Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

20e Régiment de Commandement d’Appui et de Soutien : Elie Tarpaga, le nouveau commandant de bataillon

Accueil > Actualités > Société • • mercredi 21 août 2013 à 15h23min
20e Régiment de Commandement d’Appui et de Soutien : Elie Tarpaga, le nouveau commandant de bataillon

La passation de commandement s’est déroulée ce mercredi 21 août 2013 à la place du réduit du camp Ouezzin Coulibaly à Bobo-Dioulasso. Elie Tarpaga remplace Alain Ollo Palé. Cette cérémonie a connu la présence d’autorités militaires et municipales de la ville.

« Je suis fier d’être nommé à la tête de ce régiment. Nous avons beaucoup à faire. Il faut revaloriser beaucoup de choses. Sans l’effort on ne peut pas réussir convenablement les missions militaires. Il faut se donner à fond pour ‘’ vaincre par l’effort’’ (qui est la devise du régiment. NDLR » tels sont les mots du nouveau commandant de bataillon Elie Tarpaga. Le premier adjoint au maire de la ville ainsi que les maires d’arrondissement étaient présents à la cérémonie.

Le commandant sortant Alain Ollo Palé était à la tête du régiment depuis le 17 janvier 2012 jusqu’au 28 juillet 2013 date à laquelle, Elie Tarpaga a pris le commandement. L’ancien commandement était absent à la cérémonie pour raison de service. Il faut noter que les régiments de soutien ont été créés en 1986. Celui-ci prendra le nom de régiment de commandement d’appui et de soutien (RCAS) en 1998. Le 20e RCAS a pour missions d’administrer les personnels de l’Etat major de la 2ème région militaire et des services régionaux (santé, intendance, génie, transmission, matériel). En outre, il apporte un appui feux aux régiments de combat et assure leurs soutiens logistiques pendant l’engagement. Les particularités du 20e régiment du RCAS sont la présence dans son organisation du service musique avec la fanfare régionale et au niveau du service santé, le centre régional des brûlés qui assure les soins des grands brûlés référés au Centre hospitalier universitaire Sanou Souro de Bobo-Dioulasso. Les autorités présentes, la famille et amis ont félicité le nouveau commandant et lui ont souhaité plein de succès.


Qui est Elie Tarpaga ?

Le chef de bataillon Elie Tarpaga est né le 31 décembre 1965 à Koupéla. Il est admis au CEPE en 1979 et entre au Lycée Diaba Lompo de Fada N’Gourma pour ses études secondaires. Après le Baccalauréat, il est admis à l’école Nationale de gendarmerie révolutionnaire en 1988. Titularisé gendarme de 4ème classe en 1989 et maréchal des logis en 1993, il servira successivement à l’escadron N°1 à Ouagadougou puis à la brigade spéciale de recherches du Kadiogo tout en poursuivant ses études à l’école supérieure de droit à l’université de Ouagadougou d’où il sera admis au concours des élèves officiers de l’académie militaire Georges Namoano de Pô. Il a participé à la mission de maintien de la paix de l’Union Africaine au Darfour(AMIS) de 2007 à 2008 et à la mission de maintien de la paix de l’ONU et de L’Union Africaine au Darfour (UNAMID) de 2010 à 2011. Le chef de bataillon Elie Tarpaga est marié et père de 02 enfants.

Laure Bénédicte TRAORE

L’Express du Faso

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
KOSSOUKA voyage AU PDG de STAF : « Vous n’avez pas été prudent »
Quartier Zongo de Ouagadougou : Les habitants se mobilisent pour construire un pont
Enregistrement des naissances : L’Unicef et l’Union européenne renforcent les capacités opérationnelles de la direction générale de la Modernisation de l’état civil
BEPC 2020 au Nord : Fatimata Bintou Jaharahi Sawadogo bat le record
Prise en compte de l’animisme dans l’ONAFAR : L’association pour la tolérance religieuse salue le geste
Dori : L’UFC mobilise les FDS et la population civile pour le curage des caniveaux
Stage militaire des énarques : 45 jours en « terrain inconnu » pour 850 élèves
Fada N’Gourma : Un éclatement de pneu sème la panique
Solidarité nationale : Le cabinet INDABA International vole au secours des personnes déplacées de l’arrondissement 11
Sortie de promotion : Treize filles en fin de séjour au centre MIA ALMA de l’orphelinat AMPO
Commission épiscopale justice et paix du Burkina : 71 personnes accusées de sorcellerie ont rejoint leurs communautés
Cybercriminalité : Une nouvelle brigade pour traquer les cyber-arnaqueurs
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés