Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «S’il y a un problème, il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème» Bob Marley

Commune de Ouagadougou : Une avenue en hommage à feu Moussa Koné de la BCEAO

Accueil > Actualités > Société • • mardi 2 mars 2010 à 00h30min

Le maire de la commune de Ouagadougou, Simon Compaoré, a procédé dans la soirée du samedi 27 février 2010 dans le quartier du projet ZACA, au baptême d’une avenue en hommage à feu Moussa Koné, ancien directeur national de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Dans la zone du projet ZACA, la voirie urbaine précédemment identifiée sous le n°5.12 est désormais baptisée "Avenue Moussa Koné". Le baptême de cette route de l’arrondissement de Baskuy, longue de 700 mètres linéaires, débutant à l’Ouest par l’avenue Yennenga et se terminant à l’Est par l’avenue de l’Aéroport, est intervenu le 27 février 2010, date marquant le 10e anniversaire du décès de Moussé Koné. Autorités municipales, parents, amis, anciens collaborateurs de l’illustre disparu avaient fait le déplacement en grand nombre pour assister à l’événement.

Né le 31 décembre 1943 à Banfora, Moussa Koné a eu une longue et riche carrière de plus de 30 ans passés à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) dont 14 ans, de 1985 à 1999 comme directeur national de la BCEAO. Selon le maire de la commune de Ouagadougou, Moussa Koné fait partie de "nos valeureux fils et filles qui doivent rester des repères pour la génération montante".

En marge des lourdes responsabilités qu’il devait assumer dans l’exercice de ses fonctions, a indiqué Simon Compaoré, "Moussa Koné, travailleur chevronné, rigoureux et compétent savait toujours disposer d’énergie nécessaire pour prendre une part active aux rencontres ayant pour objectifs de fixer les orientations de notre politique économique et monétaire". De plus, élevé le 11 décembre 1998 au rang d’officier de l’Ordre national pour service rendu à la Nation, Moussa Koné est désigné en 1999 comme membre du collège des sages.

Dans leurs allocutions, le directeur national de la BCEAO Bollo Sanou et le représentant de la famille, le fils Hahmed Koné ont souligné les qualités humaines et professionnelles de l’illustre disparu. Pour Bollo Sanou, pendant les trois décennies de service, Moussa Koné a magnifié les valeurs cardinales du travail bien fait, de la rigueur, de l’humanisme, de l’intégrité et du professionnalisme. Au nom du directeur de la BCEAO et de l’ensemble du personnel de la direction nationale en activité ou à la retraite, il a renouvelé sa gratitude au conseil municipal de Ouagadougou pour l’hommage rendu à Moussa Koné et qui perpétuera sa mémoire.

Le représentant de la famille le fils Hahmed Koné qui avait entre autres à ses côtés sa mère, le Pr Bibiane Koné, a souligné la contribution de Moussa Koné à l’embellissement de la ville notamment par sa participation à l’édification de la nouvelle agence principale de la BCEAO à Ouagadougou et l’assainissement des rues environnantes.

En outre, pour la famille, l’honneur fait à Moussa Koné est d’autant plus grand que son nom est donné à "une grande et belle avenue située dans un quartier prometteur en beauté et en activité".

Bachirou NANA

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : 110 commissaires et sous-lieutenants de police prêts à servir la nation
Corruption au Burkina : L’ASCE-LC rédige une stratégie nationale pour mieux prévenir et lutter contre le fléau
Burkina : Le ministre de la Sécurité rencontre la hiérarchie policière
Burkina : La Cour des comptes passe en revue le Projet d’appui au renforcement de ses capacités
Améliorons nos vies (ANV) : Le projet qui permet à des communautés qui ne se fréquentaient plus, de se fréquenter et faire la paix
Madi Compaoré, président de la Fédération burkinabè de sauvetage : « Les noyades tuent aujourd’hui plus qu’on ne l’imagine »
Norme nationale sur le miel au Burkina : Les acteurs des Hauts-Bassins formés en la matière
Apiculture au Burkina : Les acteurs se régalent dans les « centres leaders nationaux »
Questions foncières au Burkina : Le réseau des journalistes pour l’habitat et l’urbanisme plaide pour l’adoption de réformes consensuelles
Vaccination contre le Covid-19 au Burkina : La grosse préoccupation du premier CASEM 2021 du ministère de la Santé
Burkina : Des cadres de l’administration publique et de la société civile se forment en suivi-évaluation et en SIG
Entrepreneuriat au Burkina : 300 jeunes bénéficient de kits et de fonds de roulement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés