Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Acceptez les défis, de sorte que vous puissiez ressentir l’euphorie de la victoire» George S. Patton Jr.

Formation professionnelle : 26 formateurs ont mis à jour leurs connaissances en plomberie et mécanique

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Justine BONKOUNGOU • dimanche 3 septembre 2017 à 19h47min
Formation professionnelle : 26 formateurs ont mis à jour leurs connaissances en plomberie et mécanique

Ce jeudi 31 août 2017 a eu lieu la clôture de la 5e session de formation des formateurs de la formation technique et professionnelle au Centre de formation professionnelle de Ouagadougou. C’était en présence de monsieur Shen Cheng-Hong, ambassadeur de Chine Taiwan au Burkina Faso. 45 jours durant, les apprenants ont bénéficié de formation en plomberie et en mécanique automobile et agricole et ce dans le cadre de la coopération avec la Chine Taiwan dans le domaine de la formation professionnelle.

Ils sont 26 apprenants à avoir bénéficié pendant 45 jours de la formation des formateurs en plomberie et en mécanique automobile et agricole au centre de formation professionnelle de Ouagadougou. En plomberie sanitaire, les modules abordés sont entre autres l’installation, l’entretien et le dépannage de système de chauffage et pompage solaire, la pompe à motricité humaine, etc.

En mécanique automobile et agricole, ce sont des modules comme le moteur à injection, le génie électrique, le scanner et méthode de diagnostic, l’hydraulique et pneumatique, etc. qui ont été abordés.

Des modules qui ont répondu aux attentes des bénéficiaires comme le souligne Gandéma Josiane, professeur en plomberie. « Nous avons beaucoup appris durant cette session de formation avec les différents modules qui étaient au programme. Avec ce nouveau bagage, nous sommes aptes à aller enseigner aux apprenants », se réjouit-elle.

L’ambassadeur de Chine Taiwan, M. Shen Cheng-Hong, présent à la cérémonie de clôture a salué la bonne tenue de cette 5e session de formation, et ce, parce que « La formation professionnelle est un domaine très important et qui permet aux jeunes d’accéder plus facilement au marché de l’emploi. Et les formateurs qui sont chargés de former ces jeunes ont besoin de temps en temps de recyclage, afin qu’ils puissent très rapidement s’adapter au marché. », explique-t-il.

Il espère donc que cette formation aura aidé ces formateurs qui à leur tour doivent transmettre les nouvelles technologies dans leurs domaines d’intervention aux jeunes qu’ils forment dans les différents centres d’apprentissage. Propos partagé par Issouf Traoré, directeur de cabinet du ministre de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelles représentant le ministre en charge de la jeunesse, qui ajoute par ailleurs que c’est par la formation professionnelle que pourra être résorbé le chômage des jeunes.

Cette cérémonie de clôture a aussi été l’occasion pour M. Issouf Traoré de saluer l’excellence de la coopération entre le Burkina Faso et la Chine Taiwan dans le domaine de la formation professionnelle. Une coopération qui permet de mettre à la disposition du Burkina Faso, des ressources humaines nécessaires « à même d’élever davantage le niveau de la formation professionnelle. »
Puis c’est par la visite des ateliers de plomberie et de mécanique que la cérémonie s’est achevée.

En, rappel, des formations ont lieu dans les différents centres régionaux d’apprentissage. Et dans chaque région l’accent est mis sur les filières porteuses de la région concernée, bien que la mécanique et la plomberie soient des filières enseignées dans la plupart des centres régionaux de formation.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bâtiment et travaux publics (BTP) : Une soirée pour célébrer l’excellence
Dori : L’association M’baala Sahel vole au secours des élèves démunis
Sécurité : Que faire en cas d’attaque terroriste ?
Attaque du convoi minier de Boungou : Le PDG de SEMAFO présente ses condoléances au peuple burkinabè
Diffusion de fausses informations : Le gouvernement met en garde
La Poste Burkina : Des lettres écrites par des élèves primées
Santé oculaire de l’enfant : L’ONG Light for the world veut jeter les bases d’une planification à long terme
Mouloud 2019 : Les fidèles musulmans de Gaoua ont prié pour la stabilité du Burkina
Formation : L’Ecole privée de santé Sainte Julie met sur le marché de l’emploi 217 agents
Insécurité au Burkina : Maître Paceré, 76 ans, demande son incorporation dans l’armée
Crise humanitaire au Burkina : « Les Ouagalais vivent dans une insouciance totale », regrette le cardinal Philippe Ouédraogo
Lycées scientifique et professionnel du Centre-Est : Le ministre de l’Education nationale satisfait des réalisations en cours
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés