Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Hôtel maternel : Yelen Assurance vole au secours des enfants

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Issoufou Ouédraogo (stagiaire) • jeudi 22 novembre 2018 à 00h26min
Hôtel maternel : Yelen Assurance vole au secours des enfants

Yelen assurance, la première société de micro assurance au Burkina Faso, en adéquation avec sa philosophie sociale a fait, ce mercredi 21 novembre 2018, à Ouagadougou, une donation sous forme, d’assurance hospitalisation à tous les enfants de l’hôtel maternel. Cela va permettre, d’apporter un support de 10 000 francs CFA par jour soit 300 000 francs CFA par an sur le volet santé de ses enfants en cas d’hospitalisation. Fidèle à son créneau d’accompagner, le développement socio-économique, Yelen assurance par, ce geste envers les enfants veut démontrer, la place du social, dans les chaines de valeurs de la société.

Accompagner les plus démunis, les enfants orphelins, c’est assurer leur avenir et l’avenir du pays, tel est la philosophie de Yelen assurance. Pour rester en parfaite harmonie avec son slogan, la première société de micro-assurance a fait une donation sous forme d’assurance hospitalisation aux enfants de l’hôtel maternel de Ouagadougou. Ce geste permettra, d’apporter un support de 10 000 francs CFA par jour soit 300 000 francs CFA par an, à tous les enfants pour leur prise en charge en cas d’hospitalisation.

Entreprise innovante sur le marché de l’assurance au Burkina Faso, Yelen assurance a dans son ADN, les gènes de la solidarité et de l’équité pour garantir la protection sociale à tous les burkinabè. Yelen assurance, témoin du travail et l’effort abattu par l’équipe de l’hôtel maternel, en matière de protection sociale a décidé de soutenir le centre. Cet accompagnement, de Yelen assurance s’inscrit en droite ligne avec la politique sociale de la structure.

PDG de Yelen assurance, Joël Bamogo

Une manière pour eux de montrer qu’outre l’aspect commercial, l’entreprise Yelen assurance compte apporter plus de garantie, en matière de protection sociale. Soutenir les plus démunis, les enfants en difficultés est pour Yelen assurance, une nécessité parce que l’avenir d’un pays pour le futur se mesure à travers l’assurance des couches vulnérables.

La particularité de cette nouvelle micro-assurance se situe au niveau de son mécanisme d’assurance caractérisé par la souplesse de l’accessibilité des services dont les bénéficiaires sont en partie des personnes exclues des systèmes formels de protection sociale. « C’est vrai qu’on est une jeune entreprise commerciale mais on ne pense pas que l’aspect commercial peut être délié de l’aspect social et l’aspect social qu’on apporte est un support pour les enfants de l’hôtel maternel » a confié le PDG de Yelen assurance, Joël Bamogo.

Directeur de l’hôtel maternel, Salifou Younga

L’hôtel maternel est une structure qui accueille les enfants en détresse et des filles exclues pour cause de grossesse non-désirée et des cas de mariage forcé. Depuis sa création en 2007, le centre a accueilli plus 3500 enfants et filles. Chaque année, le centre reçoit 300 enfants mais l’effectif permanent par jour est de 70 enfants.
Le centre a pour mission d’accueillir, héberger et d’assurer la prise en charge socio-éducative des enfants. Pour le directeur de l’hôtel maternel, Salifou Younga, « cet apport est un grand soutien pour le centre parce que cela va nous aider dans la prise en charge sanitaire des enfants ».

L’alimentation des enfants, leur prise en charge sanitaire et le problème de matériels sont entre autres des préoccupations de la structure. Une aubaine pour le premier responsable d’interpeller les bonnes volontés d’accompagner les enfants afin de leur assurer plus d’épanouissement.

Issoufou Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Affaire de Pazani : Selon le ministre Clément Sawadogo, le propriétaire légal a cédé volontairement son terrain
Litige à Panzani : Les avocats exigent l’exécution « stricte des décisions de justice rendues contre l’Etat »
Bitumage de la route Dori-Gorom Gorom : Les travaux avancent malgré les difficultés sécuritaires
Lassané Savadogo, DG de la CNSS, à propos des cotisations sociales : « Nous disposons des prérogatives de la puissance publique pour contraindre l’employeur qui n’est pas en règle »
Prévention et gestion des conflits : Les acteurs du projet « Jeunes et Paix » prennent conseils chez le Mogho Naba
Sécurité sociale : La CNSS vole au secours des chauffeurs via l’opération de contrôle de la carte d’affiliation
Ramadan 2021 : L’observation de l’apparition de la lune prévue le mardi 11 mai
Sanctuaire St Joseph de Nazouma à Kombissiri : Les reliques du frère saint André accueillies en « Roi » par les fidèles
Gaoua : L’Agence nationale de biosécurité sensibilise les étudiants sur la biotechnologie
« Dans la situation actuelle, le vrai Ramadan, c’est d’aider les autres », dit le chef missionnaire d’Ahmadiyya au Burkina, Mahmood Nasir Saqib
Alerte de sécurité de la Gendarmerie : Boukare SAWADOGO, alias Bouba dit Moega, activement recherché
Agriculture : Le Conseil national de sécurité alimentaire fait son bilan de 15 ans d’existence et s’interroge sur les nouvelles formes de vulnérabilité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés