Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’échec est seulement l’opportunité de recommencer d’une façon plus intelligente» Henry Ford

Le CCVA dément les informations faisant cas d’une éventuelle augmentation des coûts de la visite technique

Accueil > Petites annonces > Communiqués • Communiqué • lundi 14 janvier 2019 à 23h45min
Le CCVA dément les informations faisant cas d’une éventuelle augmentation des coûts de la visite technique

Objet : Modification de la périodicité et maintien des tarifs annuels de la visite technique au Centre de Contrôle des Véhicules Automobiles (CCVA)

Contrairement aux informations véhiculées depuis quelques jours faisant cas d’une éventuelle augmentation des coûts de la visite technique au CCVA, la Direction générale du CCVA voudrait rassurer les populations et usagers du CCVA qu’il s’agit d’une modification de la périodicité et d’un réajustement de la visite technique.

De la modification de la périodicité de la visite technique

Les négociations entre le gouvernement et les acteurs des transports ont abouti entre autres à un accord sur la révision de la périodicité de la visite technique de certains types de véhicules. Cet accord a été pris en compte dans l’arrêté interministériel N°2019-00001/MTMUSR/MINEFID/MSECU du 09 janvier 2019 portant instauration de la visite technique pour les véhicules automobiles au Burkina Faso.

C’est en effet, l’article 8 de cet arrêté qui fixe les périodicités de la visite technique par type de véhicule. Les véhicules ayant connu une modification de la périodicité de leur visite technique sont les suivants :

 les véhicules de transports de marchandises et véhicules utilitaires (Camionnettes, Camions et Tracteurs Routiers, Semi-Remorques et Remorques) passent de 6 mois à 12 mois, soit 1 fois par an désormais au lieu de 2 fois ;

 les véhicules de transports en commun de personnes et véhicules spéciaux (Ambulances, Mini Bus, CAR/BUS, Camions et Voitures Auto-école) passent de 3 mois à 6 mois, soit 2 fois par an désormais au lieu de 4 fois.

Les autres véhicules ne sont pas concernés par la modification de la périodicité, notamment les véhicules particuliers, les taxis, les véhicules de transport de bois.
Par ailleurs, cette nouvelle disposition permet au Burkina Faso d’internaliser la Directive N°16/2009/CM/UEMOA du 25 septembre 2009 relative au contrôle technique automobile dans les Etats membres de l’UEMOA.

Des tarifs de la visite technique

L’article 15 dudit arrêté stipule que « Les changements opérés n’entrainent ni une modification des tarifs applicables, ni un changement des frais annuels payés au CCVA pour les visites techniques ». En rappel, les tarifs annuels en vigueur des prestations du CCVA ont été fixés par l’arrêté N°2001-068/MCPEA/SG/DGC du 4 octobre 2001. A ce jour, ces tarifs annuels restent inchangés, cela pour tous les types de véhicule.

Des dispositions prises par le CCVA pour maintenir une visite technique de qualité
La modification de la périodicité de la visite technique de ces véhicules ne saurait mettre en péril la qualité des prestations du CCVA, notamment la visite technique.
En effet, le seuil de tolérance de l’appréciation des défectuosités des organes du véhicule est désormais plus élevé dans le contrôle afin de s’assurer de son état technique conformément à la directive 16 de l’UEMOA. La procédure en vigueur nécessite un contrôle plus exigeant.

C’est pourquoi, depuis quelques mois, la Direction générale a engagé des réformes dans le sens du renforcement des plateaux techniques de l’inspection automobile, de la réorganisation des équipes de travail et du renforcement des capacités opérationnelles des techniciens du CCVA.

En somme, la Direction générale tient de nouveau à rassurer les usagers du CCVA que la modification de la périodicité de la visite technique de certains véhicules n’entraine pas une augmentation des tarifs annuels de la visite technique.

Le CCVA reste disponible pour toute autre information complémentaire à fournir.

CCVA : Contrôler - Vérifier - Sécuriser !

Vos commentaires

  • Le 15 janvier à 16:37, par Bakaridjan En réponse à : Le CCVA dément les informations faisant cas d’une éventuelle augmentation des coûts de la visite technique

    Cet arrêté est une grosse connerie ! Déjà qu’ avec la fréquence actuelle on a affaire à des cercueils ambulants et de véritables dangers publics, augmenter la période c’est exposer inutilement les populations pour les beaux yeux des transporteurs ! Cela est très grave !!! Wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 18:28, par bamos En réponse à : Le CCVA dément les informations faisant cas d’une éventuelle augmentation des coûts de la visite technique

    Bonjour a tout.j aimerai connaitre les vrais missions du Ccva.Jusque la on se trompe de combat :-)presentement le ccva se defend sur la la periodicite et les aspects financier.Ce n est pas sur ce terrain qu on attend le ccva.C est sur le terrain technique.Quand j entend dire que la mesure n enleve en rien la qualite du diagnostique ?c est grave en faite.Deja les les trois mois c est a dire deux dans l annee on ne s en sort pas sur l aspect securite des personnes et des biens ;on rallonge et on nous dit que c est correcte.Alors la mission du ccva qui est de veiller a ce que les vehicules qui circulent soitent de qualite de point de vu securitaire pour proteger la population Si on veut bien voir le ccva n a rien perdu.Pourquoi le ccva n a rien cede au profit de la population.Dans les mission du ccva on ne doit pas reflechir argent on doit reflechir securite.Deja que notre parc n est pas competitif dans la sous region.Malgre les efforts gouvernement pour renouceller le parc les transporteurs ce sont rues sur les citernes laissant les carrosserie et autres.Alors les services techiques qui avaient en charge ce projet n ont pas su reguler pour faire l equilibre.Donc du coup les efforts du gouvernement sont tombes a l eau.C est les memes grosses pointures qui se sont encore accaparees de ces camions.Au niveau des service technique personnes n a cherche a voir physiquement ces camions.On fait fois au promoteur et on circule.c est la le vrai probleme.
    Nb:voyez le ffond de mon ecrit les ponctuations je ne maitrise pas merci

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 18:32, par Max En réponse à : Le CCVA dément les informations faisant cas d’une éventuelle augmentation des coûts de la visite technique

    Il Ya Un Certain Laxisme Actuellement Au Ccva ! Des Véhicules Qui Salignent Jusqu’à La Douane Et Les Agents Sont Là A Tourner Sans Rien Faire Sauf Traiter Des Affaires Louches ! IlFaut Que La Direction Ouvre L’oeil Et Le Bon Où Ils Sont Complice.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 20:55, par gohoga En réponse à : Le CCVA dément les informations faisant cas d’une éventuelle augmentation des coûts de la visite technique

    Pourquoi le monopole à CCVA ? Il faut permettre à tous les garagistes de pratiquer la visite technique. Des privés qui obligent le gouvernement à les protéger. C’est le cas des : Ordre des avocats, ordre des notaires, ordre des architectes, chambre des huissiers etc.… C’est une des causes de chaumage au Burkina Faso. Si on démocratisait toutes ces professions libérales (une bonne dizaine), des milieux d’emplois seraient crées pour nos chômeurs. La suppression de monopole au BF permet 2 avantages : qualité de travail parce que beaucoup de concurrents ; création de beaucoup d’emploi parce que tous les diplômés peuvent s’installer leur compte sans l’avis d’un concurrent. Les anglophones n’ont pas de monopôle. Ils nous battent en qualité de travail et moins de chômeurs.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 10:27, par Idris12 En réponse à : Le CCVA dément les informations faisant cas d’une éventuelle augmentation des coûts de la visite technique

    Il ya des gens qui ont payés et les preuves ils ont les reçus.Prenez l’affaire au sérieux

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 16:08, par Konkona En réponse à : Le CCVA dément les informations faisant cas d’une éventuelle augmentation des coûts de la visite technique

    Je prends Simon COMPAORE à témoin. Que veut vraiment notre gouvernement ? Mettre la vie des gens en danger contre une trêve ? Combien coûte un passage pour la visite technique ? Celui qui décide de faire du commerce doit accepter les lois du pays. Sur quelle base la fixztion des 6 mois en termes de périodicité avait été faite ? Le CCVA ne devrait pas accepter parceque c est elle qui detient la vérité. Il faut que le président comprenne que les choses doivent changer en tenant compte des intérêts du peuple que ceux de quelques groupuscules d individus accrochés à des postes depuis des années. J ai honte quand je vois les memes têtes depuis des années qui pensent que le pays leur appartient. Que ça soit au niveau de la chambre de commerce, des transports etc, nous avons les memes acteurs qui forment des clans et ferment la porte aux autres. Il faut que ça change et c est cela, les attentes de notre peuple. Un pays se construit avec tout le monde (pauvre comme riche, intellectuel comme illettré ). Les transporteurs devaient avoir honte en acceptant de telles propositions. Tout laisse à croire que c est l argent mal acquis au détriment du peuple qui prime. Vivement un front de patriotes nouveaux pour créer un parti politique nouveau pour un Burkina nouveau. Le peuple a assez souffert. J adhererai à ce front. Bref.... c est triste. Malheur à ceux qui baillonnent leur peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 16:44, par Grand merci, Mme la Directrice En réponse à : Le CCVA dément les informations faisant cas d’une éventuelle augmentation des coûts de la visite technique

    Grand merci à vous, Mme la Directrice du CCVA. Dans mon forum en date du 21 décembre 2018 concernant les taxes sur les voitures de plus de 7 CV, j’avais demandé si possible de prolonger les visites techniques des camionnettes (double cabine Mitsubishi, Toyota, Ford et autres) de 6 mois à 12 mois. La raison avancée est que la plupart de ces voitures sont utilisées en ville comme les voitures ordinaires particuliers dont la visite est de 12 mois et coûte 8000 CFA. Et j’avais proposé même si on doit doubler le coût pour les 12 mois (21000 CFA). L’essentiel pour nous que la visite technique soit de 12 mois au lieu de 6. Je réitère mes vifs remerciements à Mme La Directrice pour m’avoir compris et accepté ma doléance. Il se pourrait que ce soit une coïncidence avec les nouvelles mesures. Merci beaucoup pour ces ajustements. Il faut voir la possibilité de profiter de la visite technique pour payer les taxes de nos voitures en même temps.
    Signé : Conscience du Faso

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 17:56, par Yabre moumouni En réponse à : Le CCVA d\xe9ment les informations faisant cas d\u2019une \xe9ventuelle augmentation des co\xfbts de la visite technique

    Pour ma par ce n’est qu’une malice gouvernementale. En effet nous avons tous assisté à une argumentation subite du prix du carburant et sans aucune explication officielle de la part du gouvernement. Les transporteurs suite à cette augmentation ont manifesté leur mécontentement envers le gouvernement et demandé une remise a niveau du prix. Cette augmentation profitant au gouvernement que n’importe a donc décidé de réduire la fréquence des visites et biens d’autres mesures tout en maintenant ce nouveau prix. Dommage pour moi de mexprimer ainsi mais je suis persuadé que lorsqu’on est un gouvernement on doit avoir un sens élevé de l’intérêt publique plus qu’aux tiens. Et je pense aussi que ce compromis est discriminatoire car profitant qu’aux personnes véhiculées. Quelle mesure a été prise pour le citoyen que se demerde pour n’avoir que 600f( a titre indicatif) pour alimenter sa mobylette ?
    Il faut donc prendre des mesures qui défaut de satisfaire toute la masse satisfasse la grande majorité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cours d’anglais au Centre Américain de Langue : Prenez une longueur d’avance en vous Inscrivant
Année académique 2019-2020 : l’Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) recrute
Centre Américain de Langue de Bobo-Dioulasso : Mettez à profit l’année 2019-2020 pour la maîtrise de l’anglais
IPERMIC : Il est ouvert des formations en Master pour le compte de la rentrée universitaire 2019-2020
Avis d’appel à projets des OSC, des ONG et des collectivités territoriales et des structures gouvernementales
Avis à manifestation d’intérêt pour Recrutement d’une ONG
SONABEL : Suspension temporaire de la fourniture d’électricité le samedi 14 septembre 2019
The U.S. Mission in Burkina Faso is seeking eligible and qualified applicants for the position of Computer Help Desk Clerk in the Information Management Section
USTA : Ouverture des inscriptions en thèse de doctorat unique à l’École doctorale Sciences, Santé et Technologies (ED/2ST)
ENAREF : Le test de niveau d’entrée à l’école se déroulera le samedi 12 octobre 2019
Kaya : Inauguration du centre régional de transfusion ce 13 septembre
Appel à candidatures Pour le recrutement de la première promotion d’étudiants des Licences Professionnelles en sciences de Gestion à l’IUFIC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés