LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

EasySchool relève le défi de la gestion intégrale du système LMD

Publié le lundi 23 juillet 2018 à 12h30min

PARTAGER :                          
EasySchool relève le défi de la gestion intégrale du système LMD

Le quotidien en ligne "Editions Faso-Actu" a reçu dans ses locaux le lundi 16 juillet 2018, monsieur Abdoul Malicki ZOROME, Directeur général (DG) de la société EquoService, concepteur du logiciel EasySchool. A l’occasion, M. ZOROME lors d’une interview, nous parle de leur résultats dans la gestion du système Licence Master Doctorat (LMD) avec "EasySchool", une solution de ladite société.

EquoService est une société qui a neuf (09) ans d’existence et s’évertue à mettre en œuvre les meilleures pratiques d’ingénierie et de management pour le plus grand confort de ses partenaires et clients. Cette société travaille à mettre en œuvre les potentialités offertes par les technologies de l’information et de la communication pour relever plusieurs défis de l’Afrique en matière de gestion moderne, efficace et intégrée.

Malicki ZOROME apprend d’entré que "EasySchool est une solution logicielle de gestion de la vie académique et scolaire qui a été développée dans le cadre de notre ligne d’activité d’ingénierie logicielle pour l’Afrique". Revenant sur l’historique de la solution, il a laissé entendre "Nous avons commencé avec les différentes problématiques qui se posent au système éducatif en Afrique dans le domaine du pré-universitaire avant d’étendre progressivement le panel pour relever également les défis du système éducatif supérieur, en l’occurrence la gestion intégrée du système LMD.

Parmi nos partenaires actuels, nous pouvons citer l’Université Nazi BONI, l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO / Unité de Bobo-Dioulasso) et l’Ecole Supérieure de Commerce et d’Informatique de Gestion (ESCO-IGES)"

Fréderic YANOGO responsable académique à ESCO-IGES

Selon lui, depuis les premières adoptions du système LMD (Licence, Master, Doctorat) en 2009 par les pays de l’UEMOA, les promesses d’innovation, de compétitivité et de bonification du système éducatif supérieur annoncées se font encore attendre sur le terrain. L’un des principaux obstacles à la mise en œuvre efficiente et innovante du LMD est l’absence d’une solution informatique de gestion intégrée à la hauteur et en arrimage avec les réalités du contexte académique africain.

A propos des résultats obtenus ces derniers moments, Abdoul Malicki ZOROME précise : "Au bout de plusieurs années de recherche et de développements, nous pouvons retenir, pour la gestion intégrée du système LMD, les résultats suivants : la gestion automatisée et intelligente des capitalisations d’Unités d’Enseignements des étudiants qui permet de garantir les acquis des étudiants et faciliter leur conservation.

Nous avons aussi la gestion des chevauchements des années académiques par la gestion simultanée et intégrée de plusieurs sessions académiques parallèles, la gestion multi-site/multi-établissement et de la mobilité LMD intra universitaire. La solution a été ajustée pour gérer les grands effectifs.
Une communication SMS (GSM)décentralisée permet la synergie entre les acteurs. C’est une solution qui vient avec plusieurs options de paramétrage. Une innovation importante est le contrôle automatisé, progressif et proactif de la diplomation de l’étudiant le long de son parcours. Des outils d’import automatique de données facilitent l’exploitation de la solution’’.

KYELEM Wilfred, enseignant à l’Université Nazi Boni à l’Ecole Supérieure d’Informatique(ESI).

Dans la préparation de cette interview nous avons pu rencontrer des utilisateurs de la solution qui se sont exprimés. Pour KYELEM Wilfred, enseignant à l’Université Nazi Boni à l’Ecole Supérieure d’Informatique(ESI). "c’est une application que nous avons essayée d’utiliser et de tester pour mettre en œuvre les délibérations à notre niveau, qui nous créaient beaucoup de difficultés et qui nous prenaient aussi assez de temps" et d’ajouter que " d’une manière générale, l’application prend en compte tous les aspects liés déjà à l’établissement.

Mais pour le moment, ce qui nous intéresse est surtout la gestion des notes et les délibérations". A l’en croire, les essais ont été concluants parce qu’avec EasySchool, ils arrivent à saisir les notes mieux, ils arrivent également à importer des notes qui sont déjà dans un fichier excel. Cela leur facilite la tâche parce qu’au niveau des délibérations, ils obtiennent des résultats satisfaisants.’’

Si pour le précédent, ils sont au stade de tests ce n’est pas le cas pour Fréderic YANOGO responsible académique à ESCO-IGES qui a commencé à utiliser EasySchool au cours de l’année académique 2014-2015. Pour lui, la solution leur ’’a apporté plus de stabilité dans la gestion des notes, plus de sûreté et de convivialité. Il nous permet de délibérer en toute quiétude’’. Il a exprimé leur satisfaction à la solution et reste disposé à la recommander au besoin. ’’S’il y a des écoles qui nous contactent dans ce sens nous n’hésiterons pas.
Notre travail n’est pas de faire la promotion du logiciel mais quelqu’un nous demande un conseil allant dans ce sens, nous n’hésiterons pas. Ce que je peux dire, c’est que c’est un outil qui nous donne satisfaction. Cependant, il suggère aux concepteurs de ’’travailler à simplifier EasySchool parce que c’est un logiciel sûr.’’

Pr BAYALA Joseph, Directeur de l’UFR des sciences juridique, politique, économique et de gestion de l’Université NAZI BONI que nous avons également rencontré s’exprime sur le sujet. "l’application, nous ne l’avons pas testée en tant que tel mais nous avons pu fournir des données aux initiateurs qui les ont insérées dans le système et les résultats générés nous ont été renvoyés". Il ajoute qu’en comparant ces résultats à ceux qu’ils obtenaient à l’aide du logiciel excel, le parallélisme est vraiment exact.
Au regard du nombre d’étudiants à gérer avec le système LMD, le Dr BAYALA trouve important pour leur université d’avoir cette application qui peut générer de façon automatique les résultats en fin de délibération.

le Professeur GUIRO Abdramane, enseignant chercheur de mathématiques à l’Université NAZI BONI

Répondant lui aussi à nos questions, le Professeur GUIRO Abdramane, enseignant chercheur de mathématiques de la même l’Université et responsable académique de l’orientation et de l’information affirme avoir connaissance de l’application "EasySchool" un peu longtemps car son initiateur a été un étudiant à ladite université et l’un de ses promotionnaires au lycée. "J’ai de bonnes impressions par rapport à EasySchool parce que ses spécialistes de programmation prennent nos difficultés en compte au fur et à mesure que nous travaillons.

Pour lui, ’’EasySchool n’est pas une solution toute faite parce que toute œuvre humaine est perfectible. les spécialistes de l’application viennent vous rencontrer tout en vous permettant de poser vos problèmes, avant d’entamer toute collaboration possible", conclut-il.

En rappel, c’est depuis 9 ans que le concepteur travaille sur la solution avec ses collaborateurs. Ce produit a participé à plusieurs compétitions et a été primé en reconnaissance de ses innovations à trois reprises en l’occurrence le prix UEMOA NET-Com IT Awards "Meilleur Système d’Information et de Communication" en 2012, le Gambré (Médaille) d’or National catégorie Génie Logiciel en 2013 et le Gr@nd Prix des TIC du Président du Faso pour l’innovation en 2014.

Contact BURKINA : +226 63 06 06 01
Contact siège : contact@equoservice.com / +226 79 14 70 83
Contact de partenariat : partenariat@equoservice.com
Vidéo de témoignages (8mn) : https://youtu.be/zZThp0SuO_o
Espace demo pour le personnel : www.easyschoolz.com/demo
Espace demo pour les parents : www.easyschoolz.com/demo-pa
Espace demo pour les étudiants : www.easyschoolz.com/demo-st
EasySchool, pour un ultime ERP de l’Éducation en Afrique

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Infrastructures : Des journalistes sur la rocade de Koudougou
Burkina : La ville de Djibo ravitaillée
Vaccination de routine : : 14 vaccinations (Dioula)