Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

"Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina Faso

Accueil > Vidéos • LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • jeudi 18 juillet 2019 à 22h30min

Dans un entretien qu’il a accordé à votre journal, mercredi 17 juillet, l’ambassadeur de France au Burkina Faso en fin de mission, Xavier Lapeyre de Cabanes, est revenu sur les propos du ministre de la Défense, Chériff Sy, lors d’un entretien accordé au journal Mail & Gardian en Afrique du Sud. Il a également réagi aux récentes déclarations du Chef d’Etat major des Armées françaises, François Lecointre. Déclaration sur la situation sécuritaire dans le Sahel qui a provoqué de vives réactions sur la toile. La réaction du diplomate français en vidéo.

Cliquez ici pour lire aussi Visite de l’ambassadeur de France à Lefaso.net : « Il a eu l’idée de sortir du cadre institutionnel diplomatique normal… », Dr Cyriaque Paré

Vidéo et Montage : Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 18 juillet à 22:37, par Substance Grise En réponse à : "Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina Faso

    Inutile de trop parler. Les français disent la France d’abord.
    Nous burkinabè nous disons aussi le Burkina d’abord
    Nous nous battrons pour notre liberté
    Vous avez travesti l’histoire de l’Afrique mais les africains vont finir par connaitre la vraie. Ce n’est que le début de notre combat contre cette exploitation

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 23:19, par Hallo ! En réponse à : "Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina Faso

    Ce ambassadeur est entrain de vomir !

    Le noir doit prendre ses responsabilités meme devant la mort.

    La logique est simple. Si la France ne gagnait pas, pourquoi elle est au Sahel ?

    Qui profite beaucoup plus du terrorisme, les sahéliens ou la France ?

    Celui qui t’a rendu exclave hier ne sera jamais ton sauveur aujourd’hui. Réveillez vous !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 01:34, par KABORE En réponse à : "Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina Faso

    M. L’ambassadeur ne prenez pas les paroles du nègre à l’habit blanc au sérieux. Voyez vous, nous les nègres, nous ne savons pas ce que nous voulons ou du moins nous voulons une chose et son contraire.
    Aussi M. l’ambassadeur, pourquoi remettez vous en cause les paroles du général LECOINTRE quand nous même les nègres sont du même avis que lui d’ailleurs même c’est pas que sur le plan militaire,c’est sur tous les plan. La preuve c’est que le plus érudit d’entre nous disait récemment qu’il est fier de la stabilité que l’euro offre à notre bien CFA !!
    Vive la FRANCE !!!!
    Vive l’amitié sincère entre nègres et FRANÇAIS !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 06:14, par Pas-convaincu En réponse à : "Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina Faso

    L’ambassadeur tient un discour diplomatique sinon Sheriff Sy a bien dit que la France avait un agenda caché et dans cette phrase il n’y a pas 30 mots entre Agenda et Caché. Vous etes demasqué et il va falloir nous dire ce que vous faites sur le territoire burkinabe alors qu’il y’a une resurgence d’attaques terroistes alors que vous etes payé pour contenir la menace.
    Le general français 5 etoiles explique maladroitement mais naivement la presence française et la durée illimitée de sa presence en oubliant que le peuple burkinabé a grandi.
    Concernant le CFA et l’Eco n’en parlons pas car on risque de se facher.
    Si vous ne voulez pas traiter avec les Africains d’egale à egale comme vous le faite avec le petrole des Arabes, en cherchant toujours a tromper les pouplations africaines ça va peter tot ou tard comme l’a predit Jacques Chirac car c’est une fuite en avant. Les arabes vivent bien de leurs petrole et tout le monde est content mais les Afrcains qui sont plus riche meurrent dans la misère. Les jeunes meurent dans les océans et les deserts. Ne pensez-vous pas qu’en etant un peu plus equitable cela resoudrait le probleme ? Seulement en voulant vivre au dessus des moyens de la France et dans l’opulance au detriment des Africains vous risquez de tout perdre. Ca va forcement peter parce que les Africains n’ont plus rien a perdre contrairement aux occidentaux.
    C’est n’est pas une question de SI ça va peter un jour mais c’est une question de QUAND ça va peter.
    Et si d’aventure vous imaginez qu’avec vos armes de destruction massive vous pourrez éliminez tous les africains de la planete, dans ce cas, serrez bien obligé de mettre vos propre concitoyen dans l’esclavage pour menaintenir le meme train de vie. L’option gagnant gagnant reste la seule et meilleure solution. Pensez y excellence Mr. l’Ambassaseur vous qui avez veçu en afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 12:42, par LAMBILA En réponse à : "Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina Faso

    Notre problème aujourd’hui c’est la France. Si la France arrête de financer, d’armer et de susciter des groupes terroristes on aura la paix.
    Qui arme les groupes djihadistes ? : la France
    Qui finance le groupes djihadistes ? : la France
    Les derniers développements de la crise en Libye avec la découverte d’armement français dans un camp rebelle prouve la duperie des Français.
    Nous devons nous mobiliser tous pour dire non à la France et affirmer notre indépendance.
    VIVE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 14:34, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie En réponse à : "Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina Faso

    Sans prendre le temps de lire, tout de suite, je bannis ce mot "effondrement du Burkina Faso". J’interdis l’instillation de ce message subliminal dans l’Esprit du Peuple Burkinabè. Le BFA reste de marbre et endurant.
    "A bas Dieu et vive la securité routière"

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 16:45, par Le patriote En réponse à : "Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina Faso

    La déclaration du CEMGA français est une menace on ne peut plus claire ; en d’autres termes il dit ceci : ’’Si vous nous chassez, nous vous ferons ouvertement la guerre en soutenant plus énergiquement les terroristes’’. Comme toute personne qui va en guerre pense qu’il sera victorieux, le Général dit que la France gagnera cette guerre. En cela, il répond à notre ministre de la défense en lui disant : "c’est vrai nous pouvons gagner la guerre, mais contre vous". J’ai pitié de l’ambassadeur Xavier Lapeyre qui, en diplomate, tante de calmer cet échange d’invectives. J’admire tout de même son expertise qui consiste à interpréter les propos du général français comme une requête de plus d’aide internationale à leurs actions et à féliciter le ministre Chérif Sy pour ses bonnes actions depuis son arrivée.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 08:53, par Yovis En réponse à : "Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina Faso

    Nous nous complaisons dans l’assistanat. Nous développons de plus en plus des instincts individualistes au péril de l’Etat. Nous n’aimons ni l’effort ni l’initiative. Le gain nous motive plus que le fruit du travail. Ce n’est pas exhaustif.....
    Voilà le problème des Africains et des Burkinabè. Regardons-les en face et arrêtons avec les boucs émissaires. C’est d’un autre âge.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 09:30, par Ali Diallo En réponse à : "Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina Faso

    La pègre de CABANES, est un traducteur confus. Sherif n’a pas besoin de traducteur pour que ses propos soient éclairés au peuple Burkinabé par un traducteur français. Le général français parle très bien Français également. Alors de grâce, arrêtons les fausses justifications et disons les vérités pour qu’on puissent appréhender les problèmes sérieusement.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet à 08:26, par OUEDRAOGO ALEXIS En réponse à : "Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina Faso

    La France, la grande France que tout les Africains respectent et accordent beaucoup de respect. Mais ce que nous constatons, c’est que certains de ces dirigeants sont de mauvaises fois qui refusent et de croire à l’avenir que les jeunes africains leurs imposent. La libération de l’Afrique avec la france (coloniale) ne sera pas un debat d’idéologie et de politique mais cette elle sera militaire. Tant que cette question militaire ne s’est pas imposée à la France par les africains, jamais vous ne sera pas libre. Tout changement politique s’est opéré toujours par la force.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet à 13:07, par Kabore En réponse à : "Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina Faso

    Bjr a tous,
    Ce que ce valet local de la Francafrique dit est affligeant car il n’a rien compris de bon du désir des pays africains asphyxiés par Le Breton Wood : l’indépendance économique et financière.
    le franc CFA est bien une monnaie coloniale qui ne reflète pas l’ame de l’africain de l’uemoa. Avec la bénédiction des institutions du breton Wood, la France manipule depuis des siècles l’afrique Sub saharien.
    Si le cfa est une monnaie solide dit moi pourquoi sur le marché internationale elle n’est pas reconnue : même en France le cfa n’est pas accepté comme monnaie dans le commerce encore moins dans les banques.
    L’independance totale De l’Afrique passe par briser ces chaînes qui nous esclavagige depuis des siècles en commençant par notre monnaie.
    Misons changer notre destin

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet à 07:56, par Patarbtallé En réponse à : "Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina Faso

    Eh bien, voilà, au moins il reconnait que le Burkina ne s’effondra pas. J’adore quand il dit cela par rapport au Général de Guerre

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
《Le ministre de la culture doit cultiver la culture 》dixit Iron Bender
La jacinthe d’eau, qu’est-ce que c’est ?
Accra : Un homme manque de griller ses « bijoux » pour quelques cédi (VIDÉO)
Le jardin d’iroko : Un cadre idéal pour le grand plaisir des enfants.
Opération de délivrance des CNIB : Les frais de délivrance jugés élevés, l’ONI s’en défend
Dima de Boussouma : Les populations lui rendent un dernier hommage
Train de vie des ministres : « C’est tellement faible, tellement bas, qu’ils ne peuvent pas se loger dans les mêmes hôtels que leurs collègues de l’étranger » Paul Kaba Thiéba
PNDES : « Quand nous sommes allés à Paris, beaucoup ont pensé que nous sommes revenus avec des valises d’argent », Paul Kaba Thiéba
Entreprenariat numérique : Un Hackathon d’ESSITECH International pour former et accompagner les futurs talents du Burkina
Forum national sur l’utilisation desTIC : Des stratégies pour une jeunesse et une citoyenneté responsables
« Sur le Franc CFA, on n’entend à 99% que des âneries », Xavier Lapeyre de Cabanes
"Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés