Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si tu persistes à rester dans ta zone de confort ,tu n’iras pas très loin» Catalina Pulsifer

Opérationnalisation du PNDES : Le Programme d’appui au développement des économies locales lancé à Kaya

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • mercredi 4 septembre 2019 à 14h55min
Opérationnalisation du PNDES : Le Programme d’appui au développement des économies locales lancé à Kaya

Le chef-lieu de la région du Centre-Nord, Kaya, a abrité le lancement national du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL), ce mardi 3 septembre 2019. Une cérémonie présidée par le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et la Cohésion sociale, représenté par la ministre déléguée chargée de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Madiara Sagnon/Tou.

Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations à la base, c’est l’objectif recherché par le gouvernement du Burkina Faso à travers le Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL). Et c’est Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord, qui a été choisi pour le lancement des travaux de réalisation des infrastructures dudit projet à travers la pause de la première pierre de la gare routière de la ville. Un choix qui réjouit le bourgmestre Boukaré Ouédraogo, qui salue la vision du gouvernement. « Nous sommes doublement heureux car notre commune, dans le cadre du PADEL, bénéficie d’une enveloppe de 235 millions de F CFA pour la réalisation d’infrastructures socio-économiques dont une gare routière moderne », a-t-il dit.

Au nom du ministre en charge de l’Administration territoriale, la ministre déléguée Madiara Sagnon/Tou, dans le discours de lancement, est revenue sur la genèse du PADEL. « Le PADEL lancé ici à Kaya, qui a pour ambition de bâtir des économies locales compétitives, dynamiques, durables et inclusives afin de réduire les disparités à l’intérieur et entre les régions de notre pays, vient opérationnaliser le PNDES qui est une vision du président du Faso pour faire face aux nombreuses difficultés qui minent le développement de nos collectivités territoriales, notamment celles en lien avec la production et la répartition équitable des richesses », a-t-elle expliqué, avant de procéder au lancement du PADEL, symbolisé par la pause de la première pierre de la gare routière de Kaya.

D’un coût total de 396 123 525 720 F CFA, Le PADEL, qui touche toutes les communes du Burkina Faso, est placé sous la tutelle technique et financière du MINEFID avec un dispositif institutionnel comprenant un Comité national de pilotage, un Comité technique, une Unité de coordination nationale (UCN) qui est l’équipe de mise en œuvre, des Unités de gestion des composantes (UGC), des Cadres régionaux de dialogue (CRD) et des antennes régionales logées au sein des directions régionales de l’économie et de la planification.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Développement : Le Burkina Faso et l’UEMOA face à des défis économiques et financiers
Situation sécuritaire : Les acteurs de l’économie informelle soucieux du climat des affaires
Foncier au Burkina : La Banque mondiale apporte son expertise
Financement du PNDES : Le Burkina lance un emprunt obligataire de 75 milliards de F CFA
Autorité de régulation de la commande publique : 1 021 actes rendus sur 1 165 requêtes examinées en 2018
Renouvellement des titres de transport et de ré-immatriculation : « Certains pensent que c’est tout de suite qu’il faut changer ses titres de transport », rassure Mamadou Boukma, DGTTM
Bagrépôle : La Direction générale des impôts mettra en œuvre le projet de sécurisation foncière
Taxe sur les véhicules à moteur : « Nous invitons tout le monde à faire l’effort de payer pour éviter tous ces désagréments », avertit Abou Siri des Impôts
Taxe sur les véhicules à moteur : La date limite de paiement prolongée jusqu’au 30 septembre 2019 sans pénalités
EBOMAF : L’entreprise souffle ses trente (30) bougies
Opérationnalisation du PNDES : Le Programme d’appui au développement des économies locales lancé à Kaya
Compétition de plans d’affaires : 38 lauréats de la région du Centre-Ouest primés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés