Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

Accueil > Actualités > Economie • • jeudi 9 mai 2019 à 23h15min
Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

Dans ce communiqué daté du 7 mai, un organe de l’UMOA met en garde le public de l’Union et spécifiquement les Burkinabè, sur les risques qu’ils courent en confiant leur argent à des structures qui promettent de hauts rendements. Il cite notamment NISFASO, GLOBUMI, SOFATO, etc. Plus de détails dans le communiqué ci-dessous.

Vos commentaires

  • Le 9 mai à 23:31, par no comment En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    VOYEZ VOUS CHERS BURKINABES. DITES MOI CE QUE CE MACHIN DE CREPFM OU UMOA A PU FAIRE POUR VOUS DEPUIS QU’ELLE EXISTE. reflechissez bien avant de prendre au serieux ces créateurs de pauvrété avec en premier ce CREPFM

    Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 06:34, par Faut savoir t’envoyer En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

      Mon type, on t’a prévenu, maintenant si tu veux vas donner tes économies seul là-bas, faut pas demander aux gens de t’accompagner...

      Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 07:10, par de En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

      Tu peux savoir ce le CREPMF a fait pour nous ?. Le CREPMF nous a permis de démasquer des arnaqueurs.

      Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 07:37, par Le Vigilent En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

      On vous comprend ! Le pot aux roses ayant été étalé sur la place publique, il est normal que les spécialistes de l’arnaque sortent du bois. On se retrouve au tribunal pour poursuivre les débats. Surtout, ne prenez pas la clé des champs avec les économies des honnêtes citoyens !

      Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 07:55, par RAS En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

      Vraiment, des gens qui se plaisent à voir leur peuple dans la misère. Au lieu de chercher à mieux recadrer la chose, ils cherchent à l’arrêter. du n’importe quoi seulement...

      Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 08:48, par Ayatola En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

      À ta décharge, le communiqué n’est pas signé. C’est bien malheureux. Qu’à cela ne tienne, toi vas y, fonce, saute, court et rejoints les. Mais de grâce, laisse les autres en juger par eux-mêmes.

      Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 09:05, par NTL En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

      Que Chacun joue son rôle seulement ! et Merci à eux de nous informer.

      Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 09:44, par FILSDUPAYS En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

      Je viens de parcourir les sites, les reportages sur ces sociétés. En quoi est-ce que ces sociétés sont illégales ? Je loue l’ambition des promoteurs de ces sociétés car il faut oser inventer l’avenir. Je pense que la plupart des textes créant le cadre juridique des professions et certaines activités nécessitent un vrai toilettage. Ces textes le plus souvent sont dépassés par rapport l’évolution du monde d’aujourd’hui et sont en majorité du copier-coller made in FRANCE. Nous avons des réalités propres à nous et nous devrons pouvoir adapter ces dernières au contexte actuel au lieu de se figer comme des poteaux enrouillés qui n’attendent qu’un nouveau souffle.
      Alors arrêtez de nous tirer toujours en dessous.
      A bon entendeur salut.

      Répondre à ce message

      • Le 10 mai à 12:34, par MOI En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

        Fils Du Pays, totalement d’avis avec toi
        L’un des gros problèmes de nos pays (et francophones spécifiquement) et de certaines de nos institutions, c’est l’accrochage "aveugle" à des textes, des procédures ou réglementations qui entravent et paralysent le développement. On s’assure de gagner soi-même et l’on fait tout pour bloquer autrui.
        Mais ce dicktat ne peut perdurer. L’évolution de la réglementation pour libéraliser l’accès au marché financier est un impératif. Pourquoi les gens ne se demandent pas ce que font les banques sur le marché financier ? Pour la notion du risque, à chacun de savoir quoi risquer ! Respirer même est un risque. Merci pour les "mises en gardes" qui semblent être plus une guéguerre entre ceux qui, d’un côté pensent que la richesse doit être juste pour quelques initiés et que les autres doivent les envier et ceux qui, de l’autre côté pensent et prouvent qu’on peut améliorer son quotidien par l’investissement sur le marché boursier avec ses différents risques (gains/pertes). Mais le monde est ainsi fait, chacun fait son choix et s’assume.

        Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 09:46, par Sidpassata Veritas En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

      Bonjour Monsieur no comment. Je veux bien partager votre scepticisme par rapport au CREPFM et à l’UEMOA, mais en même temps je suis porté à partager pleinement au moins une de leur mise en garde que j’avais moi-même adressée à un membre de ma famille qui avait été approché par un organisme qui lui proposait un placement rentable au taux de 100% en l’espace de six à douze mois. Quelle opération financière peut permettre à un organisme financier de reverser un taux 100% d’intérêt à ses clients et sans risque ? C’est une tromperie de cacher à celui qui place son argent, le risque qu’il prend ainsi !
      On ne va pas nous faire prendre des vessies pour des lanternes ! Un peu de bon sens peut nous prémunir de l’appât du gain et de l’argent facile qui sommeille en chacun de nous et que les spécialistes de l’arnaque savent réveiller pour en faire leurs meilleurs partenaires efficaces pour nous tondre comme des moutons.

      Répondre à ce message

      • Le 10 mai à 10:49, par Master Light En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

        C’est vraiment dommage que des intellectuels réagissent de la sorte. Les marchés bourssiers permettent de lever des fonds.
        Personnellement j’ai reçu une formation en trading et je suis convaincu que pour un investissement de 100 000, un trader professionnel est en mesure de rentabiliser votre investissement à même 500% en moins de 2 mois.
        Si vous n’êtes pas informé jeter un coup d’oeil sur les sites tels que INVESTING.COM, vous trouverez la réponse à vos questions....
        Bande d’ignorant notoir...
        Je passais....

        Répondre à ce message

        • Le 10 mai à 16:01, par DAVID En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

          Cette réaction du CREPMEF ainsi que celle des banques ne m’étonnent pas du tout. Les société qui font dans le trading et dans la crypto-monnaie ont osé bafouer toutes les règles d’arnaque établies par les institutions financières traditionnelles depuis la nuit des temps. Oser empêcher ces institutions de continuer à nous sucer jusqu’au sang ne peut qu’attirer une certaine haine. Et figurer vous que ce communiqué date du 15 FÉVRIER 2018 ou il n’était pas mentionné "GLOBUMI" dans la liste des structure dont il faut se méfier. La même note a été reprise et modifiée avec une nouvelle date (07 MAI 2019) et l’ajout de GLOBUMI dans la liste. Dans quel but ?allez savoir.Une chose est sure ces structures ont de la vision, elles ont de l’ambition et elles font une concurrence de fait aux institutions financière et à la BRVM.

          Répondre à ce message

        • Le 10 mai à 18:26, par dem En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

          A master. Le cliché du trader qui joue avec des millions et gagne 500%, c’est du passé. La réalité c’est que les taux de 500% sont exceptionnels et rare donc dire aux clients qu’ils auront 500% de gains c’est généralement une arnaque. En français simple c’est dire que le barça va perdre tous ces match 4 à 0, c’est faux. Merci au CREPMF

          Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 05:35, par HSSM En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Chacun est libre de mettre son argent la ou il veut. UEMOA et CREPFM sont des marionnettes du franc CFA dont la France est patron. Même avec vos soit disant agreement rien ne garantit un rendement.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 06:04, par Jkoro En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Au moins cette prévention est opportune trop d arnaqueurs ces derniers temps.....kamakolo, globimus ....iCC services

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 06:22, par kam Madibèlè En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    c’est malhonnête, méchant, improductuctif, antideveloppement une telle déclaration. Si ces sociétés existent, c’est qu’elles répondent à un besoin local. Si des gens continuent à y aller a leur péril, c’est que d’autres s’en sont bien sorti ? ce n’est pas pire que les jeux du hasards. Donc UEMOA, foutez la paix au gens. Si vous ne pouvez pas aider des initiatives locales, ne les détruisez pas. depuis quand vous vous intéressez au bien être économique des burkinabé ?
    c’est vraiment méchant et antiAfricain. surtout si ces société crées par des Burkinabé emploi des Burkinabé.

    Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 09:11, par Aurel En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

      Vraiment ? En Côte d’Ivoire a coté et au Benin, ce sont des millers d’epargnants qui ont perdu plusieurs milliards et qui n’ont que leurs yeux pour pleurer actuellement ! Donc soyons prudents et mesurés. Nous voyons tous qnet ici, elle emploi bel et bien des burkinabè, mais seulement pour arnaquer d’autres burkinabè, donc l’ emploi de la main d’oeuvre locale ne saurait tout justifier ! Renseigner vous sur l’affaire Bernar Madof

      Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 10:01, par Sidpassata Veritas En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

      Très bien, Monsieur « kam Madibèlè » vous avez totalement raison. D’ailleurs, je n’ai jamais compris pourquoi on embête les voleurs, les coupeurs de routes et commerçants indélicats. Ce n’est vraiment pas plus mal qu’à la loterie Nationale qui est un jeu du hasard. Il faut bien que les perdant perdent pour enrichir les gagnants et la loterie elle-même. On ne voit pas la différence. Il faut qu’on fasse supprimer toutes les lois et autres normes règlementant les activités financières et empêchent les uns de s’enrichir au détriment des autres. Ce n’est pas juste ; notre monde est mal fait !

      Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 06:38, par LE digne fils En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    C’est UEMOA ou UMOA ? Attention a ces arnaqueurs deguises en regulateurs !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 07:12, par Manuel En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Bonjour,
    Décidément certains ont du mal à exister sans le vol et l’arnaque. Que l’UEMOA ait fait ou pas fait c’est pas la question, doit on laisser des escrocs dépouiller les burkinabè ?
    Basta

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 08:15, par INTEGRITE En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Ce communiqué est le bien venu, c’ est justement vous ..... qui arnaquez les gens depuis un certain temps ....

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 08:22, par Klimax En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Un communiqué de cette importance sans signature. lefaso.net aussi hein😁😁😁
    Peut mieux faire.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 08:23, par Vérité En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Qui ne risque rien n’a rien.Concernant SOFATO personnellement je ne connais pas les promoteurs mai ce que je sais s’est que nous produisons la tomate et devons pouvoir la mettre en conserve. Il faut bien qu’on consomme ce que nous produisons et c’est ce problème que SOFATO vient résoudre et je pense que si elle sort un bon produit made in BURKINA nous allons consommer.CREPFM, peut être que les initiateurs ne savent pas que pour lever des fonds il y a des règles encadré par l’UMOA, interpelé les responsables et motivé les a s’alignés dans la légalité mais de grâce ne saboter l’opération.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 08:45, par Tapsobis En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Africain n’aime pas son frère, eux au moins ils nous ont formez en trading comment être financièrement indépendant, et vous ! Je suis déçu de cette structure dite CREPMF d’ailleurs c’est du face !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 08:47, par ZONGNAABA En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    IL YA DES GENS QUI REFUSENT QUE LA PAUVRETE QUITTE NOS PAYS ; LES PAYS ANGLOPHONES SONT TRES LOINS DANS CES INVESTISSEMENTS. MAIS RIEN NE POURRA ARRETER UN SYSTEME QUI N’EST PAS NATIONAL. LE TRADING N’EST PAS SEULEMENT FAIT POUR LES BANQUIERS.

    MERCI A TOUS D’AIDER LES JEUNES FINANCER LEURS PROJETS

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 08:55, par verite En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    voila des structures comme le CREPFM qui ne servent pas a grand chose mais qui s’opposent à l’épanouissement des africains. au debut personne ne croyait au bitcoin mais aujourd’hui on en compte des milliardaires en bitcoin. chacun est maitre de son destin. soutien total a GLOBUMI et à tous ses projets.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 08:58, par fasomania En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Internaute NO COMMENT, je ne partage pas votre point de vue même si je le respecte et me battrai pour que vous ayez le droit de la dire. Je pense que tout secteur d’activités qui se veut sérieuse se doit de se doter d’un arsenal juridique qui encadre son exercice. Pour le cas du BF spécifiquement, vous avez bien souvenance des cas de duperies auxquelles les vaillantes populations ont été victimes. Les mutuelles de ceci, des tontines de cela.....
    La sortie de de cette structure compétente est tombée à pic quand on écoute les publicités mensongères dans ce domaine surtout ces derniers temps ou la population ne sait à quel saint se vouer.Il ne faudrait pas qu’on exploite l’ignorance de nos populations pour atteindre des buts personnels. A BON ENTENDEUR SALUT !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 09:21, par Kisiwensida En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Bonjour,
    Je voudrais ajouté que chacun est libre de placer son argent où il veut.
    En rappel, les Français disent "Qui ne risque rien n’a rien". Les Américains disent "Risk paid", Le risque paie. Vous verrai bien que les deux appréhensions sur le risque sont différentes et celui Américain vous montre l’importance du risque.
    Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 09:42, par Ouedraogo En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Je crois chers ami les événements qui se sont déroulés chez les voisins viennent pas a pas chez nous cette affaire d’agrobussiness en Côte d’Ivoire de placement au benin de pyramid de ponzi au usa chers amis prenons du recul je crois cette information vient à point nommé nous éclairé faisons attention ! L’arge Facile faisons gaf

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 09:55, par KEBRE En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Tout près de nous rappelez vous de ICC Services au Bénin et TOP POTENTIEL au BURKINA.
    Bcp se sont fait escroqués en plein jour.
    A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 10:38, par Apolos En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Faute de connaissances, mon peuple périe...Chacun devait avoir une certaine culture financière. Posons nous la question suivante et essayons d’y répondre : pourquoi ces structures proposent-elles une rentabilité de 100 à 500% s’ils peuvent emprunter auprès des institutions financières à des taux de 10 ou 15% ? Plusieurs cas d’arnaque ont vu le jour en cote d’ivoire, au bénin et dans bien d’autres pays. Le cas de Madoff aux États Unis est un cas d’école. Malheureusement, on ne lit pas, encore moins tirer les leçons du passé. En effet, on dit bien que qui ne risque rien, n’a rien, mais il ne faut pas perdre de vue le niveau de ce risque dont la probabilité de perte est quasi certaine c’est-à-dire qu’elle tire vers 1. A chacun de s’assumer.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 10:48, par la vérité En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Faites attention au gain facile. Plusieurs personnes ont été arnaquées en Côte d’Ivoire et d’autres pays voisins. Dans les années 93-95, il y a eu cette affaire de promotion de moto par une société qui a défrayé la chronique au Burkina Faso. Ceux qui optent de prendre ce risque ne doivent pas revenir pour interpeller les autorités compétentes si d’aventure ils sont arnaqués. Chacun doit être responsable de ce qu’il fait. A bon entendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 10:54, par Ali En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    C’est eux qui ne font rien pour les populations et son les premiers a emettre des alertes.C’est notre argent, c’est nous qui avons donner à GLOBUMI. Nous investissons où nous voulons. GLOBUMI sera une puissante institution financière et nous ferons ce que nous voulons. Si ces structures sont malines qu’elles commencent à lire et se mettent à jour afin d’aller à la vitesse du monde. Ce monde est monde de vitesse, ceux qui comprendront tôt prendront de bonnes décisions. Ceux qui seront à la traîne mourrons de leur belle mort. Nous n’avons pas besoin d’avertissement. Qu’ont ils apporté de mieux que les conseils de leur maîtres colon afin de mieux dominer nos populations.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 13:28, par SIDPAYETE En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    A mon humble avis si cette structure de la BCEAO a pour rôle de règlementer dans le soucis de préserver la population des risques d’Arnaques financières de toutes forms ou du blanchîment, le CREPMF devrait accorder un délai raisonnable afin que les différentes structures concernées se mettent à jour. Je ne juge personne car ceux qui ont investi leur argent ont leur raison que tout le monde au Burkina peut comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 13:56, par ouedraogo En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Que les burkinabés se rappellent de Bernard MADOFF aux USA. Ca y ressemble ces sociétés.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 16:24, par Zapi En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Bonsoir Chers Internautes, avant de critiquer il faut s’informer davantage, sinon on ne s’en sortira pas. Moi je suis économiste du développement, j’ai fait une formation à GLOBUMI juste pour comprendre comment ils fonctionnent avant d’investir. Je sais que le marché financier existe dans tous les pays développés. GLOBUMI est légalement installé au Burkina Faso et forme régulièrement des jeunes Burkinabé dans l’activité du Trading qui est une activité légalement connue dans le monde entier, et le fait de former les gens montre bien qu’ils ne sont pas là pour collecter seulement des fonds et disparaître mais ils apprennent aux gens à trader eux-même. ça c’est le signe d’une société sérieuse qui veut s’installer dans la durée.

    De plus cela fait plusieurs années maintenant que GLOBUMI exerce au Burkina Faso et pourquoi c’est maintenant que ça pose problème. GLOBUMI a toujours respecté ses engagements envers ses clients et nous n’avons pas encore trouvé des raisons de douter d’eux.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 16:32, par lewang En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    La réalité est que ces structures sont en concurrence directe avec les banques locales qui ne recoivent plus de dépots puisque les gens retirent leurs fonds des banques pour les palcer dans ces structures. la collaboration avec les banques est meme devenu problématique puisuqe selon certaines sources les banques refugent d’executer les ordres donnés par ces structures sur leurs propres comptes. si elles elles exécutent elles trainent les pieds... ce qui m’intrigue c’est que ces structures ont l’agréement du ministère de tutelle au niveau national. Elles font meme des formations et personne ne les arrete. On m’a meme dit que certaines banques déposent meme certaines de leurs liquidités dans ces structures. vrai ou faux ??? Publier de la sorte c’est casser en meme temps ces structures. Le mieux de leur dire de se mettre en règle dans un délai donné et chacun est sauf

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 16:36, par Zapi En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    GLOBUMI a été créé par la volonté de jeunes burkinabé qui ont eu l’information sur l’existence de l’activité du Trading et qui sont allés en Angleterre pour se former. Ils sont revenus au pays pour s’installer et exercer leur activité et cela fait plus de 3 à 4 ans qu’ils sont là.

    Nous devons saluer l’initiative privée de ces gens qui veulent aider les Burkinabé à s’enrichir rapidement et à sortir de la pauvreté ambiante. Nos banques ne sont pas en mesure d’aider notre économie et financer correctement les populations, c’est pourquoi elles veulent discréditer GLOBUMI.

    En tant qu’économiste je suis d’accord qu’il faut réguler le marché financier (sinon ça peut créer l’inflation et engendrer d’autres problèmes) mais on ne peut pas interdire l’activité car toutes les grandes puissances de ce monde se sont développées à travers le marché financier et le trading.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 16:51, par Trader En réponse à : Placements \xe0 haut risques : L\u2019UMOA met en garde contre les arnaques

    UMOA a tout a fait raison...parce qu’en realité le trading n’est pas très clair et Les perdant sont plus nombreux que Les gagnant...Les structure de trading vs dirons qu’il faut de la discipline pour reussir mais en realité il faut connaitre le secret..bref pour le cas d’investisment lá c’est un debat Les adètes dirons que cest comme sa et qui risque rien na rien et que blablabla blabla nous Les francophone ont sera tjr en retard a cause de nos idés anti development(comme si eux ils sont developer)...prendr tjr ex sur les pays anglofone majorité developer mais n’oublions pas que c’est le bon travail et la perseverance qui les ait mis a ce niveau..USA ne sait pas developer a cause du trading..bref et Les gens simple diront seul le travail libère on devient pas riche facilement..donc la meilleur solution faite confiance aux banques woo cest mieux Dans la vie ne soit pas presser la richesse est une benediction

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 19:09, par Moi En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Cafod, Qnet, Forever.... même chose mais remaquiller en traiding.
    Tu donne 50000 ensuite 25000... ensuit tu envoi des personnes......blablabla
    Je suis sûr que certain on déjà vendu leur âmes et celles de leur enfants. Allons seulement avec les raccourci pour devenir riche, si vous pensez que le diable dort !

    Si vous avez des parents qui fréquentez ces sectes bizarre méfiez vous il vont pas hésiter de faire sacrifier sur l’autel de satan. Je.passais comme dit quelqu’un.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 22:11, par Adama Tiendrebeogo En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Demander simplement à ces structures de démontrer la rentabilité de 100 à 500% si vous aimez la sincérité. Pourquoi l’UEMOA devance-t-il l’État burkinabè pour prendre une décision contre ? Le problème le plus important au Burkinabè ce n’est pas l’arnaque. mais l’insécurité.ce serait mieux d’aider sur les problèmes sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 08:07, par Pigmalion En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Le problème avec les mises en garde de nos institutions, est que la mise en garde même n’est pas claire.
    Si la société est frauduleuse, pourquoi ne pas tout simplement la contraindre à arrêter plutôt que de lui demander (invite les structures à se mettre en rapport avec les Autorités compétentes) d’arrêter ?
    C’est la police qui va vers les voleurs, ou ce sont les voleurs qui doivent se diriger vers la police ?
    Ensuite, ils disent que ce sont des arnaques sans mener d’enquête approfondie pour nous dire exactement ce qui est fait de l’argent.
    La promesse des sociétés de trading est certes floue, mais leur mise en garde l’est tout autant

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 08:36, par Konradadenaoer En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Les banques classiques ne proposent rien de concret auxnusagers. En complicite avec les Pouvoir, elles ne font que rendre la tranche de la population pauvre plus pauvre. On n’est pas surpris de voir des communiques bidons dont le but est d’empencher les autres a evoluer. Sinon a quoi repond ce communique honteur qui interdit a la fois les responsables des structures de placement a cesser leurs activites et les inviter a se conformer a reglementation. Pour moi, il y a quelque chose qui ne cloche. Celui de se rendre compte que l’Uemo et ses structure travaillent contre la population... J’y reviendrai.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 06:49, par Sid Pa Yii En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Ce message est un faux et cela pue la manipulation :
    1) Cette structure ne s’ingère pas dans les affaires nationales et ne fait pas de communiqué à l’endroit d’un pays cité nommément mais elle adresse un courrier au gouvernement du pays pour attirer son attention sur le phénomène si elle trouve que cela est contraire aux règles.
    2) Demander aux structures de cesser immédiatement leurs activités est une violation flagrante de la souveraineté du pays car ces structures ont des reconnaissances légales au Burkina et leurs domaines d’interventions connues.
    3) Traiter ces gens d’arnaqueurs , cela est contraire aux agissements d’une structure crédible sans en apporter des preuves car cela signifie que l’investigation n’est pas poussée et à date elle devait donner la liste des structures opérant dans le domaine.
    Un seul but est recherché par ce communiqué mettre fin à un domaine qui est anglo-saxon et qui permet aux gens de s’enrichir et de réaliser leurs projets sans les crédits bancaires classiques.
    Il ne serait pas étonnant que certaines banques soient derrière ce faux communiqué car sentant leurs activités ralentir.
    Du reste chacun est libre de considérer ou pas ce communiqué et les personnes qui sont heureuses de leur existence se comptent par milliers car sachant trader ou bénéficiant des investissements réalisés….
    2020 convaincra définitivement les sceptiques avec la monnaie virtuelle lancée par deux structures et les différents retours sur investissements.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 08:10, par Paul En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Après les etudiañts burkinabes face à macron, j ai pleuré en lisant certains intenautes

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 20:13, par LE SAGE En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    IL EST SAGE DE BIEN ECOUTE .
    NOUS VOULONS NOUS FAIRE DE L’argent mais la securite avant tout. il faut que globulim cree une fiche comportant des information sur les souscripteurs car voyez vous imaginer qu ’il ait une panne informatique genre un virus qui detourne lagorimt du devoppeur de tout le systeme comment va ton faire . il faut alors penser a creer une sorte de donnee stocke pour sauvergader le system trop trop leger
    salut et bon vent

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 22:16, par Karim SAVADOGO En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    Chacun est libre de confier son argent à qui il veut. Voici comment je gère mon argent présentement ; je laisse juste de quoi payer les timbres fiscaux et paf tout le reste est confié à ces soit disant arnaqueurs.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 11:23, par salomon En réponse à : Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques

    tous c’est amalgame c’est les banques qui mettent les bâton dans les roues .pour pousser les gens de venir investir chez .Niyalga bank.ils sont la pour ns appauvrir slma.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
ENAREF : Le nouveau Directeur général Adama Badolo officiellement installé
Banque mondiale - Burkina Faso : Un plan d’investissement agricole climato-intelligent en cours d’élaboration
Gestion du patrimoine non-financier des EPE : Une formation pour transmettre les bonnes pratiques
Mise en œuvre des budgets-programmes : Les résultats de quatre ministères évalués
Prix COPA 2019 : 88 jeunes du Plateau Central reçoivent 75 millions de F CFA
Promotion de l’entreprenariat : 732 chèques pour les jeunes de la région du Nord
Bobo-Dioulasso : Wendkuni Bank International ouvre ses portes à la clientèle
Programme d’appui au développement des économies locales : 267 millions FCFA à investir dans la commune de Baskouré d’ici 2020
Responsabilité sociale des PME : Le ProFeJec s’engage aux côtés de 2IE
PME/PMI : Deux chercheurs burkinabè proposent des pistes pour améliorer les pratiques managériales
5e congrès du réseau africain de recherche en fiscalité du 9 au 11 septembre 2019
Programme d’appui à la gestion publique et aux statistiques : Un taux d’exécution physique de 44,4% à mi-parcours
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés