait.
    C’est aussi le cas du président Trump à travers le slogan :America first.
    Tout comme le président Sankara, le président Trump n’aime pas la guerre car il est évident qu’aucune guerre ne peut procurer du bonheur à un peuple.
    Je crois que c’est l’une des raisons pour laquelle les USA n’ont pas incité au vote d’une résolution sur la base du chapitre VII de la charte pour intervenir au sahel car une telle résolution produirait certainement les mêmes effets que celle qui a ete appliquée pour détruire la Libye.
    Les présidents Sankara et Trump sont vus comme de présidents anti establishments c’est-à-dire hors norme ou pas comme les autres ; donc des individus à abattre.
    De mon point de vue, nous africains devons commencer à énumérer nos propres intérêts, ensuite à défendre ces intérêts.
    Seule cette attitude rendra l’Afrique credible et sérieux. Je crois aussi que c’est très ridicule de penser, que nos États africains tels qu’ils existent en ce moment(Burkina Faso, le Mali, le Niger. le Togo. la Zambie, Ghana...etc,,) pourront compter individuellement dans le concert des nations.
    Je suis convaincu que s’il existait un État fédéral africain, chaque président américain serait obliger de venir en Afrique.
    En attendant, les autorités politiques de l’Afrique doivent commencer à être des autorités politiques africaines avec pour rôle la défense des intérêts des peuples africains et rien d’autre.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 15:27, par LE CITOYEN En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    il ne nous a pas ignoré, il nous a traité de pays de merde. "sheet hole contries"

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 16:08, par Goudiaba En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    N’importe quoi, l’Amerique d’abord il a dit. Qu’est que vous ne comprenez pas de son slogan de campagne.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 17:06, par ALKABOR En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    L’Africain doit apprendre à être patriote ;cessons de compter sur les autres pays.Je pense que nous les africains ,nous devions comprendre aujourd’hui comment le monde fonctionne.Seul les intérêts des nations doivent orienter nos relations.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 16:33, par Georges koutaba En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    Même si je suis pas d’accord avec Trump,je le comprends parfaitement. D’abord,même si l Amérique de Obama et la France de Sarkozy sont entièrement responsables de notre merde actuelle ,nous sommes nous mèmes des merdes à commencer par nos dirigeants. Car aujourd’hui tous nos politiciens sont tous des voleurs professionnels qui ont étudié dans les plus grandes universités du vol.La politique en Afrique est le domaine d’ application de leur théories de voleurs, de menteurs ,trompeurs.... et avec pour seul objectif s,enrichir enrichir leurs proches et on s,en fou des peuples.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février à 18:58, par Luke En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    Voyez vous comment Africain est mouton ? Donc il faut aller demander a l’autre de venir te montrer comment te developper. Meme quand on vous insult de pays de merdre vous suivez tjs mouta mouta. Reflechicher un peu. le smart telephone ou l’ordinateur qu’on utlilise pour commenter sur l’actualite utilise un component appele le cobalt qu’ont ne trouve uniquement qu’en afrique. ca un example parmis d’autre. Donc ! pourqoui avez vous besoin de Donald Trump quand on a tout. C’et combien Areva nous donne par an au Niger pour l’uranium qu’il extrait pour leur central nucleaire pendant qu’il y a delestage a waga. hahaha
    Changeon un peu. Il n’ y a pas d’argent facile. Arretons d’etre des population inutile au development de notre bien etre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 15:18, par Tao-Tao En réponse à : Premier mandat de Donald Trump : Le continent africain totalement ignoré

    haaha ; nous les Africains on exagère tout. Je ne me rappelle pas les noms des presidents Africains qui rendent visite au president Américain après leurs elections ! ou bien ils sont tous tellement mal élus qu’ils ont peur d’aller se faire voir.
    nous savons tous que chacun doit dépenser seulement pour gagner mieux ! Pourquoi faire déplacer la Air Force One pour venir se pavaner, ou bien c’est juste nos presidents le font tellement qu’on a fini par croire que c’était normal ou obligatoire !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coronavirus : L’ancien président tchadien Hissein Habré libéré pour 60 jours
Idriss Déby au front : Leçon de communication de guerre aux chefs d’Etat du Sahel
Lutte contre Boko Haram : L’armée tchadienne seule face à un destin commun
Législatives en Guinée : Le parti de Alpha Condé obtient 79 sièges sur 114 en jeu
Lutte contre le Covid-19 : « Le confinement n’est pas à l’ordre du jour au Bénin », selon le président Patrice Talon
Elections législatives au Mali : Le Covid-19 aura-t-il finalement eu raison ?
Enlèvement de Soumaïla Cissé : L’UPC témoigne sa solidarité à l’Union pour la république et la démocratie
Vatican : Le Pape François invite tous les chrétiens à une prière, ce vendredi 27 mars
Coronavirus : Macky Sall actionne la chaîne de solidarité au Sénégal
Lac Tchad : 92 militaires tués par Boko Haram
Guinée : Le forcing du professeur Condé
Covid-19 : Ces mesures radicales prises par la Chine
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés