Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un homme modeste apprend dix choses et en croit une ;Un hοmmе сοmрlаisаnt аррrеnd unе сhοsе еt еn сrοit dix.» Proverbe chinois

20ème conférence des agents comptables : Le nouveau code des impôts en question

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par Nicole Ouédraogo • lundi 15 juillet 2019 à 15h55min
20ème conférence des agents comptables : Le nouveau code des impôts en question

Cadre de partage d’expériences en matière de bonnes pratiques financières et comptables, la Conférence annuelle des agents comptables des établissements publics de l’Etat ( CACEPE), se tient du 15 au 18 juillet 2019, à Ouagadougou. Cette 20ème édition est placée sous le thème : « L’agent comptable et le régime fiscal burkinabè ».

S’exprimant sur le thème de la présente rencontre, le secrétaire général du ministère de l’Economie, des finances et du développement, Séglaro Abel Somé, a noté que ces trois jours de travaux entendent apporter des solutions aux difficultés auxquelles les agents comptables et les Etablissements publics de l’Etat (EPE), sont confrontés en matière d’application des nouvelles dispositions du nouveau code des impôts.

A ce propos, le directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Célestin Santéré Sanon, a expliqué que depuis l’entrée en vigueur du code général des impôts adopté en décembre 2017, certains EPE ont vu une partie de leurs activités soumises à la TVA et autres taxes. Et si un traitement de certaines dispositions du code a été opéré en vue d’adapter les nouvelles dispositions aux réalités économiques du moment, Célestin Santéré Sanon reconnait que le traitement des opérations fiscales par les agents comptables n’est cependant pas sans difficultés. « Au cours de nos supervisions, Il y a un certain nombre d’insuffisances qui sont relevées et c’est l’occasion pour nous d’échanger avec les acteurs pour trouver les meilleures solutions possibles pour leur permettre d’être suffisamment opérationnels », a-t-il indiqué.

Il s’agira donc, au cours de cette rencontre, selon le directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique, de s’attaquer à cette nouvelle donne pour assurer une meilleure contribution des EPE dans la mobilisation des ressources de l’Etat.

En rappel, la 19ème CACEPE tenue en 2018, a porté sur le thème : « La contribution des Etablissements public de l’Etat à la mise en œuvre des recommandations issues de l’Evaluation de la performance du système de gestion des finances publiques ( GFP) suivant la méthodologie du cadre PEFA ».

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Révocation des agents du Ministère de l’Economie et des finances : La Coordination des syndicats va saisir la justice
Finance digitale : Le Fonds d’équipement des Nations-Unies appuie la formalisation d’un groupe de travail au Burkina
Gestion publique : Le Centre pour la gouvernance démocratique forme des agents publics et OSC sur la transparence budgétaire
Pratique de fraude fiscale : Les contrevenants seront traités avec toute la rigueur des lois et règlements
Avis de vacance de poste de directeur exécutif de Artao
Ministère de l’Economie : Une trentaine d’agents du ministère de l’Administration territoriale à l’école du budget-programme
Campagne cotonnière 2020-2021 : L’Association interprofessionnelle du coton du Burkina prévoit 550 000 tonnes de coton graine
Une nouvelle Représentante résidente de la Banque mondiale au Burkina Faso
Enregistrement digital des transactions : Le Fonds d’équipement des Nations unies forme des encadreurs de petites entreprises
Collecte de sang à Bobo : Un donneur, un sac de ciment de la CIMASSO
Burkina Faso : 60 000 déplacés reçoivent une assistance du CICR
Réforme du franc CFA : « Pour réussir un développement économique, il convient de jouir de la plénitude de son autonomie monétaire » déclare le Pr Idrissa Ouédraogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés