Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Service national pour le développement (SND) : 3000 jeunes à l’école du civisme et du patriotisme

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 18 mars 2019 à 12h30min
Service national pour le développement (SND) : 3000 jeunes à l’école du civisme et du patriotisme

Le Service national pour le développement (SND) a procédé ce lundi 18 mars 2019 à Léo, province de la Sissili, région du Centre-Ouest, au lancement de la session 2019 de son programme de formation civique et patriotique. Plus de 3000 jeunes de 8 régions du Burkina seront outillés sur les notions du civisme, de la tolérance, la paix, l’écocitoyenneté, la démocratie, etc.,durant toute l’année. C’est le haut-commissaire de la province qui a présidé la cérémonie au nom du Premier ministre.

Le Burkina Faso est marqué par un contexte d’insécurité et de remise en cause de l’autorité de l’Etat. Cela constitue une entrave sérieuse au développement de la nation. Pour pallier cette situation, le SND organise des sessions de formation au profit des jeunes, socles de l’avenir. Pour cette année 2019, la cérémonie de lancement officielle a eu lieu à Leo, dans la province de la Sissili. Pendant 5 jours, les jeunes de la localité seront outillés sur la citoyenneté, le civisme, le patriotisme, le respect du bien public, le patrimoine culturel, le terrorisme, la démocratie…

Pour le directeur général du SND, l’intendant colonel Mathieu Benao, cette activité vise à donner à la jeunesse des repères dans un contexte difficile, de lui insuffler une culture, un comportement patriotique et citoyen. Le haut-commissaire de la province de la Sissili, Abraham Sondo, au nom du Premier ministre, a salué l’initiative. Il a rappelé aux jeunes que l’avenir du Burkina Faso leur appartient. Il a donc souhaité qu’au sortir de cette session, ils intègrent les notions qui seront développées, pour être demain des hommes et des femmes intègres, patriotes, donc, des citoyens modèles.

Ce message n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Les jeunes ont promis d’être assidus durant les cinq jours de formation. Aicha Yaméogo, élève en classe de Terminale, est toute enthousiaste sur la formation. Convaincue que l’avenir leur appartient, elle est toutefois consciente que les jeunes doivent avoir des rudiments pour pouvoir diriger le pays. C’est pourquoi tout comme ses camarades, elle suivra avec attention les modules qui seront développés. Elle va également partager les connaissances qu’elle va acquérir avec ses camarades, qui n’ont pas bénéficié de la formation. Outre les jeunes de la région du Centre-Ouest, les jeunes de 7 autres régions du Burkina vont bénéficier de la même formation.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo : Retour au calme et à la sérénité, selon le gouvernement
Infrastructures du 11-Décembre 2017 à Gaoua : Les travaux de finition et de correction toujours attendus
Dori : Les syndicats préparent les manifestations à venir
Projet « Femmes-jeunes entreprenants et citoyenneté » : 50 entrepreneurs développent leur esprit d’équipe et leur leadership
Région du Nord : Le FPDCT fait le bilan de ses interventions
Les fermetures d’écoles en Afrique de l’Ouest et centrale ont triplé depuis 2017 alors que l’éducation est prise pour cible dans toute la région
Commune de Guibaré : Les élèves et étudiants à l’unisson pour le développement
S.O.S pour le petit Abdoul Fatao : L’intervention chirurgicale s’est bien passée
Fermeture des établissements non en règle : Les promoteurs demandent la clémence du ministre de l’Education nationale
ISSP : Le monde scientifique rend hommage au Pr Banza Baya
Attaque de Koutougou : L’UNAPOL appelle les FDS à une « synergie d’action »
Bobo-Dioulasso : Des OSC sensibilisées sur leur rôle en matière de promotion et de défense des droits humains
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés