Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Plus on sait, plus on doute.» Pie II, pape

Course des pirogues et championnat d’aviron : C’était un vrai régal au barrage n°2

Accueil > Actualités > Sport • • mardi 4 décembre 2007 à 10h17min

Les abords du barrage n°2 de Tanghin étaient pleins de monde le dimanche 2 décembre 2007. C’était à l’occasion de la course des pirogues et du championnat national d’aviron, parrainés par la LONAB à la faveur de son 40e anniversaire. Ces deux compétitions étaient pour les spectateurs un vrai régal.

L’homme par nature aime les sensations fortes et les Ouagalais ne font pas exception à la règle. Chaque année, la course des pirogues a toujours drainé du monde. Le dimanche 2 décembre dernier, cela s’est encore vérifié.

Dès 14 heures, il y avait déjà foule sur le lieu de la compétition. On se bouscule pour occuper la meilleure place. Les embouteillages ne manquent pas dans les parages. Les gendarmes font de leur mieux pour rendre fluide la circulation.

Les organisateurs sont débordés et jouent des coudes pour installer les invités. Pendant ce temps, on fait l’appel en distribuant des tee-shirts de la LONAB aux 20 piroguiers qui se sont inscrits pour la course. Parmi eux, il y a une femme qui répond du nom de Mariam Tapsoba. Des gens sont étonnés de la voir et se demandent peut-être ce qu’elle vient faire ici. Elle a un nouveau-né qu’elle a confié à une de ses sœurs.

A 15 heures pile, l’un des chefs de service de la LONAB, Patrice Sedogo, donne le départ de la course. On pagaie vigoureusement pour partir vers des flotteurs où il y a 5 tours à faire avant de revenir. Si des piroguiers ont réussi à prendre un bon départ, il n’en est pas de même pour la barque n° 13 qui a chaviré avec ses deux occupants, Seydou Tapsoba et Rasmané Tapsoba.

Le public retient son souffle croyant qu’ils vont se noyer. Mais les deux partenaires réussissent à relever leur barque et reviennent à la berge. Après avoir vidé l’eau, ils repartent sous les applaudissements des spectateurs. Il faut dire qu’entre-temps, Mme Mariam Tapsoba a eu des difficultés pour trouver la bonne espace à même de prendre de l’avance sur certains de ses adversaires.

De loin, les piroguiers tournent en cercle non loin des flotteurs. On rame en cadence. Le barrage brille sous le soleil. C’est beau à voir. Après le cinquième tour, des concurrents regagnent la berge. Le public exulte.

Deux piroguiers se détachent nettement et c’est la barque n°6 composée de Baba Gouba et Hamado Sawadogo qui va remporter la victoire. On regarde de loin pour voir où se trouve Mme Mariam Tapsoba. Elle est loin et viendra après les 10 premiers. Mais elle terminera la course. Elle est applaudie à sa descente de sa barque.

On loue son courage. Elle est à sa deuxième participation et selon elle, elle est venue représenter toutes les femmes du Burkina. C’est à Wanou, à Grand-Lahou, en Côte d’Ivoire qu’elle a appris à monter dans une pirogue avec les hommes pour aller chercher du poisson. C’est une passion pour elle quand elle était là-bas.

Après cette course de pirogues, on s’est déporté au barrage n°3 (à côté du paradis Beach de Moustapha Laabli Thiombiano) pour le championnat national d’aviron. Il y avait 8 concurrents représentés par chaque pays membre de l’UEMOA sur la ligne de départ. On a constitué deux poules (A et B) et après la compétition qui a attiré du monde, on a pris le temps de chacun pour faire le classement.

Dans cette épreuve, c’est Madi Ouédraogo du Burkina Faso qui a réalisé le meilleur chrono avec 3’57’’. Ce fut un bel après-midi de course grâce à la LONAB qui vient une fois de plus de confirmer son slogan, « Les lots aux heureux gagnants et les bénéfices à la nation entière »

Justin Daboné

--------------------------------

Les prix

Course pirogue

1er : Baba Gouba-Hamado Sawadogo : 60 000 FCFA

2e : Moïse Tapsoba-Johanny Sawadogo : 50 000 FCFA

3e : Dieudonné Ouédraogo-Alidou Ouédraogo : 40 000 FCFA

4e : Drissa Sawadogo-Rasmané Sakandé : 30 000 FCFA

5e : Bassirou Kaboré-Sayouba Kaboré : 20 000 FCA

NB : Les autres ont reçu des prix allant de 10 000 à 5000 FCFA

Aviron

1er : Madi Ouédraogo (Burkina Faso) : 100 000 FCFA

2e : Gilbert Kaboré (Bénin) 80 000 FCFA

3e : François Nikiéma (Niger) : 60 000 FCFA

4e : Parfait Dakissaga (Mali) : 50 000 FCFA

5e Issouf Ouédraogo (Togo) 40 000 FCFA

6e : Ousmane Tiendrébeogo (Côte d’Ivoire) :40 000 FCFA

7e : Karim Nikiéma (Guinée Bissau) : 40 000 FCFA

8e : Issa Tiendrébéogo (Sénégal) 40 000 FCFA

L’Observateur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés