Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a pas de situations désespérées ; il y a seulemеnt dеs hοmmеs qui désеsрèrеnt dеs situаtiοns.» Anonyme

Déplacés internes à Kongoussi : L’Association des municipalités du Burkina exprime sa solidarité

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • samedi 5 octobre 2019 à 15h20min
Déplacés internes à Kongoussi : L’Association des municipalités du Burkina exprime sa solidarité

L’Association des municipalités du Burkina du Faso (AMBF) a rendu visite aux déplacés internes installés à Kongoussi, dans le Bam, suite aux violences des groupes armés. La visite effectuée ce 5 octobre 2019 était une occasion pour les autres municipalités d’apporter leur soutien à celle de Kongoussi et aux populations déplacées.

« Nous sommes là pour exprimer notre solidarité avec les blessés et avec tout le peuple du Bam et du Sahel ». Voilà en substance l’objectif de visite de la délégation de l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF) ce 5 octobre 2019 aux déplacés internes à Kongoussi. En effet, selon un rapport officiel, environ 19 000 personnes fuyant les violences des groupes armés sont arrivées à Kongoussi, chef-lieu de la province du Bam, dans la région du Centre-Nord du Burkina Faso.

A travers ce geste, il s’agissait pour Armand Béouindé, maire de Ouagadougou et président de l’AMBF, et ses camarades, d’appeler les victimes des violences armées à la mobilisation. Les élus ont aussi appelé les hôtes de ces déplacées à poursuivre l’élan de solidarité enclenché depuis le 30 septembre 2019.

« Je ne suis pas ici pour solliciter vos suffrages pour l’élection de 2020 »

Face aux populations de Nasséré, Zimtanga, Bourzanga, Rollo et Djibo refugiées à Kongoussi, la délégation a réitéré l’appel à l’union des Burkinabè. En effet, « comme à chaque fois qu’un coup dur nous est porté, nous devons refuser de plier l’échine et de mettre le genou à terre devant les meurtriers et les ennemis de l’éternel Dieu », a-t-elle rappelé. Au contraire, pour elle, « l’heure est à la résistance populaire face à cette guerre injuste qui nous est imposée ».

Réagissant, aux visites de ses prédécesseurs sur les lieux, Armand Béouindé a fustigé la récupération de la situation d’insécurité à des fins politiques : « Nous devrions éviter de faire de la mort de nos compatriotes un fonds de commerce politique ». Puis de préciser : « Je ne suis pas ici pour solliciter vos suffrages pour l’élection de 2020 ».

Qu’à cela ne tienne, c’est une visite qui a également permis d’apporter un soutien au comité de secours d’urgence de la localité. Un chèque d’un million de FCFA a été remis au nom de l’Association des municipalités du Burkina. Avant de prendre congé, l’AMBF a prononcé des prières pour le rétablissement des blessés et pour le repos de l’âme des victimes décédées.

Synthèse de Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 5 octobre 2019 à 22:08, par Noogo En réponse à : Déplacés internes à Kongoussi : L’Association des municipalités du Burkina exprime sa solidarité

    M Beouindé, il ne s’agit guère d’une récupération politique. Les déplacés valent en réalité 30 milles personnes dans une vielle d’à peine 40 milles et jusqu’à présent il n’y a rien eu comme signe de la part de l’État. C’est comme s’il faut accepter de mourir sans broncher. On attend plus de compétence que ça de la part de notre gouvernement. Jusqu’aujourd’hui rien n’a été fait pour empêcher ce qui s’est passé de recommencer.

    Si la politique est la voix par laquelle on choisit les dirigeants, il faut aussi envoyer le message quand ils ne font pas leur travail. Qu’ils cèdent la place à ceux qui peuvent.

    Répondre à ce message

  • Le 6 décembre 2019 à 11:26, par ollo En réponse à : Déplacés internes à Kongoussi : L’Association des municipalités du Burkina exprime sa solidarité

    la situation est tres preoccupante et prendra de l’ampleur sous l"impact des facteurs climatiques il faut s"adapter rapidemment a la strategie de l"adversaire qui agit en guerilla eclatee la reaction passe d’abord et avant tout par l’umite de tous les fils du pays former des milices d"autodefense des vraies milices formées par la Chine communiste Cuba Israel qui ont ube enorme experience dans la protection des villages des milices pouvant tenir 24h de combat pour l’arrivée de renfort ainsi l’adversaire reflechira par 2fois avant toute attaque j"ai deja fait ces propositions sur vles reseaux sociaux ivoiriens

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Syndicats de l’éducation : Un ultimatum de deux semaines au gouvernement pour respecter ses engagements
9e édition du Salon international de l’étudiant (SIE) : Un tremplin pour la formation et l’emploi des jeunes
Groupement Teel-Taaba de Sapouy : Un exemple de cohabitation interreligieuse
Stratégie nationale de développement de la riziculture (SNDR) II : Une nouvelle feuille de route pour booster la production de riz au Burkina
Maladie à coronavirus : « Nous avons la capacité de riposte », rassure le ministère burkinabè de la Santé
Pèlerinage diocésain de Bobo-Dioulasso à Dingasso : Les fidèles catholiques ont prié pour la paix et l’unité nationale
Près de 5 millions d’enfants auront besoin d’une aide humanitaire dans la région du Sahel central
Epidémie de coronavirus : Respecter les règles élémentaires d’hygiène pour limiter les possibilités de contamination
Crise humanitaire : Les ambassadeurs africains accrédités au Burkina font un geste en faveur des déplacés internes
Déplacés internes de Pazaani : Miss Burkina offre un repas et des vivres
Message de Monsieur le Directeur Général des Douanes à l’occasion de la Journée Internationale de la Douane
Insécurité au Burkina : « Ne nous trompons pas d’adversaire », invite la fédération des associations islamiques
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés