Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Etalons # Simbas : Coulibaly suspendu pour 18 mois

Accueil > Actualités > Sport • • mardi 10 août 2004 à 06h50min

Dans le cadre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN et
du mondial 2006, les Etalons du Burkina étaient face aux
Simbas de la RD Congo au stade des martyrs de Kinshasa. Les
congolais l’ont emporté par 3 buts à 2 et l’arbitrage avait été
décrié ce jour.

A l’occasion et selon le rapport de l’arbitre du match Kakou
Djaoupé, le latéral droit des Etalons, Amadou Coulibaly a craché
au visage de celui-ci après le coup de sifflet final. Le rapport du
commissaire du match indique que l’arbitre l’a informé de
l’incident après la rencontre.

La Commission de discipline de la
FIFA, réunie en sa séance du 8 juillet sur cette affaire, a
sanctionné Amadou Coulibaly qui a été reconnu coupable
d’avoir craché sur un arbitre. Ainsi le joueur écope d’une
suspension d’une durée de 18 mois. La suspension s’applique
à tous les matchs nationaux et internationaux, qu’ils soient
officiels ou amicaux.

Cette commission de la FIFA précise que
cette sanction court à compter de la notification de la présente
décision. Amadou est également condamné au paiement d’une
amende de 10 000 francs Suisse et les frais et débours d’un
montant de 500 francs suisse sont mis à la charge du joueur.

La commission de discipline de la FIFA fait ressortir que sur la
vidéo demandée par le secrétariat, il apparaît qu’après le coup
de sifflet final, Amadou Coulibaly est allé vers l’arbitre, a croisé
son chemin, puis s’est éloigné de ce dernier. La vidéo ne
montre pas si le latéral droit des Etalons a en effet craché sur
Kakou Djaoupé.

Dans la précision de sa prise de position,
l’arbitre a fait savoir par écrit que Amadou s’est raclé la gorge
puis lui a craché en plein visage. Selon lui, cela s’est passé
dans la confusion, ce qui explique pourquoi ni le commissaire
du match ni l’inspecteur d’arbitre n’ont pu voir l’incident.

L’arbitre
affirme avoir montré le crachat au commissaire du match. Ce
dernier a déclaré par la suite que l’arbitre l’avait informé au sujet
du crachat mais qu’il n’avait pas pu voir le crachat en tant que tel,
étant donné la sueur sur le visage de l’arbitre. Cette décision de
la Commission de discipline de la FIFA peut-être attaquée
devant la Commission de recours de cette même instance.
C’est ce que la Fédération burkinabè de football (FBF) a fait le 23
juillet dernier.

A.B.

Le Pays

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Journée nationale de la liberté de la presse : La gendarmerie remporte le tournoi de football
Tour du Faso 2021 : Le comité d’organisation fait le point des préparatifs
Eliminatoires de la Coupe du monde : « Les Etalons peuvent aller battre l’Algérie sur ses installations », dixit Madi Panandétigri
Première édition du "Tournoi de la révélation" : L’"ASEB" sacrée champion
Eliminatoires Coupe du monde 2022 : Les Etalons confirment face à Djibouti (2-0)
Sports : L’ambassadeur du Japon offre des kimonos à la Fédération burkinabè de judo
Eliminatoires de la Coupe du monde 2022 : Les Etalons surclassent Djibouti (4-0)
Abdoul Fessal Tapsoba, attaquant des Etalons : « Je vais essayer de concrétiser toutes les occasions de but qu’on aura »
Eliminatoires Coupe du monde : Des joueurs présentent de petits soucis de santé
Eliminatoires de la Coupe du monde 2022 : Bryan Dabo donne les raisons de son retard
Championnat national de rugby : Les équipes de Bobo-Dioulasso « restent maîtres » du rugby à sept
Éliminatoires Coupe du monde 2022, Burkina contre Djibouti : Les Étalons ont commencé leur préparation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés