Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un homme modeste apprend dix choses et en croit une ;Un hοmmе сοmрlаisаnt аррrеnd unе сhοsе еt еn сrοit dix.» Proverbe chinois

Développement du Secteur des postes : Les acteurs du domaine valident la stratégie nationale

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Yvette Zongo • mardi 6 novembre 2018 à 23h40min
Développement du Secteur des postes : Les acteurs du domaine valident la stratégie nationale

Le ministre du développement de l’économie numérique et des postes, Adja Ouattara a présidé, ce mardi 06 novembre 2018 à Ouagadougou, la cérémonie d’ouverture de l’atelier d’examen et de validation de la stratégie nationale du développement du secteur postal. L’objectif de cette stratégie, c’est de promouvoir un secteur postal compétitif, offrant une gamme de produits et de services innovants, adaptés aux besoins de la clientèle et qui contribue à impulser le développement économique et social du Burkina Faso.

Il s’est ouvert, ce mardi 06 novembre 2018 à Ouagadougou, un atelier d’examen et de validation de la stratégie nationale de développement du secteur postal. Une rencontre au cours de laquelle, les acteurs postaux réunis proposeront une stratégie nationale de développement du secteur postal du Burkina Faso.

A cette occasion, le ministre du développement de l’économie numérique et des postes, Adja Ouattara, présidente de la cérémonie, a précisé que le processus d’élaboration de cette stratégie a comporté en effet trois phases. Une phase de diagnostic dont la validation a eu lieu le 24 aout dernier et une deuxième qui a concerné la formulation de la vision, des objectifs stratégiques, des axes ainsi que des actions à mettre en œuvre à travers un plan d’action triennal. Une dernière qui est celle de la validation avant la soumission des documents à l’appréciation de la commission de planification du développement, puis son adoption en conseil des ministres.

Les acteurs posteurs du privé et du public reunis pour valider la stratégie nationale du développement du secteur postal


Etat des lieux du service postal

Selon Adja Ouattara, les réseaux postaux constituent dans la plupart des pays, une infrastructure essentielle au fonctionnement inclusif et efficace de l’économie. Et à cet effet, la poste joue un rôle très important dans le développement du commerce électronique par livraison de millions de colis tous les jours à travers le monde. « Et le plan de développement régional 2017-2020 montre que plus d’un milliard de personnes à travers le monde ont accès à des services financiers par l’intermédiaire de la poste, ce qui fait des postes le deuxième plus grand acteur de l’inclusion financière au monde ».

Et au niveau du Burkina Faso, souligne-t-elle, il contribue à environ 2,9 % à la croissance économique. Un secteur dans lequel de 2013 à 2017, il y a eu 14 milliards d’investis, 25 milliards de chiffres d’affaires et l’on dénombre plus de 2000 emplois déclarés, 8 milliards de salaire payé en 2017 et 7 milliards de contribution fiscale, a-t-elle fait savoir. « Ce qui montre que la poste est un secteur stratégique très important pourvoyeur d’emplois et qui malheureusement n’avait pas de référentiel de développement depuis 2010 ».

Quant à la directrice générale des activités postales, Alimatou Lamizana, vu le manque de référentiel dans le secteur postal, il a été nécessaire de doter le secteur d’un référentiel qui va être un outil de pilotage pour le gouvernement et exploitable par les potentiels investisseurs et permettant aussi aux acteurs postaux de proposer des services de qualité à sa clientèle.

Les défis

Pour la première responsable des postes, face aux objectifs fixés, il y a des grands défis à relever dans le secteur. Et ses défis sont entre autres, le développement des services postaux modernes sur l’ensemble du territoire, la diversification de l’offre de service en direction de la diaspora ainsi que l’amélioration de l’accessibilité physique et financière.
Tout en notant que la stratégie nationale de développement qui sera validée doit être une projection des postes du Burkina Faso à l’horizon 2023 et de ce fait le premier document fédérateur des actions de l’ensemble des acteurs du secteur.

En somme, le ministre du développement de l’économie numérique et des postes a déclaré que la vision traduite dans la stratégie est le positionnement du secteur postal comme levier de la transformation structurelle de l’économie et de la société burkinabè.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Révocation des agents du Ministère de l’Economie et des finances : La Coordination des syndicats va saisir la justice
Finance digitale : Le Fonds d’équipement des Nations-Unies appuie la formalisation d’un groupe de travail au Burkina
Gestion publique : Le Centre pour la gouvernance démocratique forme des agents publics et OSC sur la transparence budgétaire
Pratique de fraude fiscale : Les contrevenants seront traités avec toute la rigueur des lois et règlements
Avis de vacance de poste de directeur exécutif de Artao
Ministère de l’Economie : Une trentaine d’agents du ministère de l’Administration territoriale à l’école du budget-programme
Campagne cotonnière 2020-2021 : L’Association interprofessionnelle du coton du Burkina prévoit 550 000 tonnes de coton graine
Une nouvelle Représentante résidente de la Banque mondiale au Burkina Faso
Enregistrement digital des transactions : Le Fonds d’équipement des Nations unies forme des encadreurs de petites entreprises
Collecte de sang à Bobo : Un donneur, un sac de ciment de la CIMASSO
Burkina Faso : 60 000 déplacés reçoivent une assistance du CICR
Réforme du franc CFA : « Pour réussir un développement économique, il convient de jouir de la plénitude de son autonomie monétaire » déclare le Pr Idrissa Ouédraogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés