Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

Préparatifs des Etalons : Ambiance sereine à Lens

Accueil > Actualités > Sport • • jeudi 20 mai 2004 à 12h59min

Ph d’archives

Après des résultats décevants à la CAN 2004 en Tunisie, les Etalons du Burkina Faso, pour les éliminatoires de la Coupe du monde et la CAN 2006, veulent voir loin. Et depuis le 17 mai dernier, ils ont choisi Lens en France pour un stage de préparation dans une ambiance sereine.

C’est à la Gaillette centre technique sportif du Racing club de Lens (RCL) que le sélectionneur national, Todorov Ivica, et des jeunes convoqués ont élu domicile. Ce centre avec ses multiples terrains (il peut s’adapter à toutes les conditions de temps et aux différentes formes de travail), s’étend sur 22 hectares.

Gazons, arbres et plantations de toutes espèces font la part belle à la nature. Au nord du domaine, un parcours de santé de près de trois kilomètres rejoint un parc de loisirs établi à proximité Préformation, formation, post-formation, professionnel : chaque niveau possède son propre vestiaire face aux terrains. Jeunes et professionnels s’entraînent sur une quinzaine de terrains de toutes tailles et de tous types : plaines, surfaces en gazon semé, gazon plaqué, gazon synthétique.

Wembley, San Siro, Maracana... chaque terrain porte le nom d’un stade mythique pour mieux entretenir le rêve commun à tous ceux qui sont présents ici.

Ce domaine d’entraînement, qu’on m’a fait visiter pendant plus d’une heure, est unique en son genre.

Quand ont est dans la vaste salle commune du restaurant, le terrain d’honneur des pros a une belle vue. A notre arrivée à Avion (c’est une bourgade de 25 000 âmes) où se trouve la Gaillette centre technique sportif du RCL, nous avons constaté d’emblée que le hall d’accueil donne le ton du centre. Au style épuré répond la charté venant des grandes baies.

La chaleur du bois fait écho à la solidarité de la brique lensoise.

Le logo du club, gravé dans le carrelage, atteste la pérennité de l’institution Passage obligé de tous les acteurs du centre, le hall d’accueil est le trait d’union des trois mondes qui le composent : les jeunes en formation, les joueurs professionnels, l’administratif.

Selon M. Didier Roudet, le gestionnaire du centre technique, le hall se veut le témoin du passé régional.

Les lumières suggèrent celles des galeries de mines, l’habillage de l’ascenseur s’inspire des chevalets.

L’entrée retrace aussi l’histoire du Racing club de Lens. Ecrans et vitrines évoquent le chemin parcouru, rappelant qu’il faut savoir rester humble face à ce qu’il reste à construire.

Un accueil très chaleureux

A peines arrivés à la Gaillette vers 11 h locale (soit 9 h TU) et les bagages regroupés dans le hall, les joueurs sélectionnés ont eu un entretien avec le directeur technique Jean Macagno dans l’amphithéâtre d’une capacité de 250 places assises, avec tablettes en bois aux couleurs du RCL, espace de travail, espace de rencontres, lieu de retransmission télévisée des matches du Racing club de Lens. Il a porté à la connaissance des uns et des autres que l’amphithéâtre est le carrefour de tous ceux qui vivent par et pour le football.

Comme les terrains d’entraînements, ce centre de communication avancée est aussi unique en son genre. Relié à trois satellites, l’amphithéâtre dispose d’un écran de 4x3 m avec système Dolby, d’un système de sonorisation par micros HF, d’un équipement pour projection de vidéos et de données informatiques.

Le tout est commandé par un automate de pilotage qui assure la descente de l’écran et des stores des fenêtres ainsi que la diminution de l’intensité des lumières.

A voir l’auditoire qui est équipé d’une régie numérique avec table de mixage, on peut dire que c’est un lieu qui donne toute sa dimension à la passion du football. Nous avons tous été invités ce soir à l’amphithéâtre, à suivre la finale de la Coupe de l’UEFA entre Valence et Marseille à Göteborg (Suède) prévue à 20h45 soit 12 h 45 TU. Lorsqu’on a fini de faire le point des joueurs présents à la Gaillette, il y a eu un pot de bienvenue dans l’amphi 2.

L’accueil était très chaleureux et le personnel était bien disposé à l’égard des joueurs. On a aussi apprécié la disponibilité du directeur technique Jean Macagno qui ne cessait d’appeler des pros pour avoir leurs positions.

Toute la matinée du lundi 17 mai 2004, il était mû par un sentiment de devoir. Les Etalons, qui sont à leur deuxième stage à Lens, ont reçu les encouragements de responsables de la Gaillette. On leur a surtout demander d’oublier la CAN 2004 pour se remettre à l’ouvrage dans l’optique des échéances futures qui les attendent.

On a procédé, après le pot, à la remise des badges suivie de l’installations dans les chambres au troisième étage où il y a des espaces destinés à la détente.

Il y a rien à dire sur la qualité de l’hébergement. Comme aime le faire Dumas Père dans la plupart de ses ouvrages, nous allons aussi nous arrêter à des détails. Ici, tout le monde travaille en réseau, l’informatique étant un élément clé du centre. Chacun possède sa carte à puce, celle-ci permet de bénéficier des différentes possibilités qu’offre le centre technique : espace privatif, restauration, photocopies...

L’informatique contrôle aussi les accès au centre et en assure la gestion technique. Elle gère également le suivi historique de jeunes et sert de sésame aux visiteurs qui résident plus d’une demi-journée. L’un des secteurs les plus coûteux du centre, c’est la restauration.

Le restaurant est ouvert aux joueurs comme aux professionnels et aux administratifs. Capable d’assurer jusqu’à 280 repas assis par jour, il joue la carte de la diversité, de la diététique mais aussi du plaisir. Les équipements intérieurs font baver d’admiration et tenez-vous bien, la piscine médicalisée est réglée par informatique.

On nous a fait savoir que la plus grande salle de France, c’est à Lens : 135 m2 dédiés aux pros et aux jeunes. Ici, après un match ou une séance d’entraînement, les athlètes bénéficient d’un espace de récupération et de rééducation exceptionnelle : balnéothérapie avec jets directionnels pour massage sous l’eau, nage à contre-courant et bains à remous, sauna, douche à régulation thermique.

Dagano sera-t-il du stage ?

Après avoir pris un peu de repos, les joueurs ont été soumis à une batterie de tests médicaux (biométrie, masse grasse, table et poids, plus électrocardiogramme) concoctés par des médecins. A 17h 15, heure locale, ils se sont retrouvés à San Siro pour une séance d’entraînement.

On a mis à la disposition du staff technique des plots, des chasubles, 23 ballons, du constri-foot et des buts amovibles. Des 28 joueurs qui ont été convoqués pour ce stage de préparation, 18 (voir encadré) ont répondu à l’appel.

Mais il y en a un qui ne s’entraîne pas et qui a le sourire à tout moment. Il s’agit de Wilfried Sanou, qui a une entorse à la cheville. Hier mardi, on lui a fait faire des examens et il doit rencontrer un spécialiste.

L’ex-capitaine des Etalons, Brahima Korbéogo, qui n’est pas sur la liste des sélectionnés, est du voyage. Il est descendu à Artois hôtel, de même que l’envoyé spécial de l’Observateur.

Touché au genou il y a plus d’un an, la Fédération burkinabè de football (FBF) a pris des contacts avec des spécialistes pour un éventuel traitement. Dagano, qui est attendu comme les autres, rejoindra-t-il le groupe ?

C’est la question qu’on se pose ici ; mais il semble que sa venue est incertaine. En effet, l’ex-sociétaire de l’EFO, dont l’équipe est sur la corde raide, a l’esprit sur la dernière journée de la ligue 1. Les Guingampais, qui ne sont pas à l’abri de la relégation, ont un match décisif dimanche prochain au vélodrome contre Marseille.

Classés 17e avec 38 points et un goal différentiel - 24, ils n’ont qu’un point d’avance sur le premier relégable, Ajaccio. Les Corses recevront les Messins (42 points) en pleine décompression. Les Toulousains (38 points-13) se rendront à Strasbourg, qui a déjà assuré son maintien.

Guingamp, qui joue donc gros, tentera de sauver sa tête au vélodrome et si Dagano choisi de ne pas bouger, on ne lui en voudra certainement pas. En Belgique, Charleroi de Mahamoudou Kéré a sauvé sa peau. Le milieu défensif, qui était aussi attendu hier, n’a pas encore donné signe de vie. A ce qu’il paraît, il est parti au Portugal pour faire un essai. Le Franco-Yougoslave, qui travaille avec une quinzaine d’appelés, nous a confié que ce stage est une occasion pour lui de faire connaissance avec les sélectionnés.

Si les absents ont eu un empêchement de dernière minute, il comptera sur ceux qui sont disponibles. Et le moment venu, il sait ce qu’il lui reste à faire.

Hier , après des tests sanguins à jeun, le groupe s’est entraîné dans l’après-midi sous un temps ensoleillé. Quand on observe Todorov, on sent qu’il veut s’attaquer rapidement au secteur défensif qu’il cherche à remodeler. Mais on ne sait pas pour quelle formule il veut opter dans l’axe.

Après ce qu’on a vu à la CAN 2004, il nous faut impérativement quelqu’un de solide en couverture et deux stoppeurs au marquage pour museler les attaquants adverses. Notons que demain jeudi 20 mai, les Etalons disputeront un match amical conte les pros du Racing club de Lens à San Siro à 10 heures, soit 8 h TU.

Justin Daboné, Envoyé spécial à Lens

Les joueurs sélectionnés présents

- Yssouf Koné (Raja de Casablanca)
- Dieudonné Minoungou (Tours) -
- Wilfried Sanou (Fribourg)
- Hamidou Balboné (USMA d’Alger)
- Halid Compaoré Es Vitrol
- Madi Panandetiguiri (Bordeaux)
- Lamine Traoré (Anderlecht)
- Mohamed Kaboré (EFO)
- Sylvain Kaboré (Stade d’Abidjan)
- Hermann Ouédraogo (USO)
- Florent Rouamba (USO)
- Salif Nogo (USO)
- Ibrahim Kaboré (EFO)
- Soumaïla Tassembédo (EFO)
- Amadou Coulibaly (RCB)
- Siaka Coulibaly (USFA)
- Issouf Sanou (ASFA-Y)
- Amadou Touré (Mons).

L’Observateur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Tour cycliste de Côte d’Ivoire : Paul Daumont en jaune
4e journée du Fasofoot : Amadou Sampo, l’entraîneur adjoint des Etalons U20, fera ses premiers pas avec l’EFO
Championnat national de football D1 : Le tenant du titre Rahimo tombe devant l’Asfa-Y
Cyclisme : Les Burkinabè font parler d’eux en Côte d’Ivoire
Journées promotionnelles de la LONAB : L’équipe de la Direction régionale du centre remporte le tournoi de football féminin
Coupe du monde Qatar 2022 : L’Ethiopie, la Tanzanie, le Liberia et la Guinée équatoriale obtiennent leur ticket pour le second tour
Football : Les Etalons font match nul face au Maroc (1-1)
2e journée du Faso Foot : AS SONABEL vs USO, l’affiche du week-end
Coupe de l’OIM : Bittou FC remporte la 2e édition
Athlétisme : Accueillez le Marathon Paalga du Grand Ouaga
Championnat du monde de basketball : La succession des Etats-Unis est ouverte
Jeux africains 2019 : Le Burkina termine 14e avec huit médailles
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés