LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina : Le gouvernement ressuscite l’Office national des Barrages et des aménagements hydroagricoles pour la souveraineté alimentaire

Publié le mercredi 29 mai 2024 à 21h35min

PARTAGER :                          
Burkina : Le gouvernement ressuscite l’Office national des Barrages et des aménagements hydroagricoles pour la souveraineté alimentaire

(Ouagadougou, 29 mai 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE, a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon le ministre d’Etat, Porte-parole du gouvernement, Jean Emmanuel OUEDRAOGO, le conseil a examiné plusieurs rapports et pris d’importantes décisions pour la bonne marche de la Nation.

Pour le compte du ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective, le Conseil a adopté trois décrets portant dissolution du Fonds d’appui au secteur informel (FASI), du Fonds d’appui à la promotion de l’emploi (FAPE) et du Fonds d’appui aux initiatives des jeunes (FAIJ).

Selon le ministre des Sports, de la Jeunesse et de l’Emploi, Aboubakar SAVADOGO, la dissolution de ces fonds fait suite à la création, en décembre 2023, du fonds Faso Kuna Wili qui regroupe leurs attributions et leurs missions. L’une des difficultés ayant entraînant la dissolution de ces fonds est le déséquilibre budgétaire constaté dans leur gestion. En effet, il a été constaté que le budget de fonctionnement de ces structures dépassait largement le budget consacré au financement des projets des bénéficiaires, a dit le ministre qui a précisé que les passifs et les actifs de ces trois fonds seront reversés au Fonds Faso Kuna Wili à l’exception du personnel.

« Il sera mis fin au contrat de l’ensemble du personnel et des discussions vont être entreprises pour leur redéploiement », a indiqué le ministre Aboubakar SAVADOGO.

Au titre du ministère du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes entreprises, le Conseil a adopté deux décrets portant respectivement création d’une société d’Etat dénommé Office national des Barrages et des aménagements hydroagricoles (ONBAH) et dissolution de l’Agence d’exécution des travaux eau et équipement rural (AGETEER).

Pour le ministre de l’Environnement, de l’Eau et de l’Assainissement, Roger BARO, les missions de l’ONBAH, à titre de maître d’ouvrage délégué, consiste à l’intervention sur les infrastructures hydrauliques et l’aménagement de l’espace rural notamment les aménagements hydroagricoles, les barrages et petites retenues d’eau, les puits et forages, les équipements et constructions rurales.

A titre de maître d’œuvre, l’ONBAH interviendra dans les études techniques détaillées des projets de construction et de réhabilitation des barrages et des ouvrages annexes à vocation agricole, pastorale, humaine, électrique et mixte.

Avec la dissolution de l’AGETEER, son patrimoine sera transféré à ONBAH, qui relève du ministère en charge de l’agriculture et contribuera à la souveraineté alimentaire.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique