LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure” Mohamed Ali

Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

Publié le mercredi 5 juin 2024 à 21h46min

PARTAGER :                          
Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

Le ministre des affaires étrangères de la coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur, Karamoko Jean Marie Traoré et son homologue russe, Sergueï Lavrov, ont animé un point de presse ce mercredi 5 juin 2024 à Ouagadougou. Un acte final de la visite d’amitié et de travail de l’émissaire de Moscou au Burkina Faso.

Arrivé au Burkina Faso le mardi 4 juin 2024 pour une visite d’amitié et de travail, le patron de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, veut dégager des stratégies dans l’optique de mettre en œuvre les accords conclus entre les deux Etats, a indiqué son homologue burkinabè, Karamoko Jean Marie Traoré.

Au cours du point de presse, le ministre Karamoko Jean Marie Traoré, est revenu sur certains acquis de cette coopération bilatérale. Il a cité, entre autres, l’ouverture de l’ambassade de la Fédération de Russie, la nomination d’un nouvel ambassadeur russe avec résidence à Ouagadougou et des réalisations dans divers domaines tels que l’agriculture, la formation professionnelle, l’éducation et la sécurité.

Sur le secteur de la sécurité, « le Burkina a le soutien de la Fédération de Russie car nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », a rassuré le ministre Sergueï Lavrov. Il a ajouté que son pays envisage de renforcer l’encadrement des spécialistes militaires burkinabè et d’augmenter l’effectif de ses instructeurs au Burkina Faso.

« Nous avons eu un entretien très utile avec le président du Faso »

Les deux chefs de la diplomatie ont affiché leur volonté de renforcer l’axe Ouagadougou-Moscou. Ainsi, en termes de perspectives, le Burkina Faso et la République fédérale de Russie veulent travailler dans le sens « d’accroître le volume des échanges commerciaux ». Le ministre Karamoko Jean Marie Traoré a indiqué qu’un service consulaire sera mis en place à Ouagadougou pour faciliter les échanges.

Les ministres des affaires étrangères burkinabè, Karamoko Jean Marie Traoré et son homologue russe, Sergueï Lavrov, au cours du point de presse

Il faut préciser qu’avant ce point de presse, le ministre Sergueï Lavrov a été reçu en audience par le chef de l’Etat, le capitaine Ibrahim Traoré. « Nous avons eu un entretien très utile avec le président du Faso. Le chef de l’Etat a expliqué les mesures qui sont prises par son gouvernement dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la restauration de l’autorité de l’Etat et de l’intégrité territoriale », a indiqué le ministre russe à sa sortie d’audience.

Selon le communiqué de la direction de la communication de la Présidence du Faso, la coopération dans le secteur minier, de la formation professionnelle, du commerce, de l’agriculture, de la santé ont fait l’objet d’échanges fructueux entre le président du Faso et son hôte du jour.

Le ministre des affaires étrangères de la Fédération de Russie, Sergueï Lavrov, a été élevé à titre exceptionnel, au rang de Commandeur de l’Ordre de l’Etalon par le chef de l’État.

Après l’étape du Burkina Faso, le diplomate russe a déposé ses valises au Tchad, dans le cadre de sa tournée en Afrique.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 5 juin à 16:41, par Le nouveau sage En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

    Je constate que le Burkina est un pays libre qui fait ce qu’il veut !!!! Les imperialistes peuvent ne pas etre content, c’est leur probleme, nous on traite avec qui on veut. Vive la liberte TOTALE !!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 5 juin à 20:59, par Kassenabu En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

      Quelle naïveté ! Liberté ne rimera jamais avec Russie. Ils en ont fait la preuve chez eux et dans d’autres pays, il faut avoir des œillères pour ne pas le voir.

      Répondre à ce message

    • Le 6 juin à 10:12, par J.E. Sonde En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

      Le nouveau sage, que j’aimerais partager votre enthousiasme !
      En effet, réjouissons nous des partenariats multiples tissés avec la Russie, la Turquie, la Chine, l’Iran et d’autres. Cela ouvrira sans aucun doute des perspectives nouvelles au Burkina Faso. Chassons les djihadistes d’un côté et tissons des relations avec les Mollahs Iraniens de l’autre. Boutons l’armée française hors de nos frontières pour mieux accueillir les mercenaires russes. Et dès que possible, jetons nous dans les bras de la Chine qui elle n’a aucune visée de suprématie économique mondiale. Tout ira mieux dans le pays.

      Répondre à ce message

    • Le 6 juin à 10:44, par Indjaba En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

      La Russie nous infantilise et nous pousse à des actes enfantins. Cela se lit sur visage de ce ministre Russe :
      - La Russie semble nous pousser à bousculer l’ambassade de France chez nous pendant que l’ambassade française est tranquille à Moscou où il y’a échange de Visa.
      - La Russie nous pousse à tout dénoncer de la France pendant que des accords commerciaux sont solides entre Moscou et Paris (Blé, gaz, vin , technologie etc)
      - La Russie nous pousse à la solution du tout militaire. Elle à des analystes financiers qui savent très bien qu’un pays ne peut pas tenir sur 5 ans en utilisant à chaque fois 2/3 de son budget pour la guerre ( Selon Nacanabo, 2023= 600 milliards d’achat d’arme . A cette somme, il faudra ajouter le salaire des FDS et VDP ; les frais de fonctionnement de l’armée, etc)
      - La Russie nous pousse à l’isolement et à l’ autarcie pendant que elle même court partout dans le monde pour s’ouvrir au monde. NB : ces deux jours, Nos populations ont commencé à demander au président qu’ après avoir quitte la CEDEAO, de quitter l’uemoa, l’ONU, le CFA, l’UA etc et de ne coopérer ni avec l’UE, ni avec les USA. La Russie nous y encourage tout en sachant qu’en dehors du fait que cela ’irritera les occidentaux que nous n’aimons, cet enferment sur soi ne nous avance pas du tout.
      - Enfin, la Russie sait très bien qu’on pèse pas économiquement, diplomatiquement et stratégiquement et qu’elle est prête à nous lâcher à n’importe quel moment pour peu que l’UE, l’OTAN et les USA lui fassent une bonne proposition.
      Chers compatriotes, ne nous faites pas avoir une deuxième fois dans le colonialisme . un impérialiste reste un impérialiste, qu’il soit français ou Russe. Maintenons nos intérêts devant toutes nos actions et opérons nos choix réalistes tout en comptant essentiellement sur nous mêmes. Ne nous flattons pas. Un vendeur de ventilateur souhaitera toujours qu’il fasse chaud. Un garagiste souhaitera toujours qu’il y ait des voitures gâtées à réparer. Un vendeur d’armes (Russe soit il ) souhaitera qu’il y’ait des guerres et ne travaillera pas pour que ces guerres cessent surtout quand un pays pauvre comme le Burkina peut lui payer pour 600 milliards d’armes.

      Répondre à ce message

    • Le 10 juin à 19:26, par Ed En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

      Les étudiants africains qui font leurs études en Russie ne partagent sûrement pas votre avis.
      Pour renouveler leurs droits à rester et continuer leurs études, on leur demande d’aller au front en Ukraine ou de payer cher.
      C’est l’étroite collaboration avec la Russie dans le domaine militaire. Toujours confiance en Poutine ??

      Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 16:47, par Le nouveau sage En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

    Savez-vous qu’a cause de IB, beaucoup d’Africains veulent epouser des filles burkinabe ? Beaucoup veulent la nationalite de l’AES !!!! Vive IB, vive le Burkina Faso, vive le Mali, vive le Niger, le futur Dubai de l’Afrique !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 17:09, par justice En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

    Dans le domaine de la santé on manque de spécialistes. La coopération peut nous permettre de combler ce vide

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 18:18, par Jean l’Original En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

    @Le nouveau sage, internaute 2 :
    Arrêtez de raconter des balivernes , des coyances futiles qui ne sont rien d’autre que de la mauvaise propagande pour tromper , pour endoctriner le vaillant peuple Burkinabè et en même temps de l’irrespect pour les femmes burkinabè, c’est indigne , excusez-vous !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 18:21, par Lom-Lom En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

    On chante que la Russie est le."nouveau colon" en Afrique ! Je dirais à ces chantres de la France-Afrique d’ajouter la Chine, le Japon etc....car c’est notre option de diversifier nos partenariats. Celui qui se sent à l’aise dans cette nouvelle configuration peut ramasser ses clics et ses clics et s’en aller tranquillement. Nous vendrons notre or et les autres ressources naturelles à qui on veut et le CFA va bientôt disparaitre. Si le Le Burkina n’est pas la propriété de ceux qu’on appelle avec dédain les "putchistes", ce pays n’est pas la propriété de la France et de Emmanuel MACRON. Actuellement l’Ukraine a besoin de s troupes françaises pour vaincre la Russie sur le terrain, alors que Mr MACRON veuille bien respecter ses engagements vis-à-vis du peuple ukrainien terrorisé et décimé par les bombes russes !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 18:30, par Autre Burkinabè En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

    On attend plus que la visite du très grand président nouvellement élu, Mr Vladimir Poutine de la Russie et nous espérons que ce sera fait avant la fin de son mandat en cours. Depuis hier, certaines capitales européennes ne dorment pas car elles se demandent ce qui va leur advenir avec la visite de Mr Lavrov au Sahel. Et pourtant, c’est aussi simple, c’est pour pousser la France et ses alliés à la porte et ce sera fait. C’est la marche du monde en mode révision !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 22:17, par kenfo En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

    Tout est bien avec le Russie, chante-t-on.Seulement, il faudrait éviter absolument d’épouser des filles russes. Chez Kenfo, ce fut la catastrophe.

    Kenfo

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 01:13, par Jean l’Original En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

    ``Coopération`` dans le domaine militaire ? ça ne peut pas marcher, impossible, car la Russie elle-même fait son approvisionnement d’armement en Corée du Nord, en Iran, etc... demande même à racheter des munitions jadis vendues à certains pays. Par contre, la Russie va s’accaparer de vos matières premières pour financer sa guerre contre l’Ukraine. Soyez lucides...

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 06:45, par SAM 2 En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

    A QUAND L’AFRIQUE (LE BURKINA) ?? Pourquoi pensons nous qu’on ne peut exister que par protectorat des blancs ? Tout cela est vraiment déplorable au 21e siècle . On a souvent tendance à accuser nos grands parents d’avoir capitulé face à la colonisation mais eux ils sont de loin meilleurs que qui allons chercher nous même nos colonisateurs. Or l’affaire était simple : on veut des armes pour combattre le terrorisme, on a notre argent, on est un pays souverain on va payer nos armes, point. A t’on besoin de nous immiscer dans des bagarres entre grandes puissances ?? C’est à vouloir cout que coût à cogner notre tête à la France qu’on est obligé de s’offrir à un franc symbolique à la Russie, mais qu’elle est la plus value de tout ça pour le Burkina et les burkinabè ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 12:03, par Yol-Yolé En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

    C’est la Russie qui pousse les pays africains à chasser les Français ! C’est la Russie qui endoctrinement les putchistes du Sahel .... C’est la Russie qui....! C’est bien beau cette chanson mais qu’est-ce la France a fait pendant en 130 ans de présence dans ces mêmes pays sinon semer la désolation, la misère, l’esclavage et autres traitements dégradants pour les êtres humains ? Aujourd’hui 6 juin 2024, cette même Nation française, toute honte bue, commémore le 80eme anniversaire du débarquement des troupes du monde libre pour libérer la France du nazisme ! Combien d’américains, combien d’européens et surtout d’africains sont morts ce jour-là et durant les 6 longues années qu’à duré la 2eme Guerre mondiale pour éviter que les français ne soient opprimés à jamais par les hordes hitlériennes ? Vis-à-vis de l’Afrique et en guise de remerciement, la France a développé cette oppression pour se reconstruire et comme.si cela ne suffit, elle développe et consolide un système de destruction des pays africains par le biais des djihadistes en alliance avec les pays du Golfe persique ! Oui, les pays du Sahel ont décidé et assumeront leur choix de chasser les Français et leurs alliés de leurs territoires et pour ce faire, les armes russes sont les bienvenues ! Que les negres de maison cessent de contribuer à endormir les illettrés et les "religieusement opprimés" afin que la lutte qui est engagée porte enfin des fruits !

    Répondre à ce message

    • Le 6 juin à 13:48, par pfff En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

      « Combien d’américains, combien d’européens et surtout d’africains sont morts ce jour-là et durant les 6 longues années qu’à duré la 2eme Guerre mondiale pour éviter que les français ne soient opprimés à jamais par les hordes hitlériennes »
      .
      C’est presque toute l’Europe qui était annexée par Hitler, y compris l’Afrique du Nord, et le Moyen-Orient, et pas seulement à cause des colonies, mais bien pour le contrôle de la méditerranée, de Suez et des flux de pétrole. La guerre a commencé par l’annexion de l’Autriche et de la Pologne.
      .
      Ce débarquement a été un des plus importants et eu lieu en Normandie, car c’est un endroit proche de l’Angleterre, mais avant, il y avait déjà eu un débarquement en Algérie (1942), il y en eut plusieurs en Italie et en Sicile, au Maroc, en Norvège... Et là, je ne parle pas de la partie Américano-japonnaise du conflit.
      .
      D’ailleur, si ça t’intéresse vraiment, les (Nord) Africains ont été particulièrement distingués à la bataille de Montecasino, en Italie en 1945. S’ils combattaient sous les drapeaux français, c’était pour délivrer des Italiens... et surtout, en 1945, c’étaient des volontaires.
      .
      Pour répondre à la question : « combien d’Africains sont morts ?
      21 500 Africains et Malgaches, et 16 600 Maghrébins, sont morts entre 1939 et 1945, soit environ 40.000 personnes, sur un total de 80 millions de morts pendant cette guerre.

      Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 13:06, par AMKOULEL En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

    A lire les analyses des uns et des autres, on a la réponse au pourquoi nous sommes si nuls, au mieux, médiocres. Ko, on quitte un colon pour un autre colon... pfff je ne vous en veux pas car rien dans notre formation nous prépare à prendre réellement notre liberté, vraie.
    Juste un rappel, je vous remets le défi de donner un seul cas dans l’HISTOIRE de l’humanité, où un pays colonisé, faible, s’en est sorti sans la coopération avec un autre pays d’au moins égale puissance militaire, diplomatique que sa puissance colonisatrice ?
    Même les USA, dernier en date, pour vaincre le colonialisme britannique, se sont alliés aux français. Au point que le 1er président des USA indépendants, George Washington, avait la nationalité française. Donc arrêtez d’étaler vos intelligences médiocres sur la place publique, ko on quitte un colon pour un autre. Si les Américains s’étaient endormis sur ce genre de balivernes, 3 siècles plus tard, ils seraient toujours une colonie britannique.
    Le Burkina Faso va s’allier avec la Russie, la chine, Iran, ... pour se libérer des griffes prédatrices des français.
    Vive l’Afrique libre et digne. Vive l’Afrique confédérale et panafricaine.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 14:01, par Bob En réponse à : Burkina - Russie : « Nous sommes en étroite collaboration dans le domaine militaire », déclare le ministre Sergueï Lavrov

    @ Jean l’original, nous savons lire, écrire et compter, certains d’entre nous ont étudié en France, aux ÉTATS UNIS et même en URSS, donc vous ne pouvez pas nous raconter n’importe quoi. Le complexe militaro industriel russe est le 2e au monde. La Russie va produire 2 millions d’obus cette année contre 70000 en France et moins d’un million d’obus pour tous les pays du monde occidental. La Russie aligne 15000 chars contre 222 pour la France, bref les 220 000 soldats de l’armée française, représentant 15% des effectifs de l’armée russe. En matière de coopération militaire, en 60 ans, l’armée burkinabé avec la coopération française n’avait aucun char de combat, aucun véhicule de combat d’infanterie, aucun avion de chasse, aucun drone, aucun hélicoptère d’attaque, tout ce matériel excepté les chars qu’on n’a pas, vient de Russie, de Turquie et dans une moindre mesure de Chine et d’Iran. La France elle même retraite son combustible nucléaire en Russie, les moteurs de fusée américaine viennent de Russie etc… Alors ne nous prenez pas pour des cons. La France a livré ses vieux VBCI et vieux fusils Famas à ses alliés pour les valoriser dans ses comptes publics. En matière militaire, à moins d’être de mauvaise foi, la coopération avec la Russie et les autres pays a multiplié par 5 ou 10 les capacités de l’armée burkinabé. Évidemment rien n’est gratuit, mais personne ne néglige une bouée quand il se noie. Vous verrez bientôt tous ceux qui comptent sur la France déchanteront !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique