Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Arrivée du corps de Jeanne Bicaba à Bobo

Accueil > Actualités > Nécrologie • • samedi 18 juin 2005 à 17h21min

Décédée le 14 juin 2005 à la suite d’un accident de la circulation en territoire ivoirien, la dépouille mortuaire de notre compatriote Jeanne Bicaba est arrivée jeudi 16 juin aux environs de 23 heures à Bobo-Dioulasso.

C’est à bord d’un corbillard ivoirien que le corps de l’artiste a été transporté jusqu’au poste de police route de Banfora où la relève a été assurée par un véhicule de Burkina Secours.

Le lendemain 17 juin, les autorités locales, conduites par le gouverneur de la région des Hauts- Bassins, Bébrigda Mathieu Ouédraogo, sont allées s’incliner sur la dépouille mortelle à la morgue de l’hôpital Souro-Sanou de Bobo-Dioulasso.

De nombreux parents, amis et connaissances, les premiers responsables de la culture ainsi que les artistes de Bobo-Dioulasso, aussitôt informés ont convergé à la morgue pour rendre un hommage mérité à l’artiste. La disparition brutale de Jeanne Bicaba a été un véritable choc pour les Burkinabè.

« C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris la nouvelle », a dit le directeur de l’Administration culturelle et touristique de l’Ouest, Rasmané Kamba. Il a par ailleurs rappelé que « L’année 2005 a été une année d’épreuves et de profonde tristesse pour le monde de la culture » parce que rien que pour ce premier semestre, on dénombre cinq décès.

Jeanne Bicaba a incarné l’espoir de la musique burkinabé. Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins qui apprécie les œuvres de l’artiste a dit notamment : « c’est une artiste dont la réputation avait traversé les frontières du Burkina ».

Les autorités sont intervenues pour accorder toutes les facilités aux parents de la disparue, venus nombreux à l’hôpital de Bobo-Dioulasso d’accompagner la dépouille mortelle à Ouagadougou où l’enterrement est prévu, sauf erreur, pour ce samedi.

Frédéric OUEDRAOGO


Jeanne Bicaba sera inhumée aujourd’hui

Arrivée à Bobo-Dioulasso, jeudi 16 juin en provenance de la Côte d’ivoire, la dépouille mortelle de l’artiste, musicienne, Jeanne Bicaba a été accueillie à l’entrée de Ouagadougou au poste de police, vendredi 17 juin 2005.

C’est aux environs de 14h 00mn que le corps de Jeanne Bicaba à bord d’un véhicule du Burkina SOS secours est arrivé au poste de police. Là, une foule triste composée du monde des artistes, de sa famille, du personnel de BBDA, du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme conduit par son secrétaire général Sanhour Méda, l’attendait . Elle a été aussitôt conduite à la morgue de l’hôpital Yalgado Ouédraogo. Aux environs de 17h 30, à l’issue de la levée du corps, la dépouille a été transférée à la Maison des jeunes et de la Culture pour une veillée. L’enterrement est prévu pour ce jour à 9h au cimetière de Gounghin.

Celle que le monde des artistes et toute la population burkinabè pleurent était précédemment présidente de l’Association des jeunes musiciens du Burkina.

Boureima SANGA
Sidwaya

Vos commentaires

  • Le 20 juin 2005 à 17:12, par Georgy En réponse à : > Arrivée du corps de Jeanne Bicaba à Bobo

    Quelle grande perte pour la musique Burkinabè. C’est une artiste que j’aimais bien. La dernier fois où nous nous sommes vu, c’était il y a une année à Dédougou à l’occasion de la journée des communes. Elle a assuré son show. Et depuis je suivais la carrière avec beaucoup d’intérêt. Domage que la mort nous l’arrache à notre affection. Le soleil s’est couché pour toujours. Jeanne n’est pas morte. Elle est juste passée dans le monde des immortels. Ses oeuvres demeurent. Répose en paix Jeanne.

    Georgy
    Manager Général Balafon Productions
    Dédougou
    Tél : (+226) 70 27 15 49

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
IN MEMORIA Julien Francis SIDIBE
Décès de Emmanuel Laurent Salamberé : Programme des obsèques
Décès de El Hadji SEDOGO Salifou : Remerciements et faire part
Décès de Marie Madeleine Fatimata COULIDIATY née BOUBACAR : Faire part
Décès de KABORE Benoît : Remerciements
Burkina : Décès du magistrat Emmanuel Salambéré
In memoria : El Hadj FOFANA IBRAHIMA dit Biton
Programme des obsèques de Norbert Bationo
Décès Noraogo Hamidou OUEDRAOGO : Remerciements et faire part
Décès de Zida Rayitaaba Marie : Faire part
En memoire du Dr SANNE EVRARD STEPHANE SALAM
Décès de Madame TINTO Née OUEDRAOGO Zouma : Remerciements et faire-part
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés