Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’art de plaire consiste simplement en deux choses : ne point parler dе sοi аux аutrеs еt lеur раrlеr tοujοurs d’еux-mêmеs.» Edmond et Jules de Goncourt

Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • mardi 28 janvier 2020 à 22h20min
Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji,  selon le gouvernement

L’attaque contre le village de Silgadji, dans le Soum, perpétrée le 25 janvier 2020, a fait 39 morts. C’est le bilan dressé par le gouvernement, dans le communiqué ci-après.

Une attaque terroriste a été perpétrée dans le village de Silgadji, localité située dans la commune de Tongomayel, dans la province du Soum, le samedi 25 janvier 2020.
Les opérations de ratissage entreprises dans la zone par les Forces de Défense et de Sécurité ont permis de constater la mort de trente-neuf (39) de nos concitoyens dans cette attaque lâche et barbare.

Les Forces de Défense et de Sécurité ont apporté leur aide et leur soutien aux populations pour l’inhumation des victimes.
Le Gouvernement présente ses condoléances aux familles des victimes et à la population meurtrie de la commune de Tongomayel.

Le Gouvernement tient à réaffirmer sa détermination à créer toutes les conditions pour une sécurisation effective des habitants des villages dans les zones visées par les attaques des groupes armés terroristes.

Pour cela, il appelle les populations dans les zones de fort défi sécuritaire à éviter les rassemblements qui donnent l’occasion aux terroristes de perpétrer leurs attaques et invite tous les Burkinabè à un respect strict des consignes de sécurité et à une vigilance accrue.

Le Gouvernement est certain que malgré l’âpreté de la lutte, la victoire sera en faveur de notre Faso et cela grâce à la collaboration entre les populations et les Forces de Défense et de Sécurité et à l’engagement de tous les Burkinabè.

Ouagadougou, le 28 janvier 2020

Le Ministre de la Communication et
des Relations avec le Parlement,
Porte-parole du gouvernement,

Rémis Fulgance DANDJINOU
Officier de l’ordre national

Vos commentaires

  • Le 28 janvier à 21:11, par Yako En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    Si on était en Israël le gouvernement Rock était parti il ya longtemps car c’est là-dessus que l’on juge la capacité ou non d’un homme à diriger l’état d’Israël.Or depuis l’avènement du mpp au pouvoir il ya 4 ans le pays est l’objet d’attaques quasi quotidiennes avec des dizaines de morts par semaine,des milliers de déplacés visiblement aucun plan rationnel de sortie de crise.La question est la suivante : L’assemblée nationale a encore un sens d’exister ? Ou est le vrai débat dans l’hémicycle devant l’ampleur du drame ? Devant l’échec patent du président,sa majorité et ses ministres ont-ils encore un brin d’honneur ? Pourquoi ce soutien aveugle même au détriment de l’effondrement national ? Yako citoyen en colère.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 22:09, par RV En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    En plus d’être meurtries, les populations sont indexées comme responsables de leurs malheurs. Le gouvernement leur demande d’éviter des rassemblements comme les jours de marché. Une façon de dire d’arrêter de vivre là-bas. Vive les réfugiés internes qui sont sources de financement et d’enrichissement. Bravo !

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 22:23, par Raso En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    Il est a présent clair que le gouvernement est incapable de protéger la population de ces barbares. Il faut donc en tirer les conclusions.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 01:07, par Hamon En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    C’est vraiment la mort dans l’âme qu’on apprend ces genres d’information. Il ne nous reste que d’accélérer la mise en place des volontaires pour la défense de la patrie (VDP). Seuls ces combattants pourront nous sauver, ne pouvant pas avoir des FDS partout pour toute éventualité. L’autre solution en attendant est d’éviter tout regroupement de personnes qui donne l’occasion à des tueries de masse, comme l’indique le communiqué gouvernemental. Les terroristes ont cessé de vouloir affronter directement nos FDS et s’en prennent maintenant de façon lâche et honteuse à des civils sans armes. Pour répondre aussi à la sécurisation du territoire, c’est également d’accélérer l’acquisition des drones chinois pour surveiller nos frontières. Dieu aide nous !

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 01:36, par Bao-yam En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    Communiqué irresponsable qui montre que nos autorités ont atteint leurs limites : que la population évite les rassemblements est une solution pour vous : jusqu’à quand ? Et si les terroristes rentraient dans les maisons pour tuer. Ayez pitié des Burkinabe et laissez des hommes compétents gérer les choses.

    Quand on part compter les morts après les massacres, on n’appelle pas ça ratissage.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 05:58, par CITOYEN Lambda En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    C’est quand même cynique et méchant ce communiqué comme le dit si bien l’internaute RV. Comment peut on avoir l’indécence de rendre les pauvres et populations responsables de ce qui leur ai arrivé ? Mais comment nos raisonnent-ils donc ? Donc les populations ne doivent plus mener d’activités socio-économiques, socioculturelles etc. En un mot les populations doivent arrêter simplement de vivre car notre cher gouvernement ne peut plus rien faire pour elles . Eh Dieu . Je n’ai pu m’empêcher de verser des larmes en lisant ce communiqué.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 06:06, par Kourané Paul En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    Mes condoléances à toutes leurs familles.
    Le terrorisme est la conséquence de la mal gouvernance durant ces 30 dernières années. Comment peut on géré un pays sans vision ? Toutes leurs investissements sont concentrés sur le centre et le plateau central. On dirait le pays se résume sur ces deux régions.
    Les régions de Sahel, l’est , boucle de mouhoun, sont les régions abandonnées par nos autorités.

    Répondre à ce message

    • Le 29 janvier à 09:48, par Bao-yam En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

      @Kourané Paul, un discours victimiste qui est en plus faux. Le barrage de Samandeni est au Centre ? Toutes les routes faites sous le MCA sont où ? Quels investissements a-t-on fait au plateau central ? Certes, Ouaga se developpe bien plus vite que toutes les autres villes mais cela est liée à l’urbanisation bien plus que ’à un quelconque investissement de la part du gouvernement central. Ce sont les citoyens qui investissent et non l ’Etat. Quel investissement a-t-on fait au Centre-Nord ( Kaya), au Nord (Ouahigouya), Tenkodogo ? La vérité est que notre État mobilise tout son budget pour payer les fonctionnaires et n’investi nulle part. Avancer ces arguments fallacieux comme justification du terrorisme est insensible. Peut-on massacrer des femmes et des gens dans un marché parce qu’on investit pas dans votre province ? Ce qu’ on ne dit pas est que Silgadji était une zone relativement prospère à cause su commerce et de l’élevage. Ceci est de l’histoire ancienne maintenant. Le travail est la seule et véritable source de richesse.

      Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 09:12, par sankara saidou En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    permettez nous que nous compatissons à la douleur qui frappe nos populations. Au lieu de vous en prendre au gouvernement qu’est ce que vous avez fait ? puisque vous avez la solution. Tt burkinabé sait bien que quand la pluie vous bat ce n’est plus la peine de vous battre encore. Le gouvernement n’est pas notre problème Mais notre problème ce sont ces forces du mal qui tuent nos paisibles frères. En Israêl tt le monde est combattant On ne se cache pas derrière des forums pour dire n’importe quoi

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 09:30, par Legarant En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    Et en parallèle, les États-Unis se retirent de la bande sahélienne ; la France perd son principal soutien extérieur. Avec ce dernier carnage raisonnent les mots de Tibor Nagy, secrétaire d’État adjoint aux Affaires africaines :
    .
    « Les problèmes du Sahel ne seront pas réglés par la France ou les États-Unis. Ce sont aux pays du Sahel de le faire. Pour faire reculer les terroristes, vous avez besoin de bonne gouvernance, d’un retour de l’État dans l’espace abandonné par les terroristes, en apportant la sécurité, des services de santé, l’éducation. Vous pourrez avoir autant de partenaires internationaux que vous voulez, au final tout dépend de la volonté des pays concernés »
    .
    Au mieux, la présence française ne peut que faire gagner du temps, un peu de temps. Elle représente 4500 hommes pour une zone 3000 km de large et de 1000 de long. Même en doublant cet effort (ce qui serait vraiment exceptionnel et difficile), elle restera une grain de sable dans le désert. Il n’y a que les africains qui puissent gagner cette guerre car ce sont eux qui sont sur place et qu’ils sont plus de 60 millions ; mais encore faut-ils que les gouvernements considèrent qu’il s’agit d’une guerre et non d’une « attaque terroriste » pour s’organiser en conséquence.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 09:36, par YERO En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    PAS DE DEUIL POUR 40 MORTS. IL FAUD QUE LE GOUVERNEMENT SOIT CONSTANT DANS CERTAINES DECISIONS

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 10:03, par CD En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    Mais ça devrait plutot etre le contraire. Les FDS devraient avoir le calendrier des jours de marché dans cette localité et tendre des embuscades

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 10:52, par STALINSKY En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    Il y a quelque chose qui ne marche pas dans notre système de défense. je peux comprendre que l’on soit surpris par une attaque. Mais que les assaillants s’en aillent tranquillement en colonne comme ils sont venus sans qu’ on les tende une embuscade dès leur retour par nos miliaires après avoir été alerté prouve qu’il y a quelque chose qui ne marche pas. Est ce que quelqu’un peut m’expliquer cela ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 10:59, par raogo En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    Pour ma contribution, je pense que les volontaires doivent être recrutés dans chaque village comme des militaires avec une grille a part que les militaires, mais régit par les textes de l’armée car à la fin ils seront intégrés dans l’armée s’ils le désir ou à la police, à la gendarmerie s’ils ont les diplômes requit

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 11:11, par Un citoyen En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    Il ya mille et une raison pour justifier ceci ou cela mais la seul vrai preuve palpable c’est la mort au quotidien de Burkinabès, civil, militaire et para militaire sans oublier les déplacés interne. G5, Gx ou Gy, sommet de Pau ou de PA, terroristes, djihadistes ou bandits, peut importe ce qui ce fait et comment ils s’appellent la résultante est la même, semé le deuil dans des familles qui ne demandent qu’a vivre, voir survivre . Le silence coupable du peuple finira par le faire sombré dans le méandres de son propre l’histoire

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 11:17, par Sacksida En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    Du reste, le Burkina Faso est en train de subir la rancon du Manque de vision, du laxisme, de l’inconsequence, de l’incompetence et de la mal gouvernance. Que faire ? Il faut une veritable Revolution Democratique et Sociale qui prendra a bras le corps toutes les problematiques dans une politique progressiste et revolutionnaire.Que Dieu aide le peuple Burkinabe. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 11:33, par Dedegueba SANON En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    J’en arrive à me demander s’il ne faut pas considérer que les terroristes sont plus nombreux dans cette zone que nos FDS ?
    En tout cas je n’arrive pas à comprendre qu’on n’envisage pas un nettoyage de la zone une bonne fois pour toute ?
    Mes condoléances aux familles des martyres de cette boucherie. Aucune idéologie ne peut justifier une telle horreur.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 12:45, par Naba En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    Quelle est la logique des deuils nationaux ?
    36 morts le 20 janvier au centre-nord deuil national de 48 heures ;
    39 morts le 25 janvier au sahel simple communiqué 72 heures plus tard culpabilisant les victimes. Vraiment le Président n’est pas du tout aidé par ceux qui sont censés le faire.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 14:32, par gongoni En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    NABA ,un bon roi c’est aussi de bons princes . Depuis son élection à cette très haute responsabilité de l’Etat burkinabè ,une des critiques les plus constantes à l’endroit du président RMCK, c’est sa propension à banaliser les hautes fonctions de l’Etat au point de nommer des femmes et des hommes sans sens de l’Etat, ni expérience de l’administration publique à la tête des grandes institutions ,des ministères ,des grands services . Et tous ceux et celles qui lui font ces critiques ne sont pas forcément ses adversaires politiques et des personnes qui lui veulent du mal . Bien au contraire .
    Plus décevant encore ,plus un ministre ,un DG ,et autre haut responsable commet des bêtises ,des conneries ,des fautes graves d’administration et/ou de gestion ,des maladresses ,plus il est protégé ,sinon promu à une plus haute fonction . On a tout dit sur la qualité des membres de gouvernement ,de certains membres de l’entourage présidentiel . Rien n’ y fit . Le chien aboit la caravane passe et passera .
    Comment face à une situation aussi douloureuse ,un ministre réfléchi peut sortir un communiqué aussi débile que choquant et révoltant .

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 17:25, par jeunedame seret En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    Il y aurait plus de terroristes au sein de nos FDS qu’aux milieux villageois. Fouille, et vous trouverez. Ou renseignez vous auprès de Bassolé et Ablassé. Il y aurait des messages. C’est une intuition de femme.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 19:24, par YAAM SOBA En réponse à : Burkina : 39 personnes tuées dans l’attaque de Silgadji, selon le gouvernement

    On savait !
    Des terroristes arrivent une fois, deux fois pour prévenir qu’ils viendront commettre leur sale besogne et personne ne réagit. Et la troisième fois ils viennent effectivement...
    Pfff c’est à ne rien comprendre avec ce gouvernement de bras cassés. Au vu et au su de tous. Ils disent : on vient et ils viennent effectivement et y’a rien !

    Dans un pays normal des gens demissionneraient. Mais bon chacun à sa part de vérité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina/Sahel : Attaque terroriste contre le détachement militaire de Kelbo
Burkina Faso : 24 personnes, dont un pasteur, assassinées dans la province du Yagha
Négociations avec les terroristes : « Toutes les tentatives pour sécuriser un pays sont à prendre », Dr Jacob Yarabatioula
Province du Mouhoun : Plusieurs imprimés de cartes d’électeurs détruits dans l’incendie d’une école (CENI)
Burkina/Province des Banwa : Des opérateurs de kits attaqués par des individus non identifiés
Province du Yagha : Le pasteur et ses enfants enlevés mardi 11 février, ont été retrouvés morts
Burkina : Dix-sept individus armés abattus dans le Centre-Nord
Victimes du terrorisme : Les policiers bientôt indemnisés ?
Burkina : Un homme tué et un pasteur enlevé avec ses enfants à Sebba
Lutte anti-terroriste : Le poste de gendarmerie de Tanwalbougou (Est) neutralise neuf terroristes
Est du Burkina : 8 assaillants abattus à Tanwalbougou
Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés