Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le chagrin est comme le riz dans le grenier : chaquе jοur il diminuе un реu.» Proverbe malgache

Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

Accueil > Petites annonces > Communiqués • • jeudi 6 juin 2019 à 06h30min
Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

La coalition des associations de pré-collecte des déchets et de défense de l’environnement dans la ville de Ouagadougou informe l’opinion publique nationale et internationale du triste projet que le maire de l’arrondissement 10 de Ouagadougou se prépare à mettre en œuvre les jours à venir, lequel projet a déjà commencé à éroder la relation partenariale qui existait entre les associations de pré-collecte des déchets et cet arrondissement.

En effet, le Maire dudit arrondissement a trouvé dans l’activité de pré-collecte des déchets une source de revenus et a mis en place un projet concurrent de pré-collecte d’ordures selon le système des abonnements de porte en porte. En termes clairs, le maire veut supplanter les femmes et mener lui-même l’activité par structures interposées.

Cette initiative n’est nullement conforme au Schéma Directeur de Gestion des Déchets de la ville de Ouagadougou. Pire elle dénote une concurrence déloyale où le maire se retrouve être juge et partie, ce qui va réduire inévitablement ces braves dames au chômage.

Par ailleurs, si ce projet déloyal ne s’arrête pas dès maintenant, il inciterait sans doute par l’effet d’entrainement, d’autres Maires d’Arrondissements à en faire autant avec les conséquences inimaginables qui s’en suivront : d’abord plus de deux mille femmes au chômage et ensuite un désordre sans non.

C’est pourquoi, la coalition interpelle vivement le Maire de l’arrondissement 10 et l’invite à se conformer au schéma directeur de gestion des déchets de la commune. Ce qui signifie qu’il doit immédiatement mettre fin à ce projet qui est contraire aux dispositions dudit schéma.

Par ce même biais, nous invitons le maire de la commune de Ouagadougou, l’association des maires du Burkina et même l’Etat à travers le Ministère de tutelle qu’est le ministère de l’administration territoriale, à prendre leurs responsabilités respectives en vue de mettre fin à cette dérive aux conséquences incalculables ; et que plus jamais une telle velléité ne soit même mentionnée nulle part ailleurs dans une commune ou dans un arrondissement quelconque au Burkina Faso.
Non à une gestion mercantiliste des déchets dans l’arrondissement 10 de Ouagadougou !

Non au chômage des braves femmes de collecte d’ordures !
Oui à une gestion efficiente, efficace et conforme au schéma directeur de gestion des déchets dans l’arrondissement 10 de Ouagadougou !

Ouagadougou, le 1er juin 2019
Ont signé :

1) Federation des Associations des Rammasseurs d’Ordure Menager du Faso
2) Réseau National pour la Promotion des Evaluations Environnementales (RENAPEE)
3) Association Eco-Innovation
4) Association pour la Gestion des Déchets et de l’Environnement
5) APE
6) Wend-kuuni
7) Provi
8) Wend-Goundi
9) Ville propre
10) Koal-bzanga
11) Sid pa walande
12) Nananaf zanga
13) Nabons wende
14) FemmeUni
15) Lagne panga
16) Vimnere
17) Main dans la main
18) Faso Nayi yilmde
19) Pasour Yelle
20) AJSFB
21) U F D B
22) CMW Propréte
23) AFAPID
24) Sid noma
25) Sake neere
26) Sourtongo- noma

Vos commentaires

  • Le 3 juin à 17:23, par WENDPANGA En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    BONJOUR,braves gens !!
    en quoi consiste concrètement le projet du maire ?
    si vous voulez que l’opinion vous comprenne il faut être très explicite.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 17:57, par Tombiano Margerite En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Je comprends ce maire, comme il n’y a plus de parcelles à vendre, de terrain à lotir, il faut chercher de l’argent dans les ordures en créant une association de ramassage d’ordures. Le Maire veut le faire tout en sachant qu’il va occuper la place des femmes qui interviennent déjà dans son arrondissement, il plus de 15 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 18:01, par Ouedraogo Severin En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    C’est mieux pour le Maire de l’arrondissement 10 d’aller chercher l’argent ailleurs, il suffit de voir la mobilisation des femmes à la télévision nationale pour comprendre que les femmes sont décidées à mettre fin à son projet funeste. Il ne faut pas oublier que ces femmes ont des enfants, des frères, des sœurs, et des maris qui vont se joindre à leur lutte. Il ne faut pas oublier qu’il y a des associations et des partis politiques qui attendent de telle occasion pour s’infiltrer dans la lutte. C’est mieux pour le Maire de la ville de Ouagadougou d’attirer l’attention de ce Maire afin qu’il arrête son projet.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 18:14, par Kabore Pauline En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    C’est mieux pour ce Maire de laisser tomber ce projet, car à entendre les femmes, elles sont très remontées contre lui. Je ne pense pas qu’il pourra tenir face à cette mobilisation spontanée des femmes. Ces femmes sont déterminées à descendre dans la rue pour s’opposer à ce projet. Nous avons trop de grèves, nous ne voulons pas d’autres grèves. Pardon Monsieur le Maire, retire ton projet. Vous allez nous faire tous du bien. Ces femmes sont nos mamans, ne les fait pas du mal.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 18:33, par Zoungrana Safiatou En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    En réalité, si on fouille bien, il y a une forte probabilité que les personnes que le Maire a trouvées pour ramasser les ordures dans le cadre de son projet soient près que toutes ses proches. Une femme qui a pris part à la rencontre du 20 mars avec le Maire témoigne que le Maire dit vouloir transformer son initiative à une entreprise privée. Elle a même enregistré les propos du Maire

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 21:54, par SAW En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Le projet du Maire est le suivant : il a eu des tricycles qu’il veut utiliser dans son arrondissement pour ramasser les ordures. Il faut féliciter le Maire pour avoir cherché des tricycles et pour son ambition d’enlever des ordures. Ce qui est inquiétant est que : (1) les associations qui interviennent sur le terrain et qui font depuis 15 ans le ramassage des ordures n’ont pas été impliquées. La question qui se pose comment le Maire a fait le choix des associations. Il n’est pas exclut que le Maire peut créer une ou plusieurs associations et confier les tricycles à ces associations. Derrière ces associations, si l’on fouille bien, il est fort probable que l’on trouve des parents, des proches du Maire dans ces associations. C’est donc dire que le Maire ramasse lui-même les ordures par personne interposée. Ce qui n’est pas normal. Une telle pratique est courante dans les collectivités. Ce qui a beaucoup touché ces femmes, c’est que dans quelques années, le Maire de l’arrondissement 10 veut transformer son projet de collecte des déchets en une entreprise privée. Ce qui a été d’ailleurs dit par le Maire à entendre les femmes lors de leur rencontre le 20 mars. Il faut également souligner que le projet du Maire n’est pas aligné au Schéma Directeur de gestion des déchets de la commune de Ouagadougou. Ce qui est extrêmement grave car toute initiative de gestion des déchets dans un arrondissement ou dans un quartier de la commune de Ouagadougou doit s’inserer dans ce schéma.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 22:44, par Sacksida En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    De plus, une autre connerie en preparation par des arrivistes ou des situationistes qui font des pieds et des mains en vue de s"enrichir au detriment de ces braves collectrices d’ordures a la base. Au lieu de chercher des voies et des moyens pour ameliorer et consolider leur travail, on s’empresse avec des projets du genre a detruire l’activite remuneratrice de ses femmes. Dans ce genre de gestion sensee etre communautaire, au contraire cette mesure va condamner des milliers de ces femmes et leurs familles a s’enfoncer d’avantage dans la pauvrete. Que Dieu aide le Burkina Faso et son peuple. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 23:34, par jeunedame seret En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Burkinabè rassasié devient idiot. Si le maire veut créer un projet il doit d’abord absorber la main d’oeuvre courante ; c’est à dire employer ces 2000 femmes. Sinon c’est vol d’initiative ; sorcellerie et corruption. C’est déshabiller Pierre pour habiller Paul. Monsieur le maire, n’oubliez pas que vous avez tété. On ne peut pas créer emplois en multipliant chômage. Encore des mamans ?!

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 05:56, par un observateur En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Arrêter vos commentaires qui ne collent pas avec les obligations du maire
    C’est au maire de maintenir la ville propre.
    Il est dans son droit de créer une structure pour cela.
    Mais comme on est au FASO chacun fait ce qu’il veut et quand on veut appliquer la loi chacun ne voit pas plus loin que le bout de son nez.
    BRAVO Mr Le MAIRE !!!!!

    Neanmoins la nouvelle structure doit absorber celle déjà existante et avec transparence et impartialité.
    C’est la ou ça coince et je suis un peu d’accord avec certains commentaires.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 07:35, par Razo En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Je pense qu’il faut réellement une formation citoyenne aux Burkinabè à tous les niveaux de la sphère nationale. Quand je lis le communiqué des associations et les commentaires des internautes, j’ai l’impression que beaucoup ignorent même le rôle d’un Maire. L’enlèvement des ordures faisant partie de l’assainissement fait partie du rôle régalien d’un Maire qui lui a été conféré par le transfert des compétences de l’État. C’est parce que la mairie n’arrivais pas à le faire qu’elle a autorisé des associations à le faire. Maintenant si la mairie se sent capable d’assumer cette tâche, c’est son travail et il doit le faire. Il n’a pas besoin de demander l’avis de ces associations qui, du reste devrait avoir l’autorisation du maire pour exercer cette activité. Je pense sincèrement qu’il faut réanimer les théâtres forums dans les quartiers pour sensibiliser les Ouagalais car les gens agissent selon leur bon vouloir et même en porte-à-faux avec les lois.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 13:30, par SAW En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Je pense que ce que Raso doit comprendre est que le Maire de l’arrondissement 10 veut intervenir dans son arrondissement à la place des associations et des groupements. Les dispositions actuelles de la ville de Ouagadougou ne lui permettent pas. Ces dispositions sont contenues dans le Schéma Directeur de gestion des déchets de la ville. Ce document a été élaboré depuis 1999 et représente l’unique instrument de la commune de Ouagadougou pour le moment. Dans ce document, la pré-collecte des déchets au niveau des ménages doit être assuré par les associations, les groupements d’associations, les entreprises. Les femmes se sont appuyées sur le contenu du schéma directeur pour se plaindre.
    Le schéma est en relecture. Si dans la forme revissée, il est indiqué qu’un Maire peut intervenir comme veut le faire le Maire de l’arrondissement 10, alors les femmes seront obligées de se conformer. Pour le moment, c’est le Maire qui doit se conformer au schéma

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 13:41, par lapatriote En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    en quoi consiste le projet du maire ? vous ne dites rien sur le projet ; c’est difficile pour le citoyen de comprendre.

    les conditions actuelles d’enlèvement des ordures doivent être améliorées, donc ne rejetons tout sur la place publique.

    Toutes ces associations existent et la ville est dans cet état.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 14:10, par Sacksida En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    C’est plutot le contraire qui est vrai, la mission d’un Maire ne saurait etre intuitus personae car dans un systeme democratique la gestion de la chose et des affaires communales intresse et concerne tout les citoyens de la commune. Les citoyens ont un droit de regard sur les problemes de la cite et de surcroit le Maire a un devoir de redevabilite vis a vis des des habitants de sa commune et a ce titre doivent participer ne serait ce que indirectement a prise de decision et a son execution. A mon d’etre dans un systeme autocratique ou dicatoriale. Enfin, c’est le sens de la decentralisation et de deconcentration qui doit etre proche des citoyens pour plus d’efficacite des activites economiques et sociales dans l’interet general et non pas celui particulierement des Maires. Salut.a

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 19:29, par Le vigilant du Sahel En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Je comprends à présent pourquoi le maire de l’arrondissement N°10 de Ouagadougou ne traite pas les dossiers de parcelles, précisément parce qu’il ne gagne rien.Cette situation est connue de tous. Les demandes de mutation, morcellement etc de parcelles relevant dudit arrondissement sont sans suite et pour cause ? Le Maire peaufinait sa stratégie d’enlèvement des ordures pour créer des emplois en détruisant d’autres. Quelle est cette nouvelle approche qui consiste à régler des problèmes en en créant d’autres plus graves ?. C’est bien de s’occuper des ordures mais dans le respect des textes et le dialogue avec les acteurs qui sont déjà sur le terrain. On ne peut pas ignorer l’existant.. Le Burkina est devenu un pays de gansters. Personne ne respecte les textes même au plus haut niveau. Qu’est-ce qui nous arrive ?.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 21:09, par ouedraogo En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Il na nullement le droit d’intervenir dans son arrondissement à la place de ses associations et groupements existente,alors le connaissans sage,il permettra pas que sa dégénère,enfin de pas se crée des réel soucis..

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 23:26, par SAW En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Pour répondre à lapatriote, la ville est dans un état d’insalubrité par ce que (1) le Maire central n’a pas déployé suffisamment de bacs dans les centres intermédiaires de dépôt des déchets, (2) les quelques bacs qui existent sont régulièrement pleins, faute d’enlèvement de la part des véhicules de la Mairie centrale. Ce faisant certaines associations n’ayant pas d’espace pour déverser les ordures, à force de tourner finissent par les déposer dans les zones non autorisées, (3) le Maire actuel n’a pas une vision claire de ce qu’il doit faire, il tâtonne. Ce qui impacte le service de la Propreté.
    Le Maire central n’accorde pas de l’importance à la propreté,la preuve est qu’il a placé la direction en charge de la propreté sous la tutelle d’une direction générale appelée Direction Générale des Services Techniques Municipaux (DGSTM). Les dossiers quittent dans la nouvelle direction technique de la propreté, passent beaucoup de temps au niveau de la DGSTM,. Ces dossiers mettent beaucoup de temps à la DGSTM avant d’attérir finalement sur le bureau du Maire. La décision est prise des mois plustard. Parfois aucune décision n’est prise. Avant l’arrivée du Maire, ça ne fonctionnait pas comme ça. Le Directeur en charge de la propreté écrivait directement au Maire qui donnait sa réponse le même jour. Par ailleurs, comme autre raison, il faut noter que le Maire central veut nous ramener 20 années en arriéré. En effet ce qui a été décrié entre la période 1992-1999, c’est ce vers là il veut nous ramené (Office National des Services d’Entretien, de Nettoyage et d’Embellissement ONASENE fermé en 1992, intervention direction des services techniques municipaux sur le terrain entre 1995 et 2000)

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 23:34, par Benmohamed En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Comme l’a souligné un internaute, le Maire doit se référer au schéma Directeur de gestion des déchets= unique document de référence pour la commune de Ouagadougou

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 23:40, par villepropre En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Franchement, il faut dire au Maire d’arrêter ce projet, il veut nous ramener vers la période 1995-1999. Je sais ce que je dis. J’ai étudié à Ouaga, j’ai travaillé à Ouaga dans le domaine des déchets, j’ai un diplôme en gestion traitement et valorisation des déchets, je suis actuellement en Europe. Durant la période 1995-1999, les quartiers connaissaient la compétition de plusieurs acteurs : associations, particuliers, entreprises privées. C’est pour mettre fin à cette pagaille que le schéma directeur de gestion des déchets a été élaboré en 1999.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 23:47, par femme en colère En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Le rôle de la Mairie c’est l’organisation de la gestion des déchets, le contrôle des services de ramassage des ordures, mais pas un rôle d’intervention directe pour ramasser les ordures même par personne interposée comme veut le faire le Maire de l’arrondissement 10

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 23:52, par ali En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    J’ai perdu mon père depuis 1996. C’est cette activité qui m’a permis d’étudier et d’obtenir mon master en aménagement du territoire. Je suis prêt à empêcher sur le terrain la mise en place de ce projet.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 23:56, par âne en grève En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Monsieur le Maire, vous avez monté votre projet avec vos proches, parents, amis, femmes acquises à votre cause. Vous avez fabriqué des associations pour ramasser les ordures. Quand vous ne serez plus Maire, vous allez transformer ces associations en entreprise privée qui ramassera les ordures pour votre compte. Voici le résumé du projet du Maire

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 00:02, par enfant inquiet En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Qu’est ce qui empêche le Maire à se conformer ai Schéma Directeur de Gestion des déchets de la Commune de Ouagadougou. Dans la gestion des déchets, on ne fait pas ce qui vient dans la tête, on suit un schéma, c’est un principe élémentaire.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 00:06, par femme en colère En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Gestion des déchets= attente avec les associations active sur le terrain= inclusion = Transparence or ce Maire a exclu des femmes actives sur le terrain, il n’est pas transparent car derrière ces associations qu’il a créé se cachent ses parents et ses amis.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 06:08, par Adamso En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Je ne vous comprend pas chers internautes, le Maire est à la recherche d’argent pour mettre en oeuvre son projet, pourquoi ne pas fouiller dans les ordures

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 09:58, par sidbala En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    J’ai suivi et le maire et la représentante des femmes ; Je ne connais ni l’un ni l’autre. Je crois sincèrement que le maire a raison. En tous les cas, ce marché des déchets est vaste et c’est la qualité des prestations de chaque entité qui va assurer sa survie.
    En écoutant la dame je souriais du coin de la bouche car cette dame n’a que faire de la survie des 2000 femmes.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 15:04, par joan En réponse à : Bientôt plus de 2000 femmes pré-collectrices d’ordures se retrouveront en chômage à Ouagadougou !

    Peut être que je ne vous comprends pas, sinon je ne vois pas en quoi, le maire ne peut pas créer une (des) associations conccurentes. Il faut susciter la conccurence si nous voulons avoir la qualité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Démarrage de la phase III des travaux d’assainissement collectif de la ville de Ouagadougou le lundi 17 juin 2019
L’ARCEP lance une enquête nationale de satisfaction des clients par rapport aux services de communications électroniques et postaux
Améliorer votre niveau en anglais en vous inscrivant aux sessions intensives de juillet et d’août pour les élèves et les adultes
Salon burkinabè des transports et de la logistique : Du 2 au 4 Juillet 2019 au centre international de conférences de Ouaga 2000
Perturbations de la fourniture d’électricité à Bonheur ville et à Nagrin
Offres d’emplois : Une structure Recrute plusieurs profils
ONEA : Perturbation de la fourniture d’eau à Ouagadougou
Appel à candidatures pour le recrutement d’étudiants à l’IUFIC au titre de l’année universitaire 2019-2020
Appel d’offres pour la construction des réseaux électriques de 15 localités dans la Boucle du Mouhoun
NATUDEV lance un appel d’offres ouvert pour le recrutement de consultant
Atelier de concertation des Partenaires Techniques et Financiers intervenant dans la zone du Programme d’Urgence pour le Sahel (PUS)
OIM recrute une troupe théâtrale professionnelle pour la conception et la mise en scène d’une pièce de théâtre sur les risques, les dangers et les alternatives à la migration irrégulière dans la région du centre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés