Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a des temps où l’on ne peut plus soulever un brin d’herbе sаns еn fаirе sοrtir un sеrреnt.» Marceline Desbordes-Valmore

8e retraire stratégique de Coris Bank : Les opportunités du digital au menu des échanges

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par Etienne Lankoandé • vendredi 20 septembre 2019 à 15h00min
8e retraire stratégique de Coris Bank : Les opportunités du  digital au menu des échanges

Coris Bank international SA a procédé au lancement des travaux de la 8e édition de sa retraite stratégique, le vendredi 20 septembre 2019. Cette édition se tient les 20 et 21 septembre 2019, sous le thème « Transformation digitale de Coris Bank international SA : quelles stratégies innovantes pour de meilleures performances ? ».

« La direction générale a toujours souhaité de tous ses vœux, une participation active et soutenue des collaborateurs aux activités et réflexion engagées par la banque dans une dynamique d’amélioration continue ». Telle fut la conclusion du directeur général de Coris Bank international (CBI), Diakarya Ouattara, à l’ouverture de la retraite stratégique de la banque, le vendredi 20 septembre 2019, qui a réuni environ 50 collaborateurs autour de réflexions qui devront permettre à la banque de renforcer sa position sur le marché bancaire national.

Pendant deux jours, les participants réfléchiront autour de la thématique de la digitalisation de la banque et les opportunités qu’offre cette digitalisation. « Notre institution, dans sa dynamique d’innovation constante, a inscrit la transformation digitale parmi ses priorités stratégiques dans l’optique de saisir les opportunités que lui offre la technologie, afin de proposer des produits et services innovants et adaptés aux besoins nouveaux des clients », a déclaré le directeur général Diakarya Ouattara, en guise d’explication au choix du thème de la retraite stratégique.

Il se dit convaincu que le développement de la téléphonie mobile et de l’internet ainsi que la vulgarisation des appareils numériques et digitaux influencent les habitudes et le comportement des clients qui sont de plus en plus connectés et exigeants en matière de facilités d’accès et de disponibilité des services bancaires, d’où la nécessité de s’adapter.

En effet, souligne-t-il, le rapport 2017 de la Banque centrale montre que le taux de bancarisation est passé de 22% à 70% lorsque l’on prend en compte les utilisateurs des services de microfinance et les établissements de monnaie électronique. « CBI se doit donc de saisir cette opportunité et de répondre aux besoins des clients en leur offrant des services disponibles 24h/24 et un accès multicanal intégré », lance Diakarya Ouattara.

Faut-il le rappeler, cette retraite se tient au lendemain du Gala des 100 entreprises les plus dynamiques au Burkina Faso, organisé par l’agence Eco-finance entreprises, qui a décerné le palme de la banque la plus dynamique à Coris Bank international (CBI). La direction de la banque digitale de CBI veut donc relever les défis sus-évoqués afin de conforter la position de la banque sur le marché bancaire burkinabè.
Le directeur général de la holding, Emmanuel Sawadogo, a tenu à féliciter la direction générale et ses collaborateurs pour le travail abattu sur le terrain, qui donne à « la banque autrement » une position confortable sur le marché bancaire national.

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Impôt unique sur les traitements et salaires : L’Economiste du Faso lance le débat sur la justice fiscale au Burkina Faso
Aide publique au développement : « Les autres pays du monde nous aident parce qu’ils ont des intérêts à défendre », estime l’économiste Taladidia Thiombiano
DOPPEL MUNICH s’invite au Burkina Faso
Burkina : Près de 5 milliards de F CFA pour améliorer la compétitivité des entreprises
Loi de finances 2020 : Les chefs d’entreprises de Bobo sensibilisés sur les innovations et modifications fiscales
Oxfam en Afrique de l’Ouest : Les 22 hommes les plus fortunés au monde possèdent plus que l’ensemble de la population féminine d’Afrique
Burkina Faso : " Il faut que les opérateurs de téléphonie améliorent la qualité du service et réduisent les coûts de la prestation", Dasmané Traoré de la Ligue des consommateurs
Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè
Jeunes commerçants et entrepreneurs du Burkina : « Nous devons apporter notre pierre à l’édification du pays »
Extension de l’IUTS aux fonctionnaires : Les syndicats des enseignants-chercheurs et des médecins disent niet
Loi de finances gestion 2020 : La Maison de l’entreprise instruit le monde des affaires à Ouagadougou
Monnaie unique de la CEDEAO : L’Eco de l’UEMOA ne sera pas celle de la CEDEAO
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés