Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

Tour du Faso 2003 (5e étape) : c’est "caillou" pour les Aricains

Accueil > Actualités > Sport • • mardi 4 novembre 2003 à 12h25min
Tour du Faso 2003 (5e étape) : c’est

Le Tour du Faso, qui a observé hier lundi 3 novembre 2003 un repos, sera aujourd’hui à sa 6e étape (Ouagadougou-Yako) à partir de 7 h 45.

A mi- parcours, les Européens mènent le bal et pour le moment, ce sont eux qui détiennent les deux maillots les plus convoités du Tour : le jaune et le vert. La concurrence est de taille et c’est "caillou" - c’est-à-dire dur pour les Africains qui se battent comme ils peuvent.

En cinq étapes, l’équipe de Marco Polo (Hollande), dont le patron est Tjallingii Maarten, a remporté deux victoires de même que celle d’Aliplast (Belgique). Isère (France) s’est imposée sur l’étape Boromo - Houndé où il y a eu beaucoup de crevaisons en raison du mauvais état de la route. Deux autres équipes européennes (Normandie) et (Alsace) n’ont pas encore emboîté le pas aux autres. La première, depuis trois ans, est sponsorisée par la SN. CITEC.

L’an passé, à mi-parcours, l’équipe de Normandie avait un seul coureur dans le peloton ; les autres ayant abandonné pour des raisons diverses. Cette année, elle tient bon même si Armand Vettier (son vélo est cassé) a jeté l’éponge après l’étape Orodara - Bobo-Dioulasso. Malgré cela, la SN. CITEC est tout de même satisfaite parce que ses coureurs sont toujours à l’arrivée.
Les pays africains sont au nombre de sept (Burkina Faso, Sénégal, Mali, Bénin, Niger, Togo et Cameroun) et jusque- là, ils n’ont gagné aucune étape. Et pourtant, ils ne sont pas pour autant ridicules.

Lors de la 5e étape (Orodara - bobo), on pensait qu’ils sortiraient de leurs réserves mais ils ont encore été débordés. Dans cette étape, les Européens étaient dans toutes les échappées et maîtrisaient la course. Dans le circuit final (16 km à parcourir 3 fois), qui était très stressant, ils ont démontré qu’ils sont capables de grandes choses quand ils le veulent. Leur attaque a été très tranchante, et les deux premiers passages qui constituaient des sprints intermédiaires ont été enlevés par l’Allemand Kermer Kay de Marco Polo.

Le ruban rouge

Au dernier tour, c’est le Néerlandais van Agtmaal Peter de l’équipe d’Aliplast qui l’a remporté en solitaire. Il a bouclé les 133 Km en 3h 03’ 10’’. Le maillot jaune est toujours sur les épaules de Tjallingii Maarten. David Thierry (Isère) est à 1’ 24’’du maillot de leader ; Pattyn Karel et Thys Steven, tous deux d’Aliplast sont à 1’46’’.

Ensuite, viennent les Burkinabé avec Gweswendé Hamidou Sawadogo 2’26’’, Seydou Sanfo 2’48’’ et Mahamadi Sawadogo 2’ 57’’. Le maillot vert est désormais la propriété de Kermer Kay (Marco Polo) qui l’a ravi à David Thierry (Isère- France). Pour le moment, ça marche pour l’équipe de Marco Polo qui sera handicapée par l’absence de Syne Lionel qui a été victime d’une chute. Ce coureur est le porteur d’eau de son équipe et il travaille beaucoup dans le peloton pour ses coéquipiers. Il nous a confié après cette étape que celui qui n’attaque pas ne peut rien espérer.

Depuis le début de ce Tour, il arrive à suivre le rythme et à chaque échappée, il essaie avec Kramer Remko et Rutger Kock de défendre le maillot jaune de Tjallingii Maarten. Maintenant qu’il ne sera plus de la partie, Marco Polo devra revoir sa stratégie parce que la deuxième partie du Tour sera très difficile.

La 5e étape, qui s’est courue le 2 novembre dernier, a été parrainée par le conseil national de lutte contre le Sida et les infections sexuellement transmissibles (CNLS/IST). La présence de cette structure à cette fête du vélo, n’est pas un fait du hasard puisqu’elle profite de ce genre de rassemblement pour faire passer son message.

Selon le secrétaire permanent du CNLS/ IST, le Dr. Joseph André Tiendrebéogo, l’étape de Bobo était importante pour eux de par sa mobilisation. Il a déclaré que la lutte contre le Sida ferait l’objet d’une grande mobilisation sociale au niveau universel et lorsqu’on parle de mobilisation des ressources, on a toujours tendance à croire qu’il s’agit seulement de ressources financières. Il pense que nous avons tous besoin de ressources humaines pour lutter contre le Sida. Avec l’accord des organisateurs du Tour du Faso, le CNLS/IST a pu faire porter le ruban rouge à tous les coureurs de l’étape de Bobo. Le secrétaire permanent a précisé que lorsqu’on le porte, vous donnez déjà la preuve que vous vous intéressez à la question du VIH Sida.

En outre, c’est le signe que vous vous engagez à contribuer à stopper l’évolution du Sida parce que vous devenez un messager, c’est-à-dire que le Sida ne passera pas par moi. C’est aussi la marque de la solidarité envers tous ceux qui souffrent de la maladie où qui sont affectés. C’est enfin le symbole qui nous rappelle à tout instant, l’ampleur du travail qui reste à faire dans le cadre de la lutte contre la discrimination et la stigmatisation autour de cette maladie.
La jeunesse est la cible la plus touchée par le Sida et le CNLS/IST par sa présence sur le Tour veut que chacun puisse adopter un comportement responsable.

* Les vainqueurs des 5 étapes

1re étape (Ouaga-Kaya) : Tjallingii Maarten - Hollande
2e étape (Kaya-Ziniaré) : Kermer Kay - Hollande
3e étape (Kokologo-Boromo) : Cuylits Gunther - Belgique
4e étape (Boromo-Houndé) : David Thierry - France
5e étape (Orodara - Bobo-Dioulasso : Van Agtmaal Peter - Belgique

Les étapes restantes

Mardi 4 novembre (6e étape) : Ouaga-Yako 103,5 km
Mercredi 5 novembre (7e étape) Yako-Ouahigouya 80 km
Jeudi 6 novembre (8e étape) Ouahigouya-Boussé) 128,5 km
Vendredi 7 novembre (9e étape) Koulbila-Tenkodogo 149 km
Samedi 8 novembre (10e étape) Tenkodogo-Fada N’Gourma 139,5 km
Dimanche 9 novembre (11e étape) Kombissiri-Ouagadougou 123 km sur un circuit final avec 10 tours (7,6 km).

Envoyé spécial sur le Tour

Justin Daboné
L’Observateur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés