Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a rien de plus beau qu’une clef, tant qu’on nе sаit раs се qu’еllе οuvrе.» Maurice Maeterlinck

Lutte contre la déforestation dans la région de l’Est : Kantchari et Partiaga se dotent de plans d’action

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 11 décembre 2019 à 11h00min
Lutte contre la déforestation dans la région de l’Est : Kantchari et Partiaga se dotent de plans d’action

Pour sauvegarder les ressources naturelles et spécifiquement Réduire les émissions de la déforestation et la dégradation des forêts (REDD+), les organes communaux de Kantchari et de Partiaga ont tenu un atelier, les 9 et 10 décembre 2019 à Fada N’Gourma. Durant les deux jours de session, les comités communaux et les cellules techniques communales ont été outillés. Les auteurs peuvent désormais assumer pleinement leur rôle dans la lutte contre la déforestation et la dégradation des forêts.

Région réputée pour ses forêts denses, la région de l’Est est de plus en plus menacée par une déforestation galopante. La flore est en danger. Les initiatives se multiplient donc pour la préserver. Parmi celles-ci, l’initiative Réduire les émissions de la déforestation et la dégradation des forêts (REDD+). Pour Fidèle Kanlanfe Damba Ouoba, maire de la commune de Kantchari, le processus REDD+ a pour objectif de réduire la déforestation et la dégradation des forêts et d’encourager leur conservation et leur gestion durable, tout en améliorant les stocks de carbone forestier ainsi que les conditions de vie des populations qui dépendent des forêts.

Fidèle Kanlanfe Damba OUOBA Maire de kantchari.

Le maire qui, est par ailleurs le président du Comité communal de REDD+, a ajouté qu’avec la rédaction d’un plan de préparation à la REDD+, le Burkina Faso a opté, avec l’accompagnement des ses partenaires techniques et financiers, pour une approche intégrative et inclusive de toutes les couches sociales de la population. Ce, en en vue de construire une stratégie nationale REDD+ à laquelle toutes les composantes sociales vont adhérer. Selon lui, c’est ce qui explique la création des deux organes au niveau communal : le comité communal et la cellule technique communale.

L’atelier de Fada a connu la présence du secrétariat technique national REDD+ issu du ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique. Fidèle Kanlanfe Damba Ouoba a, par ailleurs, remercié les partenaires techniques et financiers qui continuent de soutenir le Burkina Faso. Il les a exhortés à poursuivre leurs appuis, surtout en ces moments difficiles marqués par l’insécurité dans le pays.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cité ONEA de Zagtouli : Abdoul Services rassure ses clients
Drame de Yirgou : « Si vous prenez une piste dans la brousse, vous préférez croiser un lion qu’un humain », révèle le maire de Barsalgho au sujet de la psychose qui prévaut dans la localité
Incendie au marché de Nioko II : Les commerçants déplorent le retard accusé par les sapeurs-pompiers
Association Kouloum-Rassande (Bien vieillir) : un centre consacré au bien-être des personnes âgées
Ministère de l’Agriculture : Le projet ProValAB octroie du matériel agricole à six coopératives de dix-sept communes
Art oratoire : Une compétition entre associations estudiantines lancée à Ouagadougou
Croix-Rouge : Plus de 490 millions pour soulager les populations vulnérables de la province du Boulkiemdé
Ouagadougou : Le marché de Nioko II ravagé par un incendie
IUTS : Les syndicats des forces de sécurité intérieure condamne son extension aux primes et indemnités
Education : Le Conseil régional du centre offre 1200 tables-bancs à la commune de Ouagadougou
Bolloré transport & Logistics expose son savoir-faire au salon international sur le coton et le textile
Promotion de la culture biologique : Le PASAAO forme 31 animateurs endogènes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés