Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Préparation CAN’2004 : Navarra écrase les Etalons

Accueil > Actualités > Sport • • mardi 30 décembre 2003 à 13h06min

Dans le cadre de la célébration du 75e anniversaire de la
Fédération Navarra de football et le 100e anniversaire du
quotidien Diario de Navarra, les Etalons du Burkina Faso ont
séjourné à Navarra (une des 17 régions d’Espagne ) du 27 au
29 décembre 2003. Ils ont livré un match amical face à la
sélection de Navarra dans la ville de Pamplona. C’était au
Estadio El Sadar du Club Osasuna et devant un bon public. Le
score fut sans appel de 4 buts à 0 en faveur des Espagnols. Le
match s’est déroulé sous une bonne pluie avec une température
de 2°C et sous des flocons de neige.

Les buts de sélection navarraise ont été les oeuvres de David
Martinez Txiki à la 34e mn, Aitor Santos Primo à la 40e mn,
César Palacios à la 51e mn et Gorka de Carlos Garcia à la 83e
mn. Pour la circonstance, l’entraîneur des Etalons, Jean Paul
Rabier, a aligné une équipe avec 2 attaquants qu’étaient
Dieudonné Minoungou et Toussaint Natama. Un milieu à 4 où
on notait 2 joueurs à option offensive, Ahmadou Touré ( couloir
droit) et Tanguy Barro ( couloir gauche). Cette équipe avec en
défense Amadou Coulibaly Ousmane Traoré, Mamadou Tallé et
Moussa Ouattara, qui présentait un visage capable de tenir la
dragée haute, a eu fort à faire.

Il y avait en face d’elle, des
joueurs originaires de la région mais issus de divers clubs
d’Espagne en majorité de Osasuna, Villarreal, Cordoba,
Majorque (tous de la D1 d’Espagne) et de rares clubs de la D2
tels que Gatafe, et de Algeciras et du sporting. Elle a longtemps
dominé son sujet à travers un bon quadrillage du terrain, une
touche de balle et une mobilité des joueurs qui ont déstabilisé
le dispositif des Etalons. C’était un football bien élaboré. Le
capitaine burkinabè, Mahamoudou Kéré, et ses coéquipier ont
réagi par à-coups, mais ce n’était pas suffisant puisque les
Navarrais ont pu profiter de certaines erreurs défensives. C’est
ce qui fait aussi la force de l’adversaire.

Le côté gauche de la défense, un boulevard

Le 1er but est venu après une perte de balle inutile du millieu
burkinabè et il s’ ensuivit un enchaînement de mouvements
rapides qui a désaxé la défense. Txiki, déporté quelque peu sur
le côté gauche de cette défense, a trouvé la faille. C’est suite à
une faute commise sur ce même côté que le 2e but a été obtenu
sur coup franc et le 4e but est offert grâce un boulevard du
couloir gauche de la défense.

Ce côté de la défense burkinabè semble être une équation qui
n’est pas encore totalement résolue. Et sur les 45 premières
minutes, les Etalons ont passé le plus clair du temps à
balancer les ballons de la défense à l’attaque. Ce qui ne facilite
pas la tâche des attaquants battus le plus souvent par la
défense adverse qui se réorganise facilement. Cette option ne
donnait pas les moyens au milieu de permettre aux attaquants
de se créer des possibilités. Quand certains Etalons avaient le
ballon, ils le conservaient un peu plus longtemps. Cela peut-être
dû au manque de mobilité des joueurs ou la volonté de montrer
une trop grande assurance inutile souvent.

Les Etalons ont été
malgré tout présents par moments. S’ils ne l’ont pas été
réellement en 1ère période, on les a quelque peu vus au cours
de la 2e mi-temps. Il y a eu ces occasion de la 59e avec
Dieudonné Minougou qui se mélange les pédales devant le
gardien ou encore Rahim Ouédraogo qui ne parvient pas à la
62e mn à bien reprendre de la tête le centre de Patrick Zoundi.
Aux 63e, 76e et 88e mn, c’est Ahamadou Touré qui a eu des
possibilités de scorer sans pouvoir y parvenir par faute de
concentration. On peut regretter de n’avoir pas pu apprécier
totalement le jeu du nouvel Etalon, Fabrice Traoré. Cette défaite
doit permettre à beaucoup de se remettre en cause parce que,
comme l’a dit Jean Paul Rabier, l’équipe était quelque peu sur
un nuage.

Par Antoine BATTIONO ( envoyé spécial)
Le Pays

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Sport : Le Hercule burkinabè de retour au bercail avec une nouvelle victoire
Fédération burkinabè de Football : Lazare Banssé apporte du sang neuf
Tournoi Maracana du complexe scolaire Sainte Alphonsine de Ziniaré : Dream team remporte la première édition.
« C’est maintenant que je savoure le travail que nous avons abattu », Kamou Malo, sélectionneur des Étalons
Diamond League : Hugues Fabrice Zango termine deuxième
Jeux paralympiques : Nos athlètes sont de retour !
Tour du Faso 2021 : Le circuit dévoilé à la presse
Éliminatoires Mondial 2022 : Les Fennecs tenus en échec par les Étalons
Journée communautaire des loisirs : Les Dagara s’imposent face aux Yadcé en football
Hockey sur gazon : Gounghin Hockey Club sacré champion de la saison
Football : La Fédération encourage les représentants burkinabè en campagne africaine
Basketball-Burkina : L’Académie d’or des archers remporte la super coupe des énergies renouvelables
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés