Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Acceptez les défis, de sorte que vous puissiez ressentir l’euphorie de la victoire» George S. Patton Jr.

Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

Accueil > Actualités > Société • Communiqué sur les établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020 • samedi 10 août 2019 à 00h20min
Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

Les élèves, les parents d’élèves et les promoteurs concernés sont informés que des établissements privés non reconnus (voir la liste en cliquant ci-dessous) ne sont pas autorisés à ouvrir à la rentrée prochaine. Ils prendront les dispositions nécessaires pour éviter les inscriptions et les éventuels investissements.






























Vos commentaires

  • Le 9 août à 16:16, par UN Observateur En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Felicitations Messiers,
    c est bien mais ce n est pas arrivé... il y en a encore, allez du coté de samandin ex secteur 7 ........ecoles primaire dans des 6 metres boueux.....

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 16:35, par Manuel En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Bonjour,
    C’est très bien de faire le ménage quand il y’a du mauvais. J’espère simplement que tout cela ne sera pas une simple opération de com .
    Il faut revoir les textes portant ouverture des établissements d’enseignement, car nous connaissons des douaniers, des opérateurs économiques propriétaires de lycées alors que cela est impossible avec les cliniques de santé. Encore une fois, l’éducation n’est pas une priorité pour nos pays car il suffit de disposer de sous et hop on créé un collège.
    Bonne chance à nous !

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 16:48, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Merci à vous pour cette publication.
    Elle aurait pu venir plus tôt du MENA/PLN mais mieux vaut tard que jamais... Un lien vers le ficher serait plus pratique ?
    Merci d’avance...

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 17:02, par rabo En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Merci pour la liste.

    Peut-on avoir celle-ci en format PDF ou Word.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 18:04, par jeunedame seret En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Vous avez bien lutté ; mais pas encore terrassé. Car nous apprenons bien la tête chaude chauffée. Je propose que les responsables de commune installent dès maintenant des plaques aux messages d’interdiction frappant rouge blanc et de longue durée devant ces établissements non admis. Avec sincères menaces de châtiment ou de dédommagement aux parents victimes en cas d’arnaque. Et avec vérification de ces matériels de rejet. Pour permettre même aux illettrés et aux passants de voir le message de le comprendre et de le transferrer de bouche à oreille plus vite que le net.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 20:59, par Jkoro En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    C est bien tout ça mais la liste est incomplète. Et puis personne aux MENA pour joindre un fichier convenable ?????

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 00:01, par Jerkilo En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Il serait souhaitable que cette liste, en dépit de sa longueur, soit diffusée en langues nationales au moins à la RTB, dès mi-août jusqu’en octobre pour éviter que les parents analphabètes ne se laissent prendre au piège des mensonges des ces fondateurs véreux.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 00:46, par Bienvenu NEBA En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Que l’État et les collectivités territoriales construisent, surtout dans les grandes villes, des établissements scolaires en nombre suffisamment. C’est cela seul qui que résoudra le problème les écoles privées non conformes aux normes. C’est eussi simple que cela.

    Répondre à ce message

    • Le 10 août à 06:33, par bougli En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

      OUI. Mais pourquoi cette décision brusque, sans raison ?. Tous les établissements scolaires privés qui sont fonctionnels et aujourd’hui reconnus ont d’abord fonctionné dans l’illégalité, pendant 5 - 10 ans, avant d’etre reconnu, plus tard. Nous remettons des rapports en début et en fin d’année scolaire, et les CEB les reçoivent et les comptabilisent dans leurs statistiques. Pourquoi recevoir 75.000 Frs pour la quittance de création d’une école tout en disant de la fermer. Jeu de mots pour jeu de mots : " A fermer et différent de fermée. Et les parents et les élèves qui ne veulent pas changer d’établissement. Les plus sages ne sont pas ceux et celles qui applaudissent à tout rompre, cette décision brusque et non expliquée. Et ceux qui ont des dossiers en cours à cause des lenteurs administratives de l’Etat ?
      De toutes façon, la bataille est loin d’etre terminée. Brusquement surpris, nous réagirons de la meme manière.
      Nous sommes là, nous sommes des burkinabè.

      Bougli

      Répondre à ce message

  • Le 10 août à 01:49, par Savadogo Souleymane En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Le pays a besoin de ces décisions courageuses dans tous les domaines d’activités. Vivement que l’espoir né de la révolution d’Août 1983 et activé pendant la transition soit au cœur de tout décideur. Souvent le manque de courage ou les compromissions des uns et des autres endicapent la bonne marche de notre Faso. C’est souvent dans la douleur et le sacrifice qu’un peuple s’auto détermine. Vive le Burkina Faso, la patrie ou la mort,nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 01:52, par Nasser sanogo En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Je pense que cela ne suffi pas. Nous sommes en manque d’établissement. Qu’es l’État fait pour recevoir ces élèves. Ils ne suffi pas de fermé les établissements. Ma préoccupations est que : avons nous assez d’établissement pour contenir tous les élèves ? Si non je pense que l’État doit aidé les différents établissements a se confirmer aux règlement

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 06:20, par Enseignant En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    C’est triste et regrettable de savoir que dans ce Burkina-Faso,pays des hommes intégres, le malheur des uns fait le bonheur des autres.les valeurs qu’avaient nos grand-péres ont foutues le camp.Mon Dieu,dans quel monde sommes nous ?un monde où chacun pour soi et Dieu pour tous.Un monde sans aucune compassion,sans aucune analyse profonde.Un monde où tous les Esprits d’analyse et d’interpretation sont guidées par l’humeur humaine.Fermer ou non fermer ces établissements ne resolvera en aucun cas la baisse de niveau des élèves.Il faut que nous nous departissons des passions absolument non fondées et erronées.Moi,à mon humble avis,je souhaiterai qu’il ait un accompagnement digne de son nom et non un accompagnement de façade envers ces établissements.Celà ne nous coutera pratiquement rien si nous sommes tous pour un vrai assainissement et un veritable essort de notre milieu éducatif.Que l’Esprit saint guide chacun de nous vers le droit chemin.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 06:42, par WENDINGOUNDI En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Au ministère
    Arrêter de gaspiller des ressources....enquêter, répertorier , publier ...c’est du temps perdu et des ressources perdues .
    Tous ces promoteurs ont choisi d’exercer dans l’illégalité dans un pays ou il ya des textes qui encadrent l’activité, ce sont donc des CONTREVENANTS PRÉMÉDITÉS ....
    Il faut tout simplement requérir LA PRISON FERME et appliquer.
    Vous y trouver de l’efficience, je dis bien efficience et non efficacité

    Répondre à ce message

    • Le 10 août à 14:47, par Bouki En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

      A méditer : Il est des maladies où, à force de s’acharner sur le malade pour le soigner, le médecin finit par le faire mourir.

      Ce n’est pas Ouaro qui a créé cette situation ; on lui demande d’agir, et il le fait sans prendre des gants de protection, ....alors que le pays est malade, sa gouvernance est malade.

      Nous allons saisir la Justice, le Conseil Constitutionnel, le Médiateur du Faso,...et d’autres instances, à ce sujet ..pendant que Dieu qui es ici et Là-Haut a été déjà saisi, lui qui connait les cœurs.

      Puisse les jaloux et les méchants ne pas pouvoir se réjouir plus longtemps encore.

      BOUKI

      Répondre à ce message

  • Le 10 août à 07:37, par Sak En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Nbr d’ élèves dans ces écoles à fermer ? Nbr de places « disponibles » dans les autres écoles ? Nbr emplois à supprimer ??quels effets pour cette rentrée ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 12:25, par ZS En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    hum. j’espère que les services techniques du MENA veilleront à faire la suite du boulot. sinon que chaque inspecteur concerné aurait failli et ne mériterai plus d’assumer son rôle en 2020-2021.
    Du reste nous sommes là à la rentré prochaine pour le rapport monsieur le ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 15:33, par Jean-Paul En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Le ministère va créer plus de désordre dans le système éducatif que les promoteurs de ces écoles fermées. C’est inacceptable de fermer les écoles de la sorte sans nous dire les solutions préconisées pour récupérer tous ces enfants qui ont eux aussi droit à l’éducation. Il fallait, en face du nom de chaque école privée à fermer, indiquer le nom de l’école publique où les enfants seront re-localisés. L’inscription d’un enfant dans une école privée doit être un choix clair et net des parents, et non une contrainte. L’ état a l’obligation de s’assurer que chaque enfant ait le droit de s’inscrire dans une école publique de son quartier. Normalement, aucun enfant ne devrait être obligé de parcourir plus de 2 kilomètres à partir de son domicile pour rejoindre une école publique. Dans la mesure où l’état lui-même n’est pas capable de remplir ses obligations, il devrait trouver de façon intelligente des mécanismes d’accompagnement pour ces écoles privées afin de leur permettre de continuer à supporter l’état pour l’accomplissement de son obligation constitutionnelle qui est l’éducation pour tous. L’état ne peut pas, et ne doit pas fermer "bêtement" ces écoles à moins de 2 mois de la rentrée scolaire, sans avoir au préalable fourni aux parents des élèves concernés par les fermetures des écoles, toutes les garanties que les enfants seront re-localisés dans des écoles publiques. C’edt le devoir de l’état de leur garantir cela.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 16:16, par Yameogo En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Juste une simple question ? L état a pris des dispositions pour remettre sur place les établissements existants sur papier et pourtant n ont jamais vu le jour, ou bien c est pour laisser à des élèves faire 5 à 10 km de nos jours pour rejoindre un établissement.
    je crois que notre problème ne se trouve pas seulement au niveau du fait que ces établissements ne remplissent pas les textes en vigueur mais surtout un suivi de la part du gouvernement pour le bien être de l éducation en général dans notre pays. Avant on encourageait bien les opérateurs économiques à aider construire les établissements car l état seul n arrivait pas à tout couvrir.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 21:25, par Sidpayete En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Tous les Burkinabé veulent se donner le droit d’aller vivre en ville .Faute de moyen ils s’entassent dans les non lotis. Des esprits maléfiques profitent alors pour arnaquer.ils construisent les écoles,prennent la scolarité des parents et ne prennent pas de bons enseignants pour assurer l’encadrement des enfants.Souvent le bâtiment est pris en location et pour ne pas avoir payé le loyer, les élèves trouvent les classes fermées un matin et ils doivent rester dehors jusqu’au versement du loyer. Les professeurs ne sont pas souvent payés et les élèves empatissent. Il est donc temps d’arrêter le désordre.
    merci au ministère.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 21:43, par Innocent En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Il y’a des promoteurs d’établissements pirates qui existent depuis 2013 et qui jamais n’ont figuré sur une liste d’établissements à fermer. Quand on veut le faire remarquer on découvre leurs protecteurs. Venez a Bobo au secteur 5.

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre à 18:41, par Ibrahim Guissou En réponse à : Burkina Faso : La liste des établissements privés non reconnus à fermer en 2019-2020

    Vous faites du mal aux parents d’élèves. J’espère que les lycées reconnus auront suffisamment de place pour les élèves des lycées non reconnus.pour quoi ne pas recadré ces lycées dite non reconnus. Une fois de plus, Bonjour le chaumage

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Naïm Touré est accusé de tentatives de démoralisation des forces de défense et de sécurité
Burkina Faso : « Il faut que les Burkinabè acceptent de se pardonner », prêche Me Bénéwendé Stanislas Sankara
Burkina : Le pape François demande la protection des populations vulnérables
Burkina : Naïm Touré interpellé dans le cadre d’une enquête en cours, selon la Police nationale
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : Les populations invitées à attendre les orientations des forces de défense et de sécurité
Burkina Faso : L’activiste Naïm Touré enlevé à son domicile ?
La Poste Burkina Faso : Le syndicat interpelle le président du Faso sur la gestion de la société
Lutte contre la faim : Des techniques de production d’engrais bio, prônées par le Larlé Naaba Tigré, expliquées dans huit langues nationales
Modernisation de l’administration douanière : Sydonia World, la nouvelle plateforme de dédouanement
Rentrée scolaire en toute sécurité routière : « Que chaque membre du gouvernement pilote un club dans un lycée pour soutenir ce secteur », souhaite Vincent T. Dabilgou.
Promotion des produits locaux : Le Conseil régional du Centre se prépare à accueillir le forum international Burkina-Brésil-France
Santé : L’Institut national de santé publique examine les priorités de 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés