Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Inhumation du juge Théophile Nana : « Pourquoi lui ? », dixit Hervé Attiron

Accueil > Actualités > Nécrologie • • vendredi 18 décembre 2015 à 07h03min
Inhumation du juge Théophile Nana : « Pourquoi lui ? », dixit Hervé Attiron

Le juge Wendpanga Théophile Nana repose désormais au cimetière municipal de Gounghin à Ouagadougou. L’enterrement a eu lieu ce jeudi 17 décembre.

C’est à l’hôpital national Blaise Compaoré qu’a eu lieu la levée de corps du juge Wendpanga Théophile Nana décédé le 3 décembre dernier à l’âge de 37 ans. Né le 20 décembre 1978 à Tenkodogo et connu pour son engagement à la magistrature, le juge a occupé les postes de juge d’instruction au Tribunal de grande instance (TGI) de Orodara en 2008 puis au TGI de Ouagadougou depuis 2011. Il s’en est allé en laissant derrière lui une femme et trois enfants meurtris. A l’occasion de cette cérémonie de levée de corps, ils étaient nombreux, parents, amis, collègues et connaissances éplorés à accompagner le disparu à la paroisse notre dame des Apôtres au quartier Patte d’Oie de Ouagadougou pour l’absoute. A l’issue de la messe et des rites ecclésiastiques, le corps a été escorté au cimetière de Gounghin par une foule immense. En ce lieu, un responsable religieux a encore prié pour le pardon des pêchés du disparu, ce afin que Dieu accueille son âme dans Son infinie bonté. Autorisation a alors été donnée aux familles de procéder à l’inhumation de leur membre. Là, l’émotion était à son comble lorsque prenant la parole, des proches ont livré oraison funèbre à la mémoire du disparu.

Ainsi, selon le président du TGI, Hervé Attiron, le juge Théophile Nana était un magistrat consciencieux et travailleur, toujours jovial et entretenait de très bonnes relations avec ses collègues et collaborateurs. Actif sur le plan syndical, a-t-il poursuivi, le défunt s’en est allé au moment où sa lutte pour l’indépendance de la magistrature connait un lendemain meilleur, et ce avec l’adoption du nouveau texte régissant le code de la magistrature. Et au délégué de la 15e promotion du corps de la magistrature, Prosper Thiombiano de se souvenir de leur début et des rêves de brillante carrière qu’ils prévoyaient. Hélas, dit-il d’une voix pleine d’émotion, « nous étions sur ce combat quand tu nous as surpris ce 3 décembre 2015 ». M. Thiombiano a conclu ses propos en ses termes, « A jamais tu ne pourras encore prononcer cette phrase si chère au juge d’instruction : Vos déclarations n’ont pas détruit les charges qui pèsent contre vous ».

Dans son allocution, le secrétaire général du Syndicat autonome des magistrats burkinabè (SAMAB), Antoine Kaboré a rendu un vibrant hommage à « l’illustre » disparu dans son engagement pour la vie, la magistrature et son engagement syndical. Par ailleurs, il a déploré la disparition « subite » du juge. « Impuissants, nous ne resterons pas sans chercher à comprendre au regard de la légitime suspicion que suscite ta disparition que nous espérons voir élucidée par l’autopsie réalisée avant-hier et l’information ouverte à cet effet ». Par sa présence, la ministre de la Justice, Joséphine Ouédraogo, a exprimé sa compassion à la famille du défunt. En outre, elle a saisi l’occasion pour remercier toutes les personnes qui n’ont eu de cesse d’accourir de près ou de loin pour témoigner leur compassion à la famille endeuillée. Elle en veut pour preuve, la présence massive des proches venus la soutenir. Mme Ouédraogo termine ses propos en invitant tout un chacun au calme et à la sérénité afin qu’une réponse puisse être trouvée.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Des collègues se prononcent

Prospère Thiombiano, promotionnaire du défunt
La mort du juge Nana a été très brusque parce qu’on ne le savait pas malade. Lorsque nous sommes allés aux nouvelles, nous avons appris qu’il était la veille avec ses collègues à Ouaga 2000 dans le cadre des opérations de dépouillement des élections couplées. En tant que juge d’instruction, en plus du dossier du juge Nébié, il avait en charge plusieurs autres dossiers et pas des moindres. Nous allons accorder une attention particulière et singulière à l’information judiciaire qui est ouverte pour espérer avoir la vérité autour de la mort du juge Théophile.

Antoine Kaboré, SG Syndicat autonome des magistrats burkinabè
Nous invitons tous ceux qui ont des informations de quelque nature que ce soit à collaborer très franchement avec les magistrats qui ont en charge le dossier Nana. De nos jours, les magistrats commencent à avoir peur parce qu’il y a des disparitions qui ne s’expliquent. De ce fait, il faudrait rendre la justice sereinement. Le juge avait donné des raisons pour être décisif mais ceux qui à l’époque dirigeaient le parquet n’ont pas voulu le suivre dans ce sens. Ma conviction est que lorsque quelqu’un exprime des propositions sur un dossier particulier et qu’il avance des éléments tendant à ne pas le rendre disponible pour gérer le dossier, la solution c’est de le dessaisir et donner la chance à d’autres magistrats de connaitre le dossier.
Propos recueillis par ALGS

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Décès de Marie Elise SAGNON Née TRAORE : Remerciements et faire part
Décès de OUEDRAOGO Souleymane : Remerciements
Décès de Mme Somé, née Taalo Marie Emilie : Remerciements
Décès de Gberdao Gustave Kam : Programme des obsèques
Médias : Le journaliste Rémi Lambert Nebié a rangé définitivement sa caméra
Décès de TOURE Souleymane : Remerciements et faire part
Décès de Sawadogo Moussa Robert : Remerciements
Décès de OUEDRAOGO Henriette : Faire-part
Décès de ZABSONRÉ Mathias : Remerciements
Décès de KABORE Dieudonné Marie Désiré : Remerciements
Décès de Dr KI JEAN : Faire-part
Décès de KI Dikialan Marcel : Faire part et remerciements
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés