LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Formation professionnelle : 26 formateurs ont mis à jour leurs connaissances en plomberie et mécanique

Publié le dimanche 3 septembre 2017 à 19h47min

PARTAGER :                          
Formation professionnelle : 26 formateurs ont mis à jour leurs connaissances en plomberie et mécanique

Ce jeudi 31 août 2017 a eu lieu la clôture de la 5e session de formation des formateurs de la formation technique et professionnelle au Centre de formation professionnelle de Ouagadougou. C’était en présence de monsieur Shen Cheng-Hong, ambassadeur de Chine Taiwan au Burkina Faso. 45 jours durant, les apprenants ont bénéficié de formation en plomberie et en mécanique automobile et agricole et ce dans le cadre de la coopération avec la Chine Taiwan dans le domaine de la formation professionnelle.

Ils sont 26 apprenants à avoir bénéficié pendant 45 jours de la formation des formateurs en plomberie et en mécanique automobile et agricole au centre de formation professionnelle de Ouagadougou. En plomberie sanitaire, les modules abordés sont entre autres l’installation, l’entretien et le dépannage de système de chauffage et pompage solaire, la pompe à motricité humaine, etc.

En mécanique automobile et agricole, ce sont des modules comme le moteur à injection, le génie électrique, le scanner et méthode de diagnostic, l’hydraulique et pneumatique, etc. qui ont été abordés.

Des modules qui ont répondu aux attentes des bénéficiaires comme le souligne Gandéma Josiane, professeur en plomberie. « Nous avons beaucoup appris durant cette session de formation avec les différents modules qui étaient au programme. Avec ce nouveau bagage, nous sommes aptes à aller enseigner aux apprenants », se réjouit-elle.

L’ambassadeur de Chine Taiwan, M. Shen Cheng-Hong, présent à la cérémonie de clôture a salué la bonne tenue de cette 5e session de formation, et ce, parce que « La formation professionnelle est un domaine très important et qui permet aux jeunes d’accéder plus facilement au marché de l’emploi. Et les formateurs qui sont chargés de former ces jeunes ont besoin de temps en temps de recyclage, afin qu’ils puissent très rapidement s’adapter au marché. », explique-t-il.

Il espère donc que cette formation aura aidé ces formateurs qui à leur tour doivent transmettre les nouvelles technologies dans leurs domaines d’intervention aux jeunes qu’ils forment dans les différents centres d’apprentissage. Propos partagé par Issouf Traoré, directeur de cabinet du ministre de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelles représentant le ministre en charge de la jeunesse, qui ajoute par ailleurs que c’est par la formation professionnelle que pourra être résorbé le chômage des jeunes.

Cette cérémonie de clôture a aussi été l’occasion pour M. Issouf Traoré de saluer l’excellence de la coopération entre le Burkina Faso et la Chine Taiwan dans le domaine de la formation professionnelle. Une coopération qui permet de mettre à la disposition du Burkina Faso, des ressources humaines nécessaires « à même d’élever davantage le niveau de la formation professionnelle. »
Puis c’est par la visite des ateliers de plomberie et de mécanique que la cérémonie s’est achevée.

En, rappel, des formations ont lieu dans les différents centres régionaux d’apprentissage. Et dans chaque région l’accent est mis sur les filières porteuses de la région concernée, bien que la mécanique et la plomberie soient des filières enseignées dans la plupart des centres régionaux de formation.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Portfolio

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Vaccination de routine : : 14 vaccinations (Dioula)
Santé/Alimentation : Ces aliments qui boostent la fertilité
Vaccination de routine : : 14 vaccinations
Burkina : Un camion citerne pour dissimuler des marchandises