Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’amour, c’est être toujours inquiet de l’аutrе.» Marcel Achard

5e Recensement général de la population et de l’habitat : Le bien-fondé de l’opération expliqué à la population du Sahel

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 16 octobre 2019 à 15h00min
5e Recensement général de la population et de l’habitat : Le bien-fondé de l’opération expliqué à la population du Sahel

Il s’est tenu à Dori, ce 14 octobre 2019, un atelier de sensibilisation et d’information sur le 5e Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH). L’atelier avait pour objectif d’expliquer aux participants le processus de recensement qui débutera le 16 novembre prochain.

Le Burkina Faso a réalisé, depuis 1975, quatre recensements dont le dernier date de 2006. Ces recensements ont permis de connaître la dynamique de la population et de fournir des données démographiques, économiques et sociales nécessaires à la planification du développement et à la prise de décisions au niveau national et au niveau déconcentré.

A ce dernier recensement, il était ressorti que la population du Sahel a un rythme de croissance important, notamment un taux d’accroissement annuel moyen de 3,2%. En 2016, conformément à la périodicité de dix ans recommandée par les instances internationales, le recensement qui devrait actualiser les différents indicateurs n’a pas eu lieu. Cela est dû aux contraintes diverses que le pays a connues.

Les participants à l’atelier

En cette année 2019, ce recensement général de la population et de l’habitat dont le déroulement a été expliqué aux populations de la région du Sahel ce 14 octobre, est un défi à relever par les fils et filles de la région, a lancé Inoussa Kaboré, le représentant du gouverneur du Sahel. Il indique que compte tenu du contexte sécuritaire qui prévaut, l’adhésion de tous et de toutes est attendue pour la visibilité et la réussite de cette opération. Monsieur Kaboré affirme qu’un important dispositif institutionnel et organisationnel a été mis en place pour un RGPH concluant dans la région. Il s’agit du comité régional que préside le gouverneur, des comités provinciaux dirigés par les hauts-commissaires, des comités communaux présidés par les préfets et des comités villageois de recensement sur l’ensemble de la région du Sahel.

Quant à Pascal Nakièlsé, chef de division de l’informatique du 5e RGPH, qui est venu de Ouagadougou pour cet atelier d’information, il a affirmé que tout est presque prêt au niveau central pour le démarrage des opérations. Il demande alors l’accompagnement des forces de défense et de sécurité dans la sécurisation des recenseurs afin de leur permettre de parachever le travail. Il note également que pour ces opérations qui vont débuter le 16 novembre prochain, plus de 2 000 recenseurs vont parcourir tout le territoire burkinabè pour collecter les données.

Pascal Nakièlsé chef de division enformatique 5e RGPH

A l’en croire, ces données vont permettre de renouveler la base nationale de sondage en vue de rendre possible l’exécution des autres enquêtes nationales, jusqu’au prochain recensement. Le recensement permettra aussi d’actualiser les estimations sur la population en âge de voter, ainsi que le dividende démographique du Burkina Faso.

Daoula Bagnon
Correspondant Dori

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Un dozo assassiné dans le Sourou
1er congrès burkinabè de santé publique : Plus de 800 participants et 244 communications attendus
Bobo-Dioulasso : Un drone finit son vol dans une concession
« Approche protection sociale sensible aux enfants » : L’ONG Save the Children plaide pour sa prise en compte dans les politiques communales à Dédougou
Cohésion sociale : Le Réseau des femmes leaders outille des femmes et des jeunes filles
Commune de Kongoussi : Le directeur régional de Plan International solidaire des déplacés internes
Festivités du 11 décembre 2019 : Le ministère en charge de l’Agriculture offre un dîner ‘’spécial’’ mets nationaux
Présence militaire étrangère au Burkina : Le MBDHP/Séno se pose des questions
Association hommes et femmes pour le développement du Sourou et du Nayala : 25 ans au service du bien-être des populations
Entrepreneuriat des jeunes : La Fondation Tony Elumelu et le PNUD volent au secours de 5000 porteurs de projets
Règles douloureuses : « Aucune femme n’a le droit d’en souffrir en 2019 », Pr Der Adolphe Somé, gynécologue-obstétricien
Cour d’Appel de Ouagadougou : 99 dossiers de crimes seront jugés dans la période du 16 décembre 2019 au 10 janvier 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés