LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure” Mohamed Ali

Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

Publié le dimanche 9 juin 2024 à 22h32min

PARTAGER :                          
Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

La Coordination nationale des associations de la veille citoyenne (CNAVC) a organisé un sit-in devant le Haut-commissariat des nations unies au Burkina Faso ce vendredi 7 juin 2024 pour exiger des excuses publiques après les déclarations de la structure onusienne sur de supposées exactions commises sur des civils par des FDS et des VDP.

Ils étaient nombreux à répondre à l’appel de la CNAVC devant la représentation des nations unies pour ce sit-in. Ils ont fait le pied de grue pour manifester leur désapprobation vis-à-vis de la déclaration de l’ONU sur de « supposées » exactions commises sur des civils par les Forces de défense et de sécurité (FDS) et les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP). Sur les pancartes brandies par les manifestants, on pouvait lire : « A bas l’ONU », « ONU, faites la lumière sur les massacres des enfants, des femmes et des hôpitaux bombardés en Palestine », « Qu’est-ce que l’ONU a apporté comme contribution depuis le début des attaques terroristes ? », « ONU dégage, ici c’est le Burkina Faso », « L’ONU peut aller faire ses enquêtes en Israël, en Irak, en Palestine et en Ukraine », etc.

Dans sa déclaration lue par Ghislain Dabiré, membre de la CNAVC, transmise ensuite au représentant résident de l’ONU au Burkina Faso, la CNAVC a exigé que ces accusations soient « publiquement rétractées » afin de rétablir l’honneur des soldats et de la nation. La coordination invite également l’organisation onusienne à méditer cette citation de Martin Lutter King qui dit : « Une injustice commise quelque part est une menace pour la justice dans le monde entier ».

La CNAVC a fait également ce rappel : « Le Burkina Faso, membre de l’ONU, fait face à une guerre qui lui a été imposée depuis plus de huit ans par des terroristes soutenus par des puissances extérieures. Durant cette longue traversée du désert, le peuple burkinabè a attendu anxieusement la main secourable de cette grande organisation de défense des droits des peuples qu’est l’ONU. Mais l’attente fut vaine ! C’est donc avec surprise et indignation que nous apprenons ces accusations formulées par l’Organisation des nations unies à l’encontre de nos vaillants soldats burkinabè, les accusant de massacrer des civils », a-t-il déclaré.

« Tout mettre en œuvre pour quitter l’ONU »

Pour la CNAVC, ces allégations « gravissimes » sont non seulement injustes, mais aussi profondément blessantes pour ceux qui risquent leur vie quotidiennement pour protéger les populations. « Monsieur le haut-commissaire, notre armée est composée de soldats consciencieux qui ont démontré leur professionnalisme dans plusieurs missions onusiennes à travers le monde. Comment ose-t-on les accuser de massacrer leurs propres frères et sœurs qu’ils sont en train de protéger comme la prunelle de leurs yeux ? », a questionné cette organisation de veille citoyenne, avant de soutenir que les propos de l’ONU ne les étonnent pas.

Pour Razang Naaba, le Burkina Faso doit quitter l’ONU

Car, poursuit M. Dabiré, l’histoire récente montre que ce sont des alibis analogues qui ont été utilisés pour commettre les insoutenables exactions en Côte d’Ivoire, en Syrie, en Libye, en Irak, au Congo et même au Rwanda sur les Tutsis.

Selon le Razang Naaba, il faut tout faire pour quitter l’ONU. « Si le président IB m’entend, moi, Razang Naaba, il n’a qu’à tout mettre en œuvre pour quitter l’ONU. Parce que si quelqu’un est dans ta maison et puis il amène des déchets chez toi, il faut le chasser pour que la maison redevienne propre », a-t-il analysé. Il a indiqué que ces déclarations de l’ONU sont des manipulations de la France.

Le Burkina Faso, a ajouté le Razang Naaba, est en guerre et son seul ennemi, ce sont les terroristes. « La copie de la déclaration qui a été donné à la représentation de l’ONU doit leur permettre d’avoir une idée de la détermination du peuple. La patrie ou la mort, nous vaincrons ! », a-t-il terminé. « Pourquoi l’ONU, au lieu de prendre la parole pour exprimer sa solidarité envers notre peuple, jette plutôt du discrédit sur notre armée ? Nous avons une armée républicaine », a lancé Lucien Zié, secrétaire général du mouvement Le Faso ma patrie. De son avis, si l’ONU ne peut pas aider le Burkina Faso à lutter contre les groupes armés terroristes, qu’elle se taise et qu’elle laisse le peuple résilient, résistant du Burkina mener sa guerre et remporter sa victoire.

Obissa Juste Mien
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 7 juin à 16:07, par Manuel En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Bonjour,
    C’est vraiment des fous furieux ces gens !
    Quitter l’ONU !! Je rêve debout !!!
    Ces illuminés et analphabètes peuvent ils être des soutiens sérieux à IB ?
    Même votre mentor de Poutine est toujours à l’ONU !!
    Ce pays va vers la faillite totale !!

    • Le 7 juin à 18:42, par Daouda Savadogo En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

      Monsieur, c’est plutôt vous qui êtes inquiétant et effrayant. Depuis plus de dix ans , cette même ONU nous a interdit de nous équiper , nos soldats se partageaient une arme à trois au front , ont les massacraient ainsi que nous qu’ils protégeaient par manque d’arme , Inata , koutougou et autres , les terros bien équipés ont fait plus de deux millions de déplacés avec plus de vingt milles mo&rts civils comme fds , des milliers de villages déguerpis , l’Onu n’a RIEN condamné de ces massa&cres, Solhan , Ban , Tanwalbougou 😁Gaskindé , YIRGOU , Cappuccino, Aziz ISTAMBOUL, l’Etat Major à Ouaga , et jusqu’à présent cette foutue ONU n’a pas encore levée son ambargo sur les armes contre le Burkina malgrés les milliers de terros qui sont toujours sur notre sol . Elle n’a JAMAIS CONDAMNÉ UNE SEULE ATTAQUE DE SES TUE&URS CONTRE LE Burkina. Les tue&ries en Israël ils n’ont JAMAIS CONDAMNÉ , NI AU SOUDAN NI EN UKRAINE, cette organisation funeste et malé&fique s’en prend à nous pour le fait que nous voulons LÉGITIMEMENT NOUS DEFENDRE . Elle s’attaque â nous parceque elle croit que nous SOMMES DES SOUS HOMMES ET DES NONS HUMAINS. Mon gar nous n’allons pas nous laisser faire QU’ILS DÉGUERPISSEMENT DE CHEZ NOUS , TOI TU ES LIBRE DE T’Y OPPOSER ,CE SERAIT LE PEUPLE DU BURKINA OU EUX

      • Le 8 juin à 06:34, par J.E. Sonde En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

        Daouda devrait aller faire un tour sur le site officiel des nations unies. On y trouve de régulières condamnations des attaques dont le Burkina Faso est victime. Par ailleurs, depuis 2015, l’Assemblée générale a adopté 140 résolutions critiquant Israël, principalement sur son "traitement envers les Palestiniens" et ses relations avec les pays voisins. Et dire que l’ONU est aux services des occidentaux, c’est oublier, entre autres, que la Russie y siège à son conseil de sécurité et que la Chine y joue un rôle tout aussi important.
        Daouda semble aussi oublier qu’il y a toujours 2 millions de personnes déplacées dans le pays dont la survie dépend de l’aide du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies.
        Bref, ces gesticulations du CNAVC, ne servent pas le Burkina Faso et encore moins les gens qui sont les vraies victimes de la crise à l’intérieur du pays.

        • Le 8 juin à 13:37, par Pousghz En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

          Mon frère SONDE tu es bon. Pour la première fois des analphabètes en géopolitique sont aux affaires dans notre pays et ...le conduisent chaque jour un peu plus dans la délinquance et la déliquescence. Ko il faut tout faire pour quitter l’ONU. IB doit ouvrir les yeux sur ces soutien qui risquent de le conduire au gouffre.

        • Le 8 juin à 19:43, par Daouda Savadogo En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

          Merci mon frère, pourtant Daouda n’est pas si naïf , et mal informé que ça Notre peuple ne DOIT RIEN à l’ONU.C’est plutôt l’ONU qui doit bien se regarder dans le miroir et avoir honté .DEPUIT DES SIECLES NOTRE PAYS AVANT L’ARRIVÉE DU COLONISATEUR FUNE&STE, EST CE QUE L’ONU EXISTAIT ?
          QUI nourrissait les peuples d’Afrique AVANT la venue de ces occidentaux et de leurs instruments néfastes et sournoises comme l’ONU et autres institutions cheval de Troie prédateurs. Le Burkina se SUFFISAIT À LUI AVANT QUE LA FRANCE ,ET LES USA NE DÉTRUISENT LA LYBIE AVEC L’ACCORD DE LA MÊME ONU QUI A OUVERT LES PORTES DU SAHEL AUX TERROS QUI A OCCASIONNÉ LES DEUX MILLIONS DE DÉPLACÉS, Ces déplacés étaient agriculteurs, eleveurs , çommercants , ils ne mendiaient pas pour mànger et ne savaient même pas que cette lugubre et sournoise ONU existait . Donc ce que fait l’onu c’est le pyromane ONU qui a enflammé le Sahel et devient le pompier ONU faisant semblant de nous aider . Les écrits de l’ONU dans sa page je ne les lirais JAMAIS. Et pourqoui elle refuse que nous nous equipions et accepté que des milliers d’armes soient livrés à Israël, et l’Ukraine et pas nous . D’où viennent les armes et munitions intarissables des terros, pendant que l’ONU sait jusqu’au moindre incident dans nos villages les plus reculés ? Depuis dix ans elle n’a JAMAIS MIS EN ACCUSATION UN SEUL TERRO QUI NOUS ATTAQUE , QUANT C’EST NOS FDS , JUDQU’AU MOINDRE DETAIL ELLE DONNE DES DETAILS COMME SI ELLE AVAIT DES REPRÉSENTANTS LORS DES ATTAQUE.Comment fait t’elle pour avoir les images en live des mass&acres supposées dont t’elle accusé nos forces ? QUI filme et interroge les témoins pendant que la zones est inaccessible même à nos fds ? Qu’elle ,ONU foute le camp de notre pays . Quant à la Russie qui est toujours dans l’ONU , cette fois Daouda te dit de BIEN te documenter sur l’histoire de la seconde gue&rre mondiale, du rôle de la Russie dans la création de l’ONU et du conseil de sécurité. L’Onu et le conseil de sécurité DOIVENT LEURS EXISTENCE À LA RUSSIE.
          L’armée SOVIÉTIQUE URSS à l’époque esr la première à mettre le pays én France pour la libérer de l’Allemagne na&zie et LIBERER LE RESTE DU MONDE ET LA PREMIÈRE À OCCUPER L’ALLEMAGNE, D’OÙ LE MUR DE BERLIN AVEC L’ALLEMAGNE DIVISÉE EN DEUX PENDANT SOIXANTE ANS .
          Les cinqs pas du conseil de sécurité dont la France est la dernière,cooptée par défaut, c’était L’URSS et les USA le cerveau du conseil de sécurité, C’EST LES DEUX les patrons , la Chine , l’Angleterre, la..sic...France sont des complètes nombre. Donc tu ne peux pas comparer le Burkina et la Russie en ce qui concerne l’ONU et le conseil de sécurité, car les deux INSTITUTIONS existent par et avec la VOLONTÉ de ses deux pays . À eux deux , Russie et USA ils ont QUATRE VINGT DIX POUR CENT du potentiel nucléaire militaire Les autres petits pays complétant le conseil de sécurité se partagent le reste des dix pour cent . Enfin Daouda est un ignare et sous informé , mais Daouda sait quelle institution ou pays est NUISIBLE POUR MON PAYS ET ESR RESPONSABLE de ce qui arrive à mon pays

          • Le 10 juin à 10:41, par Hamiyé François En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

            M. @Daouda Savadogo, bonjour. Est-ce que vous-même arrivez à lire vos propres écrits ? C’est un peu du tohu bohu manusculo-majsucules.
            Ca explique beaucoup votre point de vue et sans même vous avoir lu, je sens ce qui en votre fort intérieur.
            Que Dieu et les manes apaisent nos cœurs et nous ramènent à la raison.
            Moi en tout, je ne suis pas mélangé dans la tête au point de pouvoir lire ça !

          • Le 10 juin à 15:09, par J.E. Sonde En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

            Cher Daouda. Je ne vous considère en aucun cas comme quelqu’un de naïf. Mais je vous trouve par contre beaucoup trop radical dans vos positions. Évidemment l’ONU est une grosse machine internationale dont les prises de position sont souvent le résultat de consensus qui servent des intérêts économiques et géopolitiques. Évidemment cela est loin d’être parfait. Il n’empêche que c’est le lieu où continuent à se prendre des décisions essentielles pour l’avenir des nations. On peut lui reprocher bien des choses mais on peut aussi regarder les services que rendent ses agences telles que l’OMS, le HCR, le PAM, le PNUD, la FAO … Sortir de l’ONU n’apportera rien au Burkina Faso si ce n’est se mettre sur la touche.
            Vos messages sont truffés de mots écrits en lettres capitales. Vous avez l’air énervé. Respirez un peu et méditez ceci : il n’y a pas de solution simple à un problème compliqué. En l’occurrence croire que tout ira mieux dans le pays s’il s’isole en sortant de l’ONU est une idéologie simpliste qui ne tient pas compte de la complexité de l’arène internationale. Paradoxalement, cela ferait surtout le jeu des Russes et des Chinois qui eux n’ont aucune intention de quitter l’ONU.
            A bientôt

    • Le 7 juin à 19:54, par Le nouveau sage En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

      Et pourtant, on va quitter l’onu, l’ua, la cpi, francophonie et autres organisations ou la telecommande se situent ailleurs !!!!!!

    • Le 7 juin à 20:37, par TANGA En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

      Il faut éviter d’être anglouti par le système occidental.
      L’ONU a été créer par eux et pour eux. Ils s’en servent pour dépouiller les autres peuples. L’histoire nous l’a démontré.
      Laissez on va menacer ces cons de quitter leur machine. Si beaucoup de pays répètent la même chose que le RAZANG NAABA, vous verrez que l’ONU changera.
      Dans tous les cas, mieux qu’elle se casse que d’exister contre nos pays. Il y avait la SDN pire que lONU mais c’est la force des choses qui a conduit à faire l’ONU à la place de la SDN.
      La force d’une institution, c’est quand il y a beaucoup d’adhérents. Si l’ONU c’était entre eux, ça n’allait pas être comme cela.

    • Le 8 juin à 11:26, par U27 En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

      Vous dites que " ce pays va vers la faillite totale" ? Humm, il ya toujours des gens qui pensent qu’il suffit de pisser dans la mer pour faire monter la marrée ! Bon courage à vous !

    • Le 8 juin à 15:22, par Gwandba En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

      Manuel
      "Ces illuminés et analphabètes peuvent ils être des soutiens sérieux à IB ?"
      Traiter les autres comme vous le faites témoigne d’une éducation très mince et de carence pour nourrir votre intelligence. Je n’évoque même pas le manque respect et du savoir vivre qui sont cruellement visibles.

      Ce n’est pas parce que vous lisez Mamadou et Binéta que vous êtes à même de réfléchir mieux que ceux que vous traitez avec condescendance et mépris, comme le font certains nègres de maisons qui restent toute leurs existences de gros enfants biberonnés par ces fausses idées que l’africains n’est pas en capacité de revendiquer ces droits s’il n’est pas manipulé par X ou Y.

      Si vous ne comprenez la démarches questionnez ceux qui pensent différemment. Peut être ça vous évitera désormais de telles sorties hasardeuses qui ne vous honorent pas.

      Si vous êtes contre, faites le savoir avec arguments. Vos peurs ne sont pas celles de tous !!!

  • Le 7 juin à 16:34, par y En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Logiquement les 3 pays qui ont quitté la CEDEAO devraient aussi quitter l’UA et l’ONU qui sont ses partenaires.

  • Le 7 juin à 17:03, par HUG En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Les soutiens du mpsr 2 peuvent manifester mais d autres mouvement.Une chose est súre : Ceux qui supportent ce regime ont deja soutenu le cdp, le.mpp, le.mspr1.Ils n ont pas de conviction propre.Si le.burkina veut il quitte l onu.On rentre librement une.organisation et on en sort librement.DEs gens ont quitté la cedeao mais la vie continue ou pas ?Voyez.vous vous ne faites du bien à ce regime.Qui vivra verra.

  • Le 7 juin à 17:27, par caca En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Dans le contexte d’un état totalitaire, les “péchés capitaux” ne sont pas définis de manière formelle comme dans la tradition religieuse. Cependant, on peut identifier certaines caractéristiques ou comportements qui sont souvent associés à un tel régime. Voici quelques-uns d’entre eux :
    1. L’Orgueil : L’orgueil excessif des dirigeants totalitaires, qui se considèrent comme supérieurs et infaillibles, peut mener à des abus de pouvoir et à la suppression des droits individuels.
    2. L’Avarice : La quête insatiable de pouvoir, de richesse et de contrôle peut être considérée comme une forme d’avarice. Les dirigeants totalitaires cherchent souvent à accumuler des ressources et à maintenir leur emprise sur la population.
    3. La Colère : La répression brutale, la violence et la colère dirigées contre les opposants politiques ou les dissidents sont courantes dans les régimes totalitaires.
    4. La Luxure : Bien que ce terme soit généralement associé à des désirs sexuels, dans le contexte d’un état totalitaire, il peut également faire référence à la soif de domination et de contrôle.
    5. La Gourmandise : Dans le sens figuré, la gourmandise peut représenter l’appétit insatiable du pouvoir et du contrôle total.
    6. La Paresse : L’inaction face aux problèmes sociaux, la négligence des besoins du peuple et la stagnation peuvent être considérées comme une forme de paresse.
    7. L’Envie : La jalousie envers d’autres nations ou systèmes politiques peut conduire à des politiques agressives et à des conflits.
    A titre d’exemple : l’Italie fasciste (1922-1943) : Sous Benito Mussolini, l’Italie est devenue un état totalitaire fasciste, avec une censure stricte, une glorification du nationalisme et une répression des opposants politiques. Il est important de noter que ces caractéristiques ne sont pas exclusives aux états totalitaires, mais elles peuvent être exacerbées dans de tels régimes.
    La xénophobie, le racisme et la discrimination sont souvent utilisés par les régimes totalitaires pour diviser et conquérir. La promotion de la tolérance et de la diversité renforce la cohésion sociale. Pour éviter de tomber dans les régimes totalitaires, nous devons étudier les erreurs commises dans le passé par des sociétés qui ont permis l’émergence de régimes totalitaires et s’efforcer de ne pas les répéter.
    En fin de compte, la vigilance, l’éducation et l’engagement en faveur des valeurs démocratiques sont essentiels pour prévenir la montée de tels régimes.

  • Le 7 juin à 17:32, par Lom-Lom En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    L’ONU a intérêt à ce que cette idée de quitter cette Organisation ne prospère pas car ce n’est pas seulement des pays africains qui commencent à douter de son honnêteté et c’est connu ! Si ça ne change pas, il n’est pas exclu qu’il ait une rébellion ouverte qui aboutira à son éclatement. Déjà que cette Organisation est incapable de ses résolutions par certains États comme Israël, la Russie et tant d’autres !

  • Le 7 juin à 17:57, par Bagaman En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    C’est exactement ce que nous devrions faire chaque fois qu’ils utilisent leur propagande et leurs fausses nouvelles contre nous. Nous devrions apprendre du Rwanda. L’ambassade de France devrait être proche au Burkina Faso. Leur mal ne connaît pas de limites. Tant qu’ils seront au Burkina, nous ne connaîtrons pas la paix

  • Le 7 juin à 18:58, par Samira En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Salut frères j’ai pitié de vous. l’ignorance c’est triste même un Naba qui était dans la manifestation dît que le Burkina doit quitter l’ONU.mes chers frères le pays ne fonctionne pas comme ceux que vous pensez.ce temps perdu que vous utilisez pour les manifestations . vous pouvez utiliser ce temps pour avancer notre pays. Faites vous accompagner par un coach en développement personnel.. vous perdez trop de temps. Je vous conseille de lire beaucoup de livres

  • Le 7 juin à 19:48, par Le nouveau sage En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Dignes filles et fils du BURKINA FASO, nous sommes tres fiers de vous !!!!! Le Burkina Faso n’est pas a VENDRE chers membres de l’onu !!!! Nous sommes un Etat libre et souverain ! Ni la france, ni les usa, ni l’onu ne peuvent nous donner des lecons ! La patrie ou la mort, nous vaincrons !!!!!

  • Le 7 juin à 20:31, par J.E. Sonde En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Ils doivent boire trop de dolo au CNAVC pour aller ridiculiser de la sorte le Burkina Faso à la représentation des Nations Unies à Ouaga. Faut-il rappeler que les nations unies c’est aussi l’OMS, l’UNESCO, l’UNICEF, le FIDA, la FAO, le HCR et le PAM ! Des agences dont le pays a besoin pour faire face à la crise des réfugiés, à la crise alimentaire qui s’annonce, à la reconstruction lorsque la guerre sera derrière nous.

    En attendant, ce n’est pas cette manifestation qui fera changer les Nations Unies de position. Sur le site officiel de l’institution, on peut toujours lire cette déclaration faites le 31 mai par Volker Türk, Haut Commissaire des droits de l’homme : "Alors que les groupes armés sont présumés responsables de la grande majorité des incidents et des victimes et devraient être tenus pour responsables, je suis également profondément troublé par le fait que les forces de sécurité et de défense et leurs auxiliaires, les Volontaires pour la défense de la patrie, auraient perpétré des meurtres gratuits, y compris des exécutions sommaires ". Le Haut Commissaire a également appelé le gouvernement du Burkina Faso à soutenir une enquête « approfondie, indépendante et transparente » sur toutes les allégations de violations et d’abus du droit international, et à veiller à ce que les auteurs soient traduits en justice, dans le cadre de procès conformes aux normes internationales, afin de garantir le droit des victimes à la vérité et à des réparations.

  • Le 7 juin à 20:38, par AOL En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Pour faire simple et ne plus avoir des comptes à rendre à personne. Ils faut que le Burkina Faso quitte la planète terre pour Mars, Jupiter ou Neptune.

  • Le 7 juin à 20:41, par le Nomade En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Vraiment triste comme spectacle/ Les deux autres pays de l’AES ne sont pas tombes aussi bas ! Pauvre Faso que Dieu nous vienne en aide.

  • Le 7 juin à 20:46, par Beouco En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Rien de surprenant.
    CNAVC , exiger que AES soit mis en orbite hors de la planète Terre .
    Ainsi IB ,tiani et goita seront des présidents galactique.
    Razaang naba caca.

  • Le 7 juin à 21:46, par Bajazet En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    - 1) Bizarre, mais depuis le début de tout ce désordre téléguidé au BF, personne, absolument personne, ne songe à faire des misères aux milliers de Burkinabè de France, et encore moins à l’ambassade du BF en France ni au (très) nombreux diplomates burkinabè en France. Ils vont, ils viennent, ils font des affaires, personne ne les enquiquine ... à part les pickpockets roumains du métro et les voyous algériens des mauvais quartiers.
    - 2) Les manifestants sont gentils de faire ce que leur demande leur vrai maître, le colon qui occupe militairement leur pays. Signe magnifique d’hospitalité, quand même !
    - 3) Tant qu’on y est, les manifestants devraient demander la sortie du BF de l’UEMOA pour quitter définitivement la zone CFA. On rigolerait bien dans 2 ou 3 ans, quand le condiment journalier coûtera au citoyen 20 millions de "nouveaux francs burkinabè", somme remplissant un gros sac de mil plein de beaux billets tous neufs, poids 70kg de billets, transportable par chariot.
    Réjouissante lecture de Lefaso.net ...

  • Le 7 juin à 22:07, par Un peu de retenue En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Je pense que vous allez cesser d utiliser la langue du colon, retourner à vos chevaux et anes, vous faites trop. Mais ce n’est pas votre faute. Comme il nya pas boulot dans pays la, on vous manipule. Sinon pour des gens qui ont de quoi a faire, ça étonne . Enfermez vous et les autres vont s ecarter de vous, la reprocite est un droit pour tous

  • Le 7 juin à 22:59, par Frankina En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    La vraie question …. À poser aux journalistes … ces exactions sur civils existent elles ? Si non, il suffit de le dire ! Si oui c’est très inquiétant… par qui ?

  • Le 8 juin à 04:55, par Zadi-bagnon En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    CNAVC, c’est quoi ce machin. Sont ils sérieux ces Burkinabès qui pensent que le pays les appartient. C’est pas la rue qui gouverne. Salut.

  • Le 8 juin à 06:31, par Sacksida En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    D’abord ces manifestations Incongrues sont composes d’une classe sociale marginale Incultes et Victimes de l’ignorance et des frustations economiques et sociales reccurentes. Cette classe Sociale trouve dans la situation presente et avec Ibrahim Traore et son regime MPSR 2, qui les manipulent a leurs causes ; et ces derniers generalement sans emplois, l’agitation politique est devenue une voie de Salut dans la mesure ils sont plus ou moins remuneres par le regime Neocolonial et pro Imperialiste Russe. Aussi une prise de conscience de cette classe Sociale devient problematiques car ils sont predisposees a etre a la solde de n’importe quel forces pourvu qu’ils y trouvent leur compte. En outre, l’organisation des Nations Unies constitue un espace economique et Social Fondamental aux services des Citoyens ou Populations du Monde, c’est en cela qu’elle regroupe tous les Pays sans egard aux regimes qui les gerent ; mais ces organes specialises ont le Devoir de veiller sur tous les Droits fondamentaux des Peuples Consernes et cela denote sa credibilite. Maintenant, si le Burkina Faso estime que ces principes cardinaux de l’ONU ne sied nullement avec sa Vision Actuelle de la Transition, le Burkina Faso peut etre amener a quitter les Nations Unies et tous les organes specialises et devenir par exemple une des provinces de la Russie et de Poutine ; et cela est une question de choix souverain. En tout etat de cause, le Monde ne cessera de respirer parce qu’une Dictature Neocoloniale et d’Inspiration Russe se baricade de toute critique dans une contree de l’Afrique Occidentale. Que Dieu Sublime aide notre Peuple Burkinabe qui est Integre. Salut

    • Le 8 juin à 20:58, par Daouda Savadogo En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

      Ce sont ces incultes que vous méprisez qui étaient le vivier électorale des prédateurs politiciens incapables jouisseurs et incompétents qui nous ont plongé dans l’Apocalypse. Ceux qui s’estiment instruits c’est eux justement qui nous ont conduit dans ce désastre judqu’au bord de la perdition de notre pays . Dis nous , as tu vu un seul de ces gens dans les sphères de décisions des sept ans sous lesquels les terros ont envahit notre pays ? Ce sont justement les dis intellectuels qui nous ont legué ce que nous vivons
      Grâce à cette classe sociale marginale meprisée que nous et toi vivont dans la quiétude aujourd’hui et la sécurité relative car la majorité fait partie de ceux qui ont été chassés par les infeodés aux occidentaux qui nous ont amené le terros , à travers justement tes funestes , lugubres ong à leur solde Des gens imbus de leurs personnes , croyant que le fait que d’autres concitoyens n’étant pas allés à l’école du colonisateur les rend non humain . Une vrai petitesse d’esprit. Certains se croyant être des entités supérieurs parce qu’ils ont fait l’école du blanc ont refusé d’aller au front défendre la patrie et d’autres parmis eux ont même refusé de contribuer à l’effort de guerre. Ces gens doivent pourtant leur sécurité à ceux que tu qualifie simplement tu estimes que le fait de ne pas être instruit les rend inférieur â toi . Bon dieu , quel monde ..
      Ce qui est sûr , ces classes marginales sont là pour plusieurs dizaines d’années. Les prédateurs suppôts des occidentaux ne reviendront pas de sitôt.

  • Le 8 juin à 09:32, par Ollo En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Ce que font les marcheurs a une valeur symbolique. Le message est que l’ONU sache désormais que les peuples africains n’acceptent plus d’être un marchepied sur qui ont peu continuer de faire ou de dire les mêmes choses ad vitam aeternam, en somme des esclaves achevés. L’histoire du monde montre que ce sont les contestations qui font bouger les lignes. Aujourd’hui, par exemple la journée internationale de la femme est célébrée parce que des femmes ont osé contester leurs conditions de travail. Ceux qui se moquent sur le forum doivent savoir que l’ONU n’est pas une création divine et est dont perfectible. A la vérité, comment la situation du Burkina peut-elle devenir subitement plus préoccupante que ce qui se passe en Lybie, à Gaza, en RDC, au Soudan… ??? Quelle dénonciation l’ONU a-t-elle faite sur les traitements cruels et déshumanisants massifs des sub-sahariens en transit ou en activité dans les pays maghrébins ??? Seule la lutte libère et la dignité se conquiert.

  • Le 8 juin à 10:14, par jan jan En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Quelles excuses, Sankara disait appelons un chat un chat, vous croyez que vous pouvez empêcher le monde de parler de ce qui se passe de dramatique dans ce pays ? Leurs satellites et autres engins sophistiqués voient tout ce qui se passe dans votre bled plat comme le plateau, hum matin sera un matin, ...., Pourvu que je sois terré sous mon lit avec ma famille.

  • Le 8 juin à 13:12, par lol En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Dans tout mouvement, il y en a qui on tendance à un peu d’excès. Donc demander de quitter L’ONU n’est qu’un ressentiment de quelque uns ce qui est tout à fait normal.
    Maintenant nos pseudo intellectuels qui traitent les autres analphabètes s’appuient sur cela pour justifier leur thèse. D’abord c’est malhonnête car quelqu’un se disant non analphabète devrait être à mesure de comprendre cela et de comprendre également le sens de la lutte globale qui est en train d’être menée.
    En résumé les vrais analphabètes du Burkina Faso sont des gens qui sont allé très loin à l’école. Et ce sont ces genre d’analphabètes là qui nous ont conduit dans notre situation actuelle.

  • Le 8 juin à 15:10, par Alpha2025 En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Eh bien, allons y ! Quittons ce machin avec effet immédiat. Que le Naaba présent à la manifestation aille illico rendre compte au Mogho-Naaba de ce qu’il a fait et de ce à quoi lui sert son bonnet désormais. Quittons, quittons, quittons ! Quittons CPI, UNESCO, UA, et tous les autres machins. Donnons un ultimatum à la France et à l’union Européenne de plier bagages illico ! Restons entre nous et entre nos quatre murs. C’est ça la souveraineté !

  • Le 8 juin à 15:15, par Kariktingyé En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    Cher Président du Burkina Faso (MPSR2) !
    Je vous prie d’apprendre à connaître le Burkina Faso. Car assurément vous ne le connaissez guère.
    Faites tout pour sortir la tête haute mais très tôt.
    La jeunesse sans la vieillesse est absurde.

  • Le 8 juin à 16:32, par Kariktingyé En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    C’est que en vérité moi j’ai l’impression que nous devons faire attention avec la Russie. La France a des relations traditionnelles bien soutenues avec la Russie qu’aucun des deux pays ne viole

  • Le 10 juin à 05:40, par Frankina En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    La vraie question …. À poser aux journalistes … ces exactions sur civils existent elles ? Si non, il suffit de le dire ! Si oui c’est très inquiétant… par qui ?

  • Le 10 juin à 14:39, par Sacksida En réponse à : Burkina/Supposées exactions sur des civils par des FDS : La CNAVC manifeste devant l’immeuble de l’ONU à Ouagadougou pour exiger des excuses publiques

    En outre, au lieu d’aller emmerder l’Administration locale des Nations Unies a Ouaga, il faut simplement dire ou en est on avec des enquetes promises du Gouvernement de Transition Actuelle et son President Ibrahim Traore. Car suite aux Massacres Inhumaines Reiteres, et aux condamnations des organisations internationales et Africaines, des enquetes auraient ete diligentees et les resultats se font toujours attendres. Ibrahim Traore et son regime MPSR 2 doivent faire toutes la Lumiere sur ces Massacres Inhumaines reiteres et Graves. Dieu Sublime aide notre Peuple Burkinabe et clarifier les acteurs. Salut

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique