Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Carte Visa prépayée Africard de la BIB : Devenir un citoyen du monde

Accueil > Actualités > Economie • • lundi 3 décembre 2007 à 13h19min

La Banque internationale du Burkina (BIB) a procédé le jeudi 29 novembre 2007 à Ouagadougou, à la présentation officielle de son nouveau produit : la carte visa prépayée africards. Pour un produit inédit au Burkina et même dans la sous-région, le PDG de la BIB, Gaspard Ouédraogo et ses collaborateurs ont bien voulu associer la presse nationale à l’événement.

A travers son plan d’affaires 2006-2010, la Banque internationale du Burkina (BIB) entend relever de nouveaux défis par le développement de stratégies en vue d’accroître le portefeuille client et répondant aux besoins de la population. Le jeudi 29 novembre 2007 à Ouagadougou, la BIB a présenté son nouveau produit, la carte visa prépayée africards.

Pour son PDG, Gaspard Ouédraogo, le nouveau produit "anticipe sur certaines recommandations de la Banque centrale, en ce qui concerne la promotion de la bancarisation, ainsi que la modernisation et la sécurisation des moyens de paiement dans l’espace UEMOA". Un produit faisant comme indiqué, de l’utilisateur "un citoyen du monde". La carte étant utilisable où que l’on soit dans le monde grâce aux réseaux des partenaires de la banque. "L’utilisateur n’est pas obligé d’avoir un compte bancaire" a indiqué Joël Sawadogo, directeur commercial de la BIB, qui a fait une large présentation des multiples avantages du produit dont les coûts "n’ont rien à voir avec ceux pratiqués par d’autres structures intervenant notamment dans le transfert d’argent avec des risques d’insécurité avérés".

La BIB veut les choses en grand et à son PDG d’indiquer que des efforts/sacrifices importants ont été consentis pour ce faire. Avec les hommes de médias, les différents intervenants ont tous apprécié "un produit pratique et sécurisé, simple et accessible à tous". En juillet 2007, la BIB en partenariat avec la SONABEL, a procédé au lancement du tout premier service de paiement de factures sur les guichets automatiques de banque de la sous-région. La BIB, pour ce nouveau-né de sa gamme de produits (cauris, wari, visa électron Etalon, visa Electron cauris, BIB net, BIB voice ...) s’est joint les services de grands partenaires tels Global technology partners (GTP), éLux des USA, Visa Maroc, HPSMaroc et africards S A, entre autres.

Par Philippe BAMA


CARTE VISA PREPAYEE AFRICARDS DE LA BIB : Devenir un citoyen du monde

La Banque internationale du Burkina (BIB) a procédé le jeudi 29 novembre 2007 à Ouagadougou, à la présentation officielle de son nouveau produit : la carte visa prépayée africards. Pour un produit inédit au Burkina et même dans la sous-région, le PDG de la BIB, Gaspard Ouédraogo et ses collaborateurs ont bien voulu associer la presse nationale à l’événement.

A travers son plan d’affaires 2006-2010, la Banque internationale du Burkina (BIB) entend relever de nouveaux défis par le développement de stratégies en vue d’accroître le portefeuille client et répondant aux besoins de la population. Le jeudi 29 novembre 2007 à Ouagadougou, la BIB a présenté son nouveau produit, la carte visa prépayée africards. Pour son PDG, Gaspard Ouédraogo, le nouveau produit "anticipe sur certaines recommandations de la Banque centrale, en ce qui concerne la promotion de la bancarisation, ainsi que la modernisation et la sécurisation des moyens de paiement dans l’espace UEMOA". Un produit faisant comme indiqué, de l’utilisateur "un citoyen du monde". La carte étant utilisable où que l’on soit dans le monde grâce aux réseaux des partenaires de la banque. "L’utilisateur n’est pas obligé d’avoir un compte bancaire" a indiqué Joël Sawadogo, directeur commercial de la BIB, qui a fait une large présentation des multiples avantages du produit dont les coûts "n’ont rien à voir avec ceux pratiqués par d’autres structures intervenant notamment dans le transfert d’argent avec des risques d’insécurité avérés".

La BIB veut les choses en grand et à son PDG d’indiquer que des efforts/sacrifices importants ont été consentis pour ce faire. Avec les hommes de médias, les différents intervenants ont tous apprécié "un produit pratique et sécurisé, simple et accessible à tous". En juillet 2007, la BIB en partenariat avec la SONABEL, a procédé au lancement du tout premier service de paiement de factures sur les guichets automatiques de banque de la sous-région. La BIB, pour ce nouveau-né de sa gamme de produits (cauris, wari, visa électron Etalon, visa Electron cauris, BIB net, BIB voice ...) s’est joint les services de grands partenaires tels Global technology partners (GTP), éLux des USA, Visa Maroc, HPSMaroc et africards S A, entre autres.

Par Philippe BAMA


Les avantages du produit

* Des retraits d’argent sur les guichets automatiques de banques accepteurs visa,

* des paiements auprès des commerçants équipés en terminaux de paiement électronique accepteurs visa,

* des paiements sécurisés sur internet

* et surtout la possibilité d’effectuer des transferts d’argent d’une carte à une autre à des frais réduits

* des recharges de sa carte quand c’est nécessaire

* le blocage et le transfert du solde de sa carte sur une autre carte en cas de perte ou de vol de sa carte.

Ce produit bancaire permet au porteur de recevoir à chaque opération une alerte SMS sur son téléphone portable lui donnant le montant de son opération et son solde restant. Le porteur pourra également suivre la situation de son compte carte par internet en se connectant au www.bib.bf qui est le site institutionnel de la BIB.

Source BIB

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte-d’Ivoire : Le gouvernement ordonne à QNET et autres entreprises de placements illégaux d’argent de cesser leurs activités
Economie : Comprendre la dette du Tiers-Monde
Economie : Le Comité de pilotage passe en revue la mise en œuvre du PNDES
Lassané Kaboré, ministre de l’Economie : « L’économie du Burkina se porte bien, malgré le Covid-19 »
Fonds Pananetugri : Les dossiers de candidatures sont attendus du 1er au 31 juillet 2020
Lutte contre la fraude fiscale et le blanchiment d’argent : Les pays africains réaffirment leurs engagements dans la transparence fiscale
Développement rural : Plus de 5 milliards de francs CFA prévus pour 481 microprojets
Burkina Faso : Le ministère du Commerce dévoile le dynamisme des investissements
28ème Assemblée générale des sociétés d’Etat : Les dirigeants des sociétés, invités à cultiver la rigueur dans leur gestion
Déclaration de monsieur le ministre du commerce à l’occasion de la journée mondiale des micros, petites et moyennes entreprises
Assemblée générale des sociétés d’Etat : Sur 21 sociétés, trois ont été déficitaires en 2019
Direction générale des impôts : Le nouveau directeur général adjoint, Innocent Ouédraogo, installé dans ses fonctions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés