Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On a beau n’être pas envieux, on rage toujours quand les autres chaussent vos souliers et vous écrasent.»  Emile Zola

Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

Accueil > Actualités > Société • • mardi 17 juillet 2018 à 23h53min
Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

Police municipale, Douanes et Direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM) constituent le trio de tête des services les plus corrompus en 2017. Tel est le classement fait par le REN-LAC, qui a rendu public, ce mardi 17 juillet 2018, son rapport 2017 sur l’état de la corruption au Burkina.

Selon le patron du REN-LAC, sur 258 contacts avec la police municipale, 244 ont fait l’objet de corruption. Au niveau de la douane, sur 60 sollicitations, 38 ont aussi fait l’objet de corruption ; et à la DGTTM, 62 cas de corruption ont été enregistrés sur 118 sollicitations. La plupart des cas ont été enregistrés au service de l’administration des examens pour l’obtention des permis de conduire.

De façon générale, le REN-LAC note une hausse du niveau de la corruption en 2017 par rapport à 2016. Ainsi sur 10 enquêtés, 7 ont estimé que la corruption a été très fréquente en 2017, contre 5 sur 10 en 2016.

Les enquêteurs ont aussi enregistré des témoignages de certains citoyens. Il en ressort que sur 2 000 personnes interrogées, 477, soit 23,9 %, ont offert directement une ou des rétributions à un agent public en contrepartie de services non-soumis à payement.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 17 juillet 2018 à 17:23, par la patrie ou la mort nous vaincrons En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    Ah oui allez y vérifier a un carrefour de panneaux stop non loin de la marie de l arrondissement 3 chaque matin y a trois a quatre vieux policiers municipales ils vont pas vous dire le contraire

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet 2018 à 17:51, par la verité En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    mais vous avez oubliez les marchés publics ou bien son maillot est tombé bon boulot a la commission d enquête

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet 2018 à 18:00, par TRAORE En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    Mais vous avez oublier les DAF et PRM ,les marchés publiques qui font en cachette .

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet 2018 à 18:13, par Yako En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    Écoutez, n’emmerdez les gens.Ce sont des flics corrompus par nécessité.Payez-les bien vous verrez que le phénomène va diminuer.Sinon qu’avec 100.000frs/mois,ça s’appelle tout simplement incitation à la corruption.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet 2018 à 18:19, par TANGA En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    Pour une fois au moins vous devez donnez des noms. Cela fera que chacun réfléchira par deux fois avant de pousser le corrupteur à le corrompre ou le corrupteur à éviter de proposer.
    Et puis, c’est faux votre classement.
    Il y a des gens qui disent haut et fort de les corrompre pour qu’ils travaillent ; ils vont même en grève pour que l’on reconnaisse leur état de CORROMPUS et que le pays continu à les corrompre. CE SONT LES GANNES PARDON LES GARS DU MINISTERE DES FINANCE avec le fameux fond commun.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet 2018 à 18:52, par Ka En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    Messieurs du REN-LAC, ce n’est ni nouveau, ni votre constat : Ce constat au sujet de la police et de la douane n’est que du verbiage. Ou mettez-vous le cas de Guiro avec ses cantines pleines de Billets de Banque, et qui insulte l’état Burkinabé et sa justice ? Je vais vous dire une chose, tant que les "élus" de notre pays pourront piller les caisses, biens et ressources de l’Etat en toute impunité, cette conception du pouvoir et ses conséquences néfastes d’une corruption devenu un sport national perdurera.

    Et comme je le dit très souvent quand on parle de la corruption a ciel ouvert dans notre pays, le problème est très simple : il y a tellement de malversations dans l’entourage du pouvoir, et à tous les niveaux que personne n’agit avec la morale. Quand le bon exemple viendra de haut, peut-être que ça changera. Mais pour cela, il faut sanctionner de manière sévère et juste ceux qui se sont enrichis de manière illicite ou "bordélique". Messieurs les responsable, il est inutile de berner le peuple avec vos multiples rapports, tout le monde sait que le Burkina est pourri jusqu’à la moelle a cause de la corruption, et l’impunité est la règle.

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet 2018 à 20:27, par jeunedame seret En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

      Tu as raison, mr Ka. Quand je sais que la corruption et le détournement sont une intelligence personnelle d’enrichissement ou de survie démontrée par les gouvernants, je ferai de mon mieux pour l’appliquer ; sinon, on me traitera d’imbécile. Patrons du REN/LAC, ne vous fatiguez plus à étudier et publier des évaluations ; car au Faso, la corruption est une éducation ; pas un fléau ; et elle n’agonise personne et personne ne s’en agonise.

      Répondre à ce message

      • Le 18 juillet 2018 à 07:07, par Ka En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

        Merci Jeunedame Seret de me lire : Tout dont j’avance dans ma critique fondée est en connaissance de cause. Car, je me suis demandé de Blaise Compaoré a Roch Kaboré, est ce que nos politiques ont la conviction politique et idéologique de l’ère Thomas Sankara pour se rendre utile au peuple et l’intérêt général, ou est ce qu’ils sont là pour seulement remplir leur gosier ? Avec l’insurrection du 31 Octobre 2014, le peuple a compris que le régime Kaboré reste dans la continuité comme celui de Blaise Compaoré, plus pire encore, ou la corruption à ciel ouvert reste leur sport préféré. Et quand un régime fait la politique simplement pour manger, cela signifie que la corruption, les détournements de fond, et les crimes financiers sont au bout du chemin.

        Les rapports que font les responsables du REN- LAC font partis d’autres depuis l’ère Compaoré, ou la chambre des comptes produisait par centaines suivis des recommandations à l’exécutif : Des rapports qui restent sans suite et jetés aux oubliettes. Je reste convaincu que ceux du REND-LAC ne subissent le même sort comme d’habitude. Encore une fois merci de me lire Jeunedame Seret.

        Répondre à ce message

        • Le 18 juillet 2018 à 12:41, par paysannoir En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

          Je suis d’accord avec Jeunedame. Personnellement je me demande si le REN-LAC lui même n’est pas corrompu. On vous donne un gros budget chaque année pour fournir des rapports qui ne servent à rien et personne ne s’en émeut. Chaque année c’est le même classement, jamais de sanctions suite à vos rapports et vous ne démissionnez pas. Je finis par ne plus croire en votre équipe.

          Répondre à ce message

          • Le 18 juillet 2018 à 16:15, par Ka En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

            Paysannoir je suis d’accords avec toi et Jeudame Seret : le constat est simple : Si nous n’émergeons pas, c’est que ceux qui nous bernent avec ces rapports quelques-uns sont dans le même bain de la corruption à ciel ouvert. Le Burkina de Thomas Sankara pouvait dépassé les autres pays dits émergent du continent : Malheureusement nos gouvernants, ‘’pardon les Dieux’’ si je peux m’exprimer ainsi, sont trop occupés à s’en mettre plein les poches et à se remplir l’estomac, et ceux de leurs copains pour s’occuper de "l’émergence" de la majorité du peuple, des gens "ordinaires", des larves rampantes, dont la seule vocation est de "bien voter" le moment venu et de fermer sa gueule le reste du temps. On déploie une certaine opulence pour faire illusion lorsque les "bailleurs" viennent en visite (exemple flagrant, le récent de l’UE avec ses milliards de francs CFA pour le PNDES,) mais surtout, on ne leur montre pas la réalité du terrain. Autre exemple : quand on invite des parlementaires comme les Suisses, on les emmène dans un champ fertile dont une suissesse manipuler par les élus locaux en les faisant croire que c’est partout comme ça, mais on ne les montre surtout pas des coins ou il n’y a rien, comme Thomas Sankara faisait quand il recevait les diplomates ou les bailleurs de fond. Que Dieu vient au secours du peuple Burkinabé.

            Répondre à ce message

  • Le 17 juillet 2018 à 22:19, par VP En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    SVP, revoyez le classement par ordre de valeur et non par nécessité.On nous dit que la Police municipale est en tête.Alors qu’ils sont les plus misérables.Ils trinquent et n’arrivent pas à joindre facilement les 2 boues.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet 2018 à 07:38, par Crepo En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    Bonjour mes frères la Dgttm encore et la Dgttm encore quand on dit que la Dgttm est corrompu jusqu’ en haut .Mais les gens sont arrivés à la Dgttm à pied aujourd’hui ils sont des Dr Entrepreneur et toutes la hiérarchie sait cela des examinateurs font ce qu’ils veulent pourvu d entendre avec les premiers responsables si tu fais leurs affaires tout ce que tu fais pas de problème.Imagine 200 candidats à évaluer et 100%d admis il y a des Dr dans les régions c est leur pratique.Leur supérieur le savent Il y a aussi les fonds d équipements en 2015la Dgttm à reçu 800000000 de des pour équiper les Directions régionales mais ce argent est allé dans les poches des gens.Si tu es dans le service tu dénonces tu as des problèmes les examinateurs sont carrent ,il y a des inaptes .Les examinateurs ne sont pas choisi s parmis les meilleurs mais aujourd’hui on voit des supérieurs choisir leurs protégé c est à dire celui qui pourras venir les donner quelquechose.Ils vivent de ça .Il faut un audit à la Dgttm et faire un nettoyage .Il y a des Dr qui n ont rien appris mais sont protégés par des gens ils font ce qu ils veulent et y a rien..

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet 2018 à 08:05, par HUG En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    Ah mon pays, le phénomène avait diminué en 2015 et pour ce qui est de 2017, il a été dit que le phénomène est de nouveau en vogue. Pourtant le président du Faso avait promis 0 corruption au BF. Après deux ans et demi de mandat on voit mal comment cette promesse peut être tenue.Pour l’atteinte de cet objectif, il faut un engagement sincère mais malheureusement ce n’est pas le cas. Avez vous appris les audiences qui se monnaient au niveau de la présidence du Faso relayé un journal de la place ? Qu’est ce que les premiers responsables ont fait comme signal fort ? Mais c’est pas étonnant car on ne fait pas du nouveau avec du vieux.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet 2018 à 09:26, par BENEDICTE En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    ON COMPREND POURQUOI ILS VOULAIENT LE DEPART ILLICO PRESTO DU DIRECTEUR

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet 2018 à 10:08, par lewang En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    Ce que moi je retiens de ce rapport est que la perception de la corruption a augmenté en 2017. C’est très significatif et l président Rock est interpellé car à ce rythme il serait difficile de se défendre qu’il y a changement d’avec le régime défunt. On en a marre de ce silence qui frise une minimisation de la situation.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet 2018 à 10:37, par la patrie En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    internaute 4 je t comprends q un policier municipal catégorie D cepe a un salaire net qui tourne autour de 240 0000 il gagne plus que le police nationale

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet 2018 à 11:13, par Emilo En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    La population civile est la plus corrompue par ignorance des textes administratifs.Vs êtes dans un service, si vous ne connaissez pas les chemins, vous êtes obligé de passer par des raccourcis ( corruption).

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet 2018 à 11:46, par le transporteur En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    Merci CREPO. Le mal actuel de la DGTTM c’est l’actuel SG et son réseau qu’il a placé au niveau de la DGTTM et des régions. Comment vous pouvez concevoir un arrête à votre image pour former des examinateurs ? Des secrétaires, des secrétaires administratifs, des archivistes, des informaticiens, des administrateurs des services financiers et même des juristes etc... parce qu’ils sont en catégorie B ou A sont des examinateurs à la DGTTM en lieu et place des agents du génie civil. Celui qui peut me démontrer que ces gens cités ci-dessus maitrisent mieux les principaux paramètres d’une route et ces panneaux de signalisation qu’un agent du génie civil qu’il le fasse et on ferra. Donc ces fameux examinateurs sont cooptés par la hiérarchie et comme le dit CREPO, ils font les différentes raquette et donnent une partie aux différents directeurs qui sont sérieusement assoiffés d’argent. Il faudrait que les Ministre en charge des transports ouvrent l’œil et le bon et revoir le niveau des examinateurs et même la nomination de DR. Actuellement la majeur partie des DR sont des agents de maitrise B3 (qui font partie du réseau de l’actuel SG) et personne ne dit mot. Pourtant il y a des cadres tels que ingénieurs et techniciens supérieurs. Pauvre des transports.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet 2018 à 13:25, par yingyang En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    bonjour à tous
    votre journal me donne l’occasion de m’exprimer sur le sujet concernant ces policiers. il y’a 5 ans j’avais écrit sur les colonnes d’un journal de la place les faits des policiers , la position des panneaux de stop ainsi que des feux tricolores.
    - Derrière la BCEAO coté ouest, il y’a un panneau de stop fixé avant l’interception de la voie menant au camp fonctionnaire ; il fallait dépasser le stop fixé à 5 mètres avant l’interception afin de voir ceux qui arrivent à gauche et à droite et c’est à ce niveau que nos chers policiers se postaient cachés derrière le mur de la banque pour arrêter les honnêtes citoyens. mal m’en pris le DG de la police a fait son droit de réponse en me disant que ce ne sont pas des quidams qui ont posté ce panneau ; à ma grande surprise, un mois après le panneau a été déplacé et remis au bon endroit ;
    - Le commissariat de police de l’arrondissement 6 de pissy apparemment n’a pas de travail car imaginez le feu tricolore au niveau de la SONABHY, en cas de coupure de courant au lieu que nos chers policiers aident à la circulation ! non, ils sont au commissariat et dès que le courant intervient c’est comme si on leur passait un coup de fil ; ils viennent à 6 ou 7 s’installer et racketter les gens ; sur cette voie c’est rare que les feux marchent et ils sont là quand le feu revient ;
    - Ce même commissariat a trouvé une autre astuce pour soutirer : vous savez quoi ? ils se postent et pas des moindres (car ils sont tous ventrus), devant le restaurant WELI pour un panneau de stop mal placé avant l’interception allant au CMA de pissy. car il faut dépasser le stop pour voir ceux qui viennent a gauche et à droite et même quand vous posez le pied à terre ils ne peuvent pas le constatez.
    - Ce même commissariat une ou deux fois par mois dans la nuit vers 20h ou 21h, trouve le moyen de poster ces policiers à un seul feu, devant la boulangerie WEND KONTA, route menant au ciné de pissy pour arrêtez les citoyens ; s’ils ont trop duré c’est une heure de temps. Pourquoi ne viennent t’ils pas à BONAM ou dans les périphériques (s’ils sont garçons) ;

    j’aimerais dire au commissaire de revoir sa politique et mettre l’accent plus sur la sécurité dans pissy au lieu d’envoyer ces policiers s’accrocher au feu toute la demie journée car ils viennent à 7H30 pour repartir à 12H30, et comme cela ils iront dire à leurs épouses à la maison qu’ils son allés au travail ;
    Et si quelqu’un ne croit pas qu’il y fasse un tour ; c’est souvent frustrant de voir autant de vieux policiers agrippés autour d’un stop ou feu tricolore comme si y’avait un danger ; ils sont prompt au feu qu’à des interventions ou sollicitations car tous le commissariat est vide les matins.
    Question : quel est le véritable travail d’un policier ? est ce pour réprimander, conseiller ; ou jouer au connaisseurs car on peut jamais discuter avec eux car ils maîtrisent le droit hein ! ou carrément des racketteurs ; j’aimerais être là au partage du butin ! non pardon du Gain.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet 2018 à 15:09, par le coursier En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    le transporteur, dites moi qu’est ce qu’un agent du génie civil ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet 2018 à 15:07, par Koueta En réponse à : Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus

    Donc la corruption est une norme de conduite maintenant quoi ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Le couvre-feu met à mal les activités, de la soirée
Départ officieux, retour officiel : L’armée accueillie en liesse par la population de Kaya
Froid et climatisation en Afrique : « Un secteur méconnu mais pourtant porteur d’espoirs », selon Madi Sakandé
Journée internationale de l’Education 2022 : Ensemble pour tenir nos promesses vis-à-vis des enfants
Coup d’État au Burkina : Les cours suspendus dans les universités et instituts supérieurs jusqu’au 29 janvier 2022
Grippe aviaire au Burkina : « Si l’on n’arrive pas à contrôler cette maladie, c’est un véritable drame qui s’apprête à frapper les éleveurs », Anatole Zabre
Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022
Thèse de doctorat unique en sciences de la population : Pengdewendé Maurice Sawadogo interpelle le public sur le problème de la malnutrition chronique
Conversion de Saint Paul : Le petit séminaire de Tionkuy célèbre son saint patron
Archidiocèse de Ouagadougou : Dédicace du sanctuaire marial notre Dame des pauvres de Saponé
Coton et textile : En mode hybride, la 3e édition du SICOT va réunir plus d’un millier de participants
Protection civile au Burkina : La France offre du matériel aux sapeurs-pompiers
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés