Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Celui qui a vu son semblable au plus bas de la déchéance n’a plus les mêmеs yеux : il а détruit sаns lе sаvοir lе mur qui séраrаit l’hοmmе dе sοn image.» Joë Bousquet

Le Togo organise des élections municipales après 32 ans

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET | Photo : DW • vendredi 28 juin 2019 à 13h32min
Le Togo organise des élections municipales après 32 ans

Le peuple togolais est enfin appelé à voter pour le compte des municipales. Selon les informations des médias internationaux, cela fait trente-deux ans, 1987, que le pays n’avait pas connu ces élections locales. Dimanche, 30 juin 2019 s’avère donc capital pour les Togolais.

L’opposition qui a été absente aux dernières législatives, entend prendre part à ces joutes locales appelées à désigner 1 527 conseillers municipaux répartis dans les 117 communes.

Les autres élections qui devraient se tenir en 1992 n’ont pas eu lieu « en raison des crises politiques successives ». Restés en poste jusqu’en 2001, ces conseillers municipaux ont par la suite été remplacés par « des délégations spéciales », composées de personnalités désignées par le pouvoir, indique-t-on.

À l’origine, chargées d’aider à l’organisation de nouvelles élections, ces structures n’ont pas organisé de nouveau scrutin, « car les crises se sont multipliées » et par manque de « volonté politique », selon un politologue.

’’Le pouvoir a toujours refusé d’organiser les élections locales. Aujourd’hui, avec la pression de la communauté internationale, il se résout à les organiser. (...). Les communes sont gérées de manière familiale : tout pour nous, rien pour le peuple. Dans certains coins du pays, il n’y a même pas d’eau potable », rapporte-t-on des propos du porte-parole de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), un des principaux parti de l’opposition, Eric Dupuy.

Avec ce scrutin, l’opposition fonde l’espoir que le pouvoir n’ait plus de ’’mainmise’’ sur les collectivités territoriales.

De quoi redessiner la carte politique du pays, dirigé par Faure Gnassingbé depuis 2005.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Maladie du coronavirus : Un cas suspect « sous contrôle » à Abidjan
Droit du sol : Les femmes ne pourront plus aller accoucher aux Etats- Unis en prétextant le tourisme
Différends entre investisseurs et Etats : Le Burkina participe à Vienne à la session sur la réforme du mécanisme de règlement
ONU : Le Général burkinabè Daniel Sidiki Traoré nommé commandant des Casques bleus en Centrafrique
« Luanda Leaks » : Des révélations mettent en cause la fille de l’ex-président angolais Dos Santos
Situation désastreuse en Libye : Les dirigeants africains déçoivent !
Côte d’Ivoire : Le colonel-major Issaka Ouattara dit « Wattao » est mort
Côte d’Ivoire : Décès à New York du Colonel Major Issiaka Ouattara dit Wattao
Voeux du nouvel an : L’ONU met l’accent sur les jeunes, la « plus grande source d’espoir »
Niger : La majorité présidentielle soutient la présence française
Niger : L’hommage de la nation rendu aux 71 soldats tués
Mali : Le chef de la MINUSMA à Kidal déclaré persona non grata
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés