Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme sans patience, c’est une lampe sаns huilе. » Alfred de Musset

UNAPOL/ SAMAE : la guerre des syndicats est-elle ouverte ?

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 16 février 2020 à 23h30min
UNAPOL/ SAMAE : la guerre des syndicats est-elle ouverte ?

Une tension naissante entre l’Union police nationale (UNAPOL) et le Syndicat Autonome des Agents du Ministère des Affaires Étrangères et des Burkinabé de l’ Etranger (SAMAE). Il vous souviendra que les diplomates, lors d’une conférence de presse, avaient fustigé la décision de leur ministre d’envoyer des policiers dans les ambassades à l’étranger. Pour semble-t-il assurer la sécurité des différentes enclaves.

Dans un communiqué, l’UNAPOL convoque ses membres ce 18 février 2020 " pour des mesures à prendre".

"Depuis la mise à disposition de policiers au Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération (MAEC), l’Unapol constate avec étonnement une volonté manifeste du Syndicat Autonome des Agents du Ministère des Affaires Étrangères et des Burkinabé de l’ Étranger (SAMAE) de s’opposer à une telle mise à disposition", lit-on dans le communiqué. Les policiers marquent également leur étonnement dans l’attitude des diplomates parce que "la mise à disposition est pourtant une position prévue par les textes régissant les fonctionnaires burkinabè".

En tout cas, une guerre de syndicats semble se profiler à l’horizon, puisque L’UNAPOL "en réponse à de telles velléités contraires à la pratique administrative burkinabè", convoque ses membres pour une réunion.

Il s’agira selon le communiqué signé du secrétaire à la communication et aux relations extérieures, de " prendre des mesures de rétorsion contre le SAMAE".

Vos commentaires

  • Le 16 février à 14:06, par Witebyaanda En réponse à : UNAPOL/ SAMAE : la guerre des syndicats est-elle ouverte ?

    Je crois qu’il y a une confusion de cible de la part d’un certain syndicat. À ce que je sache, le syndicat des diplomates semble s’attaquer à une décision de leur ministre de tutelle qui semble violer certaines règles qui régissent leur corps. Contrairement à ça, le syndicat des policiers lui veut empêcher celui des diplomates de jouer pleinement son rôle, celui de la défense des intérêts de ses militants. Je crois qu’en matière de lutte syndicale, il y a une mauvaise approche de l’un des deux syndicats notamment celui de la police dont on voit clairement qu’il s’en prend au Samae en le citant nommément. Ce qui est bien dommage ! La culture syndicale doit être davantage enseignée.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 16:43, par Pape En réponse à : UNAPOL/ SAMAE : la guerre des syndicats est-elle ouverte ?

    Tout ceci n’est que futilite. Je ne comprends pas la decision du ministre d’envoyer des gardiens au sen de nos ambassades. Nos ambassades sont-elles menacees ? Je pense qu’on a deja des attaches militaires qui jouent leur role. Les policiers feront quoi au juste dans un pays etranger ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 21:08, par De Balzac En réponse à : UNAPOL/ SAMAE : la guerre des syndicats est-elle ouverte ?

    Il faudrait que nos diplomates reviennent sur terre et évite sous prétexte de rationalisation des ressources et autres considérations que seuls les diplomates doivent être en ambassade pour laisser les autres faire leur travail. En ambassade, chacun connaît son rôle et diplomate, c’est aussi la discrétion. Sinon on change de statut pour être informateur. La convention de Vienne existe, certes mais qui mieux que les diplomates doivent savoir analyser les contextes. Arrêter cette vision condescendante car porter le titre d’excellence ne fait pas de vous des super burkinabè. Il y a un seul pays à défendre qui s’appelle Burkina Faso et tous les fils doivent y contribuer à quel que niveau que ce soit. Tous les fonctionnaires n’envient pas la vie en ambassade faite parfois de guerres unitiles entres "diplomates" qui nous mettent parfois la honte à cause des jalousies et mesquineries de "diplomates".

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 09:47, par Wendmi En réponse à : UNAPOL/ SAMAE : la guerre des syndicats est-elle ouverte ?

    Encore une bagarre pour les rentes. A lire cet écrit, les diplomates comme les policiers ne sont pas animés d’une volonté de servir le pays mais plutôt de courir derrière les rentes. C’est cela qui est pitoyable. On a vu le même syndicat de la police crier sur tous les toits que le ministère de la sécurité doit être uniquement que l’affaire des policiers. C’est ce clanisme voire sectarisme qui va nuire nos institutions. Tant qu’on ne pas accepter la complémentarité et regarder dans la même direction, notre développement ne sera qu’une illusion.

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 20:08, par sidsaya En réponse à : UNAPOL/ SAMAE : la guerre des syndicats est-elle ouverte ?

    Guerre du ventre. Rien que. Pitié pour la patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 08:47, par Guessouma En réponse à : UNAPOL/ SAMAE : la guerre des syndicats est-elle ouverte ?

    Il n’y a pas lieu d’en faire une confrontation syndicale.Selon des sources bien introduites aux affaires etrangères du Burkina,le gouvernement a réduit le personnel des ambassaes parcequ’il ya des problèmes financiers.Ou est ce que le gouvernement a subitement eu de l’argent pour faire partir des policiers en ambassades.C’est tout simplement incompréhensible même des attachés de défense militaires et gendarmes qui sont rompus dans les techniques du renseignement n’ont pas été remplacés après leur départ des ambassades.C’est ce que le SAMAE veut comprendre.l’UNAPOL n’a pas a s’inquiéter c’est au Ministre des Affaires Etrangères de s’expliquer clairement sur la question.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 11:28, par Lydia En réponse à : UNAPOL/ SAMAE : la guerre des syndicats est-elle ouverte ?

    Le développement du Burkina n’est pas pour aujourd’hui. Pourquoi tant de haine et d’égoïsme, ces policiers ne sont ils pas des burkinabé ? sont ils dans les ambassades pour leur propres compte ? Quand ’il ya des attaques, on se posent la question où sont les FDS ?, mais s’il s’agit des avantages, il faut faire appel aux "diplomates". Pourquoi ne pas les laisser aussi profiter avant de "mourir" ?(comme beaucoup pense qu’ils sont là pour mourir). Combien de FDS sont morts pour la cause de ce pays ? pendant que les sois-disant diplomates dorment paisiblement chez eux. De grâce, arrêtons de se faire des guerres inutiles et travaillons faire revenir la paix dans notre cher pays.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coronavirus : A Pazaani, les déplacés internes appliquent l’hygiène
Fermeture des marchés et yaars : Le Conseil national de l’économie informelle mobilise 122,25 tonnes de vivres pour soutenir ses militants touchés
Lutte contre le Covid-19 : Orca Deco offre du matériel médical au CHU de Tingandogo
Lutte contre le coronavirus : L’étudiant Issiaka Porgho fait don de 350 masques à ses camarades à Bobo-Dioulasso
Lutte contre le Covid-19 : Le DG de la SNC, Bamassa Ouattara, apporte sa contribution dans les Cascades
Mesures sociales au Burkina Faso : Evitons le copier-coller
Suspension des salaires des agents de l’éducation : Le syndicat de l’éducation de base exhorte les travailleurs à rester solidaires et mobilisés.
Respect du couvre-feu : Deux heures de patrouille avec les pandores de Fada N’Gourma
Lutte contre le Covid-19 : La société minière Iamgold Essakane donne des kits de protection à ses communautés riveraines
Lutte contre le coronavirus au Burkina Faso : Le ministre Eric Bougouma apporte sa contribution
Epidémie de rougeole : L’autre préoccupation sanitaire dans la Boucle du Mouhoun
Pour la paix sur terre : Les Raëliens veulent une ambassade pour les extraterrestres
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés