Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un dessert sans fromage est une belle à qui il mаnquе un œil.» Anthelme Brillat-Savarin

Commune de Ouagadougou : Des espaces de vente d’aliments dans les écoles pour garantir l’hygiène

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Issoufou Ouédraogo (stagiaire) • jeudi 13 décembre 2018 à 00h01min
Commune de Ouagadougou : Des espaces de vente d’aliments dans les écoles pour garantir l’hygiène

Aménager des espaces de vente d’aliments dans les écoles pour garantir l’hygiène alimentaire. C’est l’objectif du conseil municipal à travers le lancement officiel, ce mercredi 12 décembre 2018, à l’école EZAKA située au secteur 53 de l’arrondissement 12, des travaux de construction d’espaces pour la vente d’aliments dans les écoles de la commune de Ouagadougou. Estimée à environ huit millions de francs CFA, sur financement du budget communal, la construction de ces hangars vise à contribuer à l’amélioration de l’hygiène en milieu scolaire et à la labellisation des restaurants. Le délai d’exécution des travaux est de 45 jours.

Huit millions de francs CFA environ, c’est le coût global des travaux de construction des hangars pour la vente d’aliments dans les écoles de la commune de Ouagadougou, pour offrir des cadres sains aux élèves et veiller à l’hygiène alimentaire.
Les trois hangars de type métallique, avec une emprise totale de 129,47 mètres carrés, constitués de six box qui seront érigés au sein de l’école EZAKA, viendront assainir le cadre de vie des élèves.

Le conseil municipal, à travers ce projet, veut réglementer la vente des aliments dans toutes les écoles de la commune et avoir une traçabilité des aliments consommés dans les établissements scolaires.

La mairesse de l’arrondissement 12

Outre l’école EZAKA, deux autres sites de réalisation sont prévues pour cette première phase. Il s’agit de l’école de Karpala au secteur 50 de l’arrondissement 11 et de l’école de Gounghin Nord au secteur 7 de l’arrondissement 2. Pour le président de l’Association des parents d’élèves de l’école EZAKA, Noufou Sow, « donner aux enfants au cadre sein pour étudier et s’alimenter était une préoccupation pour tous les parents, et avec ce projet, les parents sont encore plus rassurés de ce que les enfants consomment à l’école ».

Ces réalisations entrent dans le cadre du projet Education 2 de la commune. Ce projet cherche à promouvoir les cantines scolaires en lien avec la coopérative des chaînes de restaurants municipaux dans un cadre sain. En plus des infrastructures, le conseil municipal travaille à débarrasser les boutiques, les maquis et autres types de commerces qui nuisent à la tranquillité des élèves autour des établissements.

Le bourgmestre de Ouagadougou, Armand Beouindé, estime que ce projet « vise à lutter contre la pollution de l’environnement dans les établissements scolaires. Il va permettre aussi d’offrir un cadre sain aux élèves en matière de nourriture ».

Photo de famille

La commune s’investit à faire de l’assainissement du cadre de vie en milieu scolaire, une exigence. Et ce, à travers le développement d’infrastructures scolaires d’équipements scolaires, et le renforcement des capacités. « Dans notre arrondissement, la santé des enfants est une priorité car c’est la santé qui est au centre de toutes les actions, d’où l’utilité pour la mairie de protéger les élèves en leur offrant des cadres sains », a confié Rasmata Compaoré, le maire de l’arrondissement 12.

Ces hangars sont une réponse à une préoccupation soulevée par la Coordination régionale des parents d’élèves du Centre. Selon le premier responsable de la commune, ce programme va concerner tous les établissements de la ville de Ouagadougou.

Issoufou Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
IUTS sur les indemnités : Les syndicats des forces de sécurité intérieure réclament son « annulation pure et simple »
Affaire de recrutement frauduleux à la CNSS : Le procès reporté au 7 avril 2020
Commune de Kantchari : Le maire Fidèle Ouoba loue les actions de l’association « Les amis de Kantchari »
Gare routière et CHR rénové de Dori : « Nous collons aux besoins réels des populations à la base », explique Mikaïlou Sidibé, expert en infrastructures du G5 Sahel
Gestion des réserves alimentaires : Une stratégie nationale en cours d’élaboration, pour renforcer le système de stockage
Orodara : Les députés du Kénédougou évaluent les actions du gouvernement
IUTS sur les indemnités : Le personnel de l’éducation du Centre-Ouest donne le ton en attendant les autres secteurs d’activités
Direction générale de la Police municipale : Deux bus touchés par un incendie sur le nouveau site
Application de l’IUTS : Des organisations syndicales convoquent une assemblée générale le 26 février 2020
Projet FASST : Pour le maintien de 24 000 filles et adolescentes dans le système éducatif
Centre hospitalier universitaire pédiatrique Charles-de-Gaulle : Le ministre de la Santé veut améliorer la qualité des soins
Dédougou : La 15e édition du Festival international des masques et des arts se tiendra du 29 février au 7 mars 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés