Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Dori : Le Président de l’Assemblée nationale est allé encourager les Forces de défense et de sécurité

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • lundi 19 mars 2018 à 01h13min
Dori : Le Président de l’Assemblée nationale est allé encourager les Forces de défense et de sécurité

Le groupe parlementaire MPP (Mouvement du peuple pour le progrès) tient ses premières journées parlementaires de l’année 2018, du 16 au 18 mars, à Dori, chef-lieu de la région du Sahel. Présent à Dori, chef-lieu de la région du Sahel, dans ce cadre, le Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé a saisi l’occasion pour effectuer une visite au camp militaire du 11e Régiment d’infanterie Commando (RIC), encore appelé Camp Liptako. Là, le patron de l’Assemblée nationale a échangé avec la hiérarchie militaire et les soldats. Il n’a pas manqué de leur réaffirmer le soutien et les encouragements de la Représentation nationale aux forces de défense et de sécurité qui s’activent au quotidien pour combattre l’hydre terroriste qui écume la région.

Il avait déjà annoncé, depuis plusieurs mois, que la représentation nationale se rendra dans la région du Sahel pour apporter son soutien aux forces de défense et de sécurité, mais aussi aux populations, souvent victimes d’attaques terroristes. Ainsi, arrivé à Dori le 17 mars 2018 dans le cadre des journées parlementaires du groupe MPP, le Président de l’Assemblée nationale s’est immédiatement rendu au Camp Liptako. « Dès que nous avons foulé le sol de Dori, nous avons fait le déplacement du camp militaire du 11e RIC. C’était, pour nous, une occasion d’apporter notre soutien aux forces de défense et de sécurité qui travaillent inlassablement afin que nous puissions vivre dans un havre de paix. Donc, pour nous c’était important parce que ce sont nos frères, ce sont nos sœurs qui se battent jour et nuit de façon à ce que nous ne puissions pas céder 1cm2 de ce territoire », a expliqué Alassane Bala Sakandé.

« On connait l’adversité dans laquelle ils évoluent, on connait la modicité des moyens également, donc il était impérieux pour nous d’aller vers eux, discuter avec la hiérarchie et discuter avec les Hommes parce que c’est eux qui sont sur le terrain », a-t-il ajouté.

Mieux, le patron du parlement burkinabè dit avoir rassuré les Forces de défense et de sécurité que les députés dans leur ensemble sont et comptent rester « le syndicat des FDS » pour leur permettre d’avoir de meilleures conditions de travail. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou
Attaque de Koutougou : Un deuil national du 23 au 25 août à la mémoire des victimes
Attaque de Koutougou : Les 5 militaires précédemment recherchés ont tous été retrouvés vivants
Attaque de Koutougou : Le PAREN appelle à l’union pour vaincre le terrorisme
Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou
Insécurité au Burkina : « La solution à cette crise n’est pas que militaire. Il est temps d’envisager des solutions ad ’hoc », propose le CFOP
Attaque de Koutougou : « le Burkina Faso ne cédera pas une partie du territoire, dussions-nous tous y laisser notre vie » (Message du président du Faso)
Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major
Attaque de Koutougou : Le CDP « consterné » par le lourd bilan
Attaque d’un détachement militaire à Koutougou : « L’heure doit être impérativement au rassemblement », selon le MPP
Burkina : L’UPC demande la démission du gouvernement après « une attaque d’envergure » contre un détachement militaire
Attaque d’un détachement militaire à Koutougou : Plus d’une dizaine de militaires tués, selon un communiqué officiel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés