Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Etre libre, ce n’est pas pouvoir faire ce que l’on veut, mais c’est vouloir ce que l’on peut.» Jean-Paul Sartre

Lutte contre la déforestation dans la région de l’Est : Kantchari et Partiaga se dotent de plans d’action

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 11 décembre 2019 à 11h00min
Lutte contre la déforestation dans la région de l’Est : Kantchari et Partiaga se dotent de plans d’action

Pour sauvegarder les ressources naturelles et spécifiquement Réduire les émissions de la déforestation et la dégradation des forêts (REDD+), les organes communaux de Kantchari et de Partiaga ont tenu un atelier, les 9 et 10 décembre 2019 à Fada N’Gourma. Durant les deux jours de session, les comités communaux et les cellules techniques communales ont été outillés. Les auteurs peuvent désormais assumer pleinement leur rôle dans la lutte contre la déforestation et la dégradation des forêts.

Région réputée pour ses forêts denses, la région de l’Est est de plus en plus menacée par une déforestation galopante. La flore est en danger. Les initiatives se multiplient donc pour la préserver. Parmi celles-ci, l’initiative Réduire les émissions de la déforestation et la dégradation des forêts (REDD+). Pour Fidèle Kanlanfe Damba Ouoba, maire de la commune de Kantchari, le processus REDD+ a pour objectif de réduire la déforestation et la dégradation des forêts et d’encourager leur conservation et leur gestion durable, tout en améliorant les stocks de carbone forestier ainsi que les conditions de vie des populations qui dépendent des forêts.

Fidèle Kanlanfe Damba OUOBA Maire de kantchari.

Le maire qui, est par ailleurs le président du Comité communal de REDD+, a ajouté qu’avec la rédaction d’un plan de préparation à la REDD+, le Burkina Faso a opté, avec l’accompagnement des ses partenaires techniques et financiers, pour une approche intégrative et inclusive de toutes les couches sociales de la population. Ce, en en vue de construire une stratégie nationale REDD+ à laquelle toutes les composantes sociales vont adhérer. Selon lui, c’est ce qui explique la création des deux organes au niveau communal : le comité communal et la cellule technique communale.

L’atelier de Fada a connu la présence du secrétariat technique national REDD+ issu du ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique. Fidèle Kanlanfe Damba Ouoba a, par ailleurs, remercié les partenaires techniques et financiers qui continuent de soutenir le Burkina Faso. Il les a exhortés à poursuivre leurs appuis, surtout en ces moments difficiles marqués par l’insécurité dans le pays.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Concours directs de la Fonction publique : Des journalistes à la découverte du processus de correction électronique
Chaîne d’approvisionnement en situation d’urgence : Le projet One Health passe en revue ses résultats
Projet AGCEDE : L’ambassadrice du Canada sur les traces des réalisations à Houndé
Police municipale de Ouagadougou : 17 engins retrouvés et restitués à leurs propriétaires
Tchériba (Boucle du Mouhoun) : A 12 ans, Afissata Do tient le flambeau de la poterie familiale
Mutilations génitales féminines : La nécessité d’efforts collectifs pour maitriser le phénomène
Bonne gouvernance au Burkina : Faire du fonctionnaire burkinabè, un agent républicain
Fin d’études à l’ENAREF : Michel Wendmanegueda Yaméogo inaugure les soutenances de 2020
LONAB : Trois heureux gagnants empochent plus de 173 millions de F CFA
PME/PMI : L’ONG Hope’87 renforce les compétences de 105 jeunes entrepreneurs
« Nous voulons retourner à l’école en toute sécurité », disent les enfants
Education en situation d’urgence : Le Burkina adopte une nouvelle stratégie nationale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés