LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Redécoupage de la capitale : Ouagadougou passe de 5 à 12 arrondissements

Publié le mardi 17 janvier 2012 à 01h47min

PARTAGER :                          

Le vendredi 13 janvier 2012, le ministre délégué chargé des Collectivités territoriales, Toussaint Abel Coulibaly, a procédé au lancement d’une campagne d’information sur le redécoupage administratif de la ville de Ouagadougou. La capitale passe ainsi de 5 arrondissements à 12 et de 30 secteurs à 55. Selon le dernier recensement général de la population qui a eu lieu en 2006, Ouagadougou compte 1 496 000 habitants. Mais avec la pression démographique et surtout l’exode rural, le chiffre de 2 millions d’habitants est désormais confirmé par les autorités locales.

"A l’étape actuelle de la décentralisation, si nous pouvons affirmer que les communes du Burkina sont à la phase d’assurer la plénitude de l’exercice des compétences à elles transférées par l’Etat, il était à craindre qu’avec les entités urbaines à statut particulier que sont Ouaga et Bobo, ces villes ne soient pas à même d’offrir aux populations des services sociaux urbains de base de qualité", a rappelé Toussaint Abel Coulibaly, le ministre délégué chargé des Collectivités territoriales.

Concernant la capitale, avec une subdivision en 5 arrondissements, 30 secteurs avec 17 villages rattachés, il faut reconnaître qu’il est difficile d’assurer convenablement aux citoyens des services de l’état civil, de la santé, de l’éducation, de l’accès à l’eau potable et l’assainissement, des sports et loisirs, etc. C’est pourquoi les autorités administratives ont jugé bon de redécouper la ville en 12 arrondissements et 55 secteurs pour permettre aux élus locaux de mieux appréhender les soucis de leurs administrés.

Le redécoupage opéré de Simonville ainsi, il convient de reconnaître que la lecture du plan d’adressage reste encore hors de portée de la plupart des citadins. La tâche deviendra sans doute plus ardue, mais rien ne vaut la satisfaction des besoins de la majorité des populations, a affirmé le ministre Coulibaly.

C’est pour surmonter cette difficulté qu’une campagne d’information sur le redécoupage administratif de la ville a été lancée le vendredi 13 janvier à l’actuel secteur 17 de Ouagadougou.

Selon l’édile Simon Compaoré, cette nouvelle configuration de la capitale devra permettre la réduction des grands ensembles géographiques au profit d’entités plus homogènes et relativement aisées à administrer ; la possibilité à moyen terme ou long terme de créer d’autres arrondissements à travers le changement du statut de certains villages rattachés aux secteurs sans pour autant bouleverser l’organisation spatiale existante ; la promotion et l’amélioration de la densité du tissu urbain jusqu’à l’horizon 2030.

L’actuelle mairie de Baskuy devient alors celle du 1er arrondissement ; l’actuelle école Baoghin devient la mairie du 2e arrondissement ; le 3e sera logé à l’actuelle mairie de Sig-Noghin ; pendant que le 4e occupera les locaux de l’actuelle mairie de Nongr-Masson ; la mairie de Bogodogo abritera le 5e arrondissement ; le 6e aura pour mairie le site à côté du château d’eau du secteur 17 (c’est là que s’est tenue la cérémonie).

Quant au 7e arrondissement, sa mairie sera sur le site désigné à côté de la Cité de Nangrin ; le 8e à la Cité Relais de Bassinko ; le 9e sur la route de Kamboinsin ; le 10e aura sa mairie sur le terrain sis derrière l’hôpital pédiatrique Charles-de-Gaulle ; la mairie du 11e arrondissement sera à Karpala et celle du 12e à Ouaga 2000.

M. Arnaud Ouédraogo

L’Observateur Paalga

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 17 janvier 2012 à 02:36, par yennegabiiga En réponse à : Redécoupage de la capitale : Ouagadougou passe de 5 à 12 arrondissements

    salut,

    C bien interessant, mais il faut OBLIGATOIREMENT des noms pour ces arrondissements. Il faut des noms comme ceux existants : baskuy, bogodogo, etc.....

    C plus vivant d’avoir des noms.

  • Le 17 janvier 2012 à 08:26 En réponse à : Redécoupage de la capitale : Ouagadougou passe de 5 à 12 arrondissements

    Nous attendons que celui de l’Administration téritoriale lui emboîte le pas pour les érections des gros villages en communes rurales, surtout pour les communes qui enregistraient plus de 100 conseillers. Cela boosterait le développement local et partant du Burkina tout entier.

  • Le 17 janvier 2012 à 08:40, par BINEERE En réponse à : Redécoupage de la capitale : Ouagadougou passe de 5 à 12 arrondissements

    Merci pour cet éclairage. Mais une carte détaillée pourrait mieux nous renseigner.

  • Le 17 janvier 2012 à 10:40, par LE FEU En réponse à : Redécoupage de la capitale : Ouagadougou passe de 5 à 12 arrondissements

    donc plus de maires...!! pr vendre encore des parcelles !!
    Quel Pays !!!

  • Le 17 janvier 2012 à 11:15 En réponse à : Redécoupage de la capitale : Ouagadougou passe de 5 à 12 arrondissements

    Comment le secteur 24 peut-il dépendre du 5 ème Arrondissement (Bogodogo) ? si l’objectif est de rapprocher les gens de l’administration le secteur 24 doit dépendre de l’Arrondissement N°4 dont le siège sera l’actuelle commune de Nongre-Massom puisque le secteur 24 abrite déja le siège de l’Arrondissement. Franchement je ne comprend rien concernant le secteur 24 qui avait été premièrement oublié dans le decoupage et rattaché maintenant au 5 ème Arrondissemnt par decision du conseil de ministre de la semaine passée.

  • Le 17 janvier 2012 à 15:31, par Yaaba En réponse à : Redécoupage de la capitale : Ouagadougou passe de 5 à 12 arrondissements

    Mon ami, tous les secteurs sont renumérotés. Ton secteur 24 dont tu parles peut ne plus être le 24 dans le nouveau découpage. Calme-toi

  • Le 17 janvier 2012 à 17:15 En réponse à : Redécoupage de la capitale : Ouagadougou passe de 5 à 12 arrondissements

    Eh ! Yaaba toi aussi, le mr ne parle pas du n° 24 spécialement ; il parle de la situation géographique du lieu dit.
    Réfléchi un peu plus stp !!

  • Le 17 janvier 2012 à 18:33, par abou En réponse à : Redécoupage de la capitale : Ouagadougou passe de 5 à 12 arrondissements

    salut le secteur 29 et rimkieta apartiennent à quel arondisment maintenant ?

    • Le 18 janvier 2012 à 00:03, par Ladjoun En réponse à : Redécoupage de la capitale : Ouagadougou passe de 5 à 12 arrondissements

      Expliquez moi s’il vous plait.
      Dans mon village les subdivisions ont un nom PROPRE de quartier. Quand je suis arrivé à Ouaga, il avait des quartiers avec des noms. Ces noms ont d’ailleurs toujours cours. Pourquoi avons nous tourné le dos à cet usage de nommer les subdivisions avec des noms qui enrichissent notre culture ? Pourquoi chosifions nous nos lieux de résidence avec des nombres sans contenu historique ? Pourquoi ne pas baptiser, oui baptiser chaque nouveau secteur avec des noms tels que Lamizana, Zerbo, Sanou, Traoré, Zongo, Lankouandé, Bassolé ou n’importe quel nom PROPRE qui fait consensus ? N’oublions pas non plus que chaque secteur a une histoire qui peut inspirer un nom consensuelle.
      Aidez moi à comprendre. Que ce soit à Paris, les subdivisions ont des noms PROPREs ; A Washington, les subdivisions ont toujours des noms PROPREs et j’imagine qu’il en est de même à Taïpai. Pardon arrêtons de rendre impersonnelle notre ville.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : 60 480 œufs saisis et détruits