Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Union africaine : L’égyptien Abdel Fatah al-Sissi succède au rwandais Paul Kagamé

Accueil > Actualités > International • Communiqué • lundi 11 février 2019 à 00h36min
Union africaine : L’égyptien Abdel Fatah al-Sissi succède au rwandais Paul Kagamé

(Addis-Abeba, 10 février 2019). Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine ont ouvert ce midi dans la capitale éthiopienne les travaux de leur 32è sommet. L’ouverture en séance plénière a été précédée de travaux à huis clos, et de l’inauguration du mémorial Haïlé Sélassié.

La cérémonie d’ouverture a consisté en l’intervention de plusieurs orateurs : Moussa Faki Mahamat de la commission de l’Union africaine, Bill Gates de la fondation Bill and Melinda Gates, Gianni Infantino de la FIFA, Tedros Adhanom Ghebreyesus de l’OMS, Ahmad Aboul Gheit de la Ligue arabe, Antonio Guterres des Nations-Unies, Mahmoud Abass de la Palestine, et le président en exercice sortant de l’UA Paul Kagamé, ont tour à tour donné en partage leurs visions des enjeux qui se posent au continent.

A l’issue de son allocution, Paul Kagamé a passé le témoin à son homologue égyptien Abdel Fatah al-Sissi pour un mandat d’un an.

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré participe à ce sommet. Demain, il présidera une importante rencontre sur les mutilations génitales féminines, dont il est le champion de la lutte de l’UA.

Direction de la Communication de la présidence du Faso.

Vos commentaires

  • Le 11 février à 07:45, par Le Roi En réponse à : Union africaine : L’égyptien Abdel Fatah al-Sissi succède au rwandais Paul Kagamé

    Ces deux présidents ( Kagamé et Al- Sissi) sont à mon avis les deux meilleurs d’Afrique , et pourtant ils sont tous les deux arrivés au pouvoir par coup d’état au sens propre du terme .
    Bonnes gens , les coups d’État ne sont-ils pas bons pour l’Afrique ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 février à 07:55, par @DroitdAuteur En réponse à : Union africaine : L’égyptien Abdel Fatah al-Sissi succède au rwandais Paul Kagamé

    Je ne suis ni un supporteur de Blaise ni du CDP, mais...

    Soyez honnête au moins une fois en donnant le crédit du leadership du Burkina sur les mutilations génitales féminines à Chantal Compoaré, elle est la championne pas Rock ni sa femme.

    Répondre à ce message

  • Le 13 février à 00:49, par Dibi En réponse à : Union africaine : L’égyptien Abdel Fatah al-Sissi succède au rwandais Paul Kagamé

    Kagamé, le dictateur de Kigali, passe le témoin au dictateur d’Egypte. Kagamé est entré dans le jeu françafricain, en débandant sur la responsabilité de la France dans la guerre civilo-génocidaire au Rwanda et en captant ce trophée diplomatique qu’est le secrétariat général la francophonie ; cette institution de continuation du néocolonialisme, devenue une vraie sinécure pour Nègres et Négresses de la haute fonction publique et diplomatique française.
    A part piller le Congo, Kagamé n’a aucune ambition pour l’Afrique et l’UA.
    Quant à Al Sissi, c’est à se demander ce qu’est l’Afrique pour ce dictateur-bédouin du Caire ? Ce dernier est lui aussi un pantin aux mains des Occidentaux dont les crédits lui sont nécessaires pour maintenir dans l’obscurantisme et les marécages du Nil, ce grand peuple qu’est le peuple Egyptien !
    Bref, Kagamé comme Al Sissi, n’ont aucune vision pour la libération de l’Afrique !
    Et l’UA, comme ce fut le cas de l’OUA, n’est qu’une coquille vide. On est ici dans la continuité néocoloniale.
    Na an lara an sara !
    La Patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : La réforme la Commission électorale divise la classe politique
Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles
20 ans de règne de Mohammed VI au Maroc : Une vision royale pour une Afrique prospère et décomplexée
Lutte contre le terrorisme : 250 soldats britanniques attendus au Mali en 2020
Sénégal : La voiture de Macky Sall avec à son bord le président malien prend feu
CEDEAO : Alassane Ouattara espère que la monnaie unique sera mise en place "le plus tôt possible"
Le Togo organise des élections municipales après 32 ans
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers
Madagascar : La fête nationale endeuillée (au moins seize morts)
Guinée-Conakry : Le président Alpha Condé tient à la modification de la Constitution !
UNESCO : Bilan satisfaisant pour le Burkina Faso à la septième session de la conférence des parties à la Convention de 2005
Togo : Les élections locales fixées au 30 juin
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés