Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Prenez la décision aujourd’hui de faire quelque chose de merveilleux avec votre vie» Brian Tracy

5e Recensement général de la population et de l’habitat : Le bien-fondé de l’opération expliqué à la population du Sahel

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 16 octobre 2019 à 15h00min
5e Recensement général de la population et de l’habitat : Le bien-fondé de l’opération expliqué à la population du Sahel

Il s’est tenu à Dori, ce 14 octobre 2019, un atelier de sensibilisation et d’information sur le 5e Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH). L’atelier avait pour objectif d’expliquer aux participants le processus de recensement qui débutera le 16 novembre prochain.

Le Burkina Faso a réalisé, depuis 1975, quatre recensements dont le dernier date de 2006. Ces recensements ont permis de connaître la dynamique de la population et de fournir des données démographiques, économiques et sociales nécessaires à la planification du développement et à la prise de décisions au niveau national et au niveau déconcentré.

A ce dernier recensement, il était ressorti que la population du Sahel a un rythme de croissance important, notamment un taux d’accroissement annuel moyen de 3,2%. En 2016, conformément à la périodicité de dix ans recommandée par les instances internationales, le recensement qui devrait actualiser les différents indicateurs n’a pas eu lieu. Cela est dû aux contraintes diverses que le pays a connues.

Les participants à l’atelier

En cette année 2019, ce recensement général de la population et de l’habitat dont le déroulement a été expliqué aux populations de la région du Sahel ce 14 octobre, est un défi à relever par les fils et filles de la région, a lancé Inoussa Kaboré, le représentant du gouverneur du Sahel. Il indique que compte tenu du contexte sécuritaire qui prévaut, l’adhésion de tous et de toutes est attendue pour la visibilité et la réussite de cette opération. Monsieur Kaboré affirme qu’un important dispositif institutionnel et organisationnel a été mis en place pour un RGPH concluant dans la région. Il s’agit du comité régional que préside le gouverneur, des comités provinciaux dirigés par les hauts-commissaires, des comités communaux présidés par les préfets et des comités villageois de recensement sur l’ensemble de la région du Sahel.

Quant à Pascal Nakièlsé, chef de division de l’informatique du 5e RGPH, qui est venu de Ouagadougou pour cet atelier d’information, il a affirmé que tout est presque prêt au niveau central pour le démarrage des opérations. Il demande alors l’accompagnement des forces de défense et de sécurité dans la sécurisation des recenseurs afin de leur permettre de parachever le travail. Il note également que pour ces opérations qui vont débuter le 16 novembre prochain, plus de 2 000 recenseurs vont parcourir tout le territoire burkinabè pour collecter les données.

Pascal Nakièlsé chef de division enformatique 5e RGPH

A l’en croire, ces données vont permettre de renouveler la base nationale de sondage en vue de rendre possible l’exécution des autres enquêtes nationales, jusqu’au prochain recensement. Le recensement permettra aussi d’actualiser les estimations sur la population en âge de voter, ainsi que le dividende démographique du Burkina Faso.

Daoula Bagnon
Correspondant Dori

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Djibo : Des fosses communes contenant au moins 180 corps découvertes, rapporte Human Rights Watch
Politique : « Actuellement, je ne vois pas un candidat qui peut sortir le Burkina de l’ornière », constate Issa Sawadogo
Promotion de l’agriculture biologique : Huit associations reçoivent un appui du Fonds PISCCA
Entrepreneuriat : Toé Dikio Claudel Rufin vainqueur du Prix Pierre Castel 2020 au Burkina Faso avec son projet de promotion du souchet appelé « tiongon ».
Boucle du Mouhoun : Trois petites filles violées, une décède
IUTS sur les primes et indemnités : Les travailleurs du privé et du public de la province du Gourma exigent sa suppression
Programme Voix pour le changement V4CP : L’impact de son apport sur la vie des populations fait à Koudougou
Mohamed Moussa, DG ASECNA : « Notre agence garantit la circulation aérienne plus flexible et permet aux compagnies aériennes d’économiser en carburant »
Projet « Jeunesse, emploi et migrations » : 375 jeunes du Centre-Est reçoivent des chèques pour lancer leurs projets
Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !
Apurement du passif foncier urbain : « Ce n’est pas bloqué, mais le domaine même est complexe », avise la cellule de coordination
Région du Centre-Nord : Du cash transfert pour soutenir 410 ménages vulnérables dans la lutte contre la Covid-19 
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés