Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Prenez la décision aujourd’hui de faire quelque chose de merveilleux avec votre vie» Brian Tracy

Daouda Azoupiou, ministre des Sports et des loisirs : « 2020 sera encore une année de défis »

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET • jeudi 2 janvier 2020 à 10h30min
Daouda Azoupiou, ministre des Sports et des loisirs : « 2020 sera encore une année de défis »

Le passage d’une année à l’autre est l’occasion de faire le bilan de l’année qui s’achève. Lefaso.net a tendu son micro au ministre des Sports et des loisirs, Daouda Azoupiou. Il nous dresse le bilan des activités de son département et nous annonce les défis à venir pour la nouvelle 2020.

Lefaso.net : Quel bilan faites-vous au niveau du ministère des Sports et des Loisirs pour 2019 ?

Daouda Azoupiou : L’année 2019 a été une année charnière, une année de grands défis, mais une année de résultats pour notre ministère. Nous avons travaillé sur la mise en œuvre de la Politique national des sports et des loisirs, mais également sur notre plan annuel de travail, ce qui nous a permis de relever tous ces défis. Et lorsque vous regardez les différents succès que le département a engrangés cette année, cela fait la fierté de notre pays dans toutes les disciplines. Nous avons des championnats qui ont été tenus à tous les niveaux et dans toutes les fédérations.

Nous avons également des compétitions à l’intérieur du pays, mais aussi à l’international. En cette année 2019, notre participation aux jeux Africains du Maroc nous a permis de ramener des médailles en or, en argent et en bronze, montrant ainsi que le Burkina Faso est de plus une nation de sport. Comme bilan de cette année, on peut retenir la belle médaille de bronze remportée par notre compatriote Hugues Fabrice Zaongo aux championnats d’athlétisme à Doha au Qatar, une médaille qui exprime ses performances à ce niveau de compétition. C’est une fierté pour notre pays, parce que c’est la première médaille mondiale que notre pays a obtenue.

On a des athlètes comme Bienvenu Sawadogo, Marthe Koala, Laetitia Bambara qui ont tour à tour gagné des médailles en Italie et ailleurs, montrant que notre pays est sur le bon chemin. En football, nos juniors se sont classés premiers avec la médaille d’or à la clé au Maroc. Notre compatriote Iron Biby a battu son propre record, mais surtout battu tous ses adversaires, faisant de lui l’homme le plus fort du monde. A toutes ces occasions, c’est le drapeau du Burkina Faso qui a flotté et c’est une fierté pour tout le monde.

Quels sont les défis pour la nouvelle année ?

2020, au niveau du département des Sports et des Loisirs, sera encore une année de défis, car vous savez comme moi qu’en sport, il faut toujours travailler dur pour se maintenir au haut niveau, travailler dur pour avoir des récompenses. L’année qui s’annonce est une année olympique. Aussi, il faudra travailler à mettre nos athlètes dans les meilleures conditions pour leur permettre d’être performants. On doit mériter notre participation aux Jeux olympiques, on veut gagner des médailles comme les autres nations. En 2020, nous avons la participation des Etalons locaux au CHAN ; cela constitue aussi un défi à relever pour notre pays. Comme dans le bilan dressé, il faut accompagner toutes les fédérations pour la tenue des championnats et aussi faire le renouvellement des fédérations, autant d’activités qui feront que l’année ne sera pas de tout repos.

Quelles sont vos vœux pour 2020 ?

Je voudrais, à l’orée de l’année 2020, exprimer mes vœux de santé, de progrès, de sécurité à l’ensemble du peuple burkinabè. En ces moments d’attaques venant de toutes parts, je voudrais souhaiter un prompt rétablissement à tous les blessés et rendre hommage à tous ceux qui sont décédés sur le champ de bataille. A l’endroit des sportifs, je voudrais exprimer mes vœux de succès, de santé, de bonheur pour que 2020 soit l’année de bonheur inégalé pour eux et leurs familles. A mes collaborateurs, j’exprime mes vœux de santé, de prospérité dans leurs familles et leur lieu de travail. Vivement que le Burkina Faso retrouve la quiétude, la paix et la sérénité pour qu’au quotidien, nous puisons travailler au développement de notre pays. Vivement que chacun de nous puise apporter sa pierre à la construction de la nation.

Propos recueillis par par J.E.Z.
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fasofoot : Le terrain de l’ASFA Yennega sera bientôt éclairé
Football : Des anciens footballeurs se forment au métier d’entraineur
Football : La Premier League, la Bundesliga et la D1 russe connaissent leurs champions 2020
Football : Le capitaine Charles Kaboré guéri du coronavirus !
Issa Blagna, secrétaire technique des infrastructures sportives : « Nous faisons d’énormes efforts pour être dans les standards internationaux »
Fasofoot mercato : Mousso Ouédraogo retourne à l’USO
Football : La CAN 2021 et le CHAN 2020 reportés 
Prix Marc-Vivien Foé 2020 : Victor Osimhen sacré vainqueur !
Football : L’Australie et la Nouvelle-Zélande, co-organisatrices du mondial féminin 2023
Mathieu Olaonipekun, président de la Ligue régionale du Centre-Est de football : « Nous voulons faire de la région un creuset de talents »
Mercato : L’ASFA, KOZAF, Salitas renforcent leurs effectifs
Football : Les présidents élus des ligues régionales
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés